[Pabelbaba] mes critiques en 2018

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar pabelbaba » Mar 18 Déc 2018, 11:27

Mais c'est sa filmo quand même.
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar Mark Chopper » Mar 18 Déc 2018, 11:36

Du coup, tu trouves que la carrière de Tarantino sentait la chaussette quand il tournait dans Alias, Little Nicky et Le Magicien d'Oz des Muppets ?
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32685
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar pabelbaba » Mar 18 Déc 2018, 11:39

J'envisage la carrière de Clint comme un tout à partir des Leone, qu'il soit devant ou derrière la caméra et même les deux. Il a quasiment toujours le premier rôle ou un rôle important, donc ça permet de comparer. L'exemple de Tarantino n'a rien à voir, il a des petits rôles sauf dans un film.
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar Mark Chopper » Mar 18 Déc 2018, 11:41

La vache, tu dois penser beaucoup de mal de la carrière d'Orson Welles en voyant les choses comme ça.

Quant à Tarantino, j'en profite pour poster son meilleur rôle :

Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32685
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar pabelbaba » Mar 18 Déc 2018, 11:47

Je pense comme ça pour Clint, parce que Clint est à part dans le cinéma. Quand il joue dans un film on lui demande d'être Clint et Clint, c'est un premier rôle et un film fait pour lui. Du coup, qu'il joue dans le film d'un autre ou qu'il tourne lui-même un film, ça reste un Clint flick. Il n'a jamais joué pour de grands réals à part Leone pour cette raison. Je n'ai pas vraiment d'autre exemple d'acteur/réalisateur qui ait ce statut.
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar Mark Chopper » Mar 18 Déc 2018, 11:51

Je ne prends pas en compte les films où il fait l'acteur juste pour récupérer du cash et récupérer le feu vert pour tourner un film plus personnel (des films dont il confie la mise en scène à des assistants ou à des cascadeurs avec qui il a bossé).

C'est anecdotique, il a pu avoir des libertés grâce à ça et je ne vais pas les prendre en considération pour dire "ça, c'était une mauvaise période pour lui".

EDIT : C'est un peu vache de ne pas considérer Don Siegel comme un grand réal. Pour CImino, OK vu qu'il était débutant.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32685
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar pabelbaba » Mar 18 Déc 2018, 11:53

Tu peux le "disculper" pour cette raison, mais le fait est que sur cette période là, il finançait ses films moyens avec des trucs pas terribles, ce qui amplifie l'effet de période creuse malgré tout.
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar maltese » Mar 18 Déc 2018, 12:12

A la fois d'accord et pas d'accord. J'ai aussi tendance à prendre toute la filmographie de Clint à partir du début des années 1970 (acteur et réalisateur) comme un tout parce qu'il choisissait lui-même les réalisateurs des films qu'il ne mettait pas en scène. Hormis pour les Siegel et le Cimino, il s'agit de films mineurs qu'il attribuait à ses collaborateurs lorsqu'il n'avait visiblement pas envie de reprendre le projet directement en mains (il a encore fait pareil "récemment" avec Trouble with the Curve d'ailleurs). C'est un cas assez unique tout de même, et lié à Malpaso - qui d'autre a une carrière similaire? Du coup, ça ne me choque pas qu'on prenne ça en compte pour juger de l'état de sa carrière.
Mais comme le dit Mark, on voit clairement qu'il s'agit de "petits" films dont l'argument est surtout financier et lui permet de mettre en route ses autres projets. Donc oui, la qualité est toute relative, mais ça participe tout de même à la mythologie Clint (quand tu vois qu'un truc comme Doux, dur et dingue est un de ses plus grands succès commerciaux en tant qu'acteur, voilà quoi :eheh: ).
Et à côté de ça, ça ne l'a effectivement pas empêché de réaliser lui-même des films franchement pas terribles (voire bien mauvais).

(d'ailleurs je l'ai un peu revu à la baisse dernièrement Honkytonk Man :voleur: )
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 2922
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar pabelbaba » Mar 18 Déc 2018, 12:19

D'ailleurs ce sont des films qui passent et repassent souvent à la téloche. :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar maltese » Mar 18 Déc 2018, 12:24

Ah mais clairement, moi mon premier souvenir de Clint quand j'étais gamin, c'est Ca va cogner, et je voulais un singe comme dans le film :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 2922
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar pabelbaba » Mar 18 Déc 2018, 12:28

Ca nous a tous marqué ce truc. :eheh:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] mes critiques en 2018

Messagepar Mark Chopper » Mar 18 Déc 2018, 12:46

Doux, dur et dingue :

When adjusted for inflation, it still ranks as one of the top 250 highest-grossing films of all time.


:mrgreen:

(Je n'ai pas vu les deux films depuis trente ans :chut: )
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32685
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Trois Mousquetaires (1973) (Les) - 5,5/10

Messagepar pabelbaba » Jeu 20 Déc 2018, 10:46

Les Trois Mousquetaires de Richard Lester - 1973

Ca fait un bout de temps que je voulais revoir ce film et sa suite. Ils ne passent plus trop à la télé, mais jeunot, le décolleté de Raquel Welch avait eu de l'effet sur mon corps. :chut:

Du coup, il me restait des souvenirs diffus et j'avoue que j'ai l'impression d'avoir vu un film très différent. En premier lieu parce que pour un film familial, c'est bien cradingue. La reconstitution claque un max, c'est boueux, pas propre, les figurants ont des gueules de dégénérés, ça fait pas Disney. En revanche c'est tourné en Espagne et ça se voit. Pas un château ni une église ne ressemble à un monument parisien.

Ce côté réaliste continue aussi dans les combats, où l'on voit assez peu d'escrime et où les bretteurs finissent par se foutre des coups de pieds et de bâtons parce que leurs armes sont à terre ou cassées. L'aspect chevaleresque en prend un sacré coup, mais ce n'est pas désagréable. Cependant, le réalisme a ses limites et se heurte à l'aspect bouffon du scénario où les persos se prennent un bon paquet de gamelles. Ca fait rire, mais le contraste est assez bizarre.

D'ailleurs c'est à l'image du casting, un peu WTF, avec la tête de cul de Michael York en d'Artagnangnan, Richard Chamberlain en Aramis, Oliver Reed en Athos, Charlton Heston en Richelieu, Christopher Lee en Rochefort (j'ai mis du temps à le reconnaître!) et Raquel en Constance Bonne à Cieux. Pour cette dernière, j'ai été un brin déçu parce qu'on la voit assez peu, j'espère que ça se rattrape par le suite. :mrgreen:

Enfin globalement, ça donne un film assez bancal, avec des longueurs, des moments bordéliques et rarement épiques, mais malgré tout un peu prenant. Hâte de me refaire la suite et de découvrir le troisième volet, adapté de Vingt Ans Après et tourné en 1989.

5,5/10
Critiques similaires

Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

On l'appelait Milady - 3/10

Messagepar pabelbaba » Dim 23 Déc 2018, 11:49

On l'appelait Milady de Richard Lester - 1974

Bon, bah j'enchaîne avec la suite. D'ailleurs j'apprends dans les bonus qu'à la base c'était un seul film coupé en deux. :chut: Et bien ça se sent...

Autant dans le premier c'était foutraque, mais l'intrigue autour des ferrets permettait d'avoir un fil conducteur qui tenait debout. Alors que dans celui-là c'est un merdier complet avec une histoire de vengeance sans queue ni tête. Tout le monde fait n'importe quoi, même Charlton Heston en Richelieu se met à faire des vannes. :chut: :chut: Le scénario ne ressemble vraiment à rien. Pourtant l'idée de mettre Athos en avant, avec un rôle torturé c'était une bonne idée, surtout avec Oliver Reed qui tient le rôle. D'ailleurs ça donne les scènes les plus crédibles, notamment chacune des rencontres avec Milady qui ont une vraie intensité dramatique (sa fin démoule grave!).

Cependant ça ne fait pas oublier qu'on a l'impression de regarder une suite de saynètes sans vraiment de lien, au point que parfois on ne sait plus trop où sont les personnages : Paris? La Rochelle? Ailleurs? Et il faut en parler de la Rochelle, bordée de falaises... c'est vraiment nawak! :eheh:

Le seul atout du film c'est que la baston finale a une gueule d'enfer. Enfin de l'action! Les mousquetaires se battent pour de vrai, se servent de leur épée, leurs ennemis meurent, on comprend ce qu'il se passe et on a un vrai final. Dommage de ne pas avoir eu la même chose pendant le reste du film et même dans le premier film aussi!

D'ailleurs pour couronner ce désastre, on voit trop rarement Raquel... :oops:

3/10
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Wolf Warrior 2 - 6/10

Messagepar pabelbaba » Dim 23 Déc 2018, 20:17

Wolf Warrior 2 de Wu Jing - 2017

Pas vu le premier volet compte-tenu des retours annonçant un truc médiocre. Là, comme j'avais 2h devant moi, je me suis lancé.

Clairement, il y a des moyens et ça se voit. On sent vraiment que la Chine veut faire de l'actionner US et envoie la purée. A l'image de The Viral Factor, ils sortent de leurs frontières pour montrer qu'ils peuvent botter des culs comme les ricains. Du coup, on a des hélicos, des bateaux, des tanks à foison et une musique pseudo épique complètement lambda. C'est pas Hong Kong, mais bien la Chine Mainland, terre de la contrefaçon. :mrgreen: D'ailleurs ça a une sacrée gueule, les plans sont travaillés, la photo aussi, tout a l'air hyper pro, du coup on perd pas mal l'âme et ce qui faisait le sel du ciné de l'ancienne colonie.

On a bien deux-trois trucs over-the-top pour nous rappeler que c'est pas un film de Michael Bay, comme la roquette arrêtée avec une armature de matelas ou un tank qui se retourne avec un filin, mais globalement, ça manque de folie.

Pourtant il y a énormément de morts et le bodycount est complètement abusé, mais ça se saurait si c'était un gage de qualité. D'autant qu'avec tout ce sang numérique, ça fait même mal aux yeux. Et surtout, le film a le même syndrome que The Raid, à savoir qu'à un moment, trop d'action tue l'action. Ca tabasse non-stop ou presque et pendant deux plombes. Quelque part ça nous venge de tous les films qui radinent un max de ce côté, mais au final ça devient presque indigeste de voir 500 mecs se faire buter à la chaîne. D'autant qu'il n'y a pas de crescendo dans l'action et que toutes les scènes se valent. Sans parler des facilités scénaristiques nécessaires à justifier que nos trois héros se battent autant.

Le bilan, c'est un film pas désagréable à regarder, qui a des moyens et qui s'en sert avec un savoir faire indéniable. Mais sur la longueur rien ne surnage vraiment et le discours patriotique m'a un brin soûlé.

6/10
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO