[Scalp] Mes Critiques en 2011

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Pathfinder » Ven 19 Aoû 2011, 14:59

Ca sent la naphtaline tout ça mais bon, interessant à lire!
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3242
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Heatmann » Ven 19 Aoû 2011, 15:53

ben justment moi , comme vous avez du vous en rendre compte, j adore les tranche de vie , surtout en film de pote ..
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Killbush » Ven 19 Aoû 2011, 16:53

Je connais pas du tout les Aventuriers et ta critique donne furieusement envie.
Je suis comme toi et HeatMann, les amitiés viriles ça me touche beaucoup quand c'est bien fait (ou les rapports père/fils aussi) !
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8782
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Scalp » Ven 19 Aoû 2011, 17:17

Tourner vous sur le blu ray allemand, le dvd français est hors de prix.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56377
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Lovers (The) - 8/10

Messagepar Scalp » Sam 20 Aoû 2011, 07:05

The Lovers Tsui Hark - 1994

Image


Bon une histoire d'amour made in Tsui Hark ça reste une histoire d'amour donc sur le papier ça m'intéresse pas plus que ça mais finalement le made in Tsui Hark fait toute le différence et on se retrouve devant un film puissant et magnifique.
Surement le film le film le plus accessible de Hark tant l'histoire est universelle et le script très linéaire ( et jamais foutraque ni bis ).

Le film reprend donc le conte des amants papillon et Hark nous livre un très beau film ( prévisible mais prenant tout de même ).

Image


La première heure très légère avec du gag un peu lourd typiquement HK qui pourrait faire sortir pas mal de monde du film ( bon y a pas de pipi caca mais y a de la grimace ) par contre j'aime bien comment est traité l'homosexualité dans le film ( mi comique mi réflexion ), et puis d'un seul coup on rigole plus on entre dans le pur drame Shaskpearien et certains séquences marque vraiment ( les larmes de sang ou le plan final qui fait tomber le film dans le fantastique ) et le film atteint des sommets d'intensité.

ImageImage


Hark n'a pas besoin d'en faire des tonnes derrière la caméra et donc il se contente de bien cadré ( et comme toujours ça donne lieu a des plans de toute beauté ) et comme toujours avec lui il a une photo magnifique.

Charlie Young trouve ici son meilleur rôle ( elle passe à merveille de la jeune fille insouciante à la femme blessé ) et son duo avec Nicky Wu fonctionne tellement bien que Tsui Hark le réutilisera pour Dans la Nuit des Temps, dans les seconds rôles on retrouve Elvis Tsui et Carrie Ng, de la valeur sure donc.

Pas le plus beau film de Hark qui reste à jamais Green Snake, mais une belle réussite, Tsui Hark, le plus grand touche à tout du cinéma de HK ( voir plus même ).

8/10
Critiques similaires
Film: Lovers (The)
Note: 9,5/10
Auteur: Niko06

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56377
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar francesco34 » Sam 20 Aoû 2011, 08:07

Je l'ai vu y'a pas très longtemps celui-là, je lui ai mis 7/10 donc j'ai trouvé ça bon... mais là je m'en souviens plus du tout :?
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11913
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Honneur des Prizzi (L') - 3/10

Messagepar Scalp » Sam 20 Aoû 2011, 18:06

L'Honneur des Prizzi John Huston - 1985

Image


Huston quand il fait un film pourri il le fait pas à moitié.
Dès la première scène on voit que ça va pas être génial avec un mariage et une présentation des personnages mais voilà quel mauvaise idée de Huston de s'attaquer directement à la comparaison avec Coppola tant son film ne boxe pas dans la même catégorie, alors oui le film désacralise la mafia mais ça suffit pour dire que la vision de Huston est réussit, quand on fait un truc cynique faut pas juste se contenter d'être cynique faut encore raconter un truc qui tienne la route et ici c'est super long ( Huston ne fait jamais décoller l'intrigue on attend vainement des péripéties qui n'arrive jamais ) et hormis la fin on s'emmerde pas mal quand même, par contre c'est vrai que la fin est vraiment excellente.
Les personnages ne sont guère intéressant à suivre, Nicholson à beau être très bon, son personnage est en carton et on s'en fout de ce qui lui arrive.
La réal de Huston il est mode en vieux qui se foule pas.
Nicholson impeccable, le personnage est bon et il le tient bien, Kathleen Turner oue bon bein je l'aime pas et je lui trouve aucun charme ( chose importante pour le rôle ) bon elle fait le boulot mais c'est tout ( le seul film où elle est vraiment bien c'est Body Heat ) et puis on a la fifille Huston qui déjà de base est mauvaise actrice mais ici c'est pire que tout, de loin sa prestation la plus pitoyable ( et énorme elle a gagné un oscar pour le rôle :roll: )
On dirait un peu une version raté des Sopranos ( la vision de la mafia est identique dans l'excellente série, sauf que c'est mieux écrit quoi ), le plus mauvais Huston que j'ai vu.

3/10
Critiques similaires
Film: Honneur des Prizzi (L')
Note: 3,5/10
Auteur: Alegas

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56377
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Kakemono » Sam 20 Aoû 2011, 18:27

Je l'ai en DVD depuis 5-6 ans, c'est pas ca qui me fera le mettre en haut de la pile a voir. :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9675
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Scalp » Sam 20 Aoû 2011, 18:30

Oue belle daube, même Tarantino qui aime tout en dit beaucoup de mal dans son entretien avec Tavernier.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56377
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Heatmann » Sam 20 Aoû 2011, 21:43

ah bah la carrement , et t as qu a voir, moi les sujet mafieux j adore , nicholson j adore et huston j adore , et le film je l ai trouver pourri quoi , d ailleur je trouve meme que le mot juste c est ARNAQUE , ouai carrement , c est dire si y a rien a sauver quoi ...
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Kakemono » Sam 20 Aoû 2011, 23:00

Hé bé, je le met directement en vente alors, sans passer par la case visionnage. :?
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9675
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Police Fédérale Los Angeles - 9/10

Messagepar Scalp » Dim 21 Aoû 2011, 08:07

Police Fédérale Los Angeles William Friedkin - 1985

Image


Image


Le polar emblématique des 80's ( bien plus que L'Année du Dragon ou le 2 Mann ), un film qui ressemble d'ailleurs quasiment a aucun autre film des 80's, on croit que ça surf sur la mode ( via l'esthétisme ou le coté buddy movie qui ici prononce méchamment le gay friendly et là dessus le film va très loin en jouant pas mal sur les faux semblant d'ailleurs le plan où Dafoe embrasse sa copine de dos bein c'est un mec et non pas une fille ensuite quand la caméra tourne on voit que c'est une femme ) mais Friedkin est bien plus malin que ça et il fait son film en faisant tout valdingué au fur et à mesure que ça avance, c'est un film sur les 80's et pas un film des 80's ( loin des standards Reaganiste de l'époque donc ).

Alors oui clairement l'intrigue global est très mince d'ailleurs la première fois que j'ai vu le film ça m'avait un peu gêné et je l'avais pas trouvé si ultime que ça ( ça pourrait servir de script pour Miami Vice, Mann a d'ailleurs crié au plagiat, Arme Fatale ou n'importe quel polar pas trop écrit quoi ), on sent que c'est pas ce qui intéresse le plus Friedkin, genre on nous colle une monstrueuse course poursuite et franchement dans le script ça justifie pas des masses ( alors oui y a l'astuce pour trouver la thune mais c'est surtout là pour souligner que Chance c'est une tête brulé rentre dedans enfin c'est même plus que ça car rarement une course poursuite en voiture aura autant souligné de chose via des plans toujours bien pensé on ressent vraiment l'état d'âme des 2 perso lors de cette séquence ), analyse intéressante plan par plan de la course poursuite tiré d'un vieux Starfix

On a rarement vu un héros de polar aussi "méchant" alors méchant est ptet pas le terme exact mais il a un coté plutôt antipathique notamment la façon dont il traite son indic ( en fait c'est pas un héros c'est un gros boeuf ) et puis il y a cette fin complétement génial et toujours aussi inattendu car on a vraiment pas l'habitude
de voir le héros se faire abattre comme une merde sans avoir tuer le badguy, ça renvoi au meurtre de son coéquipier ( en général avant de mourir on a une ligne de dialogue où un truc où le gars comprend qu'il va mourir bein pas chez Friedkin, en plus la scène est d'une telle banalité, coup de shotgun dans la tronche en tout la scène dure 3 secondes
en fait y a pas d'autre exemple de film et puis la fin avec le coéquipier qui devient Chance j'adore, la fin alternative est bien gratiné ( à voir avec le comm de Petersen surtout :mrgreen: )
Ce film c'est aussi toute la classe de la police, y a pas un seul personnage pour rattraper l'autre, on est en plein far west ça tire à vue et sans sommation mais en plus de ça on se fait enculer comme des bleus ( Chance il accumule dans le film entre Turturo, son indic et la fin c'est pas une question de chance ici, c'est juste un gros nul comme flic qui poursuit un pauvre petit truand et Friedkin nous le montre bien, Dafoe dans le film à part Chance tout le monde s'en branle en fait ).
Un monde de pourri dans une ville pourri par le fric.

ImageImageImage


Après avoir film New York à merveille dans French Connection et Cruising, Friedkin est aussi bon pour LA ( d'ailleurs là comme ça je crois pas qu'il y ai beaucoup qui ai fait 2 polars aussi réussit dans les 2 grandes villes ricaines, 2 villes tellement différente à l'écran ), Friedkin a rarement été aussi fétichiste et ce film est vraiment un des ses plus visuel mais c'est toujours dans son style très direct sans plan qui dure ( ici on a pas de spleen urbain on est pas chez Mann ).

William Petersen je suis pas fan de lui ( enfin dans CSI y me gave ) et là je trouve il trouve vraiment son meilleur rôle dans un rôle de pauvre flic borderline ( il est même ridicule avec son flingue à la main et il fait des petits sauts de cabris : Image , Willem Dafoe dans un rôle de méchant où en plus il cabotine pas ça se savoure et ici il est génial ( et c'est aussi le seul personnage droit du film, le seul qui a une vrai ligne de conduite ), l'inconnu John Pankow est très bien et son physique passe partout colle bien avec le personnage, Dean Stockwell en avocat sans scrupule fait le job et je me souvenais pas qu'il y avait Steve James le pote de Dudikoff.

La BO de Wang Chung j'ai longtemps eu du mal avec ( elle m'a plombé le film la première fois, du coup ça me donnerait presque envie de revoir Manhunter ) et finalement j'irais pas jusqu'à dire que j'aime bien et que je l'écouterais en boucle mais finalement ça passe bien et ça colle parfaitement à l'ambiance voulu par Friedkin ( et c'est bien ça le plus important ).

Pas mon Friedkin préféré, French connection restant un petit cran au dessus mais un putain de polar comme on en voit plus et le polar US qui fait le plus penser à du Elroy : un film où on règle ses comptes à gros coup de shotgun quoi ( même si ce dernier aime pas trop le film) dans les 70's on au French Connection, dans les 90's Heat, et bein dans les 80's on a Live and Die to LA.

9/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56377
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Alegas » Dim 21 Aoû 2011, 08:40

:mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 38656
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Scalp » Dim 21 Aoû 2011, 08:41

Je peux même mettre 10 pour vous faire plaisir :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56377
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques 2011

Messagepar Val » Dim 21 Aoû 2011, 09:14

Tu peux, ça me dérange pas. :mrgreen:
Sinon, moi aussi quand je l'ai vu j'ai été un peu déçu vu la réputation mais depuis, plus j'y repense et plus je trouve ça vraiment énorme.
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 15191
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO