[lvri] Mes critiques en 2020

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar lvri » Lun 06 Jan 2020, 16:28

Une nouvelle année... Encore !
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 7987
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Christine - 7,5/10

Messagepar lvri » Lun 06 Jan 2020, 16:31

CHRISTINE
 

Cela fait pas mal de temps que je veux me plonger dans la filmo de John Carpenter … Avec la belle sortie du Bluray chez Carlotta, et le coffret Steelbook sortie récemment, il est temps de s’y mettre. Très peu de souvenirs de ce film vu il y a plusieurs années … (pour pas dire décennies !). Après une ouverture très efficace dans l’usine de montage de la Plymouth Fury, une petite crainte se met à grandir ... Encore ces mêmes éternels ados caricaturaux vus et revus dans tous les films de cette époque … Mais heureusement, on tombe très vite dans une ambiance plus sombre, mystérieuse et inquiétante à partir du moment où le personnage principal se prend d’affection pour cette vieille carcasse toute rouillée. Une fois la Plymouth Fury remise à neuf, Arnie change radicalement. Son côté timide laisse place à un gars sûr de lui, en même temps que sa Plymouth Fury révèle sa propre personnalité jalouse et possessive. Carpenter nous offre des scènes absolument somptueuses ! Il réussit sans problème à mettre en avant la personnalité de cette voiture, que ce soit sa jalousie, sa cruauté, mais également son amour pour son propriétaire. On se retrouve même à ressentir de la souffrance pour la Plymouth lorsqu’elle se fait détruire par des lycéens … Même si le film souffre du jeu des acteurs (pas toujours très juste), ou de quelques moments un peu plat, il réussit quand même à nous emporter. Un paquet de scènes reste en tête longtemps (la Plymouth enflammée !). Au final, on se retrouve à claquer gentiment les portières de sa voiture et à éviter les rdv galants sur la banquette arrière afin d’éviter de se faire bouffer le bras lors de la prochaine vidange  :mrgreen:
 

7,5/10
Critiques similaires
Film: Christine
Note: 8/10
Auteur: Jed_Trigado
Film: Christine
Note: 6,5/10
Auteur: Scalp
Film: Christine
Note: 7/10
Auteur: Waylander

"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 7987
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

New York 1997 - 7/10

Messagepar lvri » Lun 06 Jan 2020, 16:33

NEW YORK 1997
 

Soyons très clair, je ne lance pas ce film avec une grande excitation. Du peu que j’ai lu, New York 1997 semble être l’exemple même du film auquel je n’accroche pas vraiment. Mais finalement, ça passe plutôt bien. Malgré quelques effets très cheap (le budget n’était sûrement pas à la hauteur de la vision de Carpenter), on croit à cette ville prison, et on est très vite plongé en son cœur. L’ambiance est crade, sombre, violente … Un petit air de Terminator avant l’heure. Encore une fois, c’est surtout cette ambiance imposée par Carpenter qui fait tout le charme du film. Il est clair que ce ne sont pas les qualités scénaristiques ou le développement des personnages qui resteront dans les annales (ce qui n’empêche pas certains d’entre eux d’avoir une sacrée présence sans rien dire !), mais peu importe, le film fonctionne parfaitement et se suit sans ennui. Une bonne surprise !
 

7/10
Critiques similaires
Film: New York 1997
Note: 9/10
Auteur: Jack Spret
Film: New York 1997
Note: 7/10
Auteur: Alegas
Film: New York 1997
Note: 8/10
Auteur: Pathfinder
Film: New York 1997
Note: 7,5/10
Auteur: erferf
Film: New York 1997
Note: 7,5/10
Auteur: BRELINX

"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 7987
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Donnie Darko - 9/10

Messagepar lvri » Lun 06 Jan 2020, 16:34

DONNIE DARKO
 

Gros coup de cœur que cette découverte ! Encore un film qui faisait partie de ma liste de film à voir depuis des lustres (et encore merci Carlotta pour la belle édition bluray … non non, je ne suis pas sponsorisé). Donnie Darko fait partie de ce genre de film que l’on veut voir à cause du bouche à oreille, mais pour lequel on ne sait finalement pas grand-chose. Et me concernant, je ne savais rien de l’histoire … et tant mieux ! En quelques secondes, on se plonge dans cette histoire tortueuse qui se démêle doucement mais sûrement sous nos yeux ébahis. La mise en scène est vraiment classe, et le casting proche de la perfection ! La moindre scène retient notre attention, comme si nous étions nous-mêmes en train de ressentir les émotions de Donnie : ses rêves, ses colères, ses peurs, ses questionnements … Gyllenhaal est absolument incroyable ! Reste une question : est-ce que le film est simple à comprendre ? D’un côté, oui, je pense que tout se tient, et le récit est très limpide. Mais le film me semble bien plus riche qu’un simple « j’ai compris ». Il y a tellement d’émotions dans les échanges de regards ou de mots, de pensées différentes, de visions du monde qui nous entoure, de non-dit … Il est clair que Donnie Darko sera vu et revu (d’ailleurs, il me reste à découvrir la Director’s Cut). Une vraie petite merveille !
 

9/10
Critiques similaires
Film: Donnie Darko
Note: 9/10
Auteur: Alegas
Film: Donnie Darko
Note: 9,5/10
Auteur: Velvet
Film: Donnie Darko
Note: 9,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Donnie Darko
Note: 7,5/10
Auteur: Nulladies

"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 7987
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar Alegas » Lun 06 Jan 2020, 18:00

Un conseil : n'attend rien de la DC pour Donnie Darko. Perso je préfère largement la version ciné.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar lvri » Lun 06 Jan 2020, 19:07

la DC sur-explique certaines choses sans que cela soit nécessaire d'après ce que j'ai compris. Je la prends comme une curiosité, rien de plus.
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 7987
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar Dunandan » Lun 06 Jan 2020, 19:37

Perso l'expérience est sensiblement différente. Un peu comme pour Payback. Plus ésotérique de mémoire. A revoir mais j'avais préféré la version DC. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 18790
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar Alegas » Lun 06 Jan 2020, 23:18

lvri a écrit:la DC sur-explique certaines choses sans que cela soit nécessaire d'après ce que j'ai compris.


T'as aussi le montage qui est changé avec des scènes qui perdent pas mal de leur impact. Mais ouais sinon c'est de la surexplication vraiment pas finaude, la part de mystère qu'à la version ciné et qui contribue à son succès disparaît complètement.

Sinon, tu devrais tenter The Box, c'est pas aussi bon que Donnie Darko mais t'as le même genre d'ambiance, avec une inspiration Lynch qui se rajoute. Tu pourrais apprécier.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar Mark Chopper » Mar 07 Jan 2020, 08:58

The Box, j'en garde le souvenir d'un film assez pété qui aurait, à la rigueur, pu fonctionner en court ou moyen-métrage.

Je recommande plutôt le mal aimé Southland Tales, film on ne peut plus bancal, raté même, mais à découvrir ne serait-ce que pour son casting improbable et de réels moments de grâce.

Mais globablement, après de tels débuts, la carrière de Richard Kelly est une sacrée déception.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33475
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar lvri » Mar 07 Jan 2020, 13:34

J'ajoute les deux à ma (déjà longue) liste de films, comme ça, je pourrais me faire une idée de ces deux autres oeuvres !
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 7987
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar Alegas » Mar 07 Jan 2020, 14:02

Mark Chopper a écrit:Mais globablement, après de tels débuts, la carrière de Richard Kelly est une sacrée déception.


Déception relative : perso j'aurais été bien plus déçu de le voir tomber dans un moule et se faire récupérer par un studio après Donnie Darko.
Qu'on aime ou pas ses deux films suivants, ça reste des propositions sacrément fortes, et c'est bien pour ça que l'absence du bonhomme se fait regretter depuis dix ans.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 39255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [lvri] Mes critiques en 2020

Messagepar Mark Chopper » Mar 07 Jan 2020, 15:19

Ah mais son absence qui me déçoit...

Mébon, peut-être qu'il nous fera une Terrence Malick : une longue absence, un retour avec le tout Hollywood qui lui lèche les couilles, et une période d'hyper-activité.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33475
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO