[Alegas] Mes Critiques en 2019

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2019

Messagepar Mark Chopper » Mar 14 Mai 2019, 21:07

Je plussoie Jed.

Katsu est vraiment un cas à part dans le cinéma japonais et c'était lui le patron de la saga Zato, tant au ciné qu'à la télé.

Il avait par ailleurs la réputation d'être ingérable sorti de ses productions, contrairement à son frère.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32809
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2019

Messagepar Creeps » Mar 14 Mai 2019, 22:25

Alegas a écrit:Et il y a un travail formel de dingue. De mémoire ça reste un des plus beaux noir et blanc que j'ai vu de ma vie.

Si je peux te conseiller deux films incroyables sur le plan formel (et pas que): "Le sabre du mal" et "Entre le ciel et l'enfer" .

Il faut vraiment que je découvre les Misumi dont vous parlez. Hormis Baby Cart, j'ai beaucoup aimé l'aspect fresque des Derniers Samourais. J'ai également lu Le Sabre de Mishima récemment en plus.
Avatar de l’utilisateur
Creeps
Predator
Predator
 
Messages: 3129
Inscription: Lun 31 Jan 2011, 19:12

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2019

Messagepar Alegas » Mar 14 Mai 2019, 22:59

Déjà vu Entre le ciel et l'enfer, j'ai moins aimé que Harakiri mais ouais effectivement c'est du bon visuellement.
Le sabre du mal ça fait longtemps que je me le prévois, faut que je me lance.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 37944
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2019

Messagepar Dunandan » Mar 14 Mai 2019, 23:10

Tous les Misumi dispo chez Wildside valent le coup d'œil.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 18366
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Richard au pays des livres magiques - 5,5/10

Messagepar Alegas » Dim 19 Mai 2019, 13:53

Image


The Pagemaster (Richard au pays des livres magiques) de Joe Johnston & Maurice Hunt
(1994)


Un de mes films de chevet quand j’étais gosse. Je me souviens que c’était quasiment un rituel de lancer la VHS une fois rentré de l’école, et si on ajoute le fait que c’était justement à cette époque que je commençait à beaucoup lire, c’était évident que j’y trouvais mon compte dans ce métrage qui parle justement d’évasion à travers l’imaginaire littéraire. J’ai donc profité de son ajout sur Netflix pour voir ce que ça donnait aujourd’hui, et autant une partie de moi a été ravi de retrouver des souvenirs d’enfance enfouis, autant il faut quand même se rendre à l’évidence : le film n’a pas spécialement bien vieilli. Outre cet aspect, il faut aussi préciser que c’est vraiment un film pour enfants, et rien de plus : les plus grands y trouveront difficilement leur compte, et ce, que ce soit dans la partie live-action ou dans la partie animation. L’originalité du film va justement se trouver dans cette feature : l’histoire commence comme un film normal, jusqu’à ce que le héros se retrouve plongé dans des univers de livres célèbres (Moby Dick, Treasure Island, etc…) représenté par de l’animation.

Le truc, c’est que quels que soient les parties, c’est hyper fonctionnel en terme de mise en scène : la partie live est plate au possible, et la partie animation souffre d’un manque de budget évident, le character-design approximatif n’arrangeant pas les choses (ça passe sur la longueur mais c'est vraiment pas beau à voir). Mais au final, ce qui m’a le plus déçu à la revoyure, c’est clairement le propos sur l’imaginaire qui se révèle tout ce qu’il y a de plus basique, presque survolé, et c’est vraiment dommage car il y avait vraiment moyen de faire une superbe déclaration d’amour à la littérature, et au final on se retrouve avec un film qui utilise cette dernière limite comme un prétexte pour son histoire. Après, le film a quand même ses qualités, notamment avec son casting. Et autant Culkin surjoue à mort et Christopher Lloyd fait de la figuration, autant le casting vocal est bien sympa, avec notamment Whoopy Goldberg, Leonard Nimoy et Patrick Stewart. Cerise sur la gâteau : la BO de James Horner a beau ne pas être une de ses plus réussies, elle accompagne à merveille le film, le sublimant à de nombreuses reprises (le tout début avec les nuages :love: ). Un film que je recommanderais difficilement une fois passé un certain âge.


5,5/10
Critiques similaires
Film: Richard au pays des livres magiques
Note: 8,5/10
Auteur: Invité

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 37944
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO