[Waylander] Mes critiques en 2011

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Milkshake » Sam 27 Aoû 2011, 19:55

Ouai belle critique du baron ça démarre bien puis le passage lunaire détruit carrément le film après Gilliam arrive plus à s'en remettre.

Faudrait quand même que je tente Time Bandits ça doit être le seul qui me manque de sa filmo avec Fisher King.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Tyseah » Sam 27 Aoû 2011, 20:57

Waylander a écrit:Ouais mais ça je sais seulement je sais pas comment faire pour que ça soit agréable pour tous les formats d'écran. J'ai un de mes potes c'est juste atroce mes critiques. Chez moi ça passe nickel.


Forcément, tu structures ta critique selon ta résolution d'écran. Pour que cela soit agréable à tous les formats d'écran, faut faire de la critique sandwich:

TEXTE (6 lignes)
IMAGES (centrée, trois images)
TEXTE (6 lignes)
IMAGES (centrées, deux images)

ETC.
Tyseah
 

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Waylander » Dim 28 Aoû 2011, 10:23

Bon j'ai vu 40 min de Shallow grave bah je finirais pas le film. Ça m'arrive une fois par an bah c'est tombé sur un Boyle. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26262
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Conan le barbare - 7,5/10

Messagepar Waylander » Mar 30 Aoû 2011, 16:04





En 1982 débarqua sur grand écran un film qui allait traverser les âges. L'Héroic-Fantasy dans toute sa splendeur : Conan le Barbare devenait donc précurseur du genre sur la toile et devait marqué toute une génération d'ados et d'adultes. Pourtant, le film de Milius n'est pas un chef d'oeuvre : le casting est très largement discutable : Arnold Schwarzenegger insipide, mono-expressif et qui ne transpire jamais a l'authenticité ni l’investissement dans son rôle. Son débit de répliques est mourir de rire, lui-même n’a pas l'air de croire au personnage qu'il interprète (faut le voir se forcer à rire...). on va justifier ça par son côté barbare et son éducation guerrière dans l'arène qui le rend , je cite la voix-off "insensible à tout, vie comme mort"....ça n'enlève son manque d’intensité dans le regard et l'allure. Un mec un peuplus ténébreux, plus "dark", plus sale aurait mieux convenu.




Physiquement il colle bien au personnage mais (et là c'est très perso) je l'aurais plutôt vu balafré, barbu, plus sale...(bon là je chipote parce que le remake aseptisé et tout propre voilà quoi... :roll: mais je trouve l'acteur Mamoa physiquement plus ténébreux et crédible mais aussi mauvais comédien :eheh: )
Dommage aussi que les acteurs jouant ses compagnons de route ne soient pas plus exploités : dans la fantasy c'est un des codes les plus récurrents que d'écrire des personnages secondaires un minium pour les rendre attachants. C'est qui "fait" concrètement une troupe partant à l'aventure. dans Conan le Barbare, pour s'identifier ou s'attacher à un personnage faut vraiment pas être très exigeant... Les femmes du films rehaussent "un peu" le niveau. Pour une fresque flirtant presque avec le cinéma "homérique" (et la grandeur biblique, l’œuvre manque d'émotions et d'enjeux plus universels et plus importants. C'est frustrant d'avoir une telle fureur sur grand écran pour une simple story line de vengeance. Bon sinon le background de l'univers et de Conan c'est nickel et ça donne même la meilleure introduction vue à ce jour avec une ellipse mémorable qui donne la première meilleure scène du film (j'en compte 4 : voir à la fin de la critique).

Quasiment sans dialogues, l’introduction du film met la barre haute avec d'entrée de jeu une scène d'action : le massacre d'un petit village. Hormis la voix-off au départ qui donne le ton avec les plan de l'épée entrain d'être forgée et le main theme de Poledouris (on peut pas faire mix plus épique et ton plus légendaire que cela). Juste avant o na droit à un monologue du père à Conan. Ça pose direct la relation et pas besoin d'en faire des tonnes. Le background est court mais ça va à l'essentiel : Conan boit les paroles du paternel, le massacre du village et le meurtre des parents dont celui de la mère à l'intensité très rare. James Earl Jones (thulsa Doom) est démentiel. Tout est muet, tout est symbolique.




Les gamins survivants sont amenés à une roue perdue dans un paysage très vaste et le petit garçon doit la faire tourner en poussant un des rayons. Par des fondus enchainés assez lents et par la "machine" emblématique , Milius signe là une des meilleurs ellipses temporelles du cinéma. En peu de temps, des années a passent et le montage pas trop rapide permet de bien appréhender la scène. Les plans sur les jambes permet de montrer l'évolution physique du personnage puis en dernier, de montrer son visage plus vieux et les muscles sont développés. Conan est physiquement là. reste son coté guerrier : peu de temps après, et toujours dialogues , on comprend vite qu'il est repéré par un mec qui veut le faire combattre. Au début Conan galère un peu mais gagne on 1er combat. La légende commence dans l'arène. Arrive la liberté offerte par la maitre et la découverte d'une grotte mystérieuse dans laquelle Conan fait face à des rois défunts et squelettiques. Il trouve l’épée et s'en retourne en quête de vengeance. C'est là que le film perd un peu en puissance.





Sincèrement, le seul acteur excellent du film c'est James Earl Jones qui en impose littéralement à l'écran. Son regard, la fluctuation sa voix, son visage, un charisme palpable et des lignes de dialogues mémorables (les seules avec la voix-off à être digne d'intérêt). Un bad guy comme jamais nous n'en reverrons au cinéma. Loin du caractère desing pourri et liché du type à la tronche balafré qui gueule partout qu'il veut le pouvoir.
Le reste des méchants c'est largement en-dessous : les deux grands types un peu genre Vikings qui doivent avoir 2 mots dans le film et une interprétation toute fade, inexpressive... On est très loin d'avoir là un casting charismatiques et doués. John Milius a surtout concentré la force de son film dans d'autres éléments plutôt que ses personnages. Ile reste surtout centré sur Conan.



Tout d'abord, l'écriture du script: à la fois puissante mais très inégale (le film parait durer 3h...) par le rythme qui s’essouffle quand ça devient intéressant et tire en longueur sur des scènes franchement inutiles. Personnellement, les scènes de "tension" et de suspens je n' y ai quasiment jamais cru une seule seconde. A contrario, il faut saluer la densité de l'intrigue et surtout du monde de Conan : tout est criant de vérité : les décors sont encore de deux d'une époque où tout était fabriqué mais par des artisans et des passionnés. Comme le fit bien plus tard Peter Jackson sur sa trilogie du Seigneur des Anneaux, Milius gérait magnifiquement les ellipses et la topographie de son univers. La photographie est exceptionnelle : chaque plan dégage quelque chose d'historique, d'heroic-fantasy, de profondément ancestral et unique. Le grain aide à dégager cette impression d'oeuvre millénaire.L'ampleur visuelle est foutrement épique surtout grâce au décors naturels et les différents lieux intérieurs du film. dans le genre et de cette époque c'est ce qu'on a vu de meilleur.


N'oublions pas la musique dont aucune n'existe pour définir sa majesté. Basil Poledouris a offert à Conan un souffle grandiose qui surpasse de loin le film lui-même. On peut même le dire sans honte: sans Poledouris le film perd facile 50% de son impact. La majorité des thèmes sont presque inoubliables. Certains citent la composition de Conan comme étant la meilleure bande originale d'un film. Peut-être ont-il raison mais on ne peut pas juger toute l’œuvre sur le main theme hors norme, antique fureur guerrière résonant comme une grande fresque symphonique barbare en parfait accord avec l'imagerie du film (même si pas mal de scènes paraissent très engourdies au regard la compo qui l'accompagne), son ton (qui est parfois malheureusement "brisé" par 2-3 blagues pas nécessaires et le jeu de Schwarzy plus drôle qu'impressionnant alors que putain quoi il joue Conan le Barbare (d'ailleurs, autre chose m'a déçu: le coté "éduqué et cultivé" de Conan est sous-exploité à mort (il a été instruit ; il connait la philosophie d'un grand sage, il sait lire etc...). On a même plutôt l’impression qu'il est neuneu à plusieurs reprise alors et ce ne sont pas les "crom !" pas du tout crédibles de Terminator qui nous feront penser l'inverse).








Comme on peut le constater, il est donc difficile de faire plus solide que Conan (dans son genre) et pourtant, les meileurs éléments du film paraissent cacher des trous béants comme la gestuel des personnages (parfois on sent vraiment que c'est vraiment chorégraphié et surtout mal joué) , les combats bien trop lourdauds, patauds et loin d'être immersifs. Le montage est pas trop mal mais comme je l'ai dit, s'il n'y avait que les images je suis persuadé que le film ne serait pas autant adulé. Jonché de défauts , Conan de Milius mérite des éloges moins poussées. Cela dit, on ne peut que saluer l'atmosphère du film. Juste dommage que l'ambition épique ne soit finalement quasiment que musicale et visuelle plutôt que rythmique et combattive. L'histoire d'amour n'est pas niaise mais demeure toutefois assez quelconque et manque de profondeur.


Le film est tout de même déséquilibré et les scènes d'actions ou d'aventure ne durent que très peu de temps. Ajoutons à cela le nombre réduits de dialogues et de scènes intimistes et on peut certainement affirmer qu'on possède là les personnages d'un film de fantasy les plus inintéressants qui soient et ça peut bloquer. Dans les autres points positifs (pour changer) on a bien sur toute la toile de fond, la secte, l'univers parfois violent (mine de rien ça coup des têtes, ça éventre, bon ça reste soft mais quand même), la partouze glauque avec le bouillon d'humains, les carcasses éventrées on aussi des scènes choquantes comme la fille qui se jette dans le vide parce que son maitre lui demande de venir à elle (sans coupures, la cascade est bluffante :shock: ) ; la scène de sexe avec la sorcière (bon anecdote perso moi je la nique aussi :bluespit: et pour rester cru, faut savoir que cette scène reste la première branlette pour pas mal de cinéphiles :mrgreen: ) bien sulfureuse et torride; les rares SFX pour donner une touche magique et fantasy à un univers qui aurait pu s'en passer mais c'est toujours bien amené et pas trop ridicule (bon la flamme-sorcière qui part en se marrant , le plan de la blonde sous forme de guerrière walkyrie revenu des morts l’espace d’une fraction de secondes pour aider le Barbare et les flèches serpents j'ai du mal avec ça :shock: ) etc...

On peut faire une analogie assez facile entre Conan et le Christ mais les deux personnages sont littéralement opposés malgré une suite d'évènements similaires. La voie du guerrier barbare est belliqueuse (et le plan de la crucifixion où il bouffe un vautour est clairement là pour poser le fossé entre la "religion" de Conan, l'acier, l’épée, la vengeance) tandis que le Christ était pur, pacifiste et tendait l'autre joue. Thusla Doom veut imposer une religion (au départ il veut le secret de l'acier puis laisse tomber jugeant la "chaire" humaine plus puissante) et sa secte est "réveillé" par Conan qui tue leur gourou etc...Conan envoi même chier son Dieu (divinité elle-aussi guerrière) lors de la bataille finale (sous exploitée et manquant cruellement d'envergure: les guerriers sortent de nulle part et débarquent un par un...).




Niveau bestiaire on a juste un serpent géant qui se fait buter en 3 secondes... Bon ok l'époque, le budget ,...mais ça excuse pas tout. c'est trop vite torché. Pas le temps de profiter et de s'immiscer véritablement au cœur de l'action et du suspens transparent du film.
Qu'on se rassure, le film ne fait jamais kitch par contre. Sur la toile et en 1982 Conan marquait tout de même au fer rouge un renouveau et une sacré claque puisque le film était tout public. Des années plus tard, l'héroic-fantasy jugée un peu trop violente et sombre niveau fond qu’elle fut remplacé par la high-fantasy ou le pure conte de fée. Des films aussi bons mais la prise de risque et la paire de couilles disparaissent au profit du beau, du merveilleux et du happy-end joyeux. L'Excalibur (mythe Arthurien) de Boorman (aîné d'1 an du Cimmérien) représente clairement le pendant du Conan (heroic-fantasy) de Milius et malgré les positions opposées des différents fans des deux films, on peut sans doute affirmer qu'ils possèdent un peu les mêmes défauts/qualités en plus d’être des précurseurs burnés. La suite est moins adulte, moins sombre et se veut surtout pour les plus jeunes (Willow et cie). Il n'y a vraiment qu'avec The Lord of the Rings et A games of throne que la fantasy reprend du poil de la bête sur nos écrans.

Au final, Conan vaut surtout pour son aura épique et authentique ainsi son côté nostalgique pour ceux qui l'ont découvert jeune plus que pour ses qualités intrinsèques trop décousues et disparates mais bel et bien dévastatrices.

N'ayant pas lus les nouvelles depuis des années je ne me souviens plus vraiment de tous ces aspects mais en tant que film, tout ces points négatifs ne me paraissent pas forcément tous justifiables ou défendables. Heureusement que ça reste agréable à regarder, passionnant pour peu qu'on aime ce style de films et que les rares points positifs sont de si bons crus que les défauts sont vite oubliés. Précurseur, on ne peut nier que des flopées de cinéastes s'en sont inspirés (Peter Jackson pour la scènes d'Aragorn, Legolas et Gimli qui courent , infatigables, à travers des paysages immense ça vient direct du Conan de Milius ou encore ce coup rapide de la blonde qui court sur un pan de la grotte , s’appuie avec son pied et se retourne pour mette un coup d'épée : on a vu ça dans des centaines de films par la suite (en mieux certes) et l'attaque du village au début idem : c'est le genre de scène vues et revues ensuite. Pour le moment je trouve que le film qui rend le plus bel hommage à Conan c'est le 13ème Guerrier de Tiernan.



Quelques scènes géniales : Après l'intro, on peut citer le final de nuit au palais avec la douce musique de Poledouris bercé par des voix féminines sublimes, les enfants de Thulsa Doom avec leurs torches, les fondus enchainés, l'ambiance poétique et solennelle...c'est avec ces plans et en particulier le dernier du film (je compte pas l'épilogue) que Milius tente et réussit le pari d’émouvoir le spectateur. Même Schwarzy y est presque bouleversant.





Notons aussi la scène d'infiltration puis la suite avec l'orgie et la transformation de Doom en serpent. Encore une fois la musique joue beaucoup dans le ressentit très positif qu'on peut en avoir mais même sans elle, le décor s'en sort bien. C'est , pour un film vu par des millions de gamins, un moment frappant (secte,orgie, cannibalisme glauque et répugnant, combats..).

Pour conclure, THE shot :



Le narrateur et la texte qui défile à la fin établissent nettement Conan le Barbare comme une saga incroyable au retentissement insondable


Iconique ; antique, millénaire, posture de roi vieillissant mais fort et l’œil vif qui scrute son parcours ... Immémorial , mythologique. Inoubliable. Malgré tous les défauts que je peux trouver, les qualités qui restent sont si énormes que le film peut aisément tenir le haut du panier.


7.5/10
Critiques similaires
Film: Conan le barbare
Note: 10/10
Auteur: Scalp
Film: Conan le barbare
Note: 9/10
Auteur: Jack Spret
Film: Conan le barbare
Note: 10/10
Auteur: Heatmann
Film: Conan le barbare
Note: 7,5/10
Auteur: Alegas
Film: Conan le barbare
Note: 9/10
Auteur: Dunandan

Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26262
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Killbush » Mar 30 Aoû 2011, 16:08

T'es chiant Way, faut que je pose un rtt à chaque fois que je veux lire une de tes critiques :mrgreen:
Sinon, très belle critique même si je ne partage pas l'ensemble de ton point de vue :super:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8747
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Eikichi Onizuka » Mar 30 Aoû 2011, 16:16

Ouai elles sont caustauds tes critiques :shock:
Avès (one shot)
Scénario : 72/72
Dessin : 0/72

Trois Vies (tome 1)
Scénario : 60/60
Dessin : 0/60

Trois Vies (tome 2)
Scénario : 4/?
Dessin : 0/?
Avatar de l’utilisateur
Eikichi Onizuka
Modo Rock'n Roll
Modo Rock'n Roll
 
Messages: 21798
Inscription: Mar 21 Aoû 2007, 00:20
Localisation: 48°23′59″N / 4°28′59″O

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar francesco34 » Mar 30 Aoû 2011, 16:18

Je vais le revoir sous peu Conan, j'ai commandé le blu-ray chez Amazon...
Sinon Way, combien de temps tu passes sur tes critiques? Entre le texte très fourni, les captures et la mise en page...
Dire que moi j'ai du mal à y consacrer plus de 10 minutes aux miennes :oops:
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11830
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Tyseah » Mar 30 Aoû 2011, 16:20

T'as quelle résolution s'il te plait way?
Tyseah
 

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Waylander » Mar 30 Aoû 2011, 16:23

Je vois ça où ?

Francesco: le temps importe peu. Je l'ai, je le prend pour ça plutôt que de le perdre dans autre chose. :mrgreen: Nan je sais pas genre Conan ça m'a pris 1h. Peut-être plus. c'est les screens le plus long. Le texte est pas du tout organisé. Je me répète même parfois je crois.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26262
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Tyseah » Mar 30 Aoû 2011, 16:34

Dis moi ce qui est marqué dans "Exemple" à cette adresse.
Tyseah
 

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Mar 30 Aoû 2011, 16:36

:super: bon c est pas encore ca sur la note mais on va dire que tu part de loin , pis bon apres carlito's way ca fait quelque film que tu revoit a la hausse la 2em fois :super:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Waylander » Mar 30 Aoû 2011, 16:38

Je monterais pas plus sur Conan. c'est vraiment pas un masterpiece de mon point de vue. Et pour te sortir un truc bidon : sur IMDB il a une sale moyenne :mrgreen: 6.8 :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26262
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Mar 30 Aoû 2011, 16:41

nan mais c est deja bien , comme je dit tu paratait de loin , pas comme predator mais presque . allez revoir robocop tu verra ca claque ( mais pour de vrai hein , je vise pas le running gag pourrie la , jsuis sincere ) :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Waylander » Mar 30 Aoû 2011, 16:43

Robocop je l'ai revu en partie déjà. Ma note pourrait même chuter encore. :mrgreen: Conan et Predator ainsi que L'impasse c'était des critiques/visionnages éloignées quand même (Conan au moins 4 ans, idem Impasse et Predator 2 ans). Robocop c'est même pas un an.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26262
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Mar 30 Aoû 2011, 16:45

fair enough , 3 sur 4 c est pas mal deja :super: :mrgreen:

miami vice jte propose pas nan ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO