[Alegas] Mes Critiques en 2014

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Thirteen - 3/10

Messagepar Alegas » Jeu 02 Oct 2014, 14:29

Image


Thirteen de Catherine Hardwicke

(2003)


A la base, c'était un film que j'appréciais. Cinq ans plus tard, c'est la douche froide, au point de me demander ce que j'avais pu trouver comme qualités dans un tel truc. Sur le papier, Thirteen peut s'imposer comme une référence du teen-movie croisé avec une critique sociale, mais c'est véritablement dans son exécution que le film se vautre lamentablement. Si l'écriture, loin d'être sans défaut, est déjà un problème (l'adolescente modèle devient une pouffiasse en quelques scènes vite expédiées, difficile de comprendre un tel revirement bâclé) c'est davantage sur la forme que Thirteen devient carrément à vomir. Hardwicke se contente de livrer visuellement ce qui pourrait être un reportage sur la chaîne MTV, à coup de caméra épaule intempestive et de filtres couleur immondes. Rajoutons à cela un montage tellement épileptique qu'il en devient une caricature (faut voir comment sont montées les séquences de trip) et on obtient grosso modo quelque chose de bien immonde, totalement prévisible et surtout bien peu inspiré. C'est d'autant plus dommage qu'il y avait un potentiel et que le casting féminin, même s'il en fait parfois trop, est plutôt convaincant. Mais il faut croire que jamais Hardwicke dans sa vie ne signera un film qui ne sentira pas la facilité à plein nez (car bon, même Lords of Dogtown c'est quand même pas génial).


3/10
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39248
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar puta madre » Jeu 02 Oct 2014, 15:33

Ouais c'est pas bien Thirteen, un truc hystérique et tout moche. :evil:
Image
Avatar de l’utilisateur
puta madre
Batman
Batman
 
Messages: 1570
Inscription: Lun 08 Juil 2013, 08:08
Localisation: Lille

Belle et la bête (1991) (La) - 8,5/10

Messagepar Alegas » Dim 05 Oct 2014, 21:25

Image


Beauty And The Beast de Kirk Wise & Gary Trousdale

(1991)


Ça fait tout bizarre de voir un vrai bon Disney en salles. Il n'y a pas à dire, les années 90 pour les productions Mickey c'était quand même un tout autre niveau. Alors qu'aujourd'hui on a toujours la même recette à base d'histoire tout public, de sidekicks agaçants et d'une technique poussée pendant que la direction artistique est en chute libre, à l'époque on faisait tout pour offrir un grand divertissement pour tout les âges. Ici donc, on a ni plus ni moins que l'adaptation la plus réussie du conte, celle qui offre un vrai souffle romanesque et épique malgré des libertés prises sur le matériau d'origine (obligatoires pour que ça reste visible par des enfants). Le plus étonnant est de se rendre compte à quel point on ne prenait pas les enfants pour des cons en 1991, le film n'hésitant pas à développer une sacrée ambiance baroque avec une bête iconisée et menaçante (un gamin à même eu tellement peur pendant la première apparition que sa mère a été obligée de lui faire quitter la salle, et ouais c'est autre chose que les derniers Disney taillés pour plaire aux tout-petits) le tout avec un coup de crayon vraiment joli et une mise en scène qui magnifie certaines séquences (l'arrivée de la 3D aidant pas mal mine de rien).

Bref, sans renier son statut de divertissement familial, c'est un film qui arrive à posséder de la noirceur (le duel final), des influences de qualité (Berkeley et Astaire notamment dans un morceau musical) et une véritable humanité dans l'écriture des personnages (et là je découvre que l'excellent Chris Sanders a participé à l'écriture du script, coïncidence ?). Alors oui, il y a quelques trucs agaçants, comme cette intrusion de la comédie dans des passages qui n'en demandaient pas forcément (l'attaque du château qui tourne à la comédie, défaut qu'on retrouvera dans le second film des mêmes réalisateurs) mais ça reste très secondaire à côté des énormes qualités du métrage. Le gros plus étant que ça arrive à être très émouvant, la composition de Menken ayant son rôle à jouer dans l'histoire. Bref, un idéal de divertissement Disney, qui prouve encore une fois à quel point la décennie 90's était l'une des plus inspirée pour la compagnie, et c'est véritablement dommage de ne plus avoir ce genre de choses pour les enfants d'aujourd'hui.


8,5/10
Critiques similaires

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39248
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mr Jack » Mar 07 Oct 2014, 21:34

:super:
Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8382
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Social Network (The) - 9/10

Messagepar Alegas » Sam 11 Oct 2014, 17:12

Image


The Social Network de David Fincher

(2010)


Autant à la première vision, j'avais pris le film certainement un peu trop au premier degré, n'y voyant « seulement » qu'une façon brillante de raconter l'histoire de Zuckerberg et de la création de Facebook, autant cette seconde vision me permet vraiment de constater le sous-texte évident de l’œuvre de Fincher, à savoir celle de dresser un constat assez effrayant sur la place de l'interaction sociale dans la société d'aujourd'hui, le tout à travers les yeux d'un homme à l'image totalement opposée de sa propre invention (en tout cas en apparence). Excellente idée de la part de Fincher tout d'abord que de chercher en premier lieu à éviter de faire un simple biopic, quitte à surprendre un peu trop un public lambda s'attendant à une énième success story. Exit donc la volonté de reproduire à l'identique les événements survenus, ici Fincher s'approprie absolument tout, des personnages aux actions en passant par la façon de les mettre en scène, et Zuckerberg, de mec sympathique, devient un évident autiste qui démolit sa propre vie privée pour réussir dans ses ambitions. Certains pourront crier au scandale, à la déformation historique, mais qu'importe : le propos de Fincher n'est pas de raconter simplement son histoire, mais bien de développer à travers elle une réflexion sur ce que la création de Facebook signifie pour la société actuelle.

En résulte un film qui, quelle que soit l'interprétation de son final, dresse un constat amère, Zuckerberg perdant le moindre de ses amis en cherchant à préserver son réseau social ultime, réseau qui, derrière son apparence pleine de promesses, ne fait que finalement séparer les hommes entre eux tout en entretenant l'illusion d'un contact. En cela, The Social Network dépeint un monde presque apocalyptique, fait uniquement d'excès et d'apparences trompeuses (le personnage de Timberlake qui, derrière son image de gagnant, perd à chaque contre son addiction), un monde pas si éloigné de films précédents de Fincher. Sur la forme, le film est une petite tuerie technique, aussi bien sur le plan visuel que sonore, et on pourrait parler très longtemps de l'étape décisive que constitue ce film dans l'évolution du style de Fincher. The Social Network est, à bien des égards, le film le plus surprenant de son auteur. Non seulement pour ce qu'il fait de son sujet, mais aussi dans ses choix de casting pour le moins douteux qui s'avèrent être finalement tous des excellentes idées. Un petit bijou donc qui, sans être mon film favori de Fincher, s'impose à mes yeux comme l'un de ses opus les plus fascinants.


9/10
Critiques similaires

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39248
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Shine a Light - 6,5/10

Messagepar Alegas » Dim 12 Oct 2014, 22:12

Image


Shine A Light de Martin Scorsese
(2008)


En grand fan de Scorsese, je ne pouvais qu'attendre beaucoup d'un concert des Stones filmé par ses soins. Non seulement le groupe est particulièrement apprécié de mon côté, mais lorsque l'on connaît le lien très fort qui unit celui-ci au réalisateur, tout les espoirs sont permis. Malheureusement, ce Shine A Light fait un peu l'effet d'un pétard mouillé. En tant que concert unique, ça passe plutôt bien, surtout que la forme filmique est soignée grâce à un grand nombre de caméras entourant le groupe, mais le fait est qu'on passe totalement outre d'un point assez capital qui est la préparation du concert. Après dix minutes d'introduction, on est plongé direct dans l’événement, alors que l'attraction même du film se base sur comment Scorsese peut se préparer pour filmer un concert des Stones. Bref, grosse déception sur ce point là, car on n'en voit finalement que des bribes. Sur le concert lui-même, autant il n'y a rien à redire sur l'énergie que dégage le groupe (toujours au top), autant le choix de la playlist est pour le moins étonnant, avec pas mal de chansons et guests qui font un peu inutiles pour le coup. Et puis bon, un concert des Stones sans Gimme Shelter et Paint it Black, bah...c'est un peu incongru en fait, et c'est bien dommage. A réserver donc aux fans du réal et du groupe, en espérant que les bonus du Blu-Ray se penchent un peu plus sur la technique de ce concert qui aurait dû être inoubliable.


6,5/10
Critiques similaires
Film: Shine a Light
Note: 7,5/10
Auteur: Bik
Film: Shine a Light
Note: 8,5/10
Auteur: Chacha
Film: Shine a Light
Note: 7/10
Auteur: Niko06

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39248
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Dim 12 Oct 2014, 22:49

Le seul doc de Scorsese que j'ai vu, c'est celui sur Dylan. Et j'avais été très déçu... Rien d'épatant ou de virtuose.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33475
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Alegas » Dim 12 Oct 2014, 22:52

Perso je me ferais surement Last Waltz qui a plutôt bonne réput', et aussi celui sur l'histoire du ciné américain qui doit être passionnant (enfin j'espère).
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39248
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Dim 12 Oct 2014, 22:54

Tu n'aimes pas Dylan je crois ? Alors The Last Waltz, tu vas le regarder le son coupé :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33475
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Scalp » Lun 13 Oct 2014, 06:59

Jamais comprit l'intérêt de voir un concert à la télé, c'est comme regarder une rediff de match de foot, ça sert à rien
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56416
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Lun 13 Oct 2014, 08:06

C'est plutôt comme regarder un match de foot à la télé plutôt qu'en stade.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33475
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Scalp » Lun 13 Oct 2014, 08:47

Non monsieur. Et puis un match de foot c'est mieux dans son canapé sans ces connards puant la binouze et qui gueulent.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56416
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Lun 13 Oct 2014, 08:49

Comme un concert donc :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33475
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Alegas » Lun 13 Oct 2014, 08:50

Scalp a écrit:Jamais comprit l'intérêt de voir un concert à la télé, c'est comme regarder une rediff de match de foot, ça sert à rien


Bah y'a bien des groupes ou chanteurs que j'irais voir en concert, mais soit ils passent jamais en France, soit ils sont morts alors... :|
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39248
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2014

Messagepar Scalp » Lun 13 Oct 2014, 08:58

Mark Chopper a écrit:Comme un concert donc :mrgreen:


Ouais :mrgreen:

Alegas a écrit:
Scalp a écrit:Jamais comprit l'intérêt de voir un concert à la télé, c'est comme regarder une rediff de match de foot, ça sert à rien


Bah y'a bien des groupes ou chanteurs que j'irais voir en concert, mais soit ils passent jamais en France, soit ils sont morts alors... :|


Je t'emmenerais voir Daft Punk si tu veux
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56416
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO