Je viens de finir...

L'actualité du Software

Modérateurs: helldude, Alegas, Eikichi Onizuka

Re: Je viens de finir...

Messagepar Dionycos » Ven 04 Déc 2020, 16:51

Image

Je triche un peu, car je ne l'ai pas fini. Bloqué sur ce foutu dernier niveau (après le boss de fin), une immondice sans nom, une des pires atrocités que j'aie jamais vue. 1h30 d'essai, environ 500 morts, j'ai lâché l'affaire, c'est infaisable à la manette, la dextérité demandée n'est pas adaptée à un jeu aux sticks analogiques.
Et malheureusement, cette ultime frustration reflète une bonne partie de l'expérience globale, à savoir un die & retry tellement exigeant qu'il en oublie trop souvent le fun. Le jeu multiplie les séquences à la difficulté abyssale qui demandent 50, 100 essais (véridique) pour tout connaître par cœur. Et encore, plus d'une fois il m'est arrivé de franchir un obstacle ardu sans vraiment comprendre ce que j'avais fait de mieux que les fois précédentes. Du coup, contrairement à un Souls, la réussite n'est pas ressentie comme un triomphe, mais comme un soulagement doublé d'un "plus jamais ça!".

Dommage, car la proposition est géniale. Un jeu de parkour en vue FPS à la Mirror's Edge, avec des salles à vider de ses ennemis façon Hotline miami. Les début sont difficiles, frustrants au possible, avec quelques passages imbitables (ce premier boss, mon dieu... il m'a fallu 170 essais...), mais à mi-parcours, le jeu prend son envol avec des environnements plus ouverts, magnifiques de surcroit, qui permettent une plus grand liberté d'approche, ce qui atténue la sensation de die and retry bête et méchant qui nécessite une seule et unique approche. Entre les niveaux 9 à 16, je me suis globalement bien éclaté (hormis face à aux ennemis explosifs vers la fin).... jusqu'à cet ignoble dernier niveau qui a balayé toutes les choses positives que j'avais fini par relever.

Bref, à réserver aux fous furieux, ceux qui trouvent Hotline Miami trop simple, qui jouent à Doom Eternal en difficulté max tout en étant bourré, et qui finissent les Souls avec une main dans le slip. Et surtout, à réserver aux joueurs PC qui maitrisent le combo clavier/souris. Car je le redis, ce n'est pas fait pour la manette, à moins d'être un dieu vivant.

Edit : J'ai retenté ma chance, et suis enfin parvenu au bout du dernier niveau, ce qui m'a à nouveau demandé 103 essais, alors que je connaissais 4/5 du niveau par coeur :roll:
Image
Homeward bound. I wish I was
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Alien
Alien
 
Messages: 6166
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: Je viens de finir...

Messagepar ril » Ven 04 Déc 2020, 17:34

Euh même clavier/souris c'est méga hard, j'ai laissé tombé, ces jeux m'énerve trop vite.
Avatar de l’utilisateur
ril
Predator
Predator
 
Messages: 2962
Inscription: Jeu 11 Oct 2007, 19:04
Localisation: Cydonia

Re: Je viens de finir...

Messagepar Dionycos » Lun 07 Déc 2020, 15:51

Image

C'était très beau, et très chiant.
J'ai l'impression d'un jeu qui aurait pu n'être qu'un court-métrage d'animation, tant sa dimension ludique n'apporte pas grand chose. Et je parle pas de manque de challenge ici. Ce n'est pas nécessairement un problème. Des jeux comme Gone Home ou What remains of Edith Finch ont su me convaincre malgré leur proposition ludique épurée et leur absence totale de difficulté. C'est juste qu'ici, ce qu'on fait avec la manette ne nous fait rien ressentir, n'apporte rien au propos du jeu. On avance, on saute, on franchit quelques obstacle, résout quelques énigmes pas bien complexes, et c'est tout. Seule la mécanique de la transformation en bloc trouve un peu de sens avec ce qui est raconté (pour le côté héroïne qui s'endurcit face à l'adversité), mais sinon c'est jamais vraiment engageant, en plus d'être franchement mollasson.

Mais voila, la direction artistique est sublime de bout en bout, alors on poursuit, juste pour le plaisir de découvrir un nouveau tableau qui donne envie d'appuyer sur la touche de capture d'écran. Et pour suivre cette jolie histoire joliement illustrée, bien que beaucoup trop démonstrative. Car en dépit de son aspect cryptique, le jeu ne fait pas forcément dans la finesse côté métaphores visuelles, et on comprend d'emblée que l'on est face au récit abstrait d'une dépression/résilience. Libre ensuite à chacun d'y trouver une explication (rupture, deuil, handicap dû à un accident), mais quelle qu'elle soit, on comprendra tous qu'il y est question de tomber au fond du trou et d'un combat intérieur pour retrouver la couleur (littéralement) et le goût à la vie. C'est beau, mais un peu convenu (c'est limite devenu une tarte la crème de la scène du jv indé cette thématique), à l'image de la proposition ludique.

Bref, sympa mais vite oublié, à l'exception de quelques très belles images qui restent gravées.

6/10
Image
Homeward bound. I wish I was
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Alien
Alien
 
Messages: 6166
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: Je viens de finir...

Messagepar Alegas » Sam 13 Fév 2021, 14:04

Je n'aime pas ne pas finir un jeu en règle générale, mais là faut vraiment que je me fasse violence quand je n'y trouve aucun fun ou intérêt à le continuer.
Du coup, j'arrête Kingdom Hearts. Pendant un mois j'ai eu zéro envie de m'y remettre, je me suis fait violence histoire de finir le niveau d'Aladdin, et comme les autres c'est une torture de mon côté à jouer, entre le gameplay répétitif et approximatif + le jeu qui est globalement pas intuitif du coup (au moins une fois par niveau je suis obligé de checker sur le net pour savoir comment avancer, et j'apprends qu'il faut utiliser un pouvoir spécifique sur un pilier précis sans jamais que ce soit indiqué...). Et puis merde, pour que j'ai zéro fun dans le niveau de mon Disney préféré, faut vraiment le faire.
J'aurais voulu aimer vu le concept, mais là il faut que j'accepte le fait que cette saga est juste pas faite pour moi.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 42544
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: Je viens de finir...

Messagepar Dionycos » Sam 13 Fév 2021, 18:13

T'as bien raison, faut pas se forcer. L'année dernière j'ai fini par abandonner Xenoblade Chronicles après 16h de jeu. Comme toi sur KH, j'avais l'impression d'aller au turbin à chaque fois que je lançais le jeu tellement je m'emmerdais comme rarement (désolé pour les fans, mais ce système de combat, quelle purge !).
Image
Homeward bound. I wish I was
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Alien
Alien
 
Messages: 6166
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: Je viens de finir...

Messagepar Eikichi Onizuka » Sam 13 Fév 2021, 18:30

Faut pas se forcer c'est clair. En plus si tu n'aimes pas celui là, laisse tomber pour le suivant (chain of memories). Le premier je l'avais trouvé moyen, chain of memories J'ai vraiment eu du mal, si bien que j'ai du faire une pause. Le second j'ai aimé, birth by sleep est génial, dream drop distance bien fun et le trois c'est un vrai défouloir. Globalement j'aime bien mais je peux clairement comprendre qu'on ne puisse pas accrocher. On n'est pas fait pour certains jeux. Malgré les louanges des jeux from software, je n'y arrive pas perso et ce n'ai pas grave, le principal c'est qu'un max de joueurs y trouvent leur compte.
Avès (one shot)
Scénario : 72/72
Dessin : 0/72

Trois Vies (one shot)
Scénario : 86/??
Dessin : 0/??
Avatar de l’utilisateur
Eikichi Onizuka
Modo Rock'n Roll
Modo Rock'n Roll
 
Messages: 22539
Inscription: Mar 21 Aoû 2007, 00:20
Localisation: 48°23′59″N / 4°28′59″O

Re: Je viens de finir...

Messagepar Dionycos » Lun 22 Fév 2021, 15:03

Image

51h au compteur, en ayant exploré l'intégralité de la map (99,8% très précisément) et effectué la grande majorité des quêtes annexes. Bref, j'ai dévoré ce jeu comme jamais. J'avais fait 3 Ys avant celui-ci, et si j'avais toujours beaucoup apprécié les expériences proposées, jamais je n'avais été aussi happé par l'aventure. Il faut dire que, technique mise à part, tout est plus ambitieux dans ce 8ème opus. On est face au jeu le plus long de la saga, de très loin, et ce sans jamais ressentir de longueur ou presque (les flashback de Dana cassent parfois le rythme, mais les quelques phases longuettes représentent pas plus de 3h sur le total de l'aventure), car le plaisir de la découverte est sans cesse renouvelé.

Le principe de cartographie de la map, déjà présent dans Memories of Celceta (remake de Ys 4 sur PS Vita et PS4, que je conseille), est addictif et a vraiment du sens dans le contexte de cet opus : l'exploration d'une île mystérieuse suite à un naufrage. Alors qu'on soit clair, on n'est pas du tout sur une cartographie à la BotW, le jeu reste un jrpg dans un monde fait de zones reliées entre elles. Et même si le tout forme un open world sans ellipse entre les zones (un peu à la FF12), l'exploration reste relativement cloisonnée (mais pas couloir non plus), et ce malgré une distance d'affichage qui donne parfois envie de faire un grand saut dans le vide avec un paravoile... pour se prendre un mur invisible bien frustrant. Il faut bien garder en tête qu'il s'agit à la base d'un jeu PS Vita au budget très modeste. Ce sera mon seul vrai reproche au jeu, celui d'être un open world qui ne se donne pas les moyens de vraiment en être un.

Mais sinon, c'est que du bonheur, et la plus grande qualité des Ys est toujours là : les combats. Qu'est-ce que c'est bon ! Du action rpg survolté, bourrin en apparence mais avec quelques mécaniques à prendre en compte pour y ajouter ce qu'il faut de profondeur : esquives et gardes parfaites qui octroient des bonus de puissance et de vitesse, switch entre les personnages qui sont plus efficaces selon certains types d'ennemis... mieux vaut toutefois passer rapidement en mode difficile (ou plus pour les courageux), sous peine de rouler sur le jeu et de ne pas avoir à utiliser les fameuses esquives et gardes parfaites. Les joutes sont divines, de bout en bout, aucune lassitude en 50h de jeu, on en redemande même. Vraiment, j'ai trouvé mon maître du action-rpg aux côtés de FF7 remake, tous deux excellents dans leur style respectif.
Sans être incroyable, le scénario se suit bien. La première moitié est très légère, essentiellement axée sur l'exploration de l'ile et les relations entre les naufragés. La seconde partie prend quant à elle une tournure dramatique assez inattendue, jusqu'à prendre une ampleur jamais vue dans un Ys. On est dans tous les tropes du jrpg, mais c'est aussi un peu ça qu'on cherche dans ce genre de jeu. J'ai vraiment adoré l'arc final, bien épique malgré les lacunes techniques qui freinent la mise en scène, et la conclusion est riche en émotions. L'OST de haute volée (comme toujours dans les jeux Falcom) contribue indéniablement à ce ressenti, notamment avec la version finale du thème principal.

Bref, si vous aimez les jrpg et que les jeux à petit budget ne vous font pas peur, foncez.

8/10

Image

Mario 3D World
Sans surprise, c'était génial. Sans atteindre le degré de folie des Galaxy ou Odyssey, on est sur du Mario 3D plus que solide. La structure est assez classique et rappelle plus les opus 2D traditionnels que les aventures 3D du plombier. Ici, peu d'exploration hormis la collecte des soleil (3 par niveaux) un peu cachés. L'accent est mis avant tout sur l'efficacité des niveaux pensés comme de traditionnels parcours d'obstacles très linéaires, comme un Mario 2D donc, mais avec une 3D plus ou moins discrète qui vient toujours twister comme il faut des idées vieilles de 30 ans ou plus. En y repensant à froid, je suis même étonné que le concept de ce jeu n'ait pas été choisi pour les prémices des aventures 3D de Mario, sur la N64. On est vraiment sur une formule de transition entre 2D et 3D. Mais l'histoire en a été autrement, et Nintendo a choisi dès 1996 d'y aller à fond avec le Mario 64 qu'on connait et qui a tout changé. même si c'est aujourd'hui une purge injouable

Malgré une trop grand simplicité assez dommageable sur la première moitié de l'aventure, j'ai pris mon pied de bout en bout, et j'ai été surpris par la générosité du jeu qui propose au final plus d'une centaine de niveaux, dont un bon tiers à faire après le générique de fin. Choix assez étrange, mais cette coupure jeu principal/post game sert de marqueur de difficulté. La différence de challenge entre les niveaux avant/après générique est indéniable, et je me suis même surpris à parcourir en apnée certains niveaux des derniers mondes. Au final, il y en a pour tous les goûts, personne n'est oublié, mais les gros puristes de la plateforme se sentiront peut-être pris pour des cons sur les 2 ou 3 premiers mondes qui se parcourent bien trop facilement. Perso, ça ne m'a pas gêné tellement l'ensemble est feel good et plein de belles idées, idées qui seront reprises et complexifiées dans les derniers mondes.

Je vais voir si je fais le 100%. Là j'ai récupéré 320 étoiles et les 3/4 des tampons. Pas sûr d'avoir le courage de tout dénicher pour débloquer le dernier monde composé de 2 ou 3 niveaux hardcore si j'ai bien compris.
En tout cas je recommande à tout le monde. Un incontournable de la Wii U, qui en plus ne débarque pas tout seul...

Bowser's Fury

Qu'est-ce que c'est bien :love: Le mariage parfait entre 3D world et Odyssey. On reprend à peu près toutes les idées de game design du premier, en les transposant dans un monde ouvert digne des plus vastes niveaux du second (maie en bien plus grand), en reprenant la logique de collecte d'étoiles instaurée par Mario 64, étoiles à récupérer dans un mix de défis en tous genre : exploration, courses, plateforme pure, combats boss, parcours chronométrés etc. Le tout à un rythme trépident qui ne faiblit jamais, car le jeu est très dense et, comme un Zelda BotW mignature, toujours pensé pour apercevoir un truc à faire à chaque recoin de la map, même lorsque l'on navigue entre la douzaine d'îlots/niveaux à dos de Plessie, l'espèce de Yoshi marin géant. Résultat, impossible de décrocher. J'ai fini le jeu en un peu moins de 4h (le combat se final se déclenche une fois qu'on a récupéré la moitié des astres, 50 sur 100), et je compte bien atteindre le 100% qui semble tout à fait faisable sans trop de prise de tête.
Et bien sûr, il faut mentionner le principal concept du jeu : Bowser qui débarque toutes les 4 ou 5min et fait passer l'open world en dark mode pendant une ou deux minutes, ce qui pimente le tout en corsant la difficulté des niveaux. Pour le faire disparaitre et repasser en mode normal, deux solutions : attendre que ça passe, ou trouver un astre. Et c'est là qu'on voit le génie de Nintendo, qui a trouvé le parfait équilibre avec son open world fait de telle sorte que l'on trouve en moyenne un astre toutes les 4 ou 5 minutes. En général, quand Bowser débarque, on est toujours sur le point d'atteindre un de ces astres, et son arrivée vient naturellement corser les derniers pas de notre périple. Tout ne se goupille pas toujours à la perfection bien sûr, mais dans l'ensemble l'aventure est parfaitement rythmé par ces alternances avec le dark world. Et de temps en temps, ces phases sombres donneront lieu à quelques combats en mode choc des titans vraiment rigolos.

Du plaisir en barre, que j'aurais aimé voir décliné en jeu complet. Mais en l'état, c'est un mode de jeu bonus plus que conséquent, et peut-être qu'une aventure de ce type déclinée sur 15 ou 20h serait vite devenue redondante.

Du coup, si comme moi vous n'avez jamais fait 3D world, allez-y les yeux fermés. Sinon, ça fait peut être un peu cher pour un bonus de 4 à 8h, aussi génial soit-il.
Image
Homeward bound. I wish I was
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Alien
Alien
 
Messages: 6166
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: Je viens de finir...

Messagepar Alegas » Lun 22 Fév 2021, 15:07

Tu donnes grave envie avec ton avis sur le Mario.
Est-ce que tu sais si tout le jeu peut être joué à deux ? On se tâte à le faire ensemble avec madame.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 42544
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: Je viens de finir...

Messagepar Dionycos » Lun 22 Fév 2021, 15:13

3D world est full coop compatible, de 2 à 4 joueurs. Ca fonctionne vraiment bien, c'est pensé pour. Et si madame est moins chevronnée, elle peut opter pour Peach qui a la capacité de planer, ou Luigi qui saute plus haut. Toad, quant à lui, est à réserver pour les bons joueurs, et en solo, car il va très vite et devance facilement les autres qui finissent hors champ.
Par contre, la coop de Bowser fury est anecdotique, comparable à ce qui était proposé sur Galaxy ou Odyssey. Le deuxième joueur est limité à quelques assist du premier joueur qui contrôle Mario.
Image
Homeward bound. I wish I was
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Alien
Alien
 
Messages: 6166
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Re: Je viens de finir...

Messagepar Alegas » Lun 22 Fév 2021, 16:05

Ok cool, merci pour la confirmation : le concept me donnait l'impression d'un jeu pensé pour la coop avec ses 4 persos, mais certains tests m'ont fait douter, en me donnant l'impression que seuls un certain nombre de niveaux étaient concernés.

Et effectivement c'est anecdotique la coop que tu décris dans Bowser's Fury. Déjà celle de Odyssey avait clairement ses limites : on avait tenté un peu à deux mais celui qui avait le chapeau se faisait vite chier.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 42544
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: Je viens de finir...

Messagepar Killbush » Mar 23 Fév 2021, 09:57

Dionycos a écrit:Mario 3D World
Sans surprise, c'était génial. Sans atteindre le degré de folie des Galaxy ou Odyssey, on est sur du Mario 3D plus que solide. La structure est assez classique et rappelle plus les opus 2D traditionnels que les aventures 3D du plombier. Ici, peu d'exploration hormis la collecte des soleil (3 par niveaux) un peu cachés. L'accent est mis avant tout sur l'efficacité des niveaux pensés comme de traditionnels parcours d'obstacles très linéaires, comme un Mario 2D donc, mais avec une 3D plus ou moins discrète qui vient toujours twister comme il faut des idées vieilles de 30 ans ou plus. En y repensant à froid, je suis même étonné que le concept de ce jeu n'ait pas été choisi pour les prémices des aventures 3D de Mario, sur la N64. On est vraiment sur une formule de transition entre 2D et 3D. Mais l'histoire en a été autrement, et Nintendo a choisi dès 1996 d'y aller à fond avec le Mario 64 qu'on connait et qui a tout changé. même si c'est aujourd'hui une purge injouable

Malgré une trop grand simplicité assez dommageable sur la première moitié de l'aventure, j'ai pris mon pied de bout en bout, et j'ai été surpris par la générosité du jeu qui propose au final plus d'une centaine de niveaux, dont un bon tiers à faire après le générique de fin. Choix assez étrange, mais cette coupure jeu principal/post game sert de marqueur de difficulté. La différence de challenge entre les niveaux avant/après générique est indéniable, et je me suis même surpris à parcourir en apnée certains niveaux des derniers mondes. Au final, il y en a pour tous les goûts, personne n'est oublié, mais les gros puristes de la plateforme se sentiront peut-être pris pour des cons sur les 2 ou 3 premiers mondes qui se parcourent bien trop facilement. Perso, ça ne m'a pas gêné tellement l'ensemble est feel good et plein de belles idées, idées qui seront reprises et complexifiées dans les derniers mondes.

Je vais voir si je fais le 100%. Là j'ai récupéré 320 étoiles et les 3/4 des tampons. Pas sûr d'avoir le courage de tout dénicher pour débloquer le dernier monde composé de 2 ou 3 niveaux hardcore si j'ai bien compris.
En tout cas je recommande à tout le monde. Un incontournable de la Wii U, qui en plus ne débarque pas tout seul...


Je suis dessus aussi depuis la sortie et globalement d'accord avec tout ça, ça reprend les grandes lignes du 3D Land de la 3DS mais avec un level design encore plus ingénieux.
Je suis dans le premier monde post générique et effectivement, le challenge commence à pointer le bout de son nez (jusque là j'ai fait tous les niveaux à 100% sans souci, à savoir récupérer les 3 étoiles vertes, le tampon et le drapeau doré en fin de stage).
Bon pour le 100% par contre, je suis pas sur d'avoir le temps de m'y consacrer, faut finir tous les stages avec les 5 personnages donc ça fait quand même beaucoup remplissage (surtout qu'il suffit de finir le stage, donc aucun challenge particulier). Pour accéder au dernier monde par contre, il suffit d'avoir fini tous les stages à 100% avec un seul perso.

Je n'ai pas encore lancé Bowser's Fury, je pense que je vais attendre d'avoir fini celui là.
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8983
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: Je viens de finir...

Messagepar Dionycos » Mar 23 Fév 2021, 10:14

Il y a quelques étoiles bien galères à choper dans les stages des 3 mondes bonus. Rien à voir avec les précédents. Ceci dit, il me manque encore quelques étoiles dans certains stages des 8 premiers mondes. Il y en a certain que j'ai refait 2 ou 3 fois, et je suis infoutu de trouver les étoiles manquantes (notamment les niveaux de maison hanté, il m'en manque toujours une ou deux, ça me rend dingue). Je me suis arrêté avec 322 étoiles au compteur, et il m'en manque une seule dans le monde 11 alors qu'il m'en manque encore 4 dans le monde 3 :chut: :eheh:
Image
Homeward bound. I wish I was
Avatar de l’utilisateur
Dionycos
Alien
Alien
 
Messages: 6166
Inscription: Lun 26 Sep 2011, 15:38

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO