#Réalisateur# Francis Ford COPPOLA

Les débats sur les réalisateurs, les producteurs, les acteurs...

Modérateurs: Dunandan, Alegas

#Réalisateur# Francis Ford COPPOLA

Messagepar Scalp » Dim 25 Avr 2010, 17:41

Image


Atteint à l'âge de dix ans de la poliomyélite et perdant ainsi l'usage de son bras gauche, Francis Ford Coppola apprend très vite à développer son imagination : durant sa convalescence, il met en scène des marionnettes, regarde beaucoup la télévision et réalise ses premiers films amateurs en 8mm. En 1960, il entre au département cinéma de l'UCLA (University of California, Los Angeles). Trois ans plus tard, Roger Corman lui confie la seconde équipe technique sur le tournage de The Young Racers, et lui permet par la même occasion de réaliser son premier long métrage : Dementia 13.

En 1966, il entre dans la compagnie Seven Arts et écrit plusieurs scénarios dont Propriété interdite de Sydney Pollack et Paris brûle-t-il ? de René Clément. Il contribue également à l'écriture de Patton de Franklin J. Schaffner, qui lui vaut l'Oscar du Meilleur scénario en 1971. Il fonde ensuite la société American Zoetrope en collaboration avec George Lucas et produit son premier film THX 1138. Le succès arrive en 1972 avec la réalisation (néanmoins laborieuse) du film culte Le Parrain qui lui permet ensuite de mettre en scène une œuvre plus personnelle : Conversation secrète, qui remporte la Palme d'Or au Festival de Cannes en 1974. La réalisation du deuxième volet du Parrain lui vaut à nouveau un succès critique et commercial.

Francis Ford Coppola entreprend en 1976 le tournage le plus éprouvant de sa carrière : Apocalypse Now. Le film demande trois ans de travail et offre au réalisateur en 1979 sa seconde Palme d'Or. Après la réalisation de Coup de cœur en 1982, Coppola doit faire face à de très gros soucis financiers. Il enchaîne ensuite avec diverses réalisations de qualité mais sans grandes retombées, parmi lesquelles Cotton club (1984), qui est lui aussi un désastre commercial. C'est notamment la création de sa propre société de production de vins (Francis Ford Coppola Winery) qui permet au cinéaste de venir a bout de ses dettes.

Il faut attendre le troisième et dernier volet du Parrain, film de commande qu'il ne devait pas réaliser au départ, pour que Coppola retrouve une renommée artistique, critique et commerciale, lui permettant de sauver sa société American Zoetrope. En 1993, Coppola réalise Dracula, nouvelle version du roman de Bram Stoker au sein de laquelle il fait considérablement évoluer le célèbre vampire, qui prend notamment une dimension très érotique. En 1996, il est choisi pour présider le 49ème Festival de Cannes.

Francis Ford Coppola adapte en 1997 un roman de John Grisham, L'Idéaliste, dans lequel il confie le premier rôle à un acteur encore débutant, Matt Damon. Près d'une décennie s'écoule avant que le cinéaste ne repasse derrière la caméra avec L'Homme sans âge. Dans l'intervalle, Coppola - avec sa société American Zoetrope - reste néanmoins un producteur influant. Il produit par exemple Sleepy Hollow, Jeepers Creepers, la série Les 4400, ainsi que des films de sa fille Sofia (Virgin suicides, Lost in Translation, Marie-Antoinette, Somewhere) et de son fils Roman (CQ). Dans ce même intervalle, Francis Ford Coppola abandonne le projet de ses rêves, un ambitieux film de science-fiction intitulé "Megalopolis".

En 2009, il fait son retour dans le cinéma d'auteur avec Tetro, saga familiale en noir & blanc, présentée à la Quinzaine des Réalisateurs, puis réalise Twixt en 2011, film personnel à petit budget dont l'idée lui est venue à la suite d'un rêve récurent. Il y dirige notamment Val Kilmer et la jeune Elle Fanning, qui avait déjà tourné sous la direction de sa fille Sofia.





Filmographie :

1961 : L'Ouest sauvage et nu (Tonight for Sure)
1963 : Dementia 13
1966 : Big Boy (You're a Big Boy Now)
1968 : La Vallée du bonheur (Finian's Rainbow)
1969 : Les Gens de la pluie (The Rain People)
1972 : Le Parrain (The Godfather)
1974 : Conversation secrète (The Conversation)
1974 : Le Parrain - 2e partie (Mario Puzo's The Godfather: Part II)
1979 : Apocalypse Now
1982 : Coup de cœur (One from the Heart)
1983 : Outsiders (The Outsiders)
1983 : Rusty James (Rumble Fish)
1984 : Cotton Club (The Cotton Club)
1986 : Peggy Sue s'est mariée (Peggy Sue Got Married)
1987 : Jardins de pierre (Gardens of Stone)
1988 : Tucker (Tucker : The Man and His Dream)
1989 : New York Stories, segment La vie sans Zoé (Life Without Zoe)
1990 : Le Parrain - 3e partie (Mario Puzo's The Godfather: Part III)
1992 : Dracula (Bram Stoker's Dracula)
1996 : Jack
1997 : L'Idéaliste (The Rainmaker)
2007 : L'Homme sans âge (Youth Without Youth)
2009 : Tetro
2012 : Twixt
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56297
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Milkshake » Dim 25 Avr 2010, 18:07

Coppola = 4 chef d'oeuvre de suite Le Parrain 1 et 2, Conversation secrète et Apocalypse Now

Ensuite c'est une longue mort artistique.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Heatmann » Dim 25 Avr 2010, 18:10

1972 Le Parrain ( The Godfather ) 10/10
1974 Conversation secrète ( The Conversation ) 8.5/10
1974 Le Parrain II ( The Godfather II ) 10/10
1979 Apocalypse Now 10/10
1984 Cotton Club 6/10
1990 Le Parrain III ( The Godfather III ) 9/10
1992 Dracula ( Bram Stoker's Dracula ) 8.5/10
1997 L'Idéaliste ( The Rainmaker ) 5.5/10

les pas noter je les ai pas vue evidement .
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar blackula » Dim 25 Avr 2010, 18:48

Milkshake a écrit: Coppola = 4 chef d'oeuvre de suite Le Parrain 1 et 2, Conversation secrète et Apocalypse Now

Ensuite c'est une longue mort artistique.



faut peut être pas déconner. le parrain 3, s'il n'a pas l'envergure des 2 premiers parrain reste un trés grand film. Sur le même plan, il y a encore outsiders, rusty james et jardins de pierre. Si tu aimes les quatre que tu cites, c'est impossible de pas aimer ceux là. sur un mode mineur mais brillant, ils restent encore "tucker", "dracula" et "l'idéaliste" qui est quand même tiré d'un bouquin de tacheron.
Par contre Jack, c'est vrai, c'est une daube. mais ça à payer pas mal de pots cassés...et des impots.
Artistiquement mort? je cois que le bonhomme en a encore sous le capot.
"I know you and Frank were planning to disconnect me. And that's something I cannot allow to happen."
Hal 9000, joueur névrosé du FRCD
Avatar de l’utilisateur
blackula
Batman
Batman
 
Messages: 2082
Inscription: Lun 04 Mai 2009, 11:39
Localisation: land of the dead

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Scalp » Dim 25 Avr 2010, 18:49

1972 Le Parrain ( The Godfather ) : 10/10
1974 Conversation secrète ( The Conversation ) : 9/10
1974 Le Parrain II ( The Godfather II ) : 10/10
1979 Apocalypse Now : 9,5/10
1984 Cotton Club : 6/10
1990 Le Parrain III ( The Godfather III ) : 8/10
1992 Dracula ( Bram Stoker's Dracula ) : 9/10
1996 Jack : 0/10
1997 L'Idéaliste ( The Rainmaker ) : 5/10
2007 L'Homme sans âge ( Youth Without Youth ) : 2/10

Quand on voit l'homme sans age on peut dire sans se tromper que Coppola est bien mort et enterré :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56297
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Heatmann » Dim 25 Avr 2010, 18:50

le probleme du parrain 3 c'est ca , c'est qu'il s'appelle godfather justement , donc trop attendu apres les 2 premier . mai si on le prend pour ce qu'il est en oubliant le titre , ben on s'offre oui comme tu le dit , un beau grand film
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33393
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Scalp » Dim 25 Avr 2010, 18:52

Ouep moi j'aime bien le Parrain 3, ça reste un des meilleurs film du genre quand même.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56297
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar blackula » Dim 25 Avr 2010, 18:53

Scalp a écrit: Quand on voit l'homme sans age on peut dire sans se tromper que Coppola est bien mort et enterré :mrgreen:

je dois avouer que je l'ai pas vu, car je le sens pas...mais aprés Tetro, on peut espérer.
"I know you and Frank were planning to disconnect me. And that's something I cannot allow to happen."
Hal 9000, joueur névrosé du FRCD
Avatar de l’utilisateur
blackula
Batman
Batman
 
Messages: 2082
Inscription: Lun 04 Mai 2009, 11:39
Localisation: land of the dead

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Kakemono » Dim 25 Avr 2010, 18:57

Scalp a écrit: Quand on voit l'homme sans age on peut dire sans se tromper que Coppola est bien mort et enterré :mrgreen:



Non.
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9579
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Quelque part dans le Sud-Ouest...

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar Milkshake » Dim 25 Avr 2010, 18:59

blackula a écrit:
Milkshake a écrit: Coppola = 4 chef d'oeuvre de suite Le Parrain 1 et 2, Conversation secrète et Apocalypse Now

Ensuite c'est une longue mort artistique.



faut peut être pas déconner. le parrain 3, s'il n'a pas l'envergure des 2 premiers parrain reste un trés grand film. Sur le même plan, il y a encore outsiders, rusty james et jardins de pierre. Si tu aimes les quatre que tu cites, c'est impossible de pas aimer ceux là. sur un mode mineur mais brillant, ils restent encore "tucker", "dracula" et "l'idéaliste" qui est quand même tiré d'un bouquin de tacheron.
Par contre Jack, c'est vrai, c'est une daube. mais ça à payer pas mal de pots cassés...et des impots.
Artistiquement mort? je cois que le bonhomme en a encore sous le capot.



Désolé mais dès Coup de Coeur c'est le fin de Coppola il a commencé à faire des film pour gamine : Rusty James ou Outsider c'est vraiment des petits films de et sur des lycéen (de ce point de vu là sa fille se débrouille 10 fois mieux), Dracula je le trouve ridicule et maintenant il fait des truc pseudo autorisant qui fleure avec le nanar, l'ambiance arty et la série z.

Le seul que j'apprécie un peu c'est son film de commande Cotton Club et Le Parrain 3 pour moi c'est du gros gâchis torché pour le fric alors que ni lui ni Pacino n'avait envie de le faire lorsque Robert Duvall a lâché le film.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar zack_ » Dim 25 Avr 2010, 19:01

Auteur de chef d'oeuvre intemporel, responsable de 2 ""plus gros budget de l'histoire du cinéma", il accumulera quelques échecs et mourra brutalement en 1993.


J'ai eu peur sur le coup d'avoir vu son fantôme à Cannes l'année dernière.


1972 Le Parrain ( The Godfather ) : Saga culte
1974 Le Parrain II ( The Godfather II ) : Saga culte
1979 Apocalypse Now : J'ai pas aimé j'ai vu que la version redux, c'est bien trop long
1990 Le Parrain III ( The Godfather III ): Saga culte, fin extraodinaire
1992 Dracula ( Bram Stoker's Dracula ): Mauvais souvenir de ce film, mais bon les vampires et moi ca fait deux
1996 Jack : J'ai beaucoup aimé j'ai trouvé Williams touchant
zack_
 

Re: #Bio# Francis Ford Coppola

Messagepar Milkshake » Dim 25 Avr 2010, 19:16

Par contre faut pas découvrir Apocalypse Now par le Redux :nono: ça m'est arrivé et j'avais trouvé ça aussi bien trop long et le passage rajouté dans la colonie Française est bien laid tellement il sonne faux casse totalement l'ambiance du film.

Redécouvert plus tard dans son montage Original est là c'était la claque. :love:
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: #Bio# Francis Ford Coppola

Messagepar zack_ » Dim 25 Avr 2010, 19:19

Ouai ben ca m'a calmé, j'en ai d'autres sur le feu comme Voyage au bout de l'enfer
zack_
 

Re: Francis Ford Coppola

Messagepar blackula » Dim 25 Avr 2010, 19:19

Milkshake a écrit:

Le seul que j'apprécie un peu c'est son film de commande Cotton Club et Le Parrain 3 pour moi c'est du gros gâchis torché pour le fric alors que ni lui ni Pacino n'avait envie de le faire lorsque Robert Duvall a lâché le film.


Il n'a pas fait le film qu'il voulait faire avec le titre qu'il voulait (the death of michael corleone), soit mais c'est un problème de production et non de réalisation.Il reste un film plus personnel où on sent quand même de l'envie , et comme le dit zack quelle fin! avec juste un effet audio d'étudiant en cinéma, il tire une scéne vers une émotion rarement atteinte (pour moi).
Où as tu vu que coppola et pacino ne voulait pas le faire à l'origine?
"I know you and Frank were planning to disconnect me. And that's something I cannot allow to happen."
Hal 9000, joueur névrosé du FRCD
Avatar de l’utilisateur
blackula
Batman
Batman
 
Messages: 2082
Inscription: Lun 04 Mai 2009, 11:39
Localisation: land of the dead

Re: #Bio# Francis Ford Coppola

Messagepar Milkshake » Dim 25 Avr 2010, 19:34

Image

là dedans un bouquin d'interview par un ami journaliste très intéressant : en gros Coppola avait un très bon scénario qui se basait sur la relation Pacino/duvall mais quand Duvall a lâché le film, le parrain avait perdu tout son intérêt pour Coppola et Pacino mais pour le fric ils ont quand même retravaillé l'histoire et fait le film.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO