[Scalp] Mes critiques en 2010

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Waylander » Dim 16 Mai 2010, 14:21

Ouais bon bah j'irais pas au ciné le voir je crois. Je m'y attendais de toute façon. Je me verrais en bluray ou dvd.
A mon avis yora une DC mais ça changera pas grand chose. En fait ya jamais eu un bon film sur Robin Hood? Parce que le clip dont tu parles je le trouve attachant mais ça vole pas haut quoi. Gladiator c'était pg combien?
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26282
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Dim 16 Mai 2010, 14:24

Gladiator c'était du R, ça saignait quoi, bon le sang ça a jamais fait la qualité d'un film mais quand tu veux faire un truc réaliste c'est mieux quoi.
Oue je pense qu'on aura une DC mais ça améliorera pas le film comme Kingdom of Heaven, y a trop de défauts.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 16 Mai 2010, 15:02

tout a fait , quand tu fait les gladiateur ou les croisade tu doit faire ca R , la le robin pg13 ca craint et c'etait sur que ca penaliserait le film .
bon je signale que je l'ai pas encore vue , j irai surment ou le prendrai en BR car meme si c'est du Scott mineur en mode auto ca me plairas un peu a cause du cast , du sujet , le visuel de scott ect ... je m attend pas a un nivo gladiator ou kingdon mais bon un pti film moyen ageux bien lecher sera deja pas mal , je suis peu exigent pour ce genre ( j'aime bien tristant et isolde et le timeline de papy donner :oops: ) .
Par contre la pour le coup je pense pas du tout qu il y aura une DC , pour kingdom Scott l avait dit a la sortie que c etait pas le cut qu'il voulait . et gladiator c est une fausse extended monter par universale ( comme scott le dit lui meme dans l'intro ) , scott revendique le montage cine .
Pis apres le flop cine de kingdom of heaven , et le relatif succe de troy , le studio s'entete toujoru a vouloir sortir ces films dans l ete comme des blockbuster alors que les gens veulent justement du simple blockbuster estival bien con con .... faillait sortir robin hood en R en novembre .

sinon c'est paradoxal mais c'est comme le clash des titans , j ai trouver moyen mais je prendrais tout de meme un plaisir ( coupable ) a revoir en BR , c'est comme ca , j'aime bien , et robin c'est pas sur que je trouve ca juste moyen donc :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Piège en eau profonde - 4/10

Messagepar Scalp » Dim 16 Mai 2010, 19:29

Piege en eau profonde Anthony Hickox

Image


Bein il est bien ce steven, le meilleur de ces 10 dernières années ( bon je sais c'est pas un exploit, par contre j'ai un peu de retard sur les Steven, j'ai pas vu les 4 derniers donc peut être qu'un de ceux là est mieux ).
L'arrivé de Steven enchainé sous fond de gros rock c'est mythique, la présentation de la team c'est un grand moment.
Pourquoi c'est le meilleur Steven alors bein déjà parce que Steven on le fait pas trop courir et qu'il partage l'écran avec Vinnie Jones qui est lui en pleine forme et a droit à quelques dialogues bien gol très sympa et y a plein d'acteurs qui ont l'air content d'être là et les 2 actrices sont bien mignonne ( mais non Steven se les tape pas ).
On a Gary Daniels, c'est pas rien quoi il a fait Ken le Survivant et Nikki Larson bein là on le voit 2 minutes dans tout le film et son fight contre Steven bein c'est du torché rapidos.
On a aussi des gunfight contre des mongoliens : les gars courent tout simplement en direction des armes de Steven et ces copains.
Le truc rigolo aussi c'est que Steven est filmé dans l'ombre tout le film pour pas qu'on voit son quadruple menton.
Sinon dans l'interview carrière de Hickox dans MM on apprenait plein de truc sur ce film et sur la gentillesse de Steven qui venait 10 minutes par jour pour faire ces plans et y voulait faire qu'une prise à chaque fois.
Bon je met pas la moyenne quand même parce qu'il faut pas abuser, mais c'est du bon nanard, d'ailleurs il a une critique sympa sur nanarland.

4/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Milkshake » Dim 16 Mai 2010, 20:18

Les retour sur Robin m'ont également refroidit même si j'avais la possibilité de le voir pour 3 euro, de toute façon à mon avis Scott est fini à moins qu'on lui offre sur un plateau un script béton parce que là depuis pas mal de film est il en mode automatique sa réalisation devient de plus en plus impersonnelle ...

D'ailleurs a t-il incrusté un plan avec de la neige flottante ? c'est un peu sa seule signature ses dernières années...

Il fait des films pour en faire mais sans préoccuper de ce qu'il filme, faut voir les bonus de ses films ou il fume son cigare :mrgreen:

Après je vois pas en quoi un sortie en novembre, le film aurai fait un meilleur démarrage (au contraire il y a aurait eu plus de concurrence), c'est plus le fait d'avoir caler la sortie juste une semaine après Iron Man qui a plomber son premier week kend.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 16 Mai 2010, 21:10

Scalp a écrit:
Piege en eau profonde Anthony Hickox

Image
[/url].

4/10



:super: ouai il est sympatique celui la , hickox c'est loin d'etre un manchot , il a une belle filmo bis , un grand nom meme dans le cinema de genre :love: 8) son 1er film waxwork est excellent , son 2em est juste un pti chef d'oeuvre oublier S9 sundown ) mais pas dispo en dvd :evil: pis bon hellraiser 3 aussi...
sinon de ceux que j 'ai vue , et depuis 2000 je prefere belly of the beast et surtotu urban justice et driven to kiill :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Dim 16 Mai 2010, 21:12

hitchkox

Aflredo? :eheh:
zack_
 

Crime Farpait (Le) - 8/10

Messagepar Scalp » Lun 17 Mai 2010, 08:48

Le Crime Farpait Alex de la Iglesia - 2004

Image


J'avais un peu été déçu par Mes Chers Voisins qui souffrait de sévère baisse de rythme ( ou on s'emmerdait quoi ), bon ici aussi on a une petite baisse avec 1 heure de film avec le passage très tex avery ou bipbip et le coyote, c'est au choix ( mais on s'emmerde jamais) mais la première demi heure est tellement démente ( et elle fout une sacrée patate et les bimbos sont très agréable a mater, le concours de vente est génial et ça se termine avec un meurtre à la Very Bad Thing ) et la fin vraiment sympa qu'on oublie ces petits problèmes.
La présentation de Rafael qui nous parle face caméra, l'hidalgo type et son harem de bimbo c'est juste une tuerie ( on dirait le sketch de Dubosc mais en drôle ), c'est LE mâle, le diner chez les parents c'est vraiment drôle, faut dire que c'est une vraie famille de trogne.

Image


la déclaration en mariage j'étais mort de rire avec ces 2 collègue qui arrêtait pas de se foutre de sa gueule, et la première rencontre entre Rafael et la cinglé est d'anthologie et le piège final est sacrément bien foutu ( belle maitrise de la caméra encore une fois ).
De La Iglesia réussit a rendre attachant son perso principal qui est quand même un sacré connard imbu de lui même, un type bien méchant comme je les aime et qui va trouvé du répondant avec son laideron nymphomane pas aussi bête qu'on le pense, elle est aussi malgré qu'elle soit vraiment pathétique on la trouve attachante, un pastiche très réussit du cinéma de Hitchkock et De Palma.
Une comédie drôle, énergique, jubilatoire, plutôt original avec une bonne dose d'humour noire à la Coen et c'est même une critique sociale sympathique du dicta de la mode et du paraitre ( le magasin fonctionne mieux quand il y a que des moches :eheh: ) et pis surtout une comédie avec un gars qui réalise quoi, ça a de la gueule putain, typiquement le genre de comédie qu'on ne sait pas faire en France ( à part Dupontel peut être ).
On voit bien que de la Iglesia aime le cinéma, et c'est vraiment un virtuose de la caméra, y a toujours des petits clin d'oeil dans ces films ( ici y a un petit passage Jaws ) et il se débrouille toujours aussi bien en plan séquence : celui avec la caméra qui traverse les 2 voitures a bien de la gueule et tout le reste du film est bien foutu, moins clinquant que celui de Crimes à Oxford tout de même.

Image


Le casting est nickel bon les acteurs espagnol je les connait pas mais là y sont tous parfait pour leurs rôles, le duo fonctionne à merveille ( et Monica Cerveran est vraie moche et pas une fausse :mrgreen: ), l'acteur principal Toledo est juste terrible et pis cerise sur le gateau la blondinette à une paire seins parfaite.
Sur les de la Iglesia que j'ai vu ( me manque Perdita et Le jour de la bête ) c'est celui que je préfère et assurément une des meilleurs comédie que j'ai vu ces derniers temps.

Image


8/10
Critiques similaires
Film: Crime farpait (Le)
Note: 7,5/10
Auteur: Jack Spret
Film: Crime farpait (Le)
Note: 7/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Crime farpait (Le)
Note: 7,5/10
Auteur: Alegas

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar nicofromtheblock » Lun 17 Mai 2010, 09:04

T'as pas vu Le jour de la bête ? :shock:
Jettes-toi dessus, je pense que tu vas beaucoup aimer.
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Lun 17 Mai 2010, 09:26

Perdita durango avec rosie perez! :love: film complètement déjanté!! :eheh: vue sur le cable il y a un an!! truc de ouf!! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12770
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Kakemono » Lun 17 Mai 2010, 10:52

de la Iglesia. 8)

Le Crime Farpait est mon préféré de ce réalisateur. J'adore son style et ce qu'il fait. Par contre, je te trouve ultra-généreux pour Crimes à Oxford. :shock:
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9647
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Lun 17 Mai 2010, 10:55

Bein c'est bien réalisé un crime à Oxford pis le cast est plutôt bon, ça sauve le truc.

Par contre petite question pour le dvd du jour de la bête si quelqu'un peut me renseigner : j'ai trouvé cette edition pas cher mais c'est pas indiqué si il y a la VO et avec les trucs pas cher je préfère me méfier donc si quelqu'un peut me confirmer la vo ce serait cool.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar nicofromtheblock » Lun 17 Mai 2010, 11:00

Perso, je ne peux pas te confirmer : j'ai l'édition "TF1 video".
Mais avec CTV, c'est fort possible qu'ils aient viré la VO :?
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Angel Heart - 8,5/10

Messagepar Scalp » Mar 18 Mai 2010, 13:30

Angel Heart Alan Parker - 1987

Image


Spoiler de partout.

"They say there's enough religion in the world to make men hate each other, but not enough to make them love"

Quand le film se termine, la première chose qu'on fait c'est revérifier le nom du réalisateur, non parce que Alan Parker on peut pas dire que ce soit un foudre de guerre, on peut sauver Midnight Express et Mississippi Burning mais c'est pas des films spécialement bon sur la forme, alors que ici ça nous explose à la gueule.
Le film commence comme un film noir classique avec bureau minable, perso secondaire pittoresque, bar enfumé et zic jazzy ( en plus ça se passe dans les 50's ) avec un premier plan des bas fonds New yorkais bien dans l'esprit, super générique d'ouverture.
On va donc suivre Rourke, un détective de seconde zone spécialisé dans les filatures car c'est sans risque mais vu la somme d'argent qu'on lui propose il va enquêter sur la disparition d'un gars, ça commence donc comme du film noir avec enquête à tiroir, personnage secondaire très intriguant et ambiance nocturne puis plus l'enquête avance plus elle devient nébuleuse et glauque ( les meurtres dans le genre cradingue se pose là ) pour virer dans le fantastique pur. Et faire intervenir le fantastique dans une film jusque là réaliste c'est casse gueule, soit ça fonctionne, soit c'est complètement ridicule.
L script se révèle habile, diabolique même, car même si on sait que De Niro est le Diable, le jeu auquel il joue avec Rourke est bien foutu, un jeu vicieux où le gagnant est connu d'avance, le twist final on le voit peu à peu arriver mais il est vraiment amené de façon intelligente ( avec tout ces flashs sur des images un peu bizarre comme ce plan récurrent sur le monte charge, l'hélice d'aération, les rêves de Rourke ) souvent on parle du héros qui vit une vraie descente aux enfers, ici cette expression n'aura jamais été aussi vraie au propre comme au figuré.

"The flesh is weak, Johnny. Only the soul is immortal"

On passe de la grisaille de New York à la moiteur du sud qui comme dans Mississippi Burning est palpable, Parker arrive bien a capter la chaleur ambiante et poisseuse de la Louisiane, à celà ça on rajoute les rites vaudou très envoutant ( ça fait tout drôle de voir Lisa Bonnet et son poulet ) et on obtient un vrai film à l'ambiance plus que travaillée ou chaque plan magnifié par une photo sublime est vraiment une pure réussite, et pour l'esthétisme qui se dégage j'ai pensé à Blade Runner par moment. Toutes les scènes nocturnes ont grave de la gueule avec des éclairages toujours recherchées qui en font un vrai film noir tout sorti des 50's.
La reconstitution d'époque est vraiment une grande réussite, avec un sud avec des cul terreux bien crasseux, les rituels vaudou ça fait parti du folklore local et ça apporte n plus à l'ambiance.
Parker arrive a rendre ces scènes vraiment angoissantes et oppressantes ( putain la scène de cul elle déchire, ça commence comme un truc de cul normal quoi pis ça vire au glauque d'un seul coup avec des ébats qui deviennent très sanglants où la sueur le sang et la pluie ne font plus qu'un, une scène qui prend encore plus d'impact lors de la révélation finale pour devenir vraiment malsaine, a noter que lors de sa sortie au States Parker a du couper un peu la scène car qu'il avait écopé d'un classement X ).

Mickey Rourke dans un rôle qu'il ne peut plus tenir, un détective miteux, toujours la clope au bec, éternellement mal rasé, cynique ( faut le voir allumer sa clope contre un cadavre encore chaud ) et désabusé, vraiment un de ses meilleurs rôles ( depuis qu'il est devenu un gros mastoc, y bouffe l'écran de façon évidente, limite il a pas besoin de jouer, juste sa présence suffit alors qu'avant avec son physique "normal" il devait vraiment jouer pour être le personnage ), Robert De Niro est grandiose ( dans un rôle refusé par Brando ), pas seulement parce que c'est Bob De Niro, non il est vraiment bon dans un rôle pas facile ( vraiment une de ses meilleurs interprétation ), là ou Pacino en fait des tonnes dans l'avocat du diable, De Niro est ici tout en sobriété ( terrible son look avec ces ongles long, sa canne et ses cheveux tirés en arrière ), et il a un putain de regard terrifiant, il est campe un Lucifer élégant et glacial, qui choisit ses mots, très économe dans ses mouvements , il a que 4 scènes dans le film, toutes avec Rourke et il vampirise les scènes à chaque fois, bon Rourke s'en sort très bien face à ce monstre et ça donne des scènes aux dialogues juste parfait ( c'est le genre de dialogues ou on voit que chaque mot a été bien réfléchi ) magnifiées par les acteurs qui les récitent, c'est le genre de séquence où le talent des comédiens fait tout le travail et où le réalisateur a juste a poser sa caméra.
Lisa Bonnet que dire d'autre à part que c'est une putain de bonnasse et que dès qu'elle est à l'écran il y a une putain de tension sexuelle quand on la voit, très loin de son rôle du cosby show ( ça parlait pas trop vaudou dans cette série ), bizarre qu'elle ait pas fait une meilleure carrière parce que à part High Fidelity elle a rien fait, sinon on a Charlotte Rampling dans une scène très marquante (et elle faisait déjà vieille à l'époque).
La BO de Trevor Jones est envoutante et l'ambiance jazzy colle bien au rythme du film qui prend son temps ( l'enquête est pas des plus palpitante quoi ) et à coté de ça on a quelques morceaux blues du meilleur effet.
Une belle rencontre entre le film noir et le fantastique, et y a finalement peu de film qui marrie aussi bien les 2 genres, l'autre exemple qui me vient en tête est Le Maitre de l'illusion.

" I have old-fashioned ideas about honour. An eye for an eye... stuff like that."

8,5/10
Critiques similaires
Film: Angel Heart
Note: 5/10
Auteur: Waylander
Film: Angel Heart
Note: 7,5/10
Auteur: Tarankita
Film: Angel Heart
Note: 8,5/10
Auteur: Creeps
Film: Angel Heart
Note: 10/10
Auteur: Kareem Said
Film: Angel Heart
Note: 8/10
Auteur: dagokhiouma

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Mar 18 Mai 2010, 13:40

:super: gros +1 :love: :love: magnifique angel heart , le glissement de polar bien noir comme ca commence avec toute figure imposer du genre de respecter a un film plus surnaturel , ou le thriller vaudou prend la pas est effectuer avec classe et maestria , l'ambiance est juste envouthante , moite , inquietante , un regal .
Rourke est parfait ( parker voulais pacino ou nicholson a l'origine et je trouve que rourke est bien mieux ) et de niro fait juste ce qu'il faut , on pourrai s attendre u a du surjeu mais enfait non , il fait le diable tres sobre et encore plus incertain quand a ces intention . pis deniro etant un acteur adepte de la fameuse " methode " , les anecdocte sur les autre acteurs qui etait sur la plateu evitait deniro entre les scenes car il restait dans son perso et les fesait flipper !!! ( comme aussi brando sur Apo now qui foutait les choquotte a hopper et sheen )
ouai sinon le parralele avec le barker j avait pas trop remarquer, why not . mais c est dur de trouver un truc simillaire . a la limite la 9em porte de polanski ( je parle pas de qualite de film la ) ou the skeleton key ..
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO