[Scalp] Mes Critiques en 2012

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Sam 29 Déc 2012, 23:05

Ah bein je croyais que c'était juste Wanted ( me semble qu'il y a que ça d'écrit sur le dvd )
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56526
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Milkshake » Sam 29 Déc 2012, 23:07

Scalp a écrit:Il a tout vu ce con.


Ca va tu vas pouvoir nous faire un listing précis de tout ce qu'il a piqué pour son Django Unchained dans le stock de western inconnu de son videoclub.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar John Lawrence » Sam 29 Déc 2012, 23:08

Ya eut plusieurs titres apparemment. Si jme souvient bien, Wanted tout court était déjà pris par le film avec Jolie (çà a changé depuis on dirait), c' est pour çà que j' avais ajouté Le Recherché.
Image
Avatar de l’utilisateur
John Lawrence
Batman
Batman
 
Messages: 1229
Inscription: Dim 02 Mai 2010, 12:02

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Sam 29 Déc 2012, 23:12

C'est bon j'ai corrigé, les 2 films sont référencé au même endroit.

Milkshake a écrit:
Scalp a écrit:Il a tout vu ce con.


Ca va tu vas pouvoir nous faire un listing précis de tout ce qu'il a piqué pour son Django Unchained dans le stock de western inconnu de son videoclub.


Au vu des images j'ai pas l'impression que les citations soient si nombreuses, il a parlé de Nevada Smith, Navajo Joe et Django.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56526
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Heatmann » Sam 29 Déc 2012, 23:17

tout a fait , et au vue des 1er critique et projo presse , c'est sont film le plus "academique" dans le sens ou la narration est ni eclater , ni chapitrer , pas de gimmick temporel ou autre , et tres sobre et discret en hommage citation , d'ailleur de sont propre aveu , le western n'est pas le genre number one pour sa principale inspiration pour le film malgre le titre .

sinon ouai navajo joe revient souvent chez ceux qui l ont reconnue , mais aussi et surtout le dyptique mandigo/drum de fleisher , burt kennedy et steve carver , tout ca presque plus que le django original
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar pabelbaba » Sam 29 Déc 2012, 23:25

Scalp a écrit:C'est pas plutôt le pote gambler du héros ?

T'as peut-être raison, je confonds sans doute avec Le Spécialiste... :gratgrat:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15974
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Sam 29 Déc 2012, 23:26

J'en sais rien, je le connais même pas ce gars :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56526
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar pabelbaba » Sam 29 Déc 2012, 23:30

T'as pourtant dû le voir assez souvent... C'est un des barjos de l'asile de fous que traversent Marvin et sa bande dans Au Delà de la Gloire! :eheh:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15974
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

10ème Victime (La) - 5/10

Messagepar Scalp » Dim 30 Déc 2012, 07:48

La 10ème Victime Elio Petri - 1965

Image

Image


Drôle de film, faut dire qu'avant de le mettre je croyais que c'était un giallo à la Bava :mrgreen:/>/>/> et au bout de 30 secondes j'ai vite compris que ce serait quelque chose de complétement différent.
Ici c'est donc un film de science fiction complétement pop, le monde a trouvé une nouvelle solution pour éviter les meurtres suffit de contrôler tout ça via un ministère de la chasse, et donc en quoi ça consiste sont inscrit des volontaires qui participent à un jeu mondial où le but est de tuer son adversaire, les règles sont simple : on des chasseurs et des victimes et chacun joue l'un ou l'autre, la particularité des victimes c'est qu'elles ne savent pas qui est le chasseur ( alors que le chasseur connait tout de sa proie ) et que si elle tue une mauvaise personne bein c'est 30 de prison ( du c'est un truc qui peut vraiment rajouter une pure tension ), quand on arrive à 10 victoires on gagne le jackpot, partie de ce postulat de départ et des 20 premières minutes on peut imaginer un film complétement où ça dézingue à tout va, et bein non.

ImageImageImage


Donc l'intro est super cool avec 2 meurtres bien classe ( ou pas ) : Ursula Andress qui nous la joue Austin Powers a coup de soutien gorge tueur et Marcelo Mastroiani qui bute un nazi grâce à des bottes explosives, la suite du film c'est Ursula désigné chasseuse et qui doit tuer Marcelo mais elle c'est une petite pute son truc à elle c'est mettre en scène les morts pour les filmer et gagner de l'argent en plus en faisant de la pub ( un peu à la manière de Paulo dans Robocop ou Starship Troopers ), elle va donc approcher en douceur Marcelo, le mettre en confiance et toussa mais voilà Marcelo c'est un malin et y se doute que le chasseur à ses trousses c'est Ursula et voilà qu'on part sur de la comédie de moeurs un peu lourdingue ( car Marcelo il a une ex femme et une maitresse là en plus pour foutre la merde ) et la fin qui s'éternise est super décevante. Au lieu de jouer sur le suspens ou la paranoïa, Petri fait de l'humour et s'attarde sur les états d'âme de son couple, ça part en complet vaudeville et ça soule, y avait pleins de pistes narrative possible et c'est la pire qui est choisit.

C'est vraiment con car l'univers décrit est vraiment sympa, on bute des gens en pleine rue et tout le monde trouve ça normal ( un tueur se prend même un pv après son meurtre car il était mal garé ), les décors pop sont cool et kitch ( mais cool ), c'est bien cynique car ici la solution pour la surpopulation ça reste le meurtre contrôlé, non vraiment y avait un putain de potentiel car le film était vraiment en avance sur son temps, mais sérieux la dernière demi heure c'est juste pas possible.
A la réal Petri fait le boulot mais y a rien de bien notable ( les scènes où y a un tout petit peu d'action c'est clairement pas son truc ).

Bien entendu du casting on retiendra la somptueuse Ursulla Andress, superbement mis en valeur par des habits affriolant, Mastroiani même teint en blond ne peut pas lutter.

C'est pas mauvais car l'univers et l'idée de départ valent le détour mais voilà c'est mal exploité à mon gout.

5/10
Critiques similaires
Film: Dixième Victime (La)
Note: 6/10
Auteur: osorojo

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56526
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Jimmy Two Times » Dim 30 Déc 2012, 09:46

Ca me fait envie tout ces films de ritals, enfin pas tous. J'ai pas trop suivi, y a des coffrets sympas que vous avez déniché récemment?
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6283
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Dim 30 Déc 2012, 09:48

Jte fais un petit récapitulatif sur le pano rital
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56526
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar Jimmy Two Times » Dim 30 Déc 2012, 09:49

Merci :wink:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6283
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Clan des pourris (Le) - 7/10

Messagepar Scalp » Dim 30 Déc 2012, 12:04

Le Clan des Pourris Umberto Lenzi - 1976

Image


Et bein il est bien sympa ce 48h version rital, d'ailleurs quand on voit le film on se demande si y a pas du plagiat dans l'air du coté du Walter Hill.
Tourné la même année que Brigade spécial, on retrouve la même équipe aux manettes : Lenzi en réal, Dardano Sacchetti au scénario et bien entendu Tomas Milian ( plus tout pleins de têtes connu ), et le film est bien meilleur que Brigade spéciale grâce à des personnages plus intéressant et un script qui même si il a des facilités est quand même moins débile que celui de Brigade Spéciale et une fois de plus le film est ancré dans son époque où on avait des prises d'otages toute les 5 minutes, où on se fait agresser à coup de brique ( bien marrante cette scène ), où les attentats en pleines rues sont monnaies courantes.
Ici on est surtout devant un buddy movie avec un truand sortit de prison ( Milian ) pour aider un flic à retrouver un méchant kidnappeur au visage inconnu et Milian va donc apporter toute sa science du milieu du crime et le duo va même faire équipe avec une bande de braqueur qui sont loin d'être des enfants de choeurs, d'ailleurs finalement on est pas tant que ça devant un buddy movie car le duo est rejoint par 3 autres personnages ce qui donne un film de bande avec notamment des tensions logique entre le flic et les 3 truands et l'apport des 3 personnages est bien sympa car ça reste des tueurs sans pitiés ( voir des violeurs :mrgreen: )
L'enquête est sympa car très rythmé à chaque nouvelle indice on a une scène d'action :mrgreen: et ça se suit vraiment avec plaisir.

Par rapports aux autres poliziotteschi c'est moins rentre dedans et violent, on est loin de la noirceur de la Rançon de la Peur ( bon ça bute de l'innocent quand même ) mais c'est compenser par un perso de Milian très sympa sans que ça tombe dans la caricature ( d'ailleurs heureusement que Lenzi a tempérer l'humour car le scénariste voulait faire de la merde à la Trinita à la base, là l'humour c'est juste ce qu'il faut ) et son perso n'a pas un temps de présence si énorme au final mais dès qu'il est à l'écran il vole les scènes.
Et fait qui est assez rare pour être noter, le gros bad guy du film est tué par un des hommes de mains et non pas un des 2 persos principaux.

Lenzi une nouvelle fois s'en sort très bien derrière la caméra, le film qui s'ouvre avec un plan de western était très bien décortiqué par Thoret dans sa conférence sur le polar rital, le reste du film c'est du solide on a le quota de gunfight et de course poursuite en voiture, bon ici pas de scène de course poursuite monstrueuse par contre, ça reste juste sympa.
Franchement les polars de Lenzi sur la forme c'est quand même super soigné, y a un gros travail sur le montage et le découpage des séquences d'actions et on sent même un vrai sens du cadre par moment.

ImageImageImage


Tomas Milian ici c'est Monnezza, un truand gouailleur adepte de la réplique qui tue ( Walter Hill a vu le film je vous dis ) mais qui sait très bien se servir d'un flingue quand c'est nécessaire ( très bonne séquence avec le gars qui a vendu son frère ), Claudio Cassinelli campe le flic tenace qui utilisera des méthodes de truands pour arriver à ses fins, bon c'est pas le meilleur acteur du genre mais il est pas mal ( je le préfère largement à Merli par exemple ) et face à ce duo fallait un bad guy d'envergure, un gars qui d'un regard peut nous faire pisser dans notre froc et qui de mieux que Henri Silva dans le rôle de cette pourriture kidnappeur d'enfant, son surnom c'est Le Français on sait pas trop pourquoi d'ailleurs, tout le reste du casting est très bien avec des bonnes tronches ( mention au 3 compères qui aide le duo ).
La BO de je sais pas qui est très bien.

Dans la collection Néo, c'est mon préféré derrière la Rançon de la Peur, et finalement dans cette petite collection, le seul à jeter c'est sa suite, un bon petit polar rythmé et plaisant.

7/10
Critiques similaires
Film: Clan des pourris (Le)
Note: 6,5/10
Auteur: osorojo

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56526
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar pabelbaba » Dim 30 Déc 2012, 12:31

Il est cool celui-là. Mais évite Squadra Antiscippo, Milian y part bien plus en sucette... :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15974
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Scalp] Mes Critiques en 2012

Messagepar angel.heart » Dim 30 Déc 2012, 12:38

pabelbaba a écrit:Il est cool celui-là. Mais évite Squadra Antiscippo, Milian y part bien plus en sucette... :mrgreen:


Il est bien quand-même celui-la? Ça fait quelques temps qu'il est de coté dans mon panier...
Avatar de l’utilisateur
angel.heart
Robocop
Robocop
 
Messages: 8638
Inscription: Lun 28 Mar 2011, 14:55

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO