[Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Messagepar Jed_Trigado » Sam 10 Fév 2018, 10:08

Là tu peux rêver, le coffret Marx j'ai l'impression que c'est une exception chez ESC, je rigole encore de leur pauvre offre de -10% sur leur catalogue pendant les soldes. :eheh:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10476
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Messagepar Pathfinder » Dim 11 Fév 2018, 14:29

Jed_Trigado a écrit:Pas mieux. :super:

:super:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

House - 5/10

Messagepar Pathfinder » Mar 13 Fév 2018, 11:33

Image

House n'a clairement jamais boxé dans la catégorie des gros fleurons de l'horreur.

Steve Miner a bâti son film comme un gentil train fantôme qui serait semblable à un mélange de Poltergeist (qui n'a jamais été bien méchant comme film d'ailleurs) et l'univers du Joe Dante des années 80. En gros pour péter de frousse, il faudra bien évidemment aller quémander ailleurs. On suit donc les péripéties de Roger Cobb dans sa nouvelle maison. Cette dernière est bien évidemment hantée et possède quelques secrets dont le pauvre Roger devra passer outre. Le pitch fait d'emblée table rase de toutes giclées de gore qui tachent, de poésie macabre à la Fulci, d'un quelconque sous texte complexe ou encore de boogeyman passé à la postérité. La proposition de Miner se concentre donc sur un produit carré, marrant, capitalisant sur le coté ludique de la grande maison ou se situe la majeure partie de l'action. C'est quelque part l’ancêtre de Jumanji à qui on aurait troqué les animaux par des monstres de carton-pâte. Il est donc bien difficile de se lancer dans une prose pléthorique tant le spectacle proposé reste inoffensif. Ce n'est pas mauvais, ça conserve le coté sympatoche de l'époque ou je l'ai découvert mais sans plus.

Dans le genre maison hanté, il y a évidemment bien mieux troussé et bien plus vachard.
Critiques similaires
Film: House
Note: 10/10
Auteur: johell
Film: House
Note: 9/10
Auteur: angel.heart

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

House 2 : La deuxième histoire - 2/10

Messagepar Pathfinder » Jeu 15 Fév 2018, 12:01

Image

La "saga" n'a jamais brillé pour son excellence, c'est un fait.

Les comédies horrifiques ont eu leurs heures de gloire, certaines étant même devenues de véritables péloches d'adoration. Fright night, Monster squad, Freddy 3 et 4 ont clairement installés leurs réputations dans le temps. House et surtout cette insipide suite sont clairement largués, loin sen faut! Ici l'originalité sera de mise avec une nouvelle maison, un nouveau casting et de nouveaux démons...cette fois ci tout droit revenus du far west (ZzZzZz). Sean Cunnigham a du garder son pactole du premier volet car le budget SFX est en chute libre. Le casting, c'est du meme tonneau puisqu'on se tape tous les recalés d'Hollywood. De ce marasme artistique bien tristoune, pas une seule séquence ne va sortir du lot. Il y a peut être un vague hommage à Ray Harryhausen (que l'on a tué une seconde fois je pense) mais pour le reste, cela s'apparente à un empilement de scénettes nous amenant péniblement au générique final. On pousse un ouf de soulagement, on éteint la TV et on passe très très vite à autre chose...
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 15 Fév 2018, 13:37

Elle donne envie cette rétro. :eheh:

Ceci dit, curieux de te lire sur les opus 3 et 4, histoire de me motiver a les découvrir (ou pas).
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10476
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Messagepar Pathfinder » Jeu 15 Fév 2018, 16:58

Le 3 est vraiment délirant, le meilleur de loin. En revanche le 4, je l'ai commencé et là ça risque d’être compliqué d'aller au bout!
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

House 3 - 7/10

Messagepar Pathfinder » Lun 19 Fév 2018, 18:26

Image
Enfin!!! On lâche la bride et on se décoince comme il se doit!

Fini les castings au rabais et la même histoire dupliquée à l'infini! Ragaillardi à la sauce Shocker meets Prison de Renny Harlin, ce troisième volet explose le concept de départ et s'offre deux "stars" de série B, Brion James en clone d'Horace Pinker et Lance Henriksen en pauvre flic harcelé. Certes, le pitch va reprendre les grandes lignes du gars traqué par un ectoplasme sauf qu'ici le curseur est poussé beaucoup plus loin que d'habitude. Entendons par là que la viande va gicler sur les murs. Et le résultat est à la hauteur des attentes avec un boogeyman particulièrement vachard qui ne fera aucun cadeaux à l'ensemble des personnages. Ce House III bouffe à beaucoup de râteliers... On a parlé de Shocker mais le spectre de Freddy Krueger n'est évidemment jamais très loin. Pour autant, cela reste bien fait et surtout très généreux dans sa démarche. Le réalisateur ne prétend jamais renouveler le genre mais offre exactement ce qu'attendaient les frustrés des deux premiers épisodes. Conscient de tourner en rond, James Isaac a également la bonne idée de délocaliser une bonne partie de l'action. Au revoir la vieille bâtisse et les frissons de bisounours, ça charcle à peu près partout et à peu près tout le temps.

Méconnu d'un grand nombre, ce troisième épisode mérite une petite attention, ne serait-ce que pour les gros fans de barbaques à base de latex qui aimeraient découvrir autre chose que les Freddys et autres sommités des 80'S.
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Phantasm IV : Oblivion - 7/10

Messagepar Pathfinder » Jeu 22 Fév 2018, 12:08

Image

Cette saga me surprendra toujours!
Là ou l'on attendait une surenchère démesurée suite aux excès du précédent volet, Don Coscarelli déjoue les pièges de la redite et prend tout le monde de cours. Ce nouveau chapitre va prendre très rapidement des allures de conclusion à l'image d'un pré-générique revenant sur les temps fort de la série (quelle intro avec ce Tall man iconisé à mort marchant dans la pénombre!). Pas de remplissage pour autant, on sent clairement poindre une bienveillance absolue et une envie de conclure sobrement. C'est pour cette raison que le réalisateur va intégrer un certain nombre de va et viens dans le temps (la gestion des flash-back est parfaite) pour renforcer cette continuité voulue depuis déjà 20 ans.

Reggie se lance donc à la poursuite de Mike parti sur les traces du Tall Man.
Il y a d'ailleurs une je ne sais quoi de Star Wars dans cette relation. En effet, Mike hésite en permanence entre prendre la suite du Tall Man ou continuer le combat. Derrière cette basique comparaison avec le mastodonte de Disney pointe une réponse à l'une des grandes questions de Phantasm. Qui est le tall man? Avec un temps de présence bien plus important, Coscarelli y répond et montre enfin les origines du bonhomme. Attention, on ne parle pas d'origin story balisée à la Marvel. Non, tout sera disséminé avec parcimonie et il faudra se creuser un brin les méninges pour recoller les morceaux! Fini donc les grands élans gores et place à un rythme tout en introspection faisant la part belle à une nostalgie ambiante plutot bienvenue. Je comprend aisément que cet épisode ai pu déplaire mais encore une fois, la saga surprend, se réinvente, se met en danger, dégainant au passage une palette d'émotions que l'on pensait pourtant totalement antinomique avec ce genre de film.

Avec une fin ouverte sur un Reggie déterminé, ce Phantasm Oblivion se clot de bien belle façon démontrant une nouvelle fois que la série ne boxe pas du tout dans la catégorie du tout venant horrifique!
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 22 Fév 2018, 20:50

Pathfinder a écrit:Avec une fin ouverte sur un Reggie déterminé, ce Phantasm Oblivion se clot de bien belle façon

Et surtout cette scène finale (tirée du premier film) où Mike et Reggie partagent un bref dialogue avant de s'évanouir dans la nuit a bord de son camion de glaces, ça pourrait sembler facile mais l'émotion l'a emporté chez moi.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10476
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2018 ZzZzZzZzZ

Messagepar Pathfinder » Ven 23 Fév 2018, 11:33

Tout à fait d'accord la dessus! Un épisode réussi de bout en bout. Je me demande meme si avec le recul ce ne serait pas mon préféré...
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3228
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO