[Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Damien veut changer le monde - 5/10

Messagepar Scalp » Ven 12 Juin 2020, 09:21

5/10

Damien veut changer le monde de Xavier de Choudens - 2019

Sur un sujet de société devenu à la mode le réal opte pour une approche comédie populaire qui désamorce toutes formes de pathos envahissante ou lourde. cette légèreté fait que ça se laisse regarder sans déplaisir car Gastambide rend le tout attachant et Gringe en sidekick un peu stupide ça fonctionne bien, bon Camille Lelouche je suis moins convaincu par ses talents de comédienne. Tout est très convenu mais le côté feel good movie fait que c'est pas trop dérangeant, par contre la dernière demi heure tire en longueur et la fin fonctionne moyen en voulant tout dédramatiser à tout prix et le discours so cliché de l'avocate.
L'humour est pas envahissant, c'est pas une comédie à de Danyboon ou Clavier, et le duo Gastambide/Gringe par moment le film d'Orelsan, avec ces 2 bras cassés un peu branleur dépassé par les événements. Le réal essaye de faire du cinéma, c'est à noter, bon tout fonctionne pas toujours mais on voit qu'a la manière d'un Grand Corps Malade il veut dépasser le statut de je pose ma caméra et laisse faire mes acteurs. Ca donne une petite comédie pas trop prise de tête malgré un sujet gaucho qui veut vite devenir donneur de leçon et un duo d'acteurs attachant.
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Da 5 Bloods - 3/10

Messagepar Scalp » Ven 12 Juin 2020, 13:51

3/10

Da 5 Bloods de Spike Lee - 2020

Une chose est sûre la carrière de Spike Lee est belle et bien derrière lui, depuis Inside Man en gros, ici il retourne au film de guerre après un échec critique et public avec son désastreux Miracle St Anna mais fini la WW2 et bonjour le Vietnam avec ces 4 vieux soldats black qui y retourne près de 50 ans après, en gros on pourrait dire que c'est Space Cowboys meet Apocalypse Now, bon là c'est faire injure au film de Coppola mais même au film de Clint que j'aime pas en fait. Sous prétexte de retrouver le corps de leur ancien ami ils y vont pour retrouver de l'or enterré (du coup je sais pas si j'ai raté une info en somnolant mais pourquoi ils attendent 50 ans pour aller récupérer 20 millions ?). L'exposition est longue sa mère, en fait tout est trop long dans le film, ça dure 2h35 et on sait pas vraiment pourquoi. Et tout y est très très prévisible, limite on peut prévoir l'ordre de mort des persos car évidemment on sait que cette randonnée en pleine jungle au delà de son coté cathartique pour les persos sera surtout mortelle et on le voit rapidement venir, et alors qu'on aurait pu avoir un vrai bon film d'aventure (même si déjà vu avec la folie de l'or qui s'empare des persos), l'incompétence de Spike Lee fait que tout est long, chiant et parasité par ce besoin de toujours mettre en avant la cause black, bon en ce moment c'est à la mode alors dire que ça saoule c'est pas une super idée mais balek. Ici c'est casse couille tant c'est omniprésent et surtout jamais subtile, qu'on commence avec des images d'archives avec Ali ou Malcom X je veux bien, ça me gène pas et ça peut être utile pour contextualiser le truc même si c'est juste le 4500ème film sur le Vietnam, mais pourquoi pas, mais alors que chaque ligne de dialogue soit prétexte à parler d'un black célèbre en allant jusqu'à coller une photo pour être sûr que tout le monde ait la rèf au secours, genre ça cite une chanson de Aretha Franklin, du coup écran noir et hop photo de la chanteuse, mais pourquoi tu fais ça ?? et le film sur des mecs traumatisé par le Vietnam et qui viennent ici pour chasser leurs fantômes se transforme en Black Lives Matter, et Spike Lee est tellement subtile que le méchant de l'histoire (le magnifique Jean Reno) porte la casquette de Trump, je sais très bien que Lee et subtilité c'est antinomique mais putain ça s'arrange pas avec les années.

Sur la forme c'est une putain de catastrophe, j'ai du mal à y retrouver le grand Spike Lee qu'il pouvait être quand il s'en donnait la peine. Ici on commence le film en scope, on balance du flashback en 4/3 histoire que tout le monde comprenne bien (bon après sur le coup j'ai eu un doute car il reprend les mêmes acteurs pour jouer leur rôle 50 ans plus jeune sans les CGI dégueulasse de Irishman) ça choque un peu et ça rend pas bien et puis d'un seul coup quand on commence vraiment la partie on cherche le trésor (après 1h d'intro donc) on passe en plein écran, pour repasser en scope les 20 dernières minutes, alors Spike Lee il se prend pour le Oliver Scott de JFK sauf qu'ici y a clairement pas grand chose qui justifie ces changements de formats incessants. En plus le mec au détour de dialogue cite Rambo et Porté Disparu mais mec tes scènes d'actions ça vaut même pas Chuck Norris, car oui y a de l'action et des morts dans le film, plein pour un Spike Lee même mais faut voir la gueule de ces séquences. Et quand on se dit enfin ça commence (après 1h45) on retombe vite dans un truc chiant.
En fait c'est con car même si on est devant un truc qu'on a déjà vu, une chasse au trésor qui tourne mal, y avait des persos et un casting qui aurait pu rendre classe, Delroy Lindo est magistral vraiment (bon sauf vers la fin où il parle face cam c'est raté), y a 2 mecs de The Wire dont le sénateur et son Shiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit et Chadwick Boseman est très bien comme à chaque fois qu'il est pas dans un Marvel mais Spike Lee a trop vouloir à tout prix parler de ces nobles convictions oublie de rendre son film divertissant et on se tape des persos plus clichés les uns que les autres.
Après un Black Klansman qui à défaut d'être génial était sympa, y avait un espoir que Lee redevienne intéressant mais non 1 film potable en 15 ans, RIP. Qu'il retourne supporter son équipe de loser et arrête vraiment le cinéma car là il est entrain de devenir gâteux.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Jed_Trigado » Ven 12 Juin 2020, 13:59

Scalp a écrit:Oliver Scott

Le troisième de la fratrie ?

Je le materais quand même ce truc sinon, ça me calera un truc pour le WE.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Ven 12 Juin 2020, 14:08

A cause de Spike Lee, il m'a énervé avec son film de merde, j'ai essayé de rester soft mais putain c'est pas les Black Panther ses modèles mais les Black Pleureuse.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Sniper : Ultimate Kill - 5/10

Messagepar Scalp » Dim 14 Juin 2020, 08:07

5/10

Sniper Ultimate Kill de Claudio Fäh - 2017

Je savais pas que Sniper était devenu une franchise je m'étais arrêté au 2 et là c'est déjà le 7ème film (y en a eu encore un après), j'ai 0 souvenir du film avec Berenger mais ça devait pas voler bien haut. Bon ici on est dans du pur DTV donc je note sur l'échelle DTV, mais à noter que même sur une échelle DTV c'est mieux réalisé que le dernier Spike Lee.
Donc ici on a un héros, fils de Tom Berenger, (acteur inconnu au bataillon et pas très bon qui jouait donc dans les autres films de la saga) qui est envoyé en Colombie pour sniper du narco (un des acteurs de Narcos), il est envoyé par Billy Zane qui a 3 scènes (donc une de snipe quand même) et il retrouve Tom Berenger devenu bureaucrate, il va faire équipe avec une chica local bien badass et se retrouver avec un sniper ennemi. Alors c'est pas bien joué de manière générale, très convenu mais c'est court, 1h30, assez rythmé et l'action est plutôt cool et on a pas l'aspect cheap de DTV, c'est shooté en Colombie et pas en Roumanie donc ça aide, y a pas d'immeubles désinfectés pour y foutre une scène d'action copier coller. Et puis moi les scènes de snipe c'est mon pêché mignon, et à part le pitoyable American Sniper (ça c'est fait) j'y trouve toujours plus ou moins mon compte et ici on a 3 scènes cool, bon rien de fou en réal mais c'est efficace avec un scope, un montage solide, une utilisation des CGI là pour aider la séquence et pas pour faire de la paresse, et on a quelques petits plans même très sympa comme un bout de tête qui explose.
L'histoire basique est juste là pour caler des séquences d'actions, ça tombe bien je voulais pas voir autre chose, et puis le one shot one kill restera toujours une valeur sûre de la scène d'action, ça me donne même envie de voir les autres films de la saga même si j'imagine que ça va pas voler haut, au moins je vais y trouver ce que j'ai envie de voir.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Funeral Killers - 6/10

Messagepar Scalp » Dim 14 Juin 2020, 15:08

6/10

Bodies At Rest de Renny Harlin - 2018

Suite à un nombre incalculable d'échec (c'est quand même un des mecs qui a eu le plus de seconde chance) Renny Harlin est parti poursuivre sa carrière en Chine pour y rencontrer un genre aussi mort que lui le polar HK, et un polar HK by Renny Harlin c'est intriguant. Ca doit bien faire 5 ans que j'ai pas vu un polar HK et depuis Exiled on a quasiment rien eu, on est vraiment devant un genre qui est à l'agonie. Premier point positif ça fait jamais cheap, et pourtant Harlin le cheap il sait faire mais ici il a une belle photo, des beaux plans de grue et des explosions car un Renny Harlin sans explosion n'est pas un vrai Renny Harlin. Et pour finir de rendre ce projet intriguant on a Nick Cheung et Richie Ren en premier rôle, c'est autre chose que les têtards que prend Tsui Hark. Bon tout ça suffit pas à faire un bon film mais heureusement le reste suit. On a donc un petit thriller de 1h25 sans bout de gras, des flics ripoux vont dans une morgue (95% du film est dans la morgue) pour récupérer une douille compromettante sur un cadavre, on se retrouve donc devant un huis clos tendance home invasion avec Nick Cheung et sa collègue qui vont devoir redoubler d'ingéniosité pour s'en sortir car ici pas d'ex des forces spéciales ou de flic à la retraite, non juste un doc et son assistante qui ont juste leur rage de survivre à proposer. Alors y a rien de bien original, ça joue à cache cache, ça se sauve, ça se balance à la gueule tout les éléments du décors qui peuvent l'être, et Harlin gère très bien son décors et rend le tout très énergique, c'est vraiment rythmé et l'espace d'un instant on se rappelle que Renny Harlin dans les 90's savait filmer l'action, alors rien de fou ici mais de l'efficace, rien que de l'efficace, bon par moment il ne peut pas s'empêcher de foutre des plans dont il a le secret et donc un peu nul mais ça gêne pas.
Le fait d'avoir Nick Cheung aide pas mal, car bon le mec reste un solide acteur et Ren est parfait en enculé sans pitié, y a du headshot bien cash pour montrer qu'il est pas là pour rigoler.
Un petit thriller pas prise de tête qui fait le taf et qui a pour lui un vrai capital sympathie car revoir des acteurs HK dans un film qui tient la route ça fait plaisir et voir Renny Harlin ne pas fait n'importe quoi ça fait aussi plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar pabelbaba » Dim 14 Juin 2020, 17:19

Intriguant.

C'est dispo uniquement en Albanie?
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 16516
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Dim 14 Juin 2020, 17:33

Vu en Albanie, pour le reste aucune idée.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar ril » Dim 14 Juin 2020, 21:42

pabelbaba a écrit:Intriguant.

C'est dispo uniquement en Albanie?


Sortie en vod sur canal sous le titre funeral killers
Avatar de l’utilisateur
ril
Predator
Predator
 
Messages: 2568
Inscription: Jeu 11 Oct 2007, 19:04
Localisation: Cydonia

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar osorojo » Dim 14 Juin 2020, 22:00

Maté ce soir aussi, je suis un peu moins enthousiaste, oui c'est sympa, pas cheap et ça fait plaisir de revoir Nick Cheung, mais sur la durée le concept a du mal à tenir, j'ai trouvé le temps long sur la fin alors que ça ne dure qu'1H30 -_- Et puis je commence à saturer des films en pseudo huis clos, a part le mini flashback final on se tape que des salles d'autopsie, c'est un peu lourd à la longue.

Par contre, bien mimi la petite Zi Yang :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16877
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Lun 15 Juin 2020, 08:02

C'est un 6 d'encouragement pour Harlin et Cheung, je survend pas le truc comme certain avec la plate-forme hein
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar osorojo » Lun 15 Juin 2020, 10:33

Genre je l'ai survendu, j'avais prévenu que c'était loin d'être une pépite :nono:

Et surtout, à toi, je ne vends plus rien, je suis sur de me fader une demande de remboursement :eheh: Sinon, je te dirais bien de tenter Avengement avec Adkins si c'est pas déjà fait, mais tu feras sans doute la fine bouche, une nouvelle fois.
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16877
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Lun 15 Juin 2020, 12:45

Il est cool le Adkins.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

365 jours - 1/10

Messagepar Scalp » Mer 17 Juin 2020, 09:36

1/10

365 Jours de Barbara Białowąs - 2020

J'ai vu les 3 Nuances de Grey au cinéma c'est certainement pas pour ne pas voir le nouveau film préféré de la ménagère (un film polonais !!! moi les seuls polonais que je connais c'est des routiers alcooliques qui connaissent pas la douche) et si autant le film Turc top tendance qui fait chialer j'allais pas me l'infliger, le film avec des culs j'allais quand même pas passer à coté. Alors en regardant le film j'avais déjà des punchlines de prêtes suite aux polémiques des féministes made in Twitter (des meufs qui existent pas dans la vraie vie) mais en fait tout s'est écroulé quand j'ai cherché le nom du réal et que ce dernier s'appelle Barbara et n'a donc pas de teub mais ça rend la polémique encore plus marrante. On parle d'apologie du viol, de soumission féminine, de vision patriarcale, de femme rabaisée et d'une histoire sexiste, mais euh du coup vu que c'est réalisé par Ginette ça marche moins bien ces critiques et la vérité c'est que la plupart des femmes aiment être prise comme des chiennes et là c'est le vécu qui parle car quand tu sors de 10 piges de relation "normal" tu t'attends pas à pouvoir tout faire avec des meufs avec qui tu as parlé 5 minutes et qui te dise dis mois que je suis une grosse salope et pourtant c'est bien le cas (bon ce passage je vais pas le mettre sur Facebook :mrgreen: )
Parlons un peu du film alors, c'est l'histoire de kéké (on va l'appeler comme ça, ça lui va bien), c'est un parrain de la mafia (pourquoi pas), première scène son père se fait buter, et il va tomber amoureux d'une meuf qu'il croise ce jour là, du coup sa technique c'est de la kidnapper, l'enfermer dans sa villa somptueuse et lui laisser un an pour tomber amoureuse de lui, sans suit des longues scènes dialoguées de haute voltige avec un kéké au top de sa connaritude, le mec est vraiment un gros con et ce qui ressort du film c'est qu'une fois encore être riche ça aide pas mal quand même. Si on doit comparer avec les Grey, c'est plus joli sur la forme, y a un chef op et ça se voit et les scènes de cul ben c'est du cul quoi, on est pas dans une adaptation Disney, bon après la musique est trop envahissante avec cette pseudo rock pop dance pétée qui casse les oreilles et c'est à chaque fois la même chose, après je dois reconnaitre qu'il y a quand même une recherche de rendre les séquences esthétiques et que ça hésite pas d'être cru (enfin on est pas chez Jacquie et Michel non plus). Et puis aspect non négligeable l'actrice principal c'est pas Dakota machin donc c'est tout de suite plus agréable, donc je vais pas mettre 0.
Ah ouais sinon y a une intrigue mafieuse mais j'ai pas tout suivi là d'ailleurs la fin c'est un cliff avec un mec mort mais j'ai déjà oublié quel personnage il jouait (l'oncle peut être). C'est donc très très mauvais, écrit à la truelle (on peut pas croire une seconde à cette histoire d'amour), mais est ce que ça fait la culture du viol et toutes ces conneries de meuf mal baisées ? ben non si ça, ça fait la culture du viol alors les choristes ça fait la culture de la pédophilie, mais sinon pour le fond je peux juste renvoyer à ma critique du premier Grey.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56984
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Mark Chopper » Mer 17 Juin 2020, 13:50

la vérité c'est que la plupart des femmes aiment être prise comme des chiennes et là c'est le vécu qui parle car quand tu sors de 10 piges de relation "normal" tu t'attends pas à pouvoir tout faire avec des meufs avec qui tu as parlé 5 minutes et qui te dise dis mois que je suis une grosse salope et pourtant c'est bien le cas (bon ce passage je vais pas le mettre sur Facebook :mrgreen: )


Que veux-tu ? Tes pâtisseries ont des vertus aphrodisiaques.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34429
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO