*Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Les débats sur les réalisateurs, les producteurs, les acteurs...

Modérateurs: Dunandan, Alegas

*Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Ven 08 Nov 2019, 14:44

Il faut bien un topic sur notre légende nationale!


Image


Son histoire est bien connue de tous, enfant d'artistes il se lance dans le théâtre puis dans le cinéma, explose grâce au premier rôle dans A bout de Souffle de Godard en 1960, ce qui fera de lui une figure de la nouvelle vague. Bien qu'il joue à plusieurs reprises pour Godard ou Chabrol, il multiplie les rôles et les grands écarts au court des années 60 : de Cartouche à Léon Morin Prêtre en passant par Pierrot le Fou et l'Homme de Rio, il donne l'impression de tout savoir jouer.


Image


Cependant, on va surtout voir revenir chez lui trois grand types de personnages : l'homme mystérieux et torturé, le guignolo tac-tac badaboum et le flic badass. Entre les mains de très nombreux réalisateurs (la liste est dingue : Godard, Melville, de Sica, Chabrol, Verneuil, de Broca, Malle, Enrico, Oury, Resnais, Truffaut, Zidi, Lautner, Arcady, Lelouch, Leconte ou Klapisch) il enchaînera ou mixera ces trois rôles pour des résultats très divers. Le milieu des années 70 le verra délaisser les rôles dramatiques pour s'enfermer dans la comédie et les films policiers pour des résultats très moyens artistiquement et de moins en moins rentables au box-office, jusqu'à Itinéraire d'un Enfant Gâté en 1988, qui sera vu comme une renaissance par les médias. Pourtant la suite ne sera pas particulièrement reluisante avec une dizaine de films ou rôles au mieux anecdotiques.


Image


Mais cela ne nous fera pas oublier qu'il a été une figure aussi importante du cinéma populaire que du cinéma d'auteur et même du cinéma de genre. D'ailleurs le documentaire Belmondo le Magnifique, diffusé sur Arte l'an passé retraçait tout cela de fort belle façon.


2009 - Ces amours-là
2009 - La traversée du désir
2008 - Un homme et son chien
2000 - Les Acteurs
2000 - Amazone
1999 - Peut-être
1997 - 1 chance sur 2
1995 - Désiré
1994 - Les Misérables
1994 - Les Cent et une nuits de Simon Cinéma
1992 - L'Inconnu dans la maison
1988 - Itinéraire d'un enfant gâté
1986 - Le Solitaire
1985 - Hold-up
1984 - Les Morfalous
1984 - Joyeuses Pâques
1983 - Le Marginal
1982 - L'As des as
1981 - Le Professionnel
1980 - Le Guignolo
1978 - Flic ou voyou
1977 - L'Animal
1976 - L'Alpagueur
1976 - Le Corps de mon ennemi
1975 - L'Incorrigible
1974 - Peur sur la ville
1974 - Stavisky
1973 - Le Magnifique
1972 - Docteur Popaul
1972 - La Scoumoune
1972 - L'Héritier
1971 - Le Casse
1970 - Borsalino
1970 - Les Mariés de l'an II
1969 - Un homme qui me plaît
1969 - La Sirène du Mississipi
1969 - Dieu a choisi Paris
1968 - Le Cerveau
1968 - Ho !
1967 - Casino Royale
1966 - Tendre voyou
1966 - Paris brûle-t-il?
1966 - Le Voleur
1966 - Le Démoniaque
1965 - Les Tribulations d'un chinois en Chine
1965 - Pierrot le fou
1964 - Échappement libre
1964 - Par un beau matin d'été
1964 - La Chasse à l'homme
1964 - Week-end à Zuydcoote
1964 - Cent mille dollars au soleil
1963 - L'Homme de Rio
1963 - L'Aîné des Ferchaux
1963 - La Mer à boire
1963 - Dragées au poivre
1963 - Le Jour le plus court
1963 - Peau de banane
1962 - Un singe en hiver
1962 - Un coeur gros comme ca
1962 - Le Doulos
1962 - Les Don Juans de la Côte d'Azur
1961 - Un nommé La Rocca
1961 - La Viaccia - Le Mauvais chemin
1961 - Cartouche
1961 - Les Amours célèbres
1961 - Léon Morin, prêtre
1960 - La Française et l'amour
1960 - La Ciociara
1960 - Moderato Cantabile
1960 - Une femme est une femme
1960 - Les Distractions
1960 - La Novice
1959 - À double tour
1959 - À bout de souffle
1959 - Mademoiselle Ange
1959 - Classe tous risques
1958 - Les Tricheurs
1958 - Un drôle de dimanche
1957 - À pied, à cheval et en voiture
1957 - Sois belle et tais-toi
1956 - Les Copains du dimanche
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Ven 08 Nov 2019, 15:09

Sinon la dernière vidéo de Stéroïds lui est consacrée.

Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar Alegas » Ven 08 Nov 2019, 16:28

Top le topic. :super:

1988 - Itinéraire d'un enfant gâté : 4/10
1982 - L'As des as : 6/10
1981 - Le Professionnel : 4/10
1970 - Borsalino : 3,5/10
1968 - Le Cerveau : 3/10
1966 - Paris brûle-t-il? : 6,5/10
1964 - Week-end à Zuydcoote : 6/10
1964 - Cent mille dollars au soleil : 7/10
1962 - Un singe en hiver : 8,5/10
1962 - Le Doulos : 6/10
1961 - Léon Morin, prêtre : 5/10
1959 - Classe tous risques : 7,5/10
1958 - Les Tricheurs : 6/10

Pas encore vu tout ce que je voulais avec lui, que ce soit ses autres films avec Verneuil, Godard ou De Broca, mais pour le moment ce qui se degage c'est que je prefere nettement sa premiere partie de carriere. J'ai du mal avec le cliche Bebel.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 38909
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Ven 08 Nov 2019, 16:45

Pourtant il fait déjà du Bébel dans Un Singe en Hiver et n'en fait pas du tout dans Léon Morin Prêtre. :mrgreen:

En priorité je te conseillerais de regarder A Bout de Souffle, Le Magnifique, Peur sur la Ville.

De mon côté, j'ai quelques réjouissances encore de prévues, notamment l'Animal et Docteur Popaul! :eheh:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar maltese » Ven 08 Nov 2019, 16:52

Le Magnifique :love:
Et puis L'homme de Rio, on peut trouver ça daté et bordélique, mais ça a un vrai charme, et puis c'est tout de même une influence majeure de Spielberg pour Indiana Jones :mrgreen:
(par contre, Les tribulations d'un Chinois en Chine, heu... :chut: )
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 3037
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Ven 08 Nov 2019, 17:13

Je préfère les Tribulations à Rio. :mrgreen:

D'ailleurs Meeea soulève le fait que l'Homme de Rio est très inspiré par Tintin et comme Spielberg aussi, surtout sur Indy, ils ont en fait un ancêtre commun. :D

Dans l'intro de :

Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar maltese » Ven 08 Nov 2019, 17:17

Oui très bonne vidéo :super: (d'ailleurs elles sont toujours bien les vidéos du Meeea)
Il y a effectivement une influence de Tintin dans les deux films de de Broca, mais dans mon souvenir, Les Tribulations… a un côté bien plus cheap tout de même. Plus d'humour, alors que L'homme de Rio me semble plus enlevé niveau action et péripéties, pour le coup il y a vraiment un esprit "bd" coloré et joyeux assez fun.
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 3037
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Ven 08 Nov 2019, 17:23

Les Tribulations sont lourdingues, mais on voyage un max. Rio... c'est plus statique.

Mais d'un autre côté Miss Dorléac > Ursula Andress

Cependant, on ne peut pas oublier Préboist et Cowl dans le second.

Cruel dilemme. :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar Alegas » Ven 08 Nov 2019, 18:23

pabelbaba a écrit:Pourtant il fait déjà du Bébel dans Un Singe en Hiver et n'en fait pas du tout dans Léon Morin Prêtre. :mrgreen:


Leon Morin pretre je l'aime bien dedans, c'est Riva le probleme. :mrgreen:

Et pour le Verneuil je suis pas trop d'accord, il incarne un ecorche vif, un mec qui en a gros sous sa carapace, un gars hyper humain en somme, on est loin du Bebel intouchable et quasiment sans defauts.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 38909
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Ven 08 Nov 2019, 18:56

Alegas a écrit:Et pour le Verneuil je suis pas trop d'accord, il incarne un ecorche vif, un mec qui en a gros sous sa carapace, un gars hyper humain en somme, on est loin du Bebel intouchable et quasiment sans defauts.

C'est vrai, mais le germe est là, la grandiloquence, les gestes, les attitudes, tout ce qu'il fera par la suite y est.

A vrai dire, le Bébel show n'est pas vraiment un souci, le souci c'est lorsque le film ne repose que sur ça. Pour Un Singe en Hiver, il y a une belle histoire, mais aussi Gabin. C'est moins vrai dans l'As des As. :chut:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar Alegas » Ven 08 Nov 2019, 19:15

L'as des as j'ai souvenir d'un truc plutot bien divertissant et d'une bonne BO, mais c'etait mon premier Belmondo et je serais bien en peine de me rappeller comment il est dedans.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 38909
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar maltese » Ven 08 Nov 2019, 23:31

pabelbaba a écrit:Les Tribulations sont lourdingues, mais on voyage un max. Rio... c'est plus statique.

Mais d'un autre côté Miss Dorléac > Ursula Andress

Cependant, on ne peut pas oublier Préboist et Cowl dans le second.

Cruel dilemme. :mrgreen:


"Lourdingue", c'est le mot :mrgreen:
Par contre, dans L'homme de Rio, Belmondo court et bondit tellement dans tous les sens que je n'oserais pas employer le mot "statique" pour définir ce film (même si j'ai bien compris ce que tu voulais dire hein :eheh: ). C'est quasiment une course ininterrompue. "Quelle aventure!" :eheh:

Et oui, la jeunesse, la beauté et l'énergie de Dorléac et Belmondo dans ce film font presque mal au cœur :(
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 3037
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: *Acteur* Jean-Paul BELMONDO

Messagepar pabelbaba » Sam 09 Nov 2019, 10:18

Alegas => J'avoue, pour l'As des As mes souvenirs datent de l'enfance, mais j'ai bien peur de le revoir en entier, comme le Cerveau en fait.

Maltese => C'est vraiment dommage que la mort l'ait fauchée si jeune. Elle avait 10x plus de caractère que les midinettes de son époque. :(
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO