[Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Peggy Sue s'est mariée - 5/10

Messagepar pabelbaba » Mar 22 Oct 2019, 09:53

Peggy Sue s'est Mariée de Francis Ford Coppola - 1986

Je me lance dans la période 80s de Coppola sans aucune connaissance ni a priori sur le travail qu'il a effectué lors de cette décennie.

Je dois avouer que pour ce film, le casting me plaisait bien. Jim Carrey, Nicolas Cage, Helen Hunt... ça avait l'air sympa. D'autant plus quand on voit Mr Pinciotti pointer le bout de son nez. :eheh: Cependant, c'est Kathleen Turner qui tient le premier rôle et elle éclipse tout le monde. Pourtant son rôle n'était pas simple, mais à chaque fois qu'il y a un peu d'émotion dans le film, elle s'en sort et on a droit à de chouettes moments qui auraient pu tourner au vinaigre. Parce qu'autour d'elle, c'est... étonnant! Cage est indéfinissable par exemple. Difficile de savoir si son interprétation ou l'écriture de son perso, voire les deux, sont à côté de la plaque, mais tout ce qui touche à lui ne ressemble à rien. En tout cas, les partis pris le concernant sont trop radicaux pour un film pareil.

En effet, c'est un film onirique qui doit faire croire à un voyage dans le passé, mais avec un tel personnage, on ne croit à rien du tout si ce n'est à la radiation à vie de l'ordre des coiffeurs pour le gars qui a pondu sa banane de l'extrême. :chut: La pilule passe mal. Cependant, ce n'est pas le seul défaut du film. Si on est pris par l’enthousiasme de Kathleen Turner qui semble pouvoir revivre sa jeunesse et modifier le cours de sa vie, les enjeux restent faibles et les situations sacrément téléphonées, notamment la storyline avec le beatnik et le comportement de l'entourage de l'héroïne.

Pour comparer le film à Retour vers le Futur, il manque un Doc qui rappelle les risques de modifier le continuum espace-temps. Et c'est là que le film se rapproche finalement plus de Jusqu'au bout du rêve, dans son côté rêve à demi éveillé et ouverture vers ce qui compte vraiment. Ce qui n'est pas franchement ma tasse de thé.

D'autant plus que Coppola ne fait pas d’étincelles à la réalisation et a même réussi à me sortir du film dès la première scène avec ce travelling arrière signifiant une traversée du miroir hyper mal branlée et bien trop visible. Résultat, j'ai trouvé le trip relativement agréable, mais pas franchement convaincant.

5/10
Critiques similaires

Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar angel.heart » Mer 23 Oct 2019, 17:40

Du même avis que toi. La prestation de Cage... :eheh: :fume:

Par-contre du Coppola des 80's j'aime beaucoup Coup de cœur, Rusty James et Tucker.
Avatar de l’utilisateur
angel.heart
Robocop
Robocop
 
Messages: 8551
Inscription: Lun 28 Mar 2011, 14:55

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar pabelbaba » Jeu 24 Oct 2019, 09:02

Je ne sais pas s'il existe un docu ou un bouquin intéressant sur Cage. Mais il le mériterait. :mrgreen:

Sinon pour Coppola, je sens que Tucker pourrait me plaire. :super:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar Mark Chopper » Jeu 24 Oct 2019, 10:10

Une petite vidéo sympa dans laquelle il revient sur ses rôles marquants (et sur Benjamin Gates) :

Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33320
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar pabelbaba » Jeu 24 Oct 2019, 10:10

Merci. :D
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar pabelbaba » Mer 30 Oct 2019, 16:11

Mark Chopper a écrit:Une petite vidéo sympa dans laquelle il revient sur ses rôles marquants (et sur Benjamin Gates) :


Merde, Cher qui lui dit que sa performance dans Peggy Sue c'était comme regarder un accident de bagnole pendant 2h! :eheh:

Sinon c'est cool, j'ai appris que globalement, tout est préparé et référencé, il joue toujours comme il l'a prévu.
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Bonjour les vacances - 6/10

Messagepar pabelbaba » Jeu 31 Oct 2019, 10:33

Image
Bonjour les Vacances... aka National Lampoon's Vacation d'Harold Ramis - 1983

Ca faisait un petit bout de temps qu'il me titillait ce film. D'abord parce que ce n'est pas fréquent qu'une affiche soit signée par Boris Vallejo, mais surtout parce qu'il a plutôt bonne réputation. En plus l'envie de voir le vioque de Community à l'époque de sa splendeur était assez forte. Du coup je l'ai maté comme j'ai pu, à savoir avec une super image mais en VF.

Le résultat n'est pas si mal. Comme il y avait l'étiquette National Lampoon, je m'attendais à une grosse pantalonnade bourrée de gags visuels, mais le film est bien plus fin. En effet, le scénario est signé John Hughes sur la base d'une nouvelle qu'il avait lui même écrite. Rien à voir avec Alarme Fatale. :chut: On suit une famille lambda de la classe moyenne US qui va passer des vacances dans un parc à thème californien en partant de Chicago. On assiste donc à une sorte de road movie familial, lorgnant pas mal sur le feel good movie et avec un bon paquet de gags pas super originaux, mais relativement efficaces.

A vrai dire, ça aurait pu être chiant. Mais le casting assure vraiment et en particulier Chevy Chase, qui ne part jamais en roue libre et joue le papa moyen à la perfection. Ca freine sans doute certains gags, mais en contrepartie ça donne des moments plus sérieux qui ressemblent à quelque chose. D'autant qu'il est plutôt bien entouré, avec un casting de têtes connues ou pas du tout qui reste aussi dans les clous. On voit défiler Randy Quaid (super en redneck :eheh: ), John Candy, Anthony Michael Hall (qui rejouera avec John Hugues) et même Eugene Levy jeune!

Mais surtout, le voyage est vraiment beau. On traverse les US de part en part au milieu de paysages grandioses. Il y a notamment toute une scène à Monument Valley qui rappelle qu'on ne peut pas louper un plan là-bas! :love:

Je ne vais pas survendre cette comédie qui n'est pas franchement hilarante, mais je dois bien avouer avoir passé un bon moment à suivre les embrouilles de cette famille moyenne.

6/10
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Kamikaze - 2/10

Messagepar pabelbaba » Sam 02 Nov 2019, 13:58

Image
Kamikaze de Didier Grousset - 1986

Une prod Besson des 80s avec son assistant réalisateur sur Subway aux manettes et Serra à la musique, ça ne fait pas rêver. Mébon, Galabru dans le premier rôle, un pitch super con (un vieil aigri dégomme les speakrines à la TV grâce à un rayon qui passe par les ondes) et un casting de têtes connues, ça me tentait.

Le souci, c'est que Besson cosigne le scénario. :chut: Et comme souvent, on dirait un truc écrit par un enfant de 8 ans. Je pensais que le pitch allait être une excuse pour faire un film fun et déjanté. Mais pas du tout, le ton est super sérieux. :eheh: Du coup ça n'a aucun sens, les explications scientifiques sont minables et surtout l'intrigue n'a aucun intérêt. Une bonne partie des persos est juste là pour meubler : les deux neveux, Dominique Lavanant, Romane Bohringer... ça conforamise à plein tubes et fait vraiment peine à voir, d'autant que les acteurs jouent relativement bien, même le père Bohringer et surtout Galabru qui fait un zinzin au bout du rouleau crédible.

Du coup, on ne se marre jamais et on est affligé par une histoire aussi mal foutue et blindée des trous. C'est con, parce que la fin était bien vue, mais il aurait fallu développer l'intervention des services secrets plutôt que d'avoir une love affair entre Bohringer et Lavanant. :chut: Ce qui est aussi dommage, c'est que Grousset n'est pas trop mauvais et aligne les travellings comme Groluque, ce qui donne un certain cachet à son film. Cependant, face à un tel néant scénaristique, c'est complètement vain. D'ailleurs, même la musique hyper datée de Serra ne sert à rien, si ce n'est de se dire que le bonhomme était sacrément surcoté.

Le bilan, c'est un film nul, même pas nanardisant, qu'on aurait pu imaginer dans une cour de récré à cette époque. Mais ça n'aurait pas dû aller plus loin.

2/10
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar ril » Sam 02 Nov 2019, 16:33

Je l'avais vu à l'époque et cela me tentait de le remater avec des craintes et ta critique me conforte dans mon non visionnage :super:
Avatar de l’utilisateur
ril
Batman
Batman
 
Messages: 2318
Inscription: Jeu 11 Oct 2007, 19:04
Localisation: Cydonia

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar pabelbaba » Sam 02 Nov 2019, 16:55

Sauf à être un fan hardocre et complétiste du ciné fr 80s, ça n'a aucun intérêt.

D'ailleurs plus j'y pense et plus je vois de similitudes d'écriture entre ce film et Lucy. :chut:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar osorojo » Sam 02 Nov 2019, 17:30

J'avais loupé ta review, mais ça me tente bien Bonjour les vacances, je vais me le faire sous peu je pense :super:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16042
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar pabelbaba » Sam 02 Nov 2019, 17:49

Entre deux trucs violents ou pourris, ça fait du bien. :D
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar Val » Sam 02 Nov 2019, 20:31

Il est dans ma wishlist Amazon Kamikaze et malgré ta critique, mes bas instincts sont toujours tentés... :chut:
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 15309
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2019

Messagepar Jed_Trigado » Sam 02 Nov 2019, 20:35

Et tu aura bien raison. :super:

C'est le genre de délire où ça passe ou ça casse mais qui mérite d'être vu.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11671
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Wicked city - 3/10

Messagepar pabelbaba » Mar 05 Nov 2019, 10:50

Wicked City de Peter Mak - 1992

Encore un film du coffret Tsui Hark présente que je n'avais pas vu (au final, seul Magic Crane avait été sorti de son étui à l'époque :chut: ). Réalisé par un nobody sous très forte influence du barbichu, le film aurait pu être intéressant. En adaptant un manga/animé à succès qui place des monstres dans un univers contemporain et des gens avec des super pouvoirs, on allait avoir un Zu qui sent le bitume! :D

Le résultat y ressemble pas mal. Enfin surtout pour le pire. En effet, ce film est un immense bordel scénaristique et visuel. En premier lieu, sur l'histoire, c'est un maelstrom avec du Roméo et Juliette, du Frankenstein, de la SF, du fantastique... et 10 storylines pas franchement passionnantes avec de l'amour, de l'amitié, du pouvoir et des trahisons. Cependant, j'ai rapidement lâché l'affaire, tellement le nawak est total à l'écran.

En effet, ça bouge en permanence et les FX sortent de tous les côtés. Et des FX made in Film Workshop, du coup ça pique très très fort. D'un côté, c'est super cheap et avec un film sérieux on a tendance à trouver que c'est un défaut. Néanmoins il faut bien avouer qu'avec un budget riquiqui, on ne peut que saluer l'inventivité dont a fait preuve l'équipe du tournage pour proposer des choses complètement folles comme cet avion baladeur, ces jeux d'ombres délirants ou encore ces monstres liquides ou ce monstre-ascenseur. :mrgreen: Malheureusement, les côtés craspecs ne passent pas du tout avec moi et ils sont très présents.

Cette folie visuelle se retrouve aussi dans la façon de filmer. On sent bien que Hark est intervenu, tant ses travellings survitaminés que sa caméra virevoltante sont omniprésents. Ce qui n'aide pas forcément le spectateur à digérer ce qui se passe à l'écran. Et c'est un peu dommage, parce que la distribution est de qualité : Roy et Jacky Cheung, Michelle Reis, Leon Lai et Yuen Woo Ping, ce n'est pas rien. Surtout quand on se paye en plus la présence de... Tatsuya Nakadai!!! :shock: Qu'a-t-il été faire dans cette galère??? :eheh: Sachant qu'il est très mal post synchronisé. :chut:

Le résultat est donc plus que mitigé, d'une part on a un beau casting et une envie de proposer un spectacle total avec trois bouts de ficelles, mais de l'autre on a un scénario bordélique à souhait, pas vraiment passionnant et une overdose de visuels cheaps.

3/10
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 15279
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO