[lvri] Mes blablas 2019

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[lvri] Mes blablas 2019

Messagepar lvri » Mer 27 Fév 2019, 14:05

Pour cette nouvelle année, une petite rétro Française :
- Melville
- Costa-Gavras
- Clouzot

Et pleins d'autres films selon les envies, humeurs, découvertes... :mrgreen:
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar Alegas » Mer 27 Fév 2019, 14:32

:super:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 37632
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar pabelbaba » Mer 27 Fév 2019, 14:32

Pinaize... tu te fais une rétro complète de ces trois là cette année, l'année prochaine t'arrêtes définitivement le ciné. :chut:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14240
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar lvri » Mer 27 Fév 2019, 15:00

Non, pas complète. J'évite la saturation. Je l'ai fait une fois pour le fun (James Bond)... Et c'était pas toujours fun :eheh:

Là, Melville, je zappe certains films pour le moment. Clouzot, j'en ai deux ou trois à voir. Et Costa, juste le premier coffret bluray. Si je sens que je me lasse, je fais une pause. Le but n'est pas de faire une rétro juste pour faire une rétro. Faut que j'y trouve du plaisir aussi, sinon ça sert à rien. :super:
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Bob le Flambeur - 6,5/10

Messagepar lvri » Mer 27 Fév 2019, 15:09

BOB LE FLAMBEUR


Après Le Silence de la Mer qui, malgré sa belle mise en scène et son thème très intéressant, fût en partie une déception, retour dans le coffret de Melville avec Bob Le Flambeur. On se retrouve à suivre Bob Le Flambeur, un drogué des jeux d’argent, qui va avoir l’idée de braquer le casino de Deauville contenant plusieurs millions de Francs.

La première partie du film est clairement sa faiblesse. Elle permet de découvrir les différents personnages, mais traine en longueur pour peu de choses. On remarque assez rapidement que le personnage féminin, chiantissime au possible, sera un des éléments perturbateurs de l’histoire.
Le film prend vraiment son envol à partir du moment où le projet de braquage est lancé. Et là, on ne quitte plus l’écran des yeux. Le plan dessiné sur un cahier dans une voiture roulant autour du casino, la préparation des différents complices dans le rôle qu’ils auront à jouer, la mise en place du procédé pour ouvrir le coffre, … rien ne manque pour tenir en haleine le spectateur, jusqu’à l’entrée de Bob dans le Casino. Et là, tout ce qu’on imagine n’arrive tout simplement pas. "Faites vos jeux, rien ne va plus" ... Il n'en fallait pas plus pour que Bob craque et retombe dans l'enfer du jeu... (Je n'en dirais pas plus). Hélas, la fin est un peu trop précipitée (sans compter le jeu théâtrale du jeune Daniel Cauchy, mais c’est un détail) !

Malgré sa trop lente première partie, Bob Le Flambeur est un film sympa à suivre et Melville l’emballe superbement dans ce beau noir et blanc !


6,5/10
Critiques similaires
Film: Bob le Flambeur
Note: 6/10
Auteur: Scalp
Film: Bob le Flambeur
Note: 7,5/10
Auteur: osorojo
Film: Bob le Flambeur
Note: 7,5/10
Auteur: Dunandan

"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar pabelbaba » Mer 27 Fév 2019, 15:16

lvri a écrit:Non, pas complète. J'évite la saturation. Je l'ai fait une fois pour le fun (James Bond)... Et c'était pas toujours fun :eheh:

Là, Melville, je zappe certains films pour le moment. Clouzot, j'en ai deux ou trois à voir. Et Costa, juste le premier coffret bluray. Si je sens que je me lasse, je fais une pause. Le but n'est pas de faire une rétro juste pour faire une rétro. Faut que j'y trouve du plaisir aussi, sinon ça sert à rien. :super:

Ah, c'est vrai, t'as encore la foi et le feu sacré. Une rétro Bond et t'es toujours là, ça va te faire bizarre de mater de bons films. :chut:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14240
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar lvri » Mer 27 Fév 2019, 15:29

Tu n'as pas idée du nombre de "grands films" que j'ai encore à découvrir. L'aigritude n'arrivera qu'à mes 377 ans ! :mrgreen:
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar Mr Jack » Mer 27 Fév 2019, 19:36

Là, Melville, je zappe certains films pour le moment.


Quelle idée. :chut:
Image
Through the darkness of future past
The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire walk with me
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 7868
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Doulos (Le) - 7/10

Messagepar lvri » Ven 01 Mar 2019, 10:58

LE DOULOS


Petite critique rapide sur ce film bien sympathique qui se suit sans déplaisir, malgré quelques petits temps morts.
Reggiani est vraiment très bon dans son rôle d’ex taulard. Quant à Belmondo, il est tout simplement excellent. Ce jeu posé, tout en finesse et sans esbroufe lui va à ravir. Un double rôle qu’il mène avec brio jusqu’à la dernière seconde du film. Il semble qu’il y ait le Belmondo que tout le monde connait, extravagant, et le Belmondo de Melville.

Le réalisateur nous offre de nouveau une mise en scène aux petits oignons dans un noir et blanc du plus bel effet. Chaque scène semble parfaitement étudiée, avec toujours ces jeux d’ombres et de reflets.

Au final, une petite séance plaisante qui donne vraiment envie de poursuivre la rétro Melville !


7/10
Critiques similaires
Film: Doulos (Le)
Note: 8/10
Auteur: Dunandan
Film: Doulos (Le)
Note: 6,5/10
Auteur: Mr Jack
Film: Doulos (Le)
Note: 8,75/10
Auteur: alinoe
Film: Doulos (Le)
Note: 8,5/10
Auteur: osorojo
Film: Doulos (Le)
Note: 6/10
Auteur: Alegas

"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Samouraï (Le) - 7,75/10

Messagepar lvri » Ven 01 Mar 2019, 11:00

LE SAMOURAI


Avant de lancer le film, j’en avais déjà entendu parler. Grosse réputation, « un des meilleurs Melville » peut-on lire ici ou là. Difficile de juger pour le moment, n’ayant vu que quatre film du réalisateur, dont celui-ci.

Premier gros changement par rapport aux films précédent, et pas des moindres, la couleur fait son apparition. Je doute sincèrement que le bluray rende hommage au superbe boulot du Directeur Photo, tant il me semble « baveux » à certains moments. Dommage. Heureusement, cela n’empêche pas de se lancer dans cette histoire d’un tueur solitaire monolithique incarné par Alain Delon. La première heure garde le spectateur en haleine, même pendant ces dix premières minutes où aucun mot n’est prononcé. Préparation de l’alibi, meurtre, arrestation, interrogatoire … Alain Delon semble être possédé par son personnage.

Hélas, le film va connaitre quelques moments creux dans sa seconde partie. On passe de scènes inutiles (l’installation d’un talkie-walkie dans l’appart de Delon par exemple) à des échanges captivants (le Commissaire essayant de persuader la « fiancée » de Delon de reconnaitre son mensonge). Heureusement, le film nous rattrape pour ne plus nous lâcher sur son dernier quart d’heure, jusqu’à ce final qui nous prend par surprise, mais qui, après réflexion, est totalement dans l’esprit du personnage.

Le Samouraï est sans conteste un grand film, mais qui hélas perd de sa superbe en plein milieu du métrage. Un moment de flottement qui n’apporte rien à l’histoire. Melville nous offre de nouveau une belle mise en scène, et que dire de la superbe ambiance musicale offerte par François de Roubaix


7,75/10
Critiques similaires
Film: Samouraï (Le)
Note: 9/10
Auteur: Kareem Said
Film: Samouraï (Le)
Note: 9,5/10
Auteur: Val
Film: Samouraï (Le)
Note: 5/10
Auteur: Waylander
Film: Samouraï (Le)
Note: 10/10
Auteur: Scalp
Film: Samouraï (Le)
Note: 9/10
Auteur: alinoe

"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar pabelbaba » Ven 01 Mar 2019, 11:13

Le premier BR du film était affreux il paraît.
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14240
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar Mark Chopper » Ven 01 Mar 2019, 11:21

« un des meilleurs Melville »


Pour moi on n'est pas au niveau de ses chefs-d'oeuvre Le Deuxième Souffle et Le Cercle rouge (pour rester dans les films de gangsters).
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32595
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar pabelbaba » Ven 01 Mar 2019, 11:22

Et de toute façon c'est L'Armée des Ombres son meilleur film. :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14240
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar lvri » Ven 01 Mar 2019, 11:27

@ Pabel : Là, c'est le blu-ray du coffret. Je ne sais pas si c'est le même que celui dont tu parles. Il n'est pas affreux en soit, mais lors de mouvements de caméra sur les scènes les plus sombres, on a pas mal de traînées par exemple... Plutôt moyen.

@ Mark : ce sont les deux films suivants sur ma liste :super:
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 7118
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [lvri] Mes blablas 2019

Messagepar Alegas » Ven 01 Mar 2019, 17:22

Je pense que le disque du coffret correspond à la seconde version du BR sorti par Pathé : c'est pas toujours ça, mais c'est bien mieux que le premier disque qui donnait l'impression d'avoir de l'aquarelle en mouvement.
Entre ça et le Criterion surexposé, ce film n'est décidément pas bien servi en HD.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 37632
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO