[Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Dionycos » Ven 20 Jan 2017, 14:44

Allez hop, résolution de l'année, je vais essayer de me remettre à la critique.
Je garantie pas un énorme suivi. Je garantie pas de grandes et longues critiques comme je peux le faire en jeu vidéo. Mais j'ai débuté l'année avec la résolution de réinvestir les salles après les avoir un peu désertées pendant un an et demi, et aussi avec l'envie de (re)découvrir des classiques incontournables (j'ai maté Carlito's way, et je me relance dans le Parrain).

Bref, je vais tâcher d'écrire un peu, et d'alimenter la Kind Base


Films vus en 2017

TOP 10 2017






(Re)découvertes antérieures à 2017
(en gras les découvertes)

1/ Carlito's Way : 9/10
2/ Midnight Special : 7/10
3/ Les 8 Salopards : 9/10
4/ Django Unchained : 8,5/10
5/ The Strangers : 7/10
6/ Cigarettes et chocolat chaud : 7/10

7/ Nightcrawler : 8/10


Hors-série (TV)

Au service de la France - saison 1 : 8/10
Fargo - Saisons 1 à 3 : s1 : 8/10 ; s2 : 8,5/10 ; s3 : 6/10
Designated Survivor (pilote maté. Sans suite)
The Walking Dead (arrêté en cours de saison 2. Reprise peu probable) : 5/10
3 fois Manon : 7/10
13 reasons why - saison 1 : 7/10
Big Little Lies : 6,5/10
Better Call Saul - saison 3 : 8/10
The Leftovers - saison 3 : 9/10
The Handmaid's tale - saison 1 : 8,5/10
Game of Thrones - saison 7 : 7,5/10
Curb your enthusiasm - saison 1 : 7/10
Narcos - saison 3 : 8,5/10
Atypical - saison 1 : 6/10
The Wire - Saisons 1 à 3 : 9/10

Petit guide sur mon barême (qui peut donner des impressions de surnotages vu comme ça)

5/10 = moyen
6/10 = film honnête, sympathique, mais que je ne reverrai pas
7/10 = bon film, que je suis susceptible de revoir à l'occasion
8/10 = Très bon film que je reverrai à coup sûr, et qui devra faire partie de ma vidéothèque
9/10 = L'excellence
10/10 = Chef d'oeuvre absolu
Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Alegas » Ven 20 Jan 2017, 14:47

Fuck yeah. :super:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 33835
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Blade Runner - 6,5/10

Messagepar Dionycos » Mer 11 Oct 2017, 10:50

Image

BLADE RUNNER



Difficile de s'attaquer à un tel monstre, surtout lorsqu'il s'agit d'émettre un avis assez mitigé. Blade Runner, film bien boudé à sa sortie (à juste titre ?), a progressivement remonté la pente pour retrouver ses lettres de noblesse, devenir culte, et être considéré comme un des grands chefs d’œuvre de l'histoire du cinéma. Rien que ça. Un film devenu tellement culte qu'il est aujourd'hui presque intouchable. Émettre des réserves sur ce film, c'est nécessairement synonyme de n'avoir rien compris et d'avoir des goûts douteux. Permettez-moi quand même de m'y essayer.

S'il y a effectivement un point sur lequel le film de Ridley Scott est intouchable, c'est bien sa direction artistique et sa mise en scène. Totalement novatrice pour l'époque, la vision du Los Angeles futuriste présentée ici est plus vraie que nature, en tous points époustouflantes, et constamment magnifiée par un réalisateur en total état de grâce, bien aidé par le travail de titan accompli par le directeur photo, Jordan Cronenweth. Blade Runner est un orgasme visuel de tous les instants, le genre de film qui te donne envie de faire des captures d'écran à chaque scène. Un film qui a indéniablement fait école dans le domaine de la SF, et qui continue aujourd'hui encore d'influencer bon nombre d’œuvres.

Mais alors, pourquoi ça coince ? Eh bien parce qu'une direction artistique, ça ne fait pas tout un film mon bon monsieur. Un film, c'est avant tout un scénario, une histoire à raconter. Et c'est bien là que le bât blesse. Blade Runner semble attacher bien plus d'importance à son style et sa description visuelle d'un univers qu'à son scénario. Soit l'histoire de Deckard, flic engagé pour tuer 4 réplicants en fuite, et qui tombera amoureux d'une autre réplicante, le faisant douter sur l'humanité de ces derniers. Et, en terme d'intrigue pure, c'est à peu près tout. Si le visuel nous place clairement dans de la SF, l'intrigue est finalement celle d'un film noir. Mais un film noir bien maigre, et surtout, jamais prenant. L'enquête de Deckard est ennuyeuse au possible, d'autant plus qu'il n'y a rien à découvrir pour le spectateur, qui suit également le parcours des réplicants pourchassés. Lorsque le climax arrive, il est assez désolant de voir à quel point le film n'a jamais véritablement décollé, à quel point le scénario est resté linéaire et sans surprise.

Fort heureusement, le film est entouré d'une grande aura de mystère apportant une grande force, et renforçant la platitude de l'intrigue. De nombreux détails nous sont suggérés, certains dialogues très cryptiques intriguent grandement et, bien sûr, le doute sur la véritable nature de Deckard, introduit très subtilement, apporte pas mal de piment à l'ensemble. A ce titre, la fin de la director's cut est juste parfaite.

Œuvre culte par excellence, il y a eu un avant et un après Blade Runner, impossible de dire le contraire. Mais cela ne doit pas masquer de réels défauts de script, qui exploite trop peu la richesse de l'univers présenté. Pour ma part, ce film me fascine autant qu'il m'ennuie.

6,5/10
Critiques similaires
Film: Blade Runner
Note: 8/10
Auteur: Hannibal
Film: Blade Runner
Note: 10/10
Auteur: Heatmann
Film: Blade Runner
Note: 9/10
Auteur: caducia
Film: Blade Runner
Note: 10/10
Auteur: Val
Film: Blade Runner
Note: 10/10
Auteur: jean-michel

Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Alegas » Mer 11 Oct 2017, 10:51

C'est la semaine où on révèle ses dossiers via des critiques ou bien...? :mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 33835
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Dionycos » Mer 11 Oct 2017, 10:55

Oui, c'était ma première critique de l'année. Il était temps :eheh:

Alegas, j'ai un autre gros dossier, mais pas sûr de l'assumer en ces lieux. Je risque de me faire bannir à tout jamais :mrgreen:
Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Alegas » Mer 11 Oct 2017, 10:56

Tu me fais peur là. Je crains un truc bien hérétique, genre une sale note à Matrix. :mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 33835
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Dionycos » Mer 11 Oct 2017, 10:59

C'est encore plus indigne que ça :mrgreen: J'aime bien Matrix, un bon 8/10.
Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Alegas » Mer 11 Oct 2017, 11:15

2001 ? Alien ? Citizen Kane ? Le Parrain ?

La liste peut être longue. :mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 33835
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Blade Runner 2049 - 6/10

Messagepar Dionycos » Mer 11 Oct 2017, 11:29

Image

BLADE RUNNER 2049


35 ans après l'oeuvre désormais culte de Ridley Scott, voici sa suite, qui n'avait pas forcément raison d'être, tellement la conclusion du film original était parfaite dans son mystère. Toutefois, l'univers était suffisamment riche pour l'exploiter plus en profondeur, et en cela, je n'étais pas du tout contre l'idée de cette suite. Le projet m'est même apparu ultra excitant à l'annonce de Dennis Villeneuve à la réalisation, épaulé par l'excellent Roger Deakins avec qui il avait déjà collaboré sur Prisoners et Sicario. Villeneuve, c'est le réal actuel qui ne m'a jamais déçu depuis Incendies. Mieux, son incursion dans la SF avec Arrival fut à mon sens un coup de maître, et il ne faisait alors plus aucun doute sur la légitimité du gars pour prendre les manettes de cette suite.

Et le résultat final ne fait que confirmer ma première impression. Mon dieu que c'est beau ! Dans un style plus froid que l'original, Villeneuve et Deakins font à nouveau des merveilles, et on ne compte plus les plans/tableaux qui donnent envie de screenshoter à tout va. J'aimerais dire "vivement le blu-ray", mais pour ça, il faudrait que le film soit bien.

Car rebelote, comme je le disais pour le premier Blade Runner, une direction artistique, ça ne fait pas un film mon bon monsieur. Un film, c'est avant tout un scénario, une histoire à raconter, et c'est bien là que le bât blesse. Pourtant, cette suite corrige le défaut de l'original. 2049 propose une intrigue plus riche, plus poussée, avec plus d'évolutions, de personnages, de thématiques, de rebondissements. Tout semble donc réuni pour livrer le film ultime que j'attendais avec l'original. Malheureusement, le script, aussi intéressant soit-il, prend souvent son spectateur pour des idiots, et se révèle bien souvent trop didactique. En résulte des dialogues bien foireux, avec des personnages qui indiquent précisément ce qu'ils font, ce qu'ils pensent, ce qu'ils veulent, et qui se mettent à philosopher sur le sens de l'existence. Oui, malgré son économie de dialogue, on se croirait chez Nolan (ou chez Ridley Scott années 2010).
Le premier Blade Runner n'avait pas besoin de ça pour aborder ces thématiques, et en cela, ce 2049 est un peu une trahison de l'original. On a affaire à un film un peu bâtard, trop conscient d'être la suite d'une œuvre culte. Un film qui prolonge bien son modèle, mais qui se sent tout le temps obligé d'indiquer qu'il a compris son modèle.

Ce défaut plombe littéralement tout le métrage, alors qu'il est véritablement intéressant, qu'il a des choses à proposer, à nous dire. Contrairement au premier, je ne me suis pas ennuyé devant 2049, et j'ai été émerveillé par sa plastique du début à la fin (le climax est surpuissant). Mais j'ai trop souvent pesté sur des scènes pour être satisfait, mention spéciale à la scène
On a créé une armée, rejoins notre rébellion... :chut:


Bref, Blade Runner 2049, c'est splendide, c'est riche, c'est puissant. Mais c'est aussi un peu neuneu.

6/10
Critiques similaires
Film: Blade Runner 2049
Note: 2/10
Auteur: caducia

Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Mark Chopper » Mer 11 Oct 2017, 11:36

j'ai été émerveillé par sa plastique du début à la fin


Yep, c'est vrai qu'elle est bonne Ana de Armas.

Bon, c'est quoi le dossier ? Un Sergio Leone ? Un McTiernan ?
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 29433
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Dionycos » Mer 11 Oct 2017, 11:38

Un Scorsese !
Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar lvri » Mer 11 Oct 2017, 11:44

Intéressant... Lequel ?
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Predator
Predator
 
Messages: 4746
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Mark Chopper » Mer 11 Oct 2017, 11:46

Taxi Driver ou Raging Bull. Tu trouves ça chiant...

Si c'est Les Affranchis ou Casino, il est encore temps de fuir.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 29433
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Dionycos » Mer 11 Oct 2017, 12:56

Allez je me jette à l'eau : Casino. Je suis à 7/10 dans les bons jours. J'y y ai toujours vu un "Goodfellas à Vegas" :chut:

Sinon, 2001 c'est mon film préféré, et Alien est dans mon top 10. Tout va bien.
Image

This is the girl.
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Predator
Predator
 
Messages: 4118
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: [Dionycos] Mes critiques sporadiques en 2017

Messagepar Creeps » Mer 11 Oct 2017, 19:45

Quand j'ai découvert Casino j'en ai pensé la même chose, l'ordre de découverte et la proximité des visionnages a sûrement joué.
Avatar de l’utilisateur
Creeps
Predator
Predator
 
Messages: 2962
Inscription: Lun 31 Jan 2011, 19:12

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO