[Scalp] Mes critiques en 2009

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Mississippi Burning - 5/10

Messagepar Scalp » Ven 20 Nov 2009, 14:10

Mississippi Buring Alan Parker - 1988

Image


En 1964, trois militants pour les droits civiques des noirs disparaissent mystérieusement. Ce sont deux agents du FBI qui sont chargés de l'affaire. Très vite, les questionnements et les méthodes d'intimidation d'Alan Ward et de Rupert Anderson dérangent, en particulier le Klu Klux Klan.

Mouais, alors c'est un film qu'on appellera devoir de mémoire (avec cet épisode honteux douloureux et important malgré tout de l'histoire des EU ) mais sérieux fallait faire un documentaire parce que là on est devant un film prévisible de bout en bout (vu qu'on sait direct qui sont les coupables, y a pas de suspens, y a pas d'enquête ), c'est vraiment balisé et tellement manichéen, alors oui on sait que dans le Sud des EU que c'était pas un endroit de tolérance absolu et que les cagoules ils rigolaient pas mais un peu de nuance aurait pas fait de mal parce que là le clivage raciste pas raciste il est amené à coup de burin. Ok le KKK c'est des enculés, mais là TOUT les persos sont racistes.
L'ambiance Sud profond et le casting impeccable fait que le film se suit sans problème mais jamais ça décolle réellement ( y a juste dernier quart du film quand Hackman bosse avec ses méthodes où enfin y a de la tension ).
Comme dit plus haut le film ne réserve donc aucune surprise, les coupables sont identifiés en 2 minutes, la relation entre jeune flic idéaliste et vieux de la vieille est déjà vu des milliers de fois (elle va exactement où elle doit aller), les persos sont stérotypés ( mention à Frances McDormand dont on devine immédiatement le rôle qu'elle va jouer ), la BO est pas génial ( de la BO typiquement 80's qui fait mal aux oreilles ).
C'est formellement sans risque, rien a rien réellement retenir.
Hackman fait le job comme toujours, Dafoe est oubliable, le casting de second rôles des redneck est parfait avec notamment Rooker et Dourif.
Un film qui doit son excellente réputation à cause de son sujet mais faut voir plus loin que ça, car cinématographiquement y a trop de défaut pour que ce soit réellement un bon film.

5/10
Critiques similaires
Film: Mississippi Burning
Note: 9/10
Auteur: angel.heart
Film: Mississippi Burning
Note: 6/10
Auteur: Alegas
Film: Mississippi Burning
Note: 10/10
Auteur: Jipi
Film: Mississippi Burning
Note: 8/10
Auteur: versus

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 21 Nov 2009, 11:42

Mémo pour pas que j'oublie mes critiques en retard


The Reader : 7.5/10
Mulan : 8/10
T4 : 7/10
LXG : 5.5/10
Fils de l'homme : 9.5/10
Blade : 7.5/10
La dernière maison sur la gauche : 7/10
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Sam 21 Nov 2009, 11:46

Ya 1.5 pts que tu pourrais enlevé à t4 et les donner à 21 grammes. :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Sam 21 Nov 2009, 11:51

Oue bein non, T4 je pensais que ça allait etre pas top et j'ai bien aimé alors que 21 grammes j'en avais entendu beaucoup de bien et je m'attendais donc vraiment à mieux que ça, j'avais pas encore vu de film de Inarritu, bein je vais m'arreter là, j'accroche pas du tout.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

21 Grammes - 5,5/10

Messagepar Scalp » Sam 21 Nov 2009, 12:28

21 Grammes Alejandro Gonzalez Inarritu - 2003

Image

Je savais pas de quoi ça parlais, juste que c'était sois disant un super méga bon film.
Mouais, pendant 30 minutes c'est déroutant avec une construction narrative éclaté ( mais vraiment, genre on a des plans de 2 secondes ou on change "d'époque" et c'est a nous de construire le puzzle c'est assez ludique au début avec du flash back, du flash foward et du présent et c'est pas évident de remettre tout ça dans l'ordre au début ) puis d'un seul coup on comprend et l'intérêt de la structure éclaté devient de moins en moins intéressante et le script se révèle finalement très banal ( un drame de plus quoi ), surtout que l'espace de 5 minutes j'ai cru que ça allait peut être virer Thriller mais j'ai vite déchanté, heureusement qu'il y a ce montage original qui tire le film vers le haut, mais c'est quand même bien longuet par moment ( pis ça dure 2h en plus ).
La structure alambiqué fait quand même office de cache misère d'un script basique :eheh:
J'ai pas aimé la réalisation, trop de caméra à l'épaule, pour faire plus réel mais bon moi ça me gave je trouve ça laid et dès que j'en vois trop ça fait trop j'ai pas d'idée alors je me pose avec ma caméra et je film.
Alors oui les personnages sont super bien construit ( quoique j'ai du mal avec le perso de Penn ), oui le film se suit ( surtout grace à sa structure, du coup je sais pas a qui en revient le mérite : le monteur ? le scénariste ou le réalisateur ?) mais après 30 minutes dès que j'ai compris la direction du script je suis sorti du film, moins concerné, c'est plus du tout ludique et vraiment trop pathos a mon gout ( ça va quand même loin et pis y a trop de référence à dieu, ça c'est vraiment le genre de truc que je supporte pas, tin les plans sur les croix et tout le tatouin ça me soule, autant chez Marty ça passe parce qu'il a quelque chose a raconter a coté autant ici ça me saute à la gueule ), et pis petit à petit ça devient redondant par moment genre la scène de l'accident y a pas besoin de la mettre plusieurs fois.
Le casting est bon, par contre j'ai un problème avec Sean Penn à chaque fois que je le vois je vois Sean Penn qui fait la gueule et pas son personnage ( parce que Sean Penn dans tout ces films y fait la gueule, il est toujours grave et taciturne ), Naomi Watts est bien meilleur que d'habitude ( genre dans King Kong je le supporte pas ) et Del Toro quand a lui est aussi bon que d'habitude, Charlotte Gainsbourg est pas trop mal et le reste du cast tient la route.
La photo est soigné ( mais j'aime pas ).
Pour des raisons évidentes je peux pas ne pas mettre la moyenne, ce serait de la mauvaise foi.
Pas un mauvais film loin de là, mais j'accroche vraiment pas à ce genre de film, c'est sur que certains doivent trouvé ça bouleversant, moi tellement c'est sur-appuyé ça m'en touche une sans bouger l'autre, Amours chiennes c'est dans le même genre dramatique ou c'est plus typé ciné de genre avec un peu de tension ?

5,5/10
Critiques similaires
Film: 21 Grammes
Note: 9/10
Auteur: Fab
Film: 21 Grammes
Note: 4,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: 21 Grammes
Note: 7/10
Auteur: Jipi
Film: 21 Grammes
Note: 7,25/10
Auteur: dagokhiouma
Film: 21 Grammes
Note: 7,5/10
Auteur: caducia

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Niko06 » Dim 22 Nov 2009, 11:49

Si t'as pas aimé abandonne Iñarittu, t'aimeras rien :wink:

Perso ça m'a bouleversé, aussi bien sur le fond que sur la forme... j'ai l'impression qu'Arriaga a tout compris à la vie et à la mort c'est vraiment étrange...
Avatar de l’utilisateur
Niko06
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 13001
Inscription: Jeu 19 Avr 2007, 18:23
Localisation: Paris

Arn Chevalier du temple - 5,5/10

Messagepar Scalp » Dim 22 Nov 2009, 15:22

Arn Chevalier du temple Peter Flinth - 2007

Image

Au XIIème siècle, Arn Magnusson participe aux croisades afin de protéger Jérusalem. Il y est forcé après avoir trahi les voeux de chasteté imposés par son ordre. Laissant derrière lui sa patrie et Cécilia, enceinte de leur enfant, il va cependant s’illustrer sur le champ de bataille, sauvant également la vie de Saladin...

Bon on est loin de Kingdom of Heaven ( comparaison inévitable ) mais ça va ça se laisse regarder, ça dure plus de 3h et on s'ennuie jamais, bon on est jamais non plus super captivé faute à un script qui a quand même bien du mal a décoller et qui reste sans surprise ( méchant clairement identifiable et passage obligatoire ), c'est jamais épique malgré un budget conséquent, et un film de Croisade pas épique ça fait chier, bon y a des jolis plan de coucher de soleil, y a des ralentis avec des chevaux au galop, y a quelques coup d'épées mais rien de bien transcendant.
Le climax du film a un coté braveheart du pauvre avec des ennemis bien abrutis.
Par contre ça fait plaisir de voir que ça respecte les langues, en Suède ça parle Suédois ( et même français ), a Jerusalem ça parle anglais et arabe.
La partie croisade dure 1h et peine à être spectaculaire, les 2 grosses scènes de bataille dure maximum 2 minute, heureusement on a un petit 1 vs 3 pas trop mal ( mais niqué au montage ), y a vraiment de quoi être déçu, reste les relations entre Arn et Saladin qui font immédiatement pensé a celle entre Orlando Bloom et le lieutenant de Saladin.
Enfin ça permet de voir un peuple qu'on a pas l'habitude de voir au cinéma si ce n'est dans les films de vikings, on voit donc la "naissance" de la suède.
Le casting est vaguement international avec des acteurs étrangers de second zone ( Vincent Perez en moine français et le gars qui faisait le tueur dans Largo Winch ), il y a aussi ce bon vieux Stellan Skarsgard et il est toujours impeccable, l'acteur principal par contre manque un peu de charisme pour un tel rôle, le casting féminin pour un film suédois est quand à lui très déçevant.
Ca reste un bon petit film dans l'ensemble.

5.5/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Mélodie de la rancune - 2/10

Messagepar Scalp » Dim 22 Nov 2009, 20:36

Mélodie de la rancune HASEBE Yasuharu -1973

Image

4 ème films de la serie Femme Scorpion et sans aucun doute le plus mauvais que j'ai vu pour le moment ( me reste les 5 et 6 et le reboot ).
Pfff heureusement qu'il y a Meiko parce que sinon c'est bien nul, me suis endormi comme une merde en plein milieu tellement c'est passionnant, du coup obliger de faire retour en arrière pour finalement me rendre compte que j'ai rien raté du tout, parce que le passage dans la prison est bien nase avec ces vieilles gardiennes à la Ilsa ( mais sans les gros seins ).
A sauver on retiendra quelques scènes avec des jeux de lumière vraiment magnifique mais c'est tout le reste est vraiment sans intérêt.

Image

2/10
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Jeff Buckley » Dim 22 Nov 2009, 23:30

Scalp a écrit:
par contre j'ai un problème avec Sean Penn à chaque fois que je le vois je vois Sean Penn qui fait la gueule et pas son personnage ( parce que Sean Penn dans tout ces films y fait la gueule, il est toujours grave et taciturne



Scalp a écrit: c'est sur-appuyé ça m'en touche une sans bouger l'autre, Amours chiennes c'est dans le même genre dramatique ou c'est plus typé ciné de genre avec un peu de tension ?


Ca me fait mal au coeur de lire cette critique.

T'as vu Sean Penn dans tous ses films ? Sam je suis Sam aussi ?
Il a souvent des rôles de personnages froids et/ou taciturnes et/ou cyniques mais je ne pense pas que ça lui colle à la peau.

Tente Amours chiennes je conserve un mince espoir qu'il te séduise.
Laisse tomber Babel c'est du Inaritu grand public édulcoré, avec ses facilités habituelles (dont le montage éclaté pour donner de la consistance au propos et cacher les vraies lacunes) et son casting 4 étoiles.
dunandan a écrit: Puis j'oubliais de dire que Logan me faisait penser à Burton avec sa méchanceté légendaire concernant certains films/réalisateurs/acteurs
Avatar de l’utilisateur
Jeff Buckley
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11412
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 03:30
Localisation: Boulogne-sur-Mer (62)

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Lun 23 Nov 2009, 07:56

Non mais je sais que Sean Penn ne joue pas toujours dans le même registre mais là tout les derniers film que j'ai vu avec lui c'est ça : Mystic River, l'interpretre, 21 grammes, il le fait bien mais bon dans 21 grammes ça m'a souler.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Niko06 » Lun 23 Nov 2009, 08:50

Sam je suis Sam c'est quand même pas génial, beaucoup trop tire-larmes ce film
Avatar de l’utilisateur
Niko06
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 13001
Inscription: Jeu 19 Avr 2007, 18:23
Localisation: Paris

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Waylander » Lun 23 Nov 2009, 09:08

Ouais enfin Scalp faut pas mettre de côté que son perosnnage dans 21 grammes c'est quand même un homme fragile, malade, mourant quasiment et à qui on sauva la vie par la transplantation d'un coeur et Arriaga instille chez le protagoniste une sorte de culpabilité. Qui m'a donné ce coeur?Qui m' sauvé la vie? Qui était-il et à qui manque t-il? Moi je vis mais plas lui. Je lui ai pris quelque chose.

Enfin c'est un aussi un rôle traversé par 15000 sentiments et émotions dans le film surtout le final à l'hotel intense, brutal et tragique.

Faut pas confondre ce style de froideur, de dépressif, avec ses autres rôle comme Mystic river le mec charismatique, qui a perdu sa fille, malrat à ses jours etc...0
De toute façon , les deux rôles les pluys atypiques de penn c'est I am sam et Milk.
Je reconnais toutefois que dans 75% de ses personnages Penn a la même gueule, le même genre d'expressions. Mais c'est pareil pour un tas d'acteurs (jouant très bien cependant mais pas caméléon) comme Clint qui tape sesgrimaces et grognements dans quasi tous ses films et son tempérament solitaire etc... Ya que dans La route de Madison où j'ai pu le voir faire carrément autre chose pour la prmeière fois (j'ai pas tout vu de l'acteyr. Ni Penn d'ailleurs).

Sinon Jeff tu viens de me trouer le cul avec ce que tu pensais de Babel. :shock:
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26361
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Lun 23 Nov 2009, 10:29

Non mais Penn c'est un truc parmi tant d'autre, je l'ai pas détesté, y joue bien dans le film, mais voilà j'ai pas vu un personnage mais Penn qui tire la tronche, et pis son perso c'est pas ce qu'il m'a le plus gêné dans le film, je suis bien plus gêné par cette construction cache misère du script, le film repose sur une idée : explosé la narration.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Layer Cake - 6,5/10

Messagepar Scalp » Lun 23 Nov 2009, 17:25

Layer Cake Matthew Vaughn - 2005

Image

C'est bien comme film on dirait du Ritchie mais en bien filmé et moins tape à l'oeil ( la comparaison est obligatoire, Vaughn étant producteur des Ritchie ), bon ça se la pète un peu mais ça va ça gère bien ( le montage est vraiment réussi, y a plusieurs enchainement de séquence vraiment sympathique ).
Le script est sympa ( rien de bien original mais c'est efficace ) pendant 70 minutes puis arrive la fin a 50 twists un peu abusé ( pis on essaye de nous faire croire des sacrées gros trucs quand même, les faux flics c'est bien nawak dans le genre ) et pas spécialement utile mais ça reste plutôt ludique et pis le plan final est vraiment réussi ( à ce moment là du film on s'y attend plus ).
Le film réserve quelques scènes vraiment réussi : le tabassage du clochard et surtout le meurtre de Craig, j'aime bien comme elle est filmé cette scène avec l'hésitation dans les yeux de Craig, une pause et on se dit que non il le tuera pas avec la caméra qui s'éloigne et finalement on a le meurtre en plan large.
Craig est comme d'hab, bon mais pas génial, dans le cast des seconds rôles on retrouve les acteurs habituels ( Jason Flemyng !! ) et c'est du bon, le gars qui joue Duke lui par contre joue comme une merde.
Bon on est loin d'un Get Carter ( y a une petite citation du film de Hodge ) ou d'un I'll Sleep When I'm Dead mais c'est sympa.

Et pis dernier petit truc bien cool y a Sienna quoi et elle fait très bien la Bitch :love:

Image

6.5/10
Critiques similaires
Film: Layer Cake
Note: 8/10
Auteur: zirko
Film: Layer Cake
Note: 7,5/10
Auteur: Godfather
Film: Layer Cake
Note: 8/10
Auteur: Hannibal
Film: Layer Cake
Note: 9/10
Auteur: helldude
Film: Layer Cake
Note: 7/10
Auteur: Alegas

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56359
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Jeff Buckley » Mar 24 Nov 2009, 12:19

waylander a écrit: Ouais enfin Scalp faut pas mettre de côté que son perosnnage dans 21 grammes c'est quand même un homme fragile, malade, mourant quasiment et à qui on sauva la vie par la transplantation d'un coeur et Arriaga instille chez le protagoniste une sorte de culpabilité. Qui m'a donné ce coeur?Qui m' sauvé la vie? Qui était-il et à qui manque t-il? Moi je vis mais plas lui. Je lui ai pris quelque chose.

Enfin c'est un aussi un rôle traversé par 15000 sentiments et émotions dans le film surtout le final à l'hotel intense, brutal et tragique.

Faut pas confondre ce style de froideur, de dépressif, avec ses autres rôle comme Mystic river le mec charismatique, qui a perdu sa fille, malrat à ses jours etc...0
De toute façon , les deux rôles les pluys atypiques de penn c'est I am sam et Milk.
Je reconnais toutefois que dans 75% de ses personnages Penn a la même gueule, le même genre d'expressions. Mais c'est pareil pour un tas d'acteurs (jouant très bien cependant mais pas caméléon) comme Clint qui tape sesgrimaces et grognements dans quasi tous ses films et son tempérament solitaire etc... Ya que dans La route de Madison où j'ai pu le voir faire carrément autre chose pour la prmeière fois (j'ai pas tout vu de l'acteyr. Ni Penn d'ailleurs).

Sinon Jeff tu viens de me trouer le cul avec ce que tu pensais de Babel. :shock:



Et moi en lisant ta critique de Trois enterrements qui est un chef d'oeuvre de mon point de vue, pas un simple bon film peu marquant.
Babel je lui mets 7 je te rassure mais j'attends Inaritu au tournant la prochaine fois. J'aime bien les cuisiniers quand ils maitrisent leur domaine de predilection (cf notre debat) mais il faut aussi qu'ils y instillent de la nouveauté pour montrer qu'ils savent se renouveler, evidemment. Pour Babel :Scénarisste habituel, super doué mais qui tourne un peu rond quand il bosse avec Alejandro. La nouveauté c'est quoi ? 3 continents + des stars. Bof. Ca devient un peu grandiloquent et faussement complexe tout ça. On sait qu'inaritu est aux commandes là y'a pas de problemes mais il a pas forcé son talent. A la limite je prefere le coté casse gueule des derniers films de Park Chan Woo.
J'aurais aimé qu'Inaritu realise Trois enterrrements tant qu'à faire.
Passons.
dunandan a écrit: Puis j'oubliais de dire que Logan me faisait penser à Burton avec sa méchanceté légendaire concernant certains films/réalisateurs/acteurs
Avatar de l’utilisateur
Jeff Buckley
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11412
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 03:30
Localisation: Boulogne-sur-Mer (62)

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO