[Scalp] Mes critiques en 2009

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Heatmann » Sam 07 Nov 2009, 16:03

5.5 ..... :roll: pas credible tout ce que tu dit , mais j 'ai dit que je dirais rien . le pire c 'est que tu mettras plus aux " fils de chucky " ..

American History X n’est pas simplement le titre du film , mais surtout celui de la dissertation que rendra Danny Vinyard (Edward Furlong) à la demande de son proviseur en temp que punition , après qu’il ait écrit l’apologie de Mein Kampf...

Le directeur lui demande de réfléchir au comportement de son frère aîné, Derek, aujourd'hui en prison après avoir assassiné un jeune noir.

Danny c'est ED furlong qui a rien fait de bien depuis terminator 2 et qui referas rien d'autre apres ... temps pis , la il donne tout . Touchant au debut , fragile puis carrement credible apres la sortie de prison du frangin , sa meilleur perf et l'alchimie avec norton qui etait essentiel est bien la , 2 frerot a la vie a la mort , plus proche que tout et qui pourtant causeras leurs pertes .
Stacey keach aussi c'est peu de le dire qu'il en impose enormement niveau charisme , il bouffe littéralement l'écran et franchement on regrette de pas le voir plus souvent au cinema ..
et enfin pour finir avec la partie acteur , est-il encore besoin de rajouter quelque chose a propos de la perf de Norton ?? non , hein je crois pas .. la a ce niveau on peu que s'incliner et respect quoi .... no comment


Glaçant, intense, stupéfiant .. le portrait au vitriol d'une jeunesse américaine en mal de sensations fortes. Cherchant à venger la mort de son père abattu par un dealer noir, Derek a épousé les thèses racistes d'un groupuscule de militants d'extrême-droite qui prônait « la pureté de la race blanche », et s'est mis au service de son leader, brutal théoricien prônant non seulement la purete donc mais aussi suprématie de la race blanche.

Un soir, il abat sauvagement, devant les yeux de son jeune frère Danny, deux Noirs qui tentaient de lui voler sa voiture. Son incarcération va bouleverser ses croyances et à sa sortie de prison, il n'est plus le même.
Mais Danny a rejoint à son tour les anciens 'amis' de son aîné...
La spirale d'un certain embrigadement vers l'extrémisme est très bien expliqué et,ce qui terrifie d'ailleurs,c'est la facilité avec laquelle on tombe vite dedans surtout quand on est facilement influençable comme danny qui prenais deja derek comme model car pas de papa a la maison , mais la pendant que Norton est en taule , il se fait enroler grave facile ..
Ce brûlot antiraciste, plaidoyer pour la tolérance, prend la forme d'une descente aux enfers dans une Amérique peu décrite.

je tiens à rappeler que le racisme n'a pas de couleurs. C'est justement ce qui est mis en scène dans ce magnifique film.

Et d'ailleur l'utilisation ultra judicieuse du noir et blanc pour un film avec pour tel principale celui que l'ont connais , cela coulais de source non ?!?!!?

L'émotion, la douleur, la honte, la tristesse, le racisme en sont les centres. J'ai bien du mal à croire que des personnes puissent le désapprouver, il détient une morale,

Ce film est un véritable chef d'œuvre, et ce en tout point! point barre
Les acteurs sont parfaits, cela a été dit . et même les pti role ...

La scene du repas familliale ou Derek rembarre le nouveau copain de sa mere ( beverly "ex-miss pacino " d'angelo , tres bien ) c'est un lecon d'acting et elliot gould assure grave avec son air médusé quand derek se révèle et arbore soudain fièrement ses nouveaux tatouages
le scénario, traitant d'un sujet très dur qu'est le nazisme et l'antisémitisme dans la société actuelle, est magistral, il n'a aucun point faible.
Et dieu sait que cela aurait pue etre casse gueule !

Certains diront que le changement d'opinion de Norton est "trop facile", moi j'y crois, car depuis qu'il est enfant ( dans le film ) il baigne dans ce racisme et puis là, en prison, il se rend compte de son erreur.
je voudrais juste ajouter que si le personnage interprété par Edward Norton , change d'opinion et l'affirme haut et fort c'est aussi car il a une force de caractére importante , ce film n'est pas seulement un film contre le racisme , mais pour moi c'est aussi l'itinéraire de la vie d'un homme , la structuration de son esprit à des idées malsaines , puis la confrontation à la réalité , bien loin des idées dont il s'est lui aussi fait le vecteur . Cette confrontation remets en cause une grande partie de sa vie mais son intelligence et son caractére font qu'il se remets en cause , ainsi que les idées qui a proné jusqu'alors.
Je pense qu'une personne qui combat les idées qu'il a défendu auparavant est le meilleur enemi de ces idées , car toutes les doctrines ont des failles , mais il faut d'abord les connaîtres pour les combattre .


Faut dire que les moment en prison sont tous aussi violent et intense que les autres scenes forte du films
et en y regardant bien le film n'est qu une succession de séquence plus forte et brillante les unes que les autres , normal qu'au final ca donne un putain de film qui tue !!

La fin, quand à elle, est bouleversante, triste et extrêmement frustrante...


enough said '
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 07 Nov 2009, 18:54

Et pourquoi pas crédible ?

Et sinon je vois pas le probleme de la note, le fils de chucky je mettrais même plus, mais bon c'est pas les mêmes critères, ça sert à rien de comparer les notes.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 07 Nov 2009, 19:18

Dans ta critique je suis d'accord avec un seul point c'est celui de la fin.
Enfin sinon apparemment le dernier montage du film est quand même un compromis que le réalisateur accepta donc i renie pas totalement son film.
POur le noir et blanc : ça sert pas à rien : les passages noir et blanc connotent : bien évidemment le noir et le blanc (je parle de la couleur de la peau) mais aussi une partie de la vie de Norton qui est sans aucun bonheur, amplit de haine, de bêtise, de violence et tous ces éléments ne trouvent pas lieu d'être dans un univers coloré. Pour ce film c'est un bon choix.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 07 Nov 2009, 19:21

Donc je suis le seul que ça gène ce script tout édulcoré ? vous trouvez vraiment que le perso de Norton il est bien écrit ?

Apres pour le N/B j'ai bien compris la symbolique mais vraiment je trouve que ça apporte rien au film vu que toute façon c'est tout manichéen et qu'il y a aucune ambiguité.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 07 Nov 2009, 19:41

Aucune ambiguité : bah si mais je reconnais que c'est pas assez fouillé ni très profond. Le film aurait du durer plus longtemps je sais pas en fait.

Le film a tout de même un sacré charisme et un bon fond. Même si la fin est ambiguë. Après c'est une question d'interprétation Scalp.
Je suis d'accord avec ton idée de la chose puisque je m'étais dit la même chose mais on peut aussi y voir une inéluctabilité assez pessimiste. La haine existera toujours, le racisme aussi, et les conséquences des actes passé qui nous rattrapent un jour ou l'autre. D'ailleurs, Norton quand il tombe près de son frère mort, on remarque qu'il dit "Qu'est ce que j'ai fais?" donc i ls'en veut à mort. Il ne resent pas de haine envers le meurtrier de son frère et n'y pense même pas. Il tombe, il vivra le temps qu'il lui reste avec d'un côté sa rédemption et la prise de conscience bénéfique et de l'autre la conséquence des ses choix passés dont le prix aura été la mort du jeune frère.

Pour le petit frère qui change de fusil d'épaule en deux secondes : je te signle quand même que tout le long du film on sent bien que Furlong n'est pas à l'aise avec les néonazis et que sur pas mal de scènes il est limité rebuté par cette forme de pensée mais s'y laisse couler par l'image qu'i la de son frère. Une icône qui se fait entendre, respecter, qui a du cran, du charisme,.. La fascination du frère l'a aveuglé. Et son frère revient avec des cheveux, une nouvelle pensée, conscient de ses actes et de la connerie qu'il a faite. Le eptit frère est juste chamboulé par ce changement mais sait très bien au fond de lui que c'est ça la bonne voie.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 07 Nov 2009, 19:46

Bon d'accord pour Furlong c'est crédible, mais la rédemption de Norton j'y crois pas une seule seconde, je le redis mais le personnage est vraiment trop mal écrit, on devient pas nazi puis pas nazi en 2 minutes, les passages en prison c'est vraiment le racisme au pays des bisounours.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 07 Nov 2009, 20:08

Justement Norton n'était pas ud tout raciste avant que son père meurt.
Le personnage du père exerçait une fascination chez Norton (comme plus tard Furlong sur Norton) et ya de quoi : pompier de métier. Bravant le feu, les dangers, sauvant des vies.
Tué par des blacks pour un rien alors que le type faisait son boulot qui ne les faisaient chié e naucun cas, Norton est à ce moment-là perturbé (et souviens-toi de la discussion à table avec des pensées très discutables étalées par le père).Norton est jeune, influençable et le meurtre de son père par une minorté de couleur ça le transperçe au oceur.
Il sombre et cett haine va grandir à tel point qu'il va devenir le boss du groupsucule néo-nazi.

Le passage ne prison il est très bien mais trop court d'au moins 20 min pour mieux développer le revirement.
Norton , avant la taule, ne trainait qu'avec des gens comme lui.
En taule son esprit s'ouvre voilà tout. Je vois pas où est la niaiserie.

En réalité Norto nn'avait pas le nazime dans le sang hein. C'étaut juste un gamin paumé entre ses idées, sa fasicnatio npour l'excellent prof black et la figure paternelle.

Entre tout ça n'importe quel gamin avalerait les paroles du père (jusqu'à un certain âge bien entendu mais Norton est plus facilement influençable du fait de sa mère qui ne dit jamais rien ne donne jamais ses avis).

C'est pareil pour Furlong : Il vit avec une mère malade , dans un appart pourri, un frère en prison...Il est seul. Totalement influencé par la seule chose qu'il connait et qui vient du frère et de ses relations.

Bref, à part le fait que le film n'est pas assez long pour mieux développer j'ai rien à redire.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 07 Nov 2009, 20:11

Et en taule ça te gène pas qu'il y ai que des blacks gentils, le sujet est mal traité, le film est pas mauvais mais quand on a un sujet comme ça on essaye de rendre son truc cohérent et moi le passage en prison ça fait trop surligné au stabylo y a aucune finesse, merde alors mes potes nazi en fait y sont pas gentil bon bein du coup en fait je veux plus être nazi ( je syntétise grossièrement mais franchement c'est ça c'est pas développé du tout ).
Et on pis c'est sacrément manichéen aussi, les gentils d'un coté facilement identifiable et les méchants de l'autre ( on les reconnais facilement y sont soit moche, soit gros, soit totalement méprisable ).
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 07 Nov 2009, 20:18

Comme je t'ai dit : sur ce point je suis d'accord même si je suis pas autant choqué par ce vide que toi.

Je pense aussi que le film est bien trop gentillet dans la taule, très manichéen, mais je me dit que c'était nécessaire sinon le film aurait pas eu le même impact et je pense que son cultissisme vient de là. Trop long, les jeunes n'auraient pas accrochés et je pense qu'il(s) le voulai(en)t commercial dans le sens où il fallait touché le plus de monde possible.
Je suis pas sûr.

Sinon , pour moi le film est très surestimé en règle général (ma note avoisinerait les 7.5,8 en comptant bien sûr l'imapct qu'i la eu sur moi et le point préférentiel - mais certainement pas 9 ou plus).

Ca reste un truc imparfait avec des éléments excellents dont : les musiques, le jeu des acteurs, la photo (mais bon moi je suis comme ça : tu me fous du noir et blanc aux teintes claires avec une impression de sépia je suis déjà amoureux de l'oeuvre)
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar jean-michel » Sam 07 Nov 2009, 20:22

:mrgreen: oui mais beaucoup de films sont fait de cette manière! cela permet aux gens de s'identifier et de stigmatiser les méchants... un film populaire qui aborde certains problèmes de manière simple mais divertissante. Moi il ma plu mais je recherche rien de particulier, ou si.... des pleurs, du rire, de la terreur!! :super:
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 07 Nov 2009, 20:23

Me souvient après l'avoir vu au ciné, j'avais adoré sur le coup ( enfin j'étais ado et je réfléchissait pas plus que ça à ce que je regardais, et j'avais vu Norton pété une machoire j'avais kiffé :eheh: ) depuis je l'ai revu 2 fois et je l'ai revu 2 fois à la baisse, en tant que film si on réfléchit pas trop ça reste vraiment divertissant mais vraiment si on gratte le fait que ce soit pas fin du tout me gène vraiment.

Sinon personne réagit sur mon chef d'oeuvre de Fuller :cry:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 07 Nov 2009, 20:24

jean-michel a écrit: :mrgreen: oui mais beaucoup de films sont fait de cette manière! cela permet aux gens de s'identifier et de stigmatiser les méchants... un film populaire qui aborde certains problèmes de manière simple mais divertissante. Moi il ma plu mais je recherche rien de particulier, ou si.... des pleurs, du rire, de la terreur!! :super:


Oue mais ça dépend du film que tu traites, tu fais un gros film d'action c'est bien d'avoir un gros bad guy qu'on identifie de suite, là quand tu fais un film "à message" ( ou que tu essayes ) faut travailler le truc quand même et pas le rendre tout hollywoodien.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 07 Nov 2009, 20:26

Bah moi c'est la durée qui me fait peur. Malgré ce que tu dis j'ai peur.
Mais ça a l'air maitrisé.
C'est un western fleur bleue pas niais. Je demande à voir.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar jean-michel » Sam 07 Nov 2009, 20:28

Quarante Tueurs Samuel Fuller - 1957


ah je l'ai vu mais dans de mauvaise conditions.... j'étais mort de fatigue! une revision s'impose !!
sinon les américains c'est quand même pas des foudres de guerres en terme de scénario! ils arrêtent pas de faire des remakes de nos histoires!!
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 07 Nov 2009, 20:31

Ouais mais ils les réalisent mieux. :eheh: :eheh: :chut:
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO