[francesco34] Mes critiques en 2010

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar francesco34 » Lun 16 Aoû 2010, 11:43

jean-michel a écrit:il faudrait que je le vois celui là! les critiques l'ont descendu mais bon... :mrgreen:


descendu?
Bof pas tant que ça: il fait 2.87/5 de moyenne sur les 15 critiques "pro" sur Allociné. La plus basse note 2 étoiles sur 5, et meilleures notes 4/5...
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Lun 16 Aoû 2010, 11:48

a bon il me semblait que le film n'avait pas été aimé par les pros! je dois me tromper alors! :mrgreen: je le verrais en location, mon vidéoclub doit l'avoir!
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar francesco34 » Lun 16 Aoû 2010, 11:52

en tout cas je suis sur un bon rythme de critiques :eheh:
faudra quand même que j'écrive sur certains films du top50 BOM :chut:
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Lun 16 Aoû 2010, 12:12

:eheh: il y a des périodes comme cela ou les critiques de films fusent avec l'inspiration au bout du stylo pour mettre en ordre les sensations ressenties lors du visionnage. C'est pas évident et des fois je suis frustré de pas arriver à organiser cette explosion de pensées par des articles intéressants.
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar francesco34 » Lun 16 Aoû 2010, 14:10

Toutes mes critiques sont pas forcément captivantes, certaines sont plus approfondies que d'autres...
Il y a des films (notamment pour mes cycles) que je vais devoir revoir avant de pouvoir écrire dessus.
Mais il y a d'autres films que je connais par coeur et que j'ai pas besoin de revoir, comme récemment L'Empire contre-attaque, qui doit être un des films que j'ai vu le plus de fois dans ma vie, avec Les aventuriers de l'arche perdue et Stand by me... bizarrement ils sont tous dans mon top10 :mrgreen:

Après y'a deux niveaux différents dans cette rubrique: critiquer des fims célèbres que tout le monde ou presque a vu reste intéressant, mais pas forcément très enrichissant. A l'inverse écrire sur des films peu connu, si ça peut les faire connaitre, ou au contraire les faire éviter, c'est un peu plus gratifiant.
Mais bon c'est dur de passer à côté de certains titres dans la rubrique, même si tout le monde les connait, et c'est vrai que le top50 de Scalp a attisé le topic.
Mais je suppose quand même que les gens s'attarderont sur la critique d'Innocence, plutôt que sur celle de L'Empire contre-attaque.
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar francesco34 » Lun 16 Aoû 2010, 16:27

Runaway, l'évadé du futur
de Michael Crichton

Image
image Amazon.fr

Ce film écrit et réalisé par Michael Crichton en 1984 met en scène Ramsey (Tom Selleck) un flic d'une unité spéciale chargé de neutraliser les robots déviants. Situé dans un futur proche, les robots domestiques sont entrés dans les moeurs, et parfois des comportements étranges ou dangereux les animent. Le vicieux Luther (Gene Simmons) un terroriste proxénète assassin voleur et j'en passe, va faire mettre au point des puces pour provoquer chez les robots des déviances meurtrières.

Crichton est un auteur réputé, auteur de best-sellers (Jurassic Park) et de quelques films sympas (Mondwest, avec Yul Brynner). Mais son Runaway n'a pas survécu au passage des années 90 (pt'être même au passage de l'année 85 en fait). C'est assez consterné qu'on voit défiler ce nanar, insipide jusqu'au dernier bout de pellicule.
Le cast n'est pas très inspiré, Tom Selleck et ses partenaires féminines ou ses copains flics sont médiocres. Le méchant lui, est à hurler de rire. Gene Simmons cabotine à outrance, nous glorifie de rictus diaboliques et de gros yeux tout ronds. Son jeu pitoyable est à ranger au panthéon des performances les plus ridicules...
Mais le vrai gros problème du film, c'est son scénario. Ecrit par un Crichton peu inspiré, qui recycle beaucoup, apporte peu de bonnes idées, et accumule les invraisemblances. Les comportements des personnages sont souvent peu crédibles, les dialogues insipides...
Comme ce passage où le méchant, alors recherché par toutes les polices du coin, se pointe au commissariat avec un simple uniforme d'agent, et se branche sur l'ordi de Selleck pour savoir où il habite, grâce à un faux oeil: comment peut-il avoir une reproduction de l'oeil de Selleck pour l'empreinte rétinienne... Crichton s'en fout, et nous sort comme ça nombre de raccourcis faciles.
Ou encore la police qui laisse entrer un civil avec une caméra dans une maison où se trouve un robot assassin et armé... comme si des flics en temps normal allaient laisser un journaliste se faire descendre (ce qui ne manque pas d'arriver bien sûr). Ou encore le flic qui se permet de faire un échange de prisonniers sans sourciller en envoyant la fille se faire tuer... Ou encore après avoir fouillé la suspecte 10 fois, l'avoir fait passée au scanner pour trouver les émetteurs planqués sur elle (une floppée!), ils en oublient un dans son sac à mains...
Bref, beaucoup d'incompréhensions, de raccourcis, de facilités, d'incohérences... sans compter les scènes d'une niaiserie renversante entre Ramsay et son fils.
Pour courroner le tout, la musique au synthé de Goldsmith n'arrange pas les choses et renforce le côté kitch et nanar.
Quelques bonnes scènes ou idées jalonnent quand même le film, comme les mines poursuivantes en voiture, ou la scène de l'ascenseur à la fin. Mais c'est quand même bien peu.

2.5/10
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Lun 16 Aoû 2010, 16:33

Vu mais aucun souvenir, de Critchon y a Looker de sympa et bien entendu le film de casse avec Sean Connery.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar francesco34 » Mar 17 Aoû 2010, 07:10

Scalp a écrit:Vu mais aucun souvenir, de Critchon y a Looker de sympa et bien entendu le film de casse avec Sean Connery.


Oui Looker j'en avais un souvenir honnête... tout comme Mondwest que j'aime beaucoup.
Mais ce Runaway j'en avais pas mauvais souvenir, et le revoir aujourd'hui je l'ai trouvé limite inregardable.
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Cortex Control - 2/10

Messagepar francesco34 » Mar 17 Aoû 2010, 09:53

Cortex Control (control factor)
de Nelson McCormick

Ce téléfilm de SF de 2003 avec Adam Balwin et Elizabeth Berkley est, à l'instar de Runaway critiqué ci-dessus, un nanar pure souche... Le faible budget peut être compensé par un scénario malin ou une mise en scène imaginative. Hélas Cortex Control est dépourvu des deux.
Le plot de départ n'est pas inintéressant à défaut d'être original: les militaires en secret font des expériences de manipulation mentale à distance dans le but de contrôler la population...
Mais le scénario, sans aucun temps fort ni suspense, accumule les incohérences assez gênantes. Le jeu des comédiens au ras des paquerettes, et la réalisation sans personnalité achèvent de tout.

2/10
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Nuit du chasseur (La) - 10/10

Messagepar francesco34 » Mar 17 Aoû 2010, 11:45

La Nuit du Chasseur
de Charles Laughton

Image

Cet unique film en tant que réalisateur du grand comédien que fût Charles Laughton est un bijou de cinéma.
Datant de 1955, en noir et blanc et avec Robert Mitchum.
L'histoire raconte comment pendant la grande crise, un homme ordinaire, Ben Harper (Peter Graves) commet un braquage et un meurtre. Avant d'être arrêté il parvient à cacher l'argent et à confier le secret à ses enfants, John (une dizaine d'années), et Pearl (environ 4-5 ans). En prison il a pour co-détenu un criminel sadique se faisant passer pour un pasteur, Harry Powell (Mitchum). Celui-ci arrêté pour un délit mineur mais pas pour ses vrais crimes ressort vite de prison, après l'exécution de Ben, qui a parlé dans son sommeil du magot et de ses enfants. Powell, toujours faux pasteur, va séduire la veuve Harper et tenter de faire pression sur les enfants. Il finira par assassiner sa nouvelle femme, et partira à la poursuite des enfants en fuite...


Image Image


La mise en scène de Laughton s'inspire par moments de l'expresionnisme allemand des années 20. Beaucoup de plans magnifiques ponctuent le film. Pourtant le film n'a pas d'harmonie stylistique, ce qui renforce l'étrangeté et la force de ces séquences. Beaucoup de métaphores peuplent le film, et nombre d'interprétations freudiennes ont été données: les enfants descendent-ils ou remontent-ils le fleuve? Powell, double de Laughton, convoite-il l'argent ou un pêché plus troublant encore l'anime-t-il? (Laughton était gay)...


Image Image
Image Image
Image Image


Film crépusculaire, sur la mort du père et la fin de l'enfance, nuit fantasmatique peuplée de cauchemars, avec ses incarnations du mal (Mitchum), ou du bien (Lillian Gish)...
Mitchum en pasteur dément est génial, il faut voir la folie illuminer son regard. La célèbre scène où il fait s'affronter l'amour et la haine avec ses mains: L-O-V-E étant écrit sur ses phalanges de la main droite, et H-A-T-E sur celles de sa main gauche... mais c'est la main de l'amour qui porte le coup meurtrier..
La nuit du Chasseur, film noir, film d'horreur, film sur l'enfance, conte onirique: il est tout celà à la fois.


Image Image
Image Image


10/10
Critiques similaires
Film: Nuit du chasseur (La)
Note: 10/10
Auteur: Jipi
Film: Nuit du chasseur (La)
Note: 3/10
Auteur: moricenlive
Film: Nuit du chasseur (La)
Note: 6,75/10
Auteur: dagokhiouma
Film: Nuit du chasseur (La)
Note: 7/10
Auteur: Waylander
Film: Nuit du chasseur (La)
Note: 8/10
Auteur: Heatmann

Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mar 17 Aoû 2010, 11:47

Ouep magnifique film !!! meilleur rôle de l'excellent Mitchum.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar Val » Mar 17 Aoû 2010, 11:52

T'es équipé zone A Scalp ?
Tu vas prendre le Criterion ?
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 15250
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mar 17 Aoû 2010, 11:53

Nop malheureusement pas de lecteur zone A et ça commence à me souler de voir tout ces putains de titre Critérion !! :evil:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56386
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Strange days - 7/10

Messagepar francesco34 » Mar 17 Aoû 2010, 17:42

Strange Days
de Kathryn Bigelow

Image
image Amazon.fr


A la fin 1999, une nouvelle technologie illicite permet de d'enregistrer et revivre des moments d'une façon proche de la réalité grace à une machine cérébrale: vue, son, touché, sensations... l'expérience est saisissante. Un ex-flic, trafiquant d'enregistrements illagaux se retrouve mêlé à plusieurs histoires, entre assassinat d'un chanteur noir charismatique par des policiers véreux, et meurtre sadique d'une amie... le tout sur fond de Los Angeles en état de siège, vivant dans une tension permanente, avec police et militaires présents partout dans les rues.

Ce thriller de SF de Bigelow a d'indéniables qualités. Porté par un excellent Ralph Fiennes, il nous entraine dans une enquête haletante et rondement menée. Bigelow est extrèmement à l'aise pour les scènes de foule (et il y en a plein), et nous plonge dans son LA décalé, noir et décadent, vision d'apocalypse d'une fin de siècle.
Sa réalisation a beaucoup de punch et s'avère très efficace.
Le script écrit par son mari d'alors, un certain James Cameron, part du même postulat que "Brainstorm" de Douglas Trumbull (1983), où une technologie similaire permettait d'enregistrer les ondes cérébrales et de faire vivre à quelqu'un la même expérience. Mais là où "Brainstorm" partait dans des considérations métaphysiques (l'inventrice s'enregistre en train de mourir, et son partenaire -génial Christopher Walken- se demande si en visionnant la bande il mourra également, ou s'il verra ce qu'il y a après la mort...), "Strange Days" est construit comme un polar, avec machination, complot, enquête...
Cameron présente également dans le script une idée excessivement similaire à une scène de "La cité des enfants perdus" de Caro et Jeunet, à savoir faire vivre à la victime d'un meurtre son propre meurtre en direct par les yeux du tueur. Les films datant tous deux de 1995, dur d'accuser Cameron d'avoir pompé l'idée, bien que "La cité" soit sorti quelques mois avant.
Le film pâtit quelque peu des seconds rôles, pas forcément très inspirés, d'Angela Bassett à Tom Sizemore, en passant par Juliette Lewis ou le très cabotin Michael Wincott... Sans compter le final grandiloquent où Vincent d'Onofrio, le visage rouge de sang se traine au ralenti tout flingue dehors...
Au final, Strange days est bon thriller de SF, efficacement réalisé. Quelques défauts le jalonnent et l'empêchent d'atteindre les sommets, mais on ne s'y ennuie pas.

7/10
Critiques similaires
Film: Strange days
Note: 9,5/10
Auteur: Kakemono
Film: Strange days
Note: 7/10
Auteur: corrosion
Film: Strange days
Note: 7/10
Auteur: Heatmann
Film: Strange days
Note: 9,5/10
Auteur: Scalp
Film: Strange days
Note: 7/10
Auteur: osorojo

Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11956
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [francesco34] Mes critiques en 2010

Messagepar Kareem Said » Mar 17 Aoû 2010, 18:00

Je ne l'ai vu qu'une fois et c'était bien fun. :super:
Avatar de l’utilisateur
Kareem Said
Batman
Batman
 
Messages: 1549
Inscription: Ven 02 Juil 2010, 21:19

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO