[Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Jimmy Two Times » Lun 25 Mar 2019, 16:37

Je n'ai strictement rien pondu l'an dernier. J'arrête les jeux vidéos (trop chronophage et pas le temps), j'arrête la clope, j'arrête de bosser en entreprise (je crée ma boîte), je peux bien essayer de recommencer à mater des films et les critiquer pour compenser. J'ai une rétro Kitano à finir d'ailleurs (coucou Mark :mrgreen: et fuck you Alegas :twisted: :mrgreen: )
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Cujo - 6/10

Messagepar Jimmy Two Times » Lun 25 Mar 2019, 17:16

Image


Cujo - Lewis Teague - 1983


La lecture du livre de Stephen King remonte à très, très loin mais je n'avais jamais vu son adaptation au ciné. C'est plutôt pas mal et le film, même s'il fait évidemment son âge, se tient plutôt bien 35 ans après sa sortie. Bon, on est parfois à la limite du téléfilm, notamment dans une première partie assez longue, et qui brosse sans génie le portrait de cette petite famille américaine dans laquelle papa travaille, maman le fait cocu et le fiston passe son temps à brailler (il faut avoir les nerfs solides pour ne pas avoir envie de défenestrer sa télé par moment...), mais l'esthétique des années 80 n'est pas trop marquée (comprendre que les personnages ne passent pas leur temps à déambuler en leggings fluo). Je dis ça pour les réfractaires aux 80's, j'estime qu'on a pas le droit de se moquer quand on a vécu cette fameuse décennie bénie du Dieu des pin's et des synthétiseurs Casio :mrgreen:

Passé cette introduction un peu plan plan, Cujo livre la marchandise dans son second acte, bien aidé par la screamin' queen Dee Wallace, qui porte le film sur ses épaules et sur notre bon Saint-Bernard qui joue mieux que la quasi totalité du cast (ça m'a fait marrer de découvrir pas plus tard que ce matin que l'interprète du daron, Daniel Hugh Kelly, jouait dans un blockbuster chinois qui a cartonné au BO cette année :eheh: ). C'est évidemment tout l'intérêt du film, et il est vrai que le boulot de dressage est franchement réussi. Pour avoir eu un gros nounours de la même race dans la famille, ce n'était pas gagné d'avance de le rendre effrayant à l'écran. A l'heure où le moindre piaf est animé en CGI, le boulot abattu impose le respect. Même si la réalisation n'a rien d'extraordinaire (le réal est celui du Diamant du Nil et de Navy Seals), malgré quelques jolis plans de la bête assoiffée de sang, il y a un coté très "carpenterien" dans l'approche de cette seconde partie. La composition de Charles Bernstein n'est d'ailleurs pas sans rappeler les accords synthétiques de Big John.

Mi huis-clos, mi survival, Cujo fait le taf, même si la peur est distillée de manière plutôt psychologique que picturale. Je n'ai plus un très grand souvenir du bouquin, mais de mémoire, le traitement des personnages était bien plus poussé, comme souvent chez King. Dommage que le film prenne autant de temps pour les brosser de manière trop simpliste alors même qu'il ne dure que 90 minutes. L'esprit général du livre est cependant respecté et il en résulte une petite série B relativement efficace.


6/10
Critiques similaires
Film: Cujo
Note: 7,5/10
Auteur: Waylander
Film: Cujo
Note: 7/10
Auteur: Pathfinder

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Scalp » Mar 26 Mar 2019, 08:07

Comment j'ai trouvé ça mauvais, cheap, mal joué, suspens en bois, rien à sauver quasiment.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56314
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Jed_Trigado » Mar 26 Mar 2019, 08:12

Je l'ai découvert récemment (merci Netflix), je serais dans l'entre-deux, l'argument fantastique met quand même un temps fou avant de se mettre en place mais c'est sauvé par quelques élans formels du père Jan De Bont a la photo.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11246
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Jimmy Two Times » Mar 26 Mar 2019, 09:07

C'est vrai que la première partie est longue, un comble pour un film très court. Et que le chien est sûrement le meilleur acteur du film :lol:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar francesco34 » Mar 26 Mar 2019, 09:49

j'ai peu de souvenirs du film, pas revu depuis les années 80, faudra que je cherche sur netflix alors, je l'ai pas remarqué dans les listes.
Mon classement ciné en: 2016
Mon TOP 200
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11735
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Mark Chopper » Mar 26 Mar 2019, 10:05

Le bouquin m'avait donné l'impression de lire une nouvelle artificiellement gonflée en roman...

J'imagine sans mal les longueurs une fois adapté à l'écran.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32685
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Risque Maximum - 6,5/10

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 27 Mar 2019, 19:19

Image

Risque Maximum - Ringo Lam - 1996


Il est bien sympa ce JCVD! A vrai dire, je ne me souviens plus si je l'avais vu à l'époque. Je n'ai pas spécialement vu grand chose non plus du réalisateur disparu l'an dernier hormis City on Fire, Full Alert et Full Contact. J'ai cru comprendre que mettre la main sur les autres (bons) opus HK du réalisateur était assez compliqué. School on Fire et le dyptique Prison on Fire me font bien envie :cry: Toujours est-il que le film présent est dans le haut du panier de notre karatéka belge préféré. Une bonne petite série B typiquement estampillée 90's et qui fonctionne principalement du fait que Lam ne fasse pas lever la jambe de Van Damme toutes les 2 minutes. Hormis l'intro et l'épilogue à Nice, on a toute une partie ventrale dans le quartier Little Odessa de New York avec de sympathiques relents de polar urbain.

Ça ne révolutionne pas le genre, mais ça se suit avec un plaisir certain, il y a des bonnes tronches patibulaires (caricaturales juste comme il faut, à l'instar du terminator blondinet qui n'est pas sans rappeler un certain Dolph L.), une gonzesse qui se désape (plutôt sympa quand c'est Natasha Henstridge au sortir de la vingtaine, me rappelait plus qu'elle était si jeune à l'époque de La Mutante), des courses poursuites bien shootées et ludiques, et des gunfights sans génie mais qui font tout à fait le taf. L'ambiance un brin poisseuse de la partie new-yorkaise apporte un surplus d'âme au film. Côté script, c'est pas foufou, Jean Claude joue encore des jumeaux ( :eheh: ) et se retrouve coursé comme un lapin par la pègre russe et le FBI.

Les stombs sont plus secs que dans la pelletée de films de tournoi de Van Damme, et c'est très bien comme ça. En revanche, ça manque un peu de punchlines, le seul qui s'y essaie étant Jean-Hugues Anglade. Dommage pour lui, il joue comme une savate, gros miscast pour le coup. Ça donne envie de tenter les 2 autres Lam/JCVD en tout cas (quoique Replicant, il me semble l'avoir vu, mais là encore j'ai un doute).


6.5/10
Critiques similaires
Film: Risque Maximum
Note: 7/10
Auteur: Heatmann
Film: Risque Maximum
Note: 6/10
Auteur: Scalp

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Mark Chopper » Mer 27 Mar 2019, 20:09

Natasha Henstridge au sortir de la vingtaine, me rappelait plus qu'elle était si jeune à l'époque de La Mutante


Merci de me rappeler l'existence de ce chef-d'oeuvre :bluespit: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32685
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 27 Mar 2019, 20:27

Tout le plaisir est pour moi :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Mr Jack » Jeu 28 Mar 2019, 17:44

Toute mon enfance. :mrgreen:
Image
Through the darkness of future past
The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire walk with me
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Robocop
Robocop
 
Messages: 7910
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Jimmy Two Times » Jeu 28 Mar 2019, 18:26

Un vrai chef d'oeuvre de l'art plastique :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Big Hit - 6/10

Messagepar Jimmy Two Times » Ven 29 Mar 2019, 09:27

Image


Big Hit - Kirk Wong - 1998


WTF! Voilà comment définir simplement Big Hit. Un bon foutoir et fourre-tout qui transpose à la sauce US les délires d'une frange des polars HK baignant généreusement dans la comédie. Il fallait au moins un autre réalisateur HK, en l'occurrence John Woo, et un mec comme Wesley Snipes pour laisser passer ça en tant que producteurs.

Nous sommes à des années lumière de Crime Story ou OCTB, c'est peu de le dire. Le film m'a même fait penser à une ébauche de Pain and Gain (Marky Mark oblige), on a juste remplacé les losers bodybuildés et improvisés kidnappeurs, par de vrais pros de la gâchette, mais ils ont en commun d'être tout aussi débiles. Et de vivre dans un monde parallèle complètement utopique.

Le script est fonctionnel mais permet d'assurer un bon niveau de délire. La fine équipe kidnappe par inadvertance la nièce de leur patron, ce qui va créer d'inévitables tensions, libérer le démon d'un Lou Diamond Philips déjà bien barré à la base et foutre un peu plus dans la merde Wahlberg, bien embarrassé avec son carré amoureux (le triangle, c'est pour les buses).

Niveau action, finalement ça se passe surtout en ouverture et dans l'épilogue. Il y a quelques gunfights ou cascades gogoles qui défouraillent bien. Par contre, pas du tout fan des effets de style un peu pourraves dans la scène du premier contrat. Heureusement, ile seront abandonnés par la suite. Sans oublier une bonne moitié de métrage consacrée à la comédie pure, c'est souvent très con, mais il y a quelques trucs poilants comme le perso de Bokeem Woodbine et sa découverte tardive mais compulsive de la branlette, le daron d'Applegate (Elliott Gould) et son rapport à l'alcool ou encore le running gag de la VHS de King Kong 2. C'est con(plétement) régressif mais nickel pour un lavage de neurones après une journée de boulot.


6/10
Critiques similaires
Film: Big Hit
Note: 6,5/10
Auteur: Kareem Said
Film: Big Hit
Note: 7/10
Auteur: pabelbaba
Film: Big Hit
Note: 7/10
Auteur: angel.heart
Film: Big Hit
Note: 5,5/10
Auteur: Scalp
Film: Big Hit
Note: 3/10
Auteur: Padrino

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar pabelbaba » Ven 29 Mar 2019, 09:34

Ouais, il est cool celui-là! :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14365
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques 2019...ou pas...

Messagepar Jimmy Two Times » Ven 29 Mar 2019, 09:40

Tombé dessus par hasard au fin fond du catalogue action de Netflix. En plus, il dégage de la plateforme à la fin du mois. C'était exactement ce qu'il me fallait hier soir après avoir passé la journée sur un salon professionnel et son infernal brouhaha d'entrepreneurs bourrés dès 11h du matin :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6043
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO