[Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar JackLaCensure » Mar 29 Jan 2013, 11:56

Je me lance, depuis le temps que je suis présent ici, je me dis qu'il serait temps que je fasse acte de participation. N'étant pas un grand cinéphile (je suis plus amateur d'animation des années 30-50 et plus particulièrement du grand Tex Avery), je ne vais pas balancer des références, je ne vais pas parler technique. Je ne suis pas un fan de films "prise de tête". Pour moi, le ciné, c'est pour souffler, un peu pour s'instruire, mais surtout pour se détendre. Bien évidemment, il y a toujours des exceptions ...
Bref, mes critiques seront plus basées sur le ressenti que sur la réflexion pure (j'ai un boulot qui me prend déjà assez la tête comme ça). Et pour les films plus anciens, ce sera aussi l'occasion de remettre en avant des souvenirs qui vont avec (ceci pourrait être la prescription d'un psy, mais cela m'aurait coûté 75 € :twisted: ). Ne vous attendez donc pas à du grand cinéma avec moi :nono:
Par contre, quand je n'aimerais pas un film, je ferais des critiques plus expéditives, étant donné que je ne suis pas du genre à tirer sur les ambulances (sauf si je suis vraiment fâché). Je dis ça car, comme j'envisage de rajouter ma note et ma prose à certains films du TOP 200, y en a certains qui risquent de prendre cher :twisted: Mais comme je ne suis pas sadique, je ferais un petit tirage au sort, afin de laisser le destin décider (avec un visionnage avant critique bien évidemment).
Enfin, je ferais aussi des critiques de séries à l'occasion.
Avatar de l’utilisateur
JackLaCensure
Batman
Batman
 
Messages: 1029
Inscription: Jeu 08 Juil 2010, 08:49
Localisation: Ici ! Ou là ! Ou ailleurs !

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar JackLaCensure » Mar 29 Jan 2013, 11:57

MES CRITIQUES EN 2013
Gremlins: 8/10
Avatar de l’utilisateur
JackLaCensure
Batman
Batman
 
Messages: 1029
Inscription: Jeu 08 Juil 2010, 08:49
Localisation: Ici ! Ou là ! Ou ailleurs !

Gremlins - 8/10

Messagepar JackLaCensure » Mar 29 Jan 2013, 12:08

Image

Jackrésume: Le papa du petit Billy ne sait pas quoi lui offrir à Noël. Comme il n'a pas encore inventé le Furby, il va dans une animalerie de New York, où il achète un NAC qui n'aime pas la lumière, ni l'eau, ni manger après minuit. Et comme le petit Billy ne sait pas prendre soin de son NAC, les problèmes ne tardent pas à débarquer ...

Jackritique: Dans les années 80, il arrivait que certains jeudis soirs, FR3 diffusait des films fantastiques et de science-fiction, parfois même avec un petit rectangle blanc en bas à droite de l'écran. Et parfois, j'avais la chance de pouvoir regarder ces films. C'est comme ça que j'ai découvert Gremlins.
Un film qui derrière son air bête et méchant, allait devenir pour moi un film culte. Une chance pour moi que mes parents n'appréciant pas les films avec des peluches (ou des muppets) soient partis se coucher avant que le film ne tourne à un truc plus dérangé.
Moi qui était habitué à regarder les films de la Dernière Séance (une bonne excuse pour regarder les cartoons de Tom et Jerry et de Tex Avery diffusés lors de l'entracte et dont je suis devenu un passionné), je découvrais tout d'un coup un film faux-semblant qui partant d'une banale réunion familiale de Noël, va tourner soudainement au grand n'importe quoi carburant aux délires cartoonesques et se permettant un humour noir envers les codes des films de Noël, dans lequel on aurait mis tout l'hypocrisie de côté (la famille pauvre n'est pas aidée pas l'esprit de Noël, le vieux bougon reste bougon et la vieille aigrie le reste aussi, la police ne fait rien, etc ...). A côté de ceux-là, les gremlins me paraissaient finalement pas si effrayants. Ce ne sont que des enfants pourris gâtés, avec leurs mimiques et leur jargon syllabique, digne d'un enfant de deux ans. La scène du cinéma démontre assez bien cela, si on la compare à certaines séances au cinéma de nos jours. A croire que Joe Dante avait eu une vision prémonitoire de ce qu'allait devenir la jeunesse.
Les clins d’œils au cinéma de genre, ainsi qu'aux films de Steven Spielberg, producteur du film (qui se permet même un caméo dans le film), ne sont pas en reste, ils parsèment le film allant de la scène « clin d'oeil » à un panneau publicitaire en passant par une petite phrase bien placée .
Le résultat donne un film amusant, mené dans un rythme allant crescendo (même si la conversation dans la banque entre Billy et Kate casse le rythme en essayant de dédramatiser les événements, mais finit par mettre plus mal à l'aise que les événements eux-mêmes) et qui ne mérite aucunement un remake, comme il se dit en ce moment dans les hautes sphère productrices hollywoodiennes.

Jacknote: 8/10
Critiques similaires
Film: Gremlins
Note: 7,5/10
Auteur: Alegas
Film: Gremlins
Note: 7/10
Auteur: Waylander
Film: Gremlins
Note: 9/10
Auteur: zirko
Film: Gremlins
Note: 8/10
Auteur: Scalp
Film: Gremlins
Note: 9/10
Auteur: francesco34

Avatar de l’utilisateur
JackLaCensure
Batman
Batman
 
Messages: 1029
Inscription: Jeu 08 Juil 2010, 08:49
Localisation: Ici ! Ou là ! Ou ailleurs !

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mar 29 Jan 2013, 12:44

Bon début un classique :D
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Jimmy Two Times » Mar 29 Jan 2013, 13:11

Par contre, il se tape toujours des éditions vidéo pourrave le diptyque Gremlins...
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6213
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar zack_ » Mar 29 Jan 2013, 13:21

Bravo, comme l'a dit Scalp un classique, mais un bon classique! Toujours aussi jouissif à voir, et l'idée de départ est très bonne.

Je te Jackapprouve!
zack_
 

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar JackLaCensure » Mar 29 Jan 2013, 14:20

Merci pour vos attentions et vos encouragements. Il fallait que je prenne un classique que j'apprécie pour commencer, afin de trouver mes marques et une manière qui me correspond pour écrire mes critiques, avant de me lancer dans les films de 2013.
Avatar de l’utilisateur
JackLaCensure
Batman
Batman
 
Messages: 1029
Inscription: Jeu 08 Juil 2010, 08:49
Localisation: Ici ! Ou là ! Ou ailleurs !

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar osorojo » Mar 29 Jan 2013, 14:29

Tu peux changer le rouge, c'est agressif comme couleur ? :mrgreen:

Sinon, impecc, bien envie de le revoir ce gremlins, l'un des feel good movies de mon adolescence. Découvert le dyptique en Italie et en italien, de bons souvenirs de ces sales trognes verdâtres :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 15795
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Hôtel Transylvanie - 5/10

Messagepar JackLaCensure » Mar 29 Jan 2013, 19:10

Image

Jackrésume: Dracula (Adam Sandler) décide de construire un hôtel à l'abri des humains, dans lequel il pourra recevoir ses potes et protéger sa fille, Mavis (Selena Gomez), des méchants humains. Le jour de ces 118 ans, la petite Mavis décide de partir voir le monde et découvrir les humains. Pendant ce temps, un jeune homme débarque par hasard dans l'hôtel. Dracula doit réussir à se débarrasser de cet humain, sans que ses hôtes ne s'aperçoivent de sa présence.

Jackritique: L'année 2012 n'aura pas été un grand cru pour l'animation US au cinéma. Entre un Rebelle ne retrouvant à aucun moment la magie de Pixar (malgré sa superbe réalisation), des suites passables (Ice Age 4) ou oubliables (Madagascar 3) et un Disney avec une idée géniale mais tristement développée, seul Les Cinq Légendes semblait être le seul à avoir traversé cette mauvaise cuvée. Il ne sera même pas récompensé au box office. Restait donc cet Hôtel Transylvanie, qui nous arrive avec retard de chez Sony. A la barre, Genndy Tartakovsky, créateur du Laboratoire de Dexter et Samouraï Jack pendant les grandes années de Cartoon Network, il s'était fait remarquer en réalisant Clone Wars, série animée venant s'insérer entre les épisodes 2 et 3 de Star Wars. Avec un gars comme lui et un bon postulat de départ, on pouvait s'attendre à quelque chose d’intéressant.
Malheureusement, la bonne idée et son développement ne dépassera pas les 20 premières minutes du film. Après ce bon début, le film s'enlise dans la classique histoire du papa qui veut protéger sa fifille des méchants humains, parce qu'il y eu un événement dans le passé (air connu, je vous laisse poursuivre), puis par l'idylle (prévisible) qui a lieu entre Mavis et le jeune humain fraîchement débarqué par hasard dans l'hôtel. A croire que les scénaristes n'ont pas d'autres idées pour créer un fil rouge dans les films familiaux.
On sent néanmoins la volonté de revenir au délire par certains moments, grâce à des petites idées morbides bien trouvées. Malheureusement, elles sont vite balayées par l'histoire du trio.
Le reste du film se résumera donc à du déjà-vu, hormis toujours ces petites bonnes idées qui traînent au milieu d'une histoire dont on se désintéresse complètement, tellement on nous l'a déjà raconté. Au final, j'ai un sentiment d'avoir regardé une sorte de pot-pourri, ce qui n'arrange rien au sentiment général à la sortie de la salle.
La réalisation n'a rien de révolutionnaire. Alors que Tartakovsky avait vraiment osé et réussi quelque chose visuellement sur Clone Wars (même si on peut être déconcerté au premier abord), on a droit ici à une réalisation basique, sans réelle volonté d'innover visuellement.
Hôtel Transylvanie est donc typiquement ce qu'on pouvait reprocher aux films de Dreamworks d'il y a quelques années, partir d'une bonne idée pour arriver nulle part. Dommage.

Jacknote: 5/10
Critiques similaires
Film: Hôtel Transylvanie
Note: 6/10
Auteur: Alegas

Avatar de l’utilisateur
JackLaCensure
Batman
Batman
 
Messages: 1029
Inscription: Jeu 08 Juil 2010, 08:49
Localisation: Ici ! Ou là ! Ou ailleurs !

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mar 29 Jan 2013, 19:11

Ah mais je viens seulement de percuter que c'était le gars qui a fait clone wars, je croyais que c'était le pote de Burton je sais pas pourquoi ( le sujet surement )
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Killbush » Mar 29 Jan 2013, 19:13

Il a également fait Samurai Jack, une série qui te plairait à coup sur :wink:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8751
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mar 29 Jan 2013, 19:14

J'ai même pas encore mater clone wars en entier alors samourai jack pff, me faudrait 3 vie pour voir tout ce que je veux voir.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Alegas » Mar 29 Jan 2013, 19:16

Pourtant Clone Wars c'est pas comme si ça durait longtemps. :eheh:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 38271
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Jacklacensure] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mar 29 Jan 2013, 19:17

Oue mais Star Wars j'en suis dégouté donc faut trouver la motivation.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56357
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Souris (La) - 6/10

Messagepar JackLaCensure » Jeu 07 Fév 2013, 10:14

Image

Jackrésume: Les deux frères Smuntz héritent de la fabrique de ficelle familiale et d'une vieille baraque, après le décès de leur père. Ils décident de se débarrasser du tout, malgré la promesse faite à leur père de conserver l'usine. Par un énorme concours de circonstances (impliquant une petite amie, le maire de la ville et un cafard), ils découvrent que la vieille bâtisse dont ils ont hérité vaut bien plus qu'elle n'en a l'air et qu'elle pourrait leur rapporter énormément. Encore faudra-t-il se débarrasser d'une petite locataire …

Jackritique:Découvert à l'époque par hasard grâce à une bande annonce au ciné (avec le titre Québécois « Ne réveillez pas une souris qui dort », titre abandonné pour la sortie Française vraisemblablement pour éviter un procès avec Alain Delon), ce film faisait partie du premier trio de films produit et sorti sous la bannière Dreamworks SKG (avec Amistad et The Peacemaker). Il est réalisé par Gore Verbinski, réalisateur de pubs ayant remporté plusieurs prix, qui se fera remarquer bien plus tard dans les trois premiers Pirates des Caraïbes, et surtout pour moi par le très réussi Rango.
Après une ouverture qui donne le ton général du film et un passage (un peu à vide) installant les différents personnages et leurs situations, on entre réellement dans le sujet dés que les deux frères s'installent dans la maison. S'en vient à ce moment une suite de séquences cartoonesques plus ou moins réussies (pour peu qu'on apprécie l'humour « slapstick ») dont les deux personnage humains sont les principales victimes. Cela rappelle « Maman, j'ai raté l'avion ». Mais on y croise aussi de petits clins d’œil à « Tom et Jerry », dont la souris du film pourrait être parente. Le film va aller comme ça crescendo dans l'affrontement entre les deux frères et la souris, jusqu'à un final totalement foutraque, où le réalisateur se permet tout et n'importe quoi.
On pourrait croire à un film familial banal, genre Disneyéen. Et pourtant, on retrouve dans La souris, quelques délires de mauvais goût qui marqueront les « Pirates des Caraïbes » de Verbinski (l'ouverture du film, la scène du maire au restaurant, le dératiseur, ...), même si cela reste tous publics. Mais ce qui reste impressionnant 15 ans après sa sortie, c'est la technique. La Souris – le film - tient la route tant niveau réalisation qu'au niveau des effets (du moins, en ce qui concerne le personnage de la souris). Le réalisateur semble avoir étudié les codes du cartoon, qu'il retranscrit plutôt bien à l'écran, à travers les placements de la caméra. La musique d'Alan Silvestri rappelle vaguement les intonations des thèmes utilisés sur les cartoons de la MGM à sa grande époque.
Bilan au final, on regrette que le film ne se tourne pas plus vite vers la maison et son habitante. Malgré quelques scènes à l'humour extravagant, toutes les séquences avec les deux frères et en l'absence de la souris, semblent ralentir voir (un peu) plomber le film. Je retiendrais malgré tout cette prestation de Christopher Walken, totalement en roue libre dans le rôle d'un dératiseur dérangé qui aurait trouvé sa némésis.
Au final, « La souris » est un film un peu bancal, mais qui se laisse découvrir une fois que la souris montre sa frimousse à l'écran.

Jacknote: 6/10
Avatar de l’utilisateur
JackLaCensure
Batman
Batman
 
Messages: 1029
Inscription: Jeu 08 Juil 2010, 08:49
Localisation: Ici ! Ou là ! Ou ailleurs !

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO