[Mr Jack] Mes critiques en 2016

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Mr Jack » Dim 03 Jan 2016, 00:59

Image

Classement 2016 complet:

1- Sing Street : 8.5/10
2- Zootopie : 8/10
3- 13 Hours : 8/10
4- The Nice Guys : 7.5/10
5- The Revenant : 7.5/10
6- Comancheria : 7.5/10
7- La Folle histoire de Max et Léon : 7.5/10
8- The Hateful Eight : 7.5/10
9- Bone Tomahawk : 7/10
10- Kubo and the Two Strings : 7/10
11- Triple 9 : 7/10
12- Demolition : 7/10
13- Le Garçon et la Bête : 7/10
14- Green Room : 7/10
15- Jason Bourne : 6.5/10
16- Fantastic Beasts and where to find them : 6.5/10
17- Le Monde de Dory : 6.5/10
18- Midnight Special : 6.5/10
19- Steve Jobs : 6.5/10
20- Secret Life of Pets : 6/10
21- Spotlight : 6/10
22- The Strangers : 5.5/10
23- Legend : 5/10
24- The Jungle Book : 5/10
25- Café Society : 4/10
26- Deadpool : 3/10
27- The Neon Demon : 2/10
28- Suicide Squad : 2/10
29- Et ta soeur : 2/10
30- Pattaya : 0/10


Films vus /au 31-12 » 166

» Janvier (14)

The Narrow Margin de Richard Fleisher : 6.5/10
Me and Earl and the Dying Girl de Alfonso Gomez-Rejon : 6/10
Sorcerer de William Friedkin : 9/10 (R)
Youth de Paulo Sorrentino : 8/10
The Ghost and Mrs. Muir de Joseph L. Mankiewicz : 7.5/10
The 25th Hour de Spike Lee : 8/10 (R)
The Hateful Eight de Quentin Tarantino : 7.5/10
The Godfather de Francis Ford Coppola : 9/10 (R)
Snoopy et les Peanuts - Le Film de Steve Martino : 5/10
Shaun of the Dead de Edgard Wright : 8.5/10 (R)
Hot Fuzz de Edgard Wright : 8.5/10 (R)
The World's End de Edgard Wright : 8/10 (R)
Spotlight de Tom McCarthy : 6.5/10
The Lego Movie de Chris Miller & Phil Lord : 7.5/10 (R)

» Février (19)

To Live and Die in L.A. de William Friedkin : 10/10 (R)
His Girl Friday de Howard Hawks : 7/10
The Man Who Shot Liberty Valance de John Ford : 7.75/10
Coup de Torchon de Bertrand Tavernier : 8/10
12 Angry Men de Sidney Lumet : 9.5/10 (R)
The Grey de Joe Carnahan : 8.5/10
Steve Jobs de Danny Boyle : 6/10
Le Masque du Démon de Mario Bava : 6/10
Le Mécano de la Générale de Buster Keaton : 8.5/10
Duck Soup de Leo McCarey : 8/10
Spectre de Sam Mendes : 5/10
Drums Along the Mohawk de John Ford : 7/10
Crime Wave de André de Toth : 7.5/10
Raiders of the Lost Ark de Steven Spielberg : 9/10 (R)
Zootopie de Byron Howard, Rich Moore & Jared Bush : 8/10
Jackie Brown de Quentin Tarantino : 10/10 (R)
The Revenant de Alejandro González Iñárritu : 7.5/10
Indiana Jones and the Temple of Doom de Steven Spielberg : 8/10 (R)
Indiana Jones and the Last Cruisade de Steven Spielberg : 7/10 (R)

» Mars (15)

Peur sur la Ville de Henri Verneuil : 7/10
Body Double de Brian De Palma : 8/10
Murder by Contract de Irving Lerner : 7/10
Mélodie en Sous-Sol de Henri Verneuil : 9/10
The Cocoanuts de Robert Florey & Joseph Santley : 6.5/10
Monkey Business de Norman Z. McLeod : 7.5/10
The Shining de Stanley Kubrick : 9/10 (R)
Le 13ème Guerrier de John McTiernan : 7/10
Midnight Special de Jeff Nichols : 6.5/10
Horse Feathers de Norman Z. McLeod : 7.25/10
Leaving Las Vegas de Mike Figgis : 8.5/10
Bridge of Spies de Steven Spielberg : 6.5/10
Prince of Darkness de John Carpenter : 9/10 (R)
Animal Crackers de Victor Heerman : 7.5/10
The Social Network de David Fincher : 10/10 (R)

» Avril (13)

The Duellists de Ridley Scott : 7.5/10
Le jour se lève de Marcel Carné : 8.5/10
Snake Eyes de Brian De Palma : 8/10 (R)
Le Bossu de Notre-Dame de Gary Trousdale & Kirk Wise : 7.5/10 (R)
La Belle et le Clochard de Clyde Geronimi & Hamilton Luske : 7/10 (R)
A Night at the Opera de Sam Wood : 8/10
Peter Pan de Clyde Geronimi & Hamilton Luske : 6.5/10
Demolition de Jean-Marc Vallée : 7/10
Explorers de Joe Dante : 4/10
The Thing de John Carpenter : 10/10 (R)
City Lights de Charles Chaplin : 7.5/10
The Jungle Book de John Favreau : 5/10
Sherlock Jr. de Buster Keaton : 9/10

» Mai (12)

Mean Girls de Mark Waters : 7/10 (R)
The Driver de Walter Hill : 8/10 (R)
Moneyball de Bennett Miller : 9/10 (R)
The Man Who Knew Too Much de Alfred Hitchcock : 7.5/10 (R)
Jumanji de Joe Johnston : 6/10 (R)
A Day at the Races de Sam Wood : 7.5/10
Astérix et Obélix : Mission Cléopatre de Alain Chabat : 9/10 (R)
The Nice Guys de Shane Black : 7.5/10
Deadpool de Tim Miller : 3/10
Café Society de Woody Allen : 5/10
Triple 9 de John Hillcoat : 7/10
Seven Chances de Buster Keaton : 7/10

» Juin (7)

Le Deuxième Souffle de Jean-Pierre Melville : 7.5/10
Toy Story de John Lasseter : 8/10 (R)
Toy Story 2 de John Lasseter : 9/10 (R)
Toy Story 3 de Lee Unkrich : 10/10 (R)
Le Garçon et la Bête de Mamoru Hosoda : 7/10
Le Monde de Dory de Andrew Stanton : 6.5/10
The Insider de Michael Mann : 7/10

» Juillet (15)

Raising Arizona de Joel & Ethan Coen : 8/10
Les Indestructibles de Brad Bird : 9/10 (R)
Night of the Living Dead de George A. Romero : 5/10
Brazil de Terry Gilliam : 8/10
Point Break de Kathryn Bigelow : 6.5/10
Blue Steel de Kathryn Bigelow : 5/10
Rififi de Jules Dassin : 8.5/10 (R)
Il était une fois en Chine de Tsui Hark : 8/10
Alice au pays des merveilles de Clyde Geronimi, Wilfred Jackson & Hamilton Luske : 7/10 (R)
Big de Penny Marshall : 6.5/10 (R)
Madagascar 3 de Eric Darnell, Tom McGrath & Conrad Vernon : 8/10 (R)
Nightcrawler de Dan Gilroy : 8/10 (R)
Il était une fois en Chine 2 de Tsui Hark : 8/10
Peggy Sue Got Married de Francis Ford Coppola : 6/10
L'Homme à la caméra de Dziga Vertov : 6/10

» Aout (11)

Lost Highway de David Lynch : 10/10
The Way of the Gun de Christopher McQuarrie : 9/10 (R)
The Bourne Identity de Doug Liman : 7.5/10 (R)
The Bourne Supremacy de Paul Greengrass : 7/10 (R)
The Bourne Ultimatum de Paul Greengrass : 8/10 (R)
Funny Games de Michael Haneke : 8/10
Sunset Boulevard de Billy Wilder : 8/10 (R)
Ms.45 de Abel Ferrara : 6/10
Le Magnifique de Philippe De Broca : 7.5/10
Three Ages de Buster Keaton : 6.5/10
Safety Last de Harrold Lloyd : 6.5/10

» Septembre (17)

Christine de John Carpenter : 7/10
Le Cerveau de Gérard Oury : 6/10
Les Tribulations d'un chinois en Chine de Philippe de Broca : 6.5/10
Night and the City de Jules Dassin : 10/10 (R)
Invasion of the Body Snatchers de Philip Kaufman : 8/10
La Balance de Bob Swaïm : 6.5/10
L'Été Meurtrier de Jean Becker : 5/10
Time and Tide de Tsui Hark : 7.5/10
French Connection II de John Frankenheimer : 7.5/10
Showgirls de Paul Verhoeven : 6.5/10
Carrie de Brian De Palma : 7/10
Comancheria de David MacKenzie : 7.5/10
Rope de Alfred Hitchcock : 7.5/10 (R)
The Neon Demon de Nicolas Winding Refn : 2/10
Donnie Darko de Richard Kelly : 10/10 (R)
We Own the Night de James Gray : 8.5/10 (R)
L'Ile du Docteur Moreau de John Frankeinheimer : 5/10

» Octobre (15)

Vampires de John Carpenter : 6/10
Blue Velvet de David Lynch : 7.5/10
The Cable Guy de Ben Stiller : 6.5/10
The Magnificient Seven de John Sturges : 8/10
Clueless de Amy Heckerling : 7/10 (R)
School of Rock de Richard Linklater : 7.5/10
Dead Poet's Society de Peter Weir : 8.5/10
Romancing the Stone de Robert Zemeckis : 3/10
Rush de Ron Howard : 7.5/10
Whiplash de Damian Chazelle : 10/10 (R)
Gone Girl de David Fincher : 10/10 (R)
Dirty Harry de Don Siegel : 8/10 (R)
Battle Royale de Kinji Fukasaku : 8/10 (R)
Children of Men de Alfonso Cuaron : 9/10 (R)
Drag me to Hell de Sam Raimi : 7.75/10

» Novembre (15)

Bone Tomahawk de S. Craig Zahler : 7/10
Green Room de Jeremy Saulnier : 7/10
Et ta soeur de Marion Vernoux : 2/10
The Secret Life of Pets de Chris Renaud & Yarrow Cheney : 6/10
13 Hours de Michael Bay : 8/10
La folle histoire de Max et Léon de Jonathan Barré : 7.5/10
Pattaya de Franck Gastambide : 0/10
Legend de Brian Helgeland : 5/10
Kubo and the Two Strings de Travis Knight : 7/10
Fantastic Beasts and where to find them de David Yates : 6.5/10
The Strangers de Na Hong-jin : 5.5/10
La Grande Vadrouille de Gérard Oury : 7/10
The Prestige de Christopher Nolan : 8/10 (R)
The Hours de Stephen Daldry : 3/10
The Man who wasn't there de Joel & Ethan Coen : 6.5/10

» Décembre (13)

Dawn of the Dead de Zack Snyder : 7.5/10
Le Vieux Fusil de Robert Enrico : 9/10 (R)
Le Corniaud de Gérard Oury : 6/10
L'Armée des Ombres de Jean-Pierre Melville : 9/10 (R)
Detective Bureau 2-3 de Seijun Suzuki : 7/10
La Jeunesse de la Bête[i] de Seijun Suzuki : 6.5/10
› [i]Le Vagabond de Tokyo
de Seijun Suzuki : 6.5/10
La Marque du Tueur de Seijun Suzuki : 6.5/10
Suicide Squad de David Ayer : 2/10
Jason Bourne de Paul Greengrass : 6.5/10
Star Wars VI : Le Retour du Jedi de Richard Marquand : 6/10 (R)
Star Wars VII : The Force Awakens de J.J. Abrams : 4.5/10
Sing Street de John Carney : 8.5/10

Critiques 2015 / Top 2015
Critiques 2014 / Top 2014
Critiques 2013
Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Huit salopards (Les) - 7,5/10

Messagepar Mr Jack » Dim 24 Jan 2016, 18:43

Image

THE HATEFUL EIGHT (2016)

▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔
quentin tarantino
7.5/10


Très sympathique one shot de Tarantino qui se fait bien plaisir. Body-count salé, 2h48 dont le trois quart de huit clos bien gore et une grosse pincée de mauvais esprit revanchard. Y'a la grosse patte Tarantino et on retrouve tout son esprit. On pourrait croire l'utilisation du 70mm contradictoire avec la nature même du film mais au final, shooter un whudun it avec une pellicule écartant le cadre et élargissant la profondeur de champ au maximum amène un côté ludique à l'ensemble. Le soucis du film c'est toute l'introduction, assez longue, et puis le manque de singularité de ces personnages. Le temps, précieux, est donné à la tension, à la patience, au rythme, donc. Au risque de détacher certains personnages de leurs enjeux. On sent la provocation et la fougue de Tarantino dans ce film, de la colère et de l'envie, comme toujours, mais contrairement à tous ses films, il ne prend pas un personnage à bras le corps véritablement. Il se contente de prendre tous ces gens, les secoue, les stimule, les place dans ce décor et balance un bout de steak au milieu puis attend que ça se passe. C'est ce côté légèrement contemplatif qui fait que le film manque d'iconisation. C'est du théâtre filmé en 70mm. C'est fun, mais c'est pas son chef d'oeuvre ni le film de l'année.


Image Image
Critiques similaires
Film: Huit salopards (Les)
Note: 9/10
Auteur: comICS-soon
Film: Huit salopards (Les)
Note: 8/10
Auteur: Velvet
Film: Huit salopards (Les)
Note: 8/10
Auteur: Tarankita
Film: Huit salopards (Les)
Note: 10/10
Auteur: Val
Film: Huit salopards (Les)
Note: 7/10
Auteur: Nulladies

Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Steve Jobs - 6,5/10

Messagepar Mr Jack » Lun 15 Fév 2016, 20:48

Image

STEVE JOBS (2016)

▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔
danny boyle
6.5/10


Du bon et du moins bon.

Dans l'écriture, déjà. Le récit est bien découpé en trois instants clés de la carrière voir de la vie de Steve Jobs, ce qui évite le côté trop linéaire du biopic classique. Il évite aussi de trop rentrer dans les faits et les données pour pas tomber dans le film wikipedia. Sauf qu'en étirant trop de scènes banales pour faire de trois séquences les trois pièces du puzzle, on se retrouve avec trop de moments inutiles. Tellement que souvent on a l'air d'être devant des scènes coupées de ce qui aurait pu se rapprocher d'un chef d'oeuvre. Sauf que Sorkin a soit le cul entre deux chaises, soit il veut trop en faire sur un seul sujet. Fallait-il se concentrer sur l'homme, sur le business man ou sur le père de famille ? Une fusion parfaite qu'il est arrivé à avoir sur Social Network.

Pourquoi ? Parce qu'il avait le parfait pendant avec Fincher et son cynisme chirurgical. De par l'image, Fincher dégageait quelque chose d'amer et de magnifique à la fois, de froid et réaliste. Ca compensait avec la chaleur humaine de la plume de Sorkin (sa vision de l'homme). Là, Boyle met en boite la vision de Sorkin sans apporter la nuance nécessaire. Rien que dans l’image. Pas assez de fois on sent les fils se toucher et le sens prendre le pas sur ce qu’on voit. Le moment central entre Fassbender et Jeff Daniels est un bon exemple. Ça rappelle d’ailleurs la confrontation entre Jesse Eisenberg et Andrew Garfield dans Social Network. Ça aurait pu prendre, mais sous un amas de musique mal choisie et un trop plein de mots, ça rend bavard et bruyant. Mauvais mix.

Après, on peut se demander pourquoi avoir choisi Steve Jobs ? En quoi le duo là a rendu l’histoire de ce mec intéressant ? En y apportant un côté humain, okay. En expliquant que les grands visionnaires sont des sociopathes, okay. Mais on ressort du film ni fasciné par le propos, ni ému aux larmes par l’histoire de ce père de famille control freak à cause de ses racines mal formées. Peut-être que le sujet n’était pas assez fort, ou peut-être que le duo réal-script n’a pas réussi à toucher la fibre qui aurait pu rendre l’angle brillant. Sûrement un peu des deux.

Après, les acteurs sont bons. Même si Fassbender reste Fassbender en col roulé. Que Kate Winslet ne fait ni plus ni moins que sa ride du lion (elle la fait bien, mais rien d’extraordinaire). Il n’y a que Seth Rogen qui sort de ses habitudes et propose un peu autre chose, même si son personnage aurait pu lui aussi être bien plus fort, bien plus percutant. Dans l’ensemble c’est bien réalisé, même si, once again, Boyle n’apporte pas ce petit truc en plus. La musique, comme un peu tout le reste, fait penser à du Social Network du pauvre même si elle a ses petits moments de grâce. C’est peut-être comme ça qu’on peut résumer le film, d’ailleurs.


Image Image Image
Critiques similaires
Film: Steve Jobs
Note: 6,5/10
Auteur: Alegas
Film: Steve Jobs
Note: 8/10
Auteur: lvri
Film: Steve Jobs
Note: 8/10
Auteur: Jack Spret
Film: Steve Jobs
Note: 7/10
Auteur: Velvet
Film: Steve Jobs
Note: 4/10
Auteur: Nulladies

Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

007 Spectre - 5/10

Messagepar Mr Jack » Dim 21 Fév 2016, 22:58

Image

SPECTRE (2015)

▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔
sam mendes
5/10


Ni une réussite, ni un scandale.

C'est moyen, donc. Surtout après Skyfall qui est pour moi le meilleur Bond de la série (pas très dur). Alors ça reste beau, formellement soigné et ça respecte l'aspect classe, papier glacé qu'a voulu donner Mendes à la saga. Certaines séquences sont efficaces : le plan séquence du début, la baston dans le train, les explosions et la course poursuite à Rome. C'est déjà pas mal. Mais pour tout le reste, on est pas loin du foirage total. Le script déjà, raté. L'intrigue très banale à base de jeu de piste linéaire digne d'un fade film d'aventure. Les méchants, ensuite. Complètement bidons. Je pense qu'on peut tout de suite mettre Waltz dans le top des méchants les plus nuls de la saga. Ses motifs sont forcés et ses enjeux totalement flous. Il est méchant, point barre. Binaire, et sans relief. Ne parlons pas ni de Andrew Scott, qui ne sert à rien, ni du sous texte complètement béta du stockage de données et de la surveillance généralisée.

Et puis cette James Bond Girl. Mon Dieu. Léa Seydoux est bien sympa, elle fait son regard de lionne et fixe la symétrie (pas assez exploitée) avec Vesper ; mais au delà de ça, elle non plus ne sert à rien et tombe dans la niaiserie bien trop vite pour susciter de l'intérêt. Elle reflète bien le film en fait : on y croit cinq minutes mais au final elle sert juste à être jolie. Pas une totale foirade (finalement), mais Mendes rentre clairement dans le rang en pondant un film désarticulé, assez creux et un peu plat. Rien de honteux (on est pas au niveau de Quantum of Solace ou des Brosnan...pour ne citer que les "récents") mais clairement raté. Vivement le suivant -ou pas.


Image Image Image
Critiques similaires
Film: 007 Spectre
Note: 5/10
Auteur: Alegas
Film: 007 Spectre
Note: 3/10
Auteur: Velvet
Film: 007 Spectre
Note: 4/10
Auteur: Nulladies
Film: 007 Spectre
Note: 7/10
Auteur: lvri
Film: 007 Spectre
Note: 3,5/10
Auteur: logan

Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Jed_Trigado » Dim 21 Fév 2016, 23:00

Mr Jack a écrit:Léa Seydoux est bien sympa, elle fait son regard de lionne

Son regard de toxico, je dirais.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11629
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Mr Jack » Dim 21 Fév 2016, 23:11

Dans tous les cas elle est très limitée malgré les robes serrées et les nuisettes :mrgreen:
Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Scalp » Lun 22 Fév 2016, 10:12

Son regard de mérou ©
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Lun 22 Fév 2016, 10:30

Elle ne peut être crédible que d'une façon : à poil avec un sac sur la tête.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33298
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Scalp » Lun 22 Fév 2016, 10:34

Et à 4 pattes.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Mr Jack » Lun 22 Fév 2016, 13:48

Belle analyse, sinon. :mrgreen:
Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Sur la piste des Mohawks - 7/10

Messagepar Mr Jack » Lun 22 Fév 2016, 20:19

Image

DRUMS ALONG THE MOHAWK (1939)

▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔
john ford
7/10


Un joli film, dur et puissant sur la guerre d'indépendance américaine. La construction d'une nation par le prisme d'une famille qui va suer et saigner avant de gagner la liberté. Comme dans les autres Ford que j'ai vu, ça met un bon bout de temps à commencer vraiment et il y a un creux où on frise presque la petite maison dans la prairie. Mais comme à chaque fois, la virtuosité de Ford dans sa mise en scène et la puissance des destins humains prennent le pas sur le reste. Pour un film de 1939 (!) c'est vraiment sublime formellement. Il y a des plans dingues et on sent vraiment l'ambition du réal pour son premier film en couleur. On est au plus près de la terre, des mains qui travaillent et on shoote en prise de vue réelle. Là encore, quelle modernité pour l'époque. Malgré les scènes familiales un peu longuettes on a de grandes séquences, épiques (l'attaque du fort) et d'une puissance émotionnelle indéniable (les morts sont violentes). Fonda est au dessus de tout, comme souvent. Il porte vraiment le film sur ses épaules, là où Colbert montre un peu ses limites (je la préfère dans les screwball comedies). Un film puissant, qui montre à la fois les qualités et les défauts de Ford et qui vaut, en plus du sujet, passionnant et sous-exploité, pour la prestation de Fonda.


Image Image Image
Critiques similaires

Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Zootopie - 8/10

Messagepar Mr Jack » Mer 24 Fév 2016, 19:42

Image

ZOOTOPIA (2016)

▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔▔
byron howard, rich moore & jared bush
8/10


Le meilleur Disney depuis…Aladdin ?

Avant d’anticiper un retour en grâce de la maison Mickey, on peut se réjouir d’avoir eu, avec Vice-Versa, deux dessins animés de très haute volée en un an. Pourquoi faire le lien ? Parce que Zootopia se rapproche vraiment de l’esprit de l’âge d’or de Pixar. L’époque de Monstres et Cie, des Indestructibles. D’aventures, d’amitiés sincères, de rebondissements pas lourds, sans émotion forcée et chansons lourdingues. Et surtout : de l’originalité. En voyant l’affiche au premier abord, on se dit : c’est quoi encore cette copie de Madagascar ? Mais dès les premières minutes, on comprend qu’on est loin de l’humour débridé (pour pas dire foncedé) des animaux fous du Dreamworks, et plus proche du dessin animé réaliste qu’on a pas vu depuis un bail chez Disney.

Pour pas dire jamais. De ce niveau là. Zootopie réussit à mêler l’univers riche et varié, colorié et vivant du dessin animé de grande qualité ; et références cinématographiques bien réelles, et bien choisies. Mixer aussi subtilement l’esprit des buddy-cops des 80’s (48hrs, et les Shane Black, si si…) avec des références avec ce qui s’est fait de mieux en télé ou ciné (Le Parrain, Breaking Bad), c’est tout de même un petit miracle, surtout pour un studio aussi balisé et formaté que Disney.

Image Image


On a donc le droit à une aventure très bien rythmée, à l’humour jamais lourd (on est pas devant l’âge de glace ou les minions et l’humour potache pour faire rire les tout petits et les vieux croulants) et à un personnage principal très intelligent, qui chante pas et qui finit pas dans le cul-de-sac habituel des DA neuneus (ils vécurent ensemble blablabla…). On a un vrai duo qui se forme petit à petit, qui se dévoile sans chercher à tirer les larmes, qui dégage une vraie complicité qu’on apprend à aimer au fil de l’enquête, elle aussi bien ficelée.

Et le message alors ? Oui, parce que qui dit DA dit morale. Et bien on a encore une fois –et c’est là encore plus rare- au dosage parfait : message profond sans être surligné lourdement avec les violons et une trop forte dose de bons sentiments. Ça reste cohérent avec la proposition de départ : du réalisme optimiste. Ça parle de différence, d’intégration, de mixité, du vivre ensemble. Tout ça intégré dans l’intrigue et disséminé ici et là sans jamais surligner.

La musique de Giacchino est parfaite : pas trop imposante mais toujours jolie et bien rythmée. Elle n’atteint pas la beauté de Vice-Versa, mais en même temps on est pas dans le même registre. En bref une belle surprise et un film pétillant par son originalité qui n’attend qu’une révision pour se bonifier.


Image Image
Critiques similaires
Film: Zootopie
Note: 9,25/10
Auteur: caducia
Film: Zootopie
Note: 8,5/10
Auteur: Milkshake
Film: Zootopie
Note: 7,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Zootopie
Note: 7/10
Auteur: Nulladies
Film: Zootopie
Note: 6,5/10
Auteur: pabelbaba

Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Scalp » Jeu 25 Fév 2016, 08:09

Meilleur Disney depuis Mulan
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Milkshake » Jeu 25 Fév 2016, 08:30

Celui il n'a que des très bon retours, j'y jetterais un oeil.

Effectivement ça fait longtemps que Disney a pas livré un film d'animation à la hauteur de sa glorieuse période 90s car il se sont reposé sur leurs lauriers à faire essentiellement de la suite pas inspiré et formaté.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2016

Messagepar Mr Jack » Jeu 25 Fév 2016, 19:54

Scalp a écrit:Meilleur Disney depuis Mulan


J'ai hésité à dire Mulan, mais ça reste un cran en dessous. Comme le Bossu et le Roi Lion. Mais rien d'aussi original et réussi depuis Mulan, ça je peux te l'accorder.
Image
We all want to be scared in a room full of people.
We want to be scared in a safe place.
- John Carpenter
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 8284
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO