[Milkshake] Mes critiques en 2016

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

007 Spectre - 6,5/10

Messagepar Milkshake » Dim 17 Jan 2016, 10:19

ImageImage

Spectre de Sam Mendes


Après le niveau stratosphérique pour un James Bond qu’était Skyfall qui restait néanmoins juste un film d’action efficace avec un bad guy excentrique avec toujours un plan ridicule et qui déroule la checklist obligatoire imposé par les producteurs mais l’ensemble était sublimé par le travail de photo de Deakins et le ton funeste adopté par Mendes et John Logan faisait le reste.

On a donc là la première véritable suite de la saga (Quantum à mes yeux c’est une fausse suite bricolé qui n’a plus rien avoir avec Casino Royal) qui garde son réal et scénariste tout en se déroulant juste après Skyfall, cela a des répercussions on retrouve un ton assez sérieux mais qui se veut globalement un peu plus décontracté et surtout plus ambitieux dans ces set pieces pourtant on évite les gadgets improbables à gogo et l’humour bas du front. Même si on évite pas les même défauts que dans Skyfall du trauma background imposé à tout le monde dont on se fou et les scènes action/plan du méchant qui semble parfois bien vite expédié.

Le véritable gros défaut est cette volonté de producteur de faire comme toujours depuis le début de la saga il y a 50 ans de surfer sur la vague du moment, donc là on nous fait du Disney/Marvel on tente de nous vendre et rafistoler de manière poussive au niveau du scénario les opus précédents comme des pièces d’un gros puzzle qui aurait été prévu à l’avance. Ce qui n’a jamais été le cas, les Bond par nature étant de l’impro/reboot/aventure unique à chaque film. Tout ça pour mener vers le bad ultime de l’univers Bond Blofeld qui aurait tout organisé depuis Casino Royal tout cela tombe totalement à plat.

Cela semble forcé à tous les niveaux et débouche sur un final qui fait petit bras malgré la grosse débauche de moyen à l’écran (pour une fois sur une grosse production on voit l’argent à l’écran) avec un plan du méchant pour piéger James Bond une fois de plus ridicule comme les 24 opus de la saga jusqu’ici, là le problème est que deux fois de suite Bond s’en sort en deux temps trois mouvements et une balle. Aucune difficulté donc le Bad Guy ultime parait bien fade et riquiqui alors qu’il est censé être le plus grand cerveau, le Némésis ultime de James Bond qui devrait le faire transpirer. Ce qui donne un gros côté épisodique au film globalement fait de bloc disjoint sans conséquence pour Bond.

A partir de l’entrée de Waltz le film s’effondre petit à petit avec une révélation lien de parenté avec Bond qui arrive de nulle part :roll: , le film surtout sa dernière heure sent la réécriture à tous les étages et aurait pu être un poil plus solide sans le piratage que Sony a connu.

Dommage car pour une fois Waltz est dirigé et apparait pour la première fois de sa carrière sobre je trouve que pendant 1h30, le cocktail Martini à la sauce Mendes fonctionne une nouvelle fois :super: , Mendes nous offre déjà la meilleure intro de la saga avec un super plan séquence au Mexique version fête des morts qui annonce la thématique de l’assassin du film puis prend vraiment son temps pour distiller une ambiance avec un rythme dilué qui fait plaisir dans ces temps de blockbuster ultra cut.

De tout le passage à Rome avec Belluci qu’on aurait aimé voir plus longtemps à l’écran tellement Mendes imprègne une ambiance de film noir, à la réunion plongé dans l’obscurité, en passant par la poursuite en avion dans l’Autriche enneigé (ouf on evite les scènes d'action les plus ridicule de la saga à base de poursuite à ski) et le mano à mano dans le train de Tanger, le film enchaine de belles séquence vraiment efficace, on voyage et on a de l’action qui fait le job ce qui est déjà un petit miracle en soit :shock: pour cette saga avec un beau travail photo de même si je ne suis pas fan de cette volonté de virer dans les ton grisâtre et surtout jaunâtre tout le long, je préfère largement les couleurs plus flamboyantes d’un Deakins et le contraste que cela apporte.

Même si je comprends cette volonté Hoyte Van Hoytema de garder un ton froid et mortifère qui rappelle son travail avec Tomas Alfredson (Let The Right One In et La Taupe) et qui va de pair avec un James Bond véritable faucheuse qui ne cesse d’amener la mort autour de lui. Sinon à l’exception d’une Lea Seydoux toujours aussi fade quand elle s’exprime mais Mendes arrive à limiter la casse en la dirigeant correctement même si son rôle est mal écrit.

C’est aussi un plaisir de voir le cast secondaire une nouvelle fois bien exploité Ben Whisaw est excellent en Q et Ralph Fiennes :super: vole presque la vedette à Bond tellement il est magnétique, c’est un peu le problème de cette fin qui ressemble en tout point au dernier Mission Impossible autant dans son travail d'équipe que dans le plan machiavélique de vouloir faire fermer le programme 00 qui supporte l'agent secret tout ça en bien moins efficace malgré le déluge de moyen que l’on fait flamber à l’écran. Le film aurait fait 2h avec un autre bad guy pour le final ça aurait pu être vraiment bien plutot que d'imposer cette volonté de tout vouloir relier artificiellement au lieu de raconter une histoire unique qui tient la route.

6.5/10
Critiques similaires
Film: 007 Spectre
Note: 7/10
Auteur: lvri
Film: 007 Spectre
Note: 4/10
Auteur: Nulladies
Film: 007 Spectre
Note: 5/10
Auteur: Mr Jack
Film: 007 Spectre
Note: 3,5/10
Auteur: logan
Film: 007 Spectre
Note: 3/10
Auteur: Velvet

Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Combat sans code d'honneur - 7/10

Messagepar Milkshake » Mar 19 Jan 2016, 21:39

ImageImageImage

Combat Sans Code d'Honneur de Kinji Fukasaku


Voilà clairement de loin le film de Yakuza contemporain le plus convaincant que j’ai pu voir et ça se place facile dans le top du genre si on comprend les films de Yakuza à la mode Samouraï/film d’époque de Gosha.

Comme dans les meilleurs Gosha on a droit à de l’arrêt sur image multiple, du zoom, à une musique entrainante et de nombreuses bandes de Yakuza qui vont se mettre sur le pif tellement nombreux qu’il est parfois difficile de vraiment distinguer toutes ces bandes rivales dès les premières minutes on nous introduit presque une dizaine de perso alors que le récit se concentre par la suite sur un duo. Autre point positif le film est court, 1h30 pas le temps de trainer et le récit s’avère assez ambitieux avec des sauts dans le temps et passage par la case prison. Il y a une constante énergie avec de nombreuses personnes serrées les uns aux autres dans le cadre qui n’arrête de se battre et s’entretuer pour le moindre prétexte à la manière de tout un pan du cinéma coréen contemporain.

Le fait de placer le film à l’après-guerre à Hiroshima est super intéressant cela vient renforcer le bordel ambiant dont les Yakuza profitent pleinement porté par une caméra souvent tremblante qui fait pencher le cadre de nombreuses fois. Il est aussi intéressant d’y inclure la guerre de Corée des US durant les 50s qui va nourrir tout un trafic au Japon. On y retrouve toute la violence très graphique du cinéma japonais des 70s à base de jet de sang rouge pimpant issue des premiers Chambara de Kurosawa et qui a tant influencé Tarantino.

Après même si le cast s’avère assez touchant avec son boss qui chiale et par le côté sacrifice que chacun est prêt à faire à base de jet/découpage de doigt de 10 mètres, il faut avouer que j’ai du mal à y voir un film mémorable tellement tout semble précipité pour livrer de l’action ou du massacre à intervalle régulier pour garder le spectateur sous tension peut-être faut-il voir les suites pour se rendre compte véritablement de l’ampleur feuilletonesque du récit qui est posé sur ce premier épisode mais il faut avouer que le final donne envie de voir la suite.

7/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Mar 19 Jan 2016, 22:45

Voilà clairement de loin le film de Yakuza contemporain le plus convaincant que j’ai pu voir


T'en as vu combien ? :chut:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33300
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Milkshake » Mer 20 Jan 2016, 08:04

Pas mal de Kitano dont j'aime pas du tout le cinéma qui me semble être plus un pretexte à de l'excès de violence.

Après tout ce qui est dispo en bluray :

Fleur pâle de Masahiro Shinoda - Film incroyablement sporifique

Les Yasuharu Hasebe - Massacre Gun/Retaliation - J'ai vraiment du mal avec l'acteur principal et ça m'a paru tellement anecdotique que j'ai déjà oublié totalement les films.

Les Seijun Suzuki - Branded To Kill/Tokyo Drifter - Il y a parfois de très beau plan mais les intrigues/scènes ne vont nulle part parfois ça fait pensé à du Jarmusch et c'est pas un compliment.

Les Takashi Miike vu la réputation de ces films je vais en rester sur ma bonne impression de son remake de 13 Assasins qui semble être ce qu'il a fait de mieux.


Du coup il y que ce Fukasaku qui m'a plus et du Gosha mais seulement ses films d'époque ou est dans un mix Chambara/film de Yakuza.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Mer 20 Jan 2016, 09:06

OK, tu n'aimes pas le genre donc :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33300
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Scalp » Mer 20 Jan 2016, 09:29

En même temps à part Gonin et les Kitano. ...
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Mer 20 Jan 2016, 09:41

Mais pas de bluray pour Gonin, il ne matera pas.

Dommage, ça pourrait passer je pense...
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33300
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Milkshake » Mer 20 Jan 2016, 09:45

Bien sur que j'aime le genre du film de gangster mais du côté du Japon pour l'instant il y a que le travail de 2 réal qui m'ont convaincu.

C'est plus une question de réal et traitement que de genre.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Macbeth (2015) - 5/10

Messagepar Milkshake » Mer 20 Jan 2016, 10:26

ImageImageImage

MacBeth de Justin Kurzel


Le seul intérêt du film est la réussite visuelle du film que l’on doit à son directeur photo Adam Arkapaw certainement l’un des plus talentueux en activité sur son tableau de chasse il ne compte que des projets visuellement super chiadé avec des images marquantes Animal Kingdom, Lore, Top of The Lake, True Detective S01 et certainement le prochain Cianfrance, ici avec une approche graphique plus belle qu’un Valhalla Rising presque digne d’un Kingdom of Heaven.

Si on met de côté Fassbender qui transcende totalement le film, qui joue parfaitement la folie de son personnage et impose un charisme naturel, le film n’a rien à proposer. Alors oui c’est 10 fois mieux que la version de Polanski il suffit de voir comment est traité le passage des 3 sorcières qui vire facilement au ridicule habituellement là on est en mode ultra sérieux et dirty nécessaire à cette tragédie.

Sinon il n’y a juste aucun travail d’adaptation même les meilleures adaptations Shakespeare au théâtre osent retoucher le texte, là non on s’incline sur le texte vénéré original et finalement on ne fait que tailler à la hache presque 1h de récit pour tenir moins de 2h. Du coup tout est précipité et ne fait plus vraiment sens. Du coup le film ne prépare jamais le terrain des gros moments de la pièce ce qui donne une grosse impression de best of de Macbeth mal collé. Ce film pour moi ne fait que confirmer que le récit de MacBeth est un des textes les plus faibles de Shakespeare surtout par rapport à ces autres pièces historiques notamment Richard 3.

Tout le monde joue relativement bien du moindre second rôle même Cotillard par contre le gros souci surtout du côté de la française est qu’il y a une tendance à bien trop murmurer le texte :roll: à la limite de la caricature actor studio alors que du Shakespeare au contraire permet de grandes envolés vocale flamboyantes du coup ça rend la pièce de Shakespeare super fade.

Bien que la photo soit sublime je trouve toute l’équipe qui rempile pour Assasin’s Creed est pas forcément rassurant car cette équipe talentueuse est dirigé par un réal qui montre qu’il ne comprend pas vraiment le matériel de base qu’il adapte et surligne après ses Crimes de Snowtown qu’il a vraiment la main lourde je ne compte pas le nombre de ralenti et accéléré gratuit qui n’apportent strictement rien à ce Macbeth.

5/10
Critiques similaires
Film: Macbeth (2015)
Note: 7/10
Auteur: Velvet
Film: Macbeth (2015)
Note: 5,5/10
Auteur: caducia
Film: Macbeth (2015)
Note: 4/10
Auteur: Alegas
Film: Macbeth (2015)
Note: 7,5/10
Auteur: Nulladies

Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Jack Spret » Mer 20 Jan 2016, 12:49

Fleur pâle, c'est juste le film ultime sur les maisons de jeux. C'est le premier qui a osé mettre les pieds dans le plat.
Le sujet est ultra prenant et l'acting est génial en plus d'être porté par une magnifique mise en scène.
Soporifique, on aura tout lu :roll:


"- Ça vous dirait un petit échange dans la ruelle, derrière le bar ?
- Si c’est un échange de fluides corporels, je suis pas contre. Mais alors dans ce cas, tu passes devant."
Avatar de l’utilisateur
Jack Spret
Alien
Alien
 
Messages: 7155
Inscription: Mar 25 Déc 2012, 10:57

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Dunandan » Mer 20 Jan 2016, 15:35

Milkshake a écrit:Pas mal de Kitano dont j'aime pas du tout le cinéma qui me semble être plus un pretexte à de l'excès de violence.

Hein ? Comme je suis choqué que tu ne retiennes que ça de ses films.

Et fleur pale, oui je comprends que ça puisse paraître soporifique à certains vu que moi-même je l'ai trouvé lent tout en reconnaissant la qualité de sa mise en scène. Par contre ça ne t'avait pas dérangé avec les Loups :chut:.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 18651
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Mer 20 Jan 2016, 15:43

dunandan a écrit:
Milkshake a écrit:Pas mal de Kitano dont j'aime pas du tout le cinéma qui me semble être plus un pretexte à de l'excès de violence.

Hein ? Comme je suis choqué que tu ne retiennes que ça de ses films.


Pense à la violence de A Scene at the Sea, de Getting Any?, de Kids Return, de Dolls, de Achille et la tortue...

Perso, j'en tremble encore.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33300
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Dunandan » Mer 20 Jan 2016, 15:45

Violence émotionnelle oui, il a raison en fait :mrgreen:.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 18651
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Jed_Trigado » Mer 20 Jan 2016, 15:47

Surtout que la violence est souvent hors-champ ou traité avec un décalage qui la rend poétique, donc ce reproche passe moyen.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11633
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Milkshake] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Mer 20 Jan 2016, 16:08

Imagine-le devant les films de yakuzas de Miike :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33300
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO