[Auteur] Cormac McCarthy et ses oeuvres

L'actualité autour de la littérature

Modérateurs: Dunandan, Eikichi Onizuka

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Heatmann » Sam 15 Mai 2010, 17:57

j'avait pas calculer le truc des pousses , par contre j'ai penser pareil pour Duvall :super:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33190
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Sam 15 Mai 2010, 17:58

waylander a écrit: Bah apparemment dans le livre ça parle de doigts coupés mais pas juste le pouce.
certains pensent que le pouce représente l'évolution de l'homme parce que ce doigt et l'index sont les plus importants et donc ce serait une métaphore pour dire que , dans la route, les hommes sont revenu à l'état sauvage, de barbare, connaissant ainsi une involution. Mais vu que le père et le fils ont pas ça, ça pourrait vouloir dire que la fin soumet l'idée que le petit tombe sur des cannibales et je pense pas que ce soit ça. C'est étrange ce petit détail.


Oue la fin est "positive" quand même, du coup ça élimine comme quoi sont qui n'ont pas de pouces sont des cannibales.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 15 Mai 2010, 18:00

Scalp a écrit: Sinon y a aussi
Duval qu'on peut interpreté comme Dieu ( y s'appelle Eli en plus ) venu sur terre contempler les dégats


Il donne pas de nom dans le livre et il me semblait que dans le film aussi pourtant. Après j'ia pas vu Dieu du tout dans ce perosnnage mais l'idée que la plupart se font de lui je l'aime bien.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 15 Mai 2010, 18:03

Scalp a écrit:
waylander a écrit: Bah apparemment dans le livre ça parle de doigts coupés mais pas juste le pouce.
certains pensent que le pouce représente l'évolution de l'homme parce que ce doigt et l'index sont les plus importants et donc ce serait une métaphore pour dire que , dans la route, les hommes sont revenu à l'état sauvage, de barbare, connaissant ainsi une involution. Mais vu que le père et le fils ont pas ça, ça pourrait vouloir dire que la fin soumet l'idée que le petit tombe sur des cannibales et je pense pas que ce soit ça. C'est étrange ce petit détail.


Oue la fin est "positive" quand même, du coup ça élimine comme quoi sont qui n'ont pas de pouces sont des cannibales.



ya une ambiguïté dans le roman et dans le film. On sait pas vraiment sur qui le petit tombe. Tout es fait pour y voir des gentils mais ya rien de bien clair et Pearce a un jeu ambigu a la fin. Il a pas un regarde de gentil. L fi nest clairemnt positive pour moi et pour beaucoup mai ya une ambiguïté faut l'avouer. Rien que le fait que les mecs les ont suivis sur énormément de km. Dans quel but? Pourquoi pas les accoster avant que le père meurt? Pourquoi pas dire clairement ce qu'ils veulent, aider le père et le fils ? Pourquoi débarquer que quand le père est à la ramasse? Bon pour moi c'est pas ça mais ya pas de réponses claires.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Sam 15 Mai 2010, 18:07

La scène de dialogue entre Viggo et Duval laisse pensé ça quand même, quand Duval parle de son fils notamment, et on peut pensé aussi que
Duval est là pour tester les hommes qui restent
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Sam 15 Mai 2010, 18:08

waylander a écrit:
Scalp a écrit:
waylander a écrit: Bah apparemment dans le livre ça parle de doigts coupés mais pas juste le pouce.
certains pensent que le pouce représente l'évolution de l'homme parce que ce doigt et l'index sont les plus importants et donc ce serait une métaphore pour dire que , dans la route, les hommes sont revenu à l'état sauvage, de barbare, connaissant ainsi une involution. Mais vu que le père et le fils ont pas ça, ça pourrait vouloir dire que la fin soumet l'idée que le petit tombe sur des cannibales et je pense pas que ce soit ça. C'est étrange ce petit détail.


Oue la fin est "positive" quand même, du coup ça élimine comme quoi sont qui n'ont pas de pouces sont des cannibales.



ya une ambiguïté dans le roman et dans le film. On sait pas vraiment sur qui le petit tombe. Tout es fait pour y voir des gentils mais ya rien de bien clair et Pearce a un jeu ambigu a la fin. Il a pas un regarde de gentil. L fi nest clairemnt positive pour moi et pour beaucoup mai ya une ambiguïté faut l'avouer. Rien que le fait que les mecs les ont suivis sur énormément de km. Dans quel but? Pourquoi pas les accoster avant que le père meurt? Pourquoi pas dire clairement ce qu'ils veulent, aider le père et le fils ? Pourquoi débarquer que quand le père est à la ramasse? Bon pour moi c'est pas ça mais ya pas de réponses claires.


C'est vrai que la fin est très ambigu, c'est a nous de choisir l'option qu'on préfère, perso je pense quand même que
Pearce et sa famille sont des cannibales
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 15 Mai 2010, 18:12

La discussion est ambiguë oui mais tout ce qu'il dit un homme normal aurait pu le dire aussi (parler d'un fils n'a rien d'exceptionnel hein :mrgreen: ce serait une image clichée de Dieu quand même : vieux clochard titubant et abattu. Je pense pas que McCarthy rentre dans ce genre de délire mais c'est sur qu'il a voulut qu'on y voit Dieu. Un ancien toujours en vie, marchant, sans but. Forcément tout le monde va y voir Dieu. Je trouve ça justement trop facile, pas subtil du tout donc ça m'étonne mais l'idée que t'as est géniale. Pour moi c'est juste un survivant qui marche sans but, et malgré le poids des années ne ocntinue que par réflexe, stimulis mais inconsciemment et ça représente une forme d'espoir en même temps que de perdition. tout est dévasté, ya ceux qui survivent et ya ceux qui marchent sans savoir où ils vont, par réflexe instinctif.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Sam 15 Mai 2010, 18:15

En tout cas le film est riche en interprétation et on est loin de la branlette, j'aime autant cet approche très "réaliste" que l'approche "comics book" du livre d'eli, 2 films qui a mon avis vont rester dans les mémoires.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 15 Mai 2010, 18:17

Alors perso j'ai le cul entre deux choses pour la fin : alors d'une part je pense que ce sont des canibales parce que McCarthy qui fait une belle fin pleine d'espoir je trouve ça bizarre, mais d'un autre coté, ça collerait pas au film, aux discours du père, du fils, etc...je me dis qu'après tout la famille à la fin elle a un chien, des mômes, je vois pas trop pourquoi ils se prendraient la tête à bouffer que le fils et s'en foutre du père qui certes est malade (était) mais quand t'as faim t'as faim et puis à la base ils sont pas sensés le savoir qu'ile est malade. Je trouverais ça bizarre qu'après toute la noirceur de l'ambiance, des horreurs, de la solitude, l'auteur veuille encore mettre un point noir à son œuvre. Je pense que c'est aussi un sacré message qui porte sur l'espoir dans les pires situations. Que dans un monde dévasté ya ceux qui vont revenir à l'age de pierre mentalement et ceux qui vont préserver leur humanité. Je préfère , et je l'ai pris comme ça de toute façon mais j'y pense souvent et d'un coté ça me casserait les couilles que ce soit toi qui ai raison. Parce que ça niquerais totalement ce qui m'a traversé pendant la lecture.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 15 Mai 2010, 18:19

Scalp a écrit: En tout cas le film est riche en interprétation et on est loin de la branlette, j'aime autant cet approche très "réaliste" que l'approche "comics book" du livre d'eli, 2 films qui a mon avis vont rester dans les mémoires.


La route c'est ce qu'aurais du être I am legend niveau ambiance. Pas visuelle mais intérieur. Personnage, solitude, dépressif etc.. Je sais pas si t'a lu I am legend mais le film avec Smith c'est à l'opposé.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Milkshake » Sam 15 Mai 2010, 18:54

Ouai la fin est géniale (on aura beau dire les fin ambiguë c'est toujours un gros plus pour un film) mais j'aime bien croire que ce sont des méchants en tout cas dans le film leur sale gueule ça aide pas à penser que ça fini en happy end et connaissant la noirceur de McCarthy ça m'étonnerais que l'on ai droit à un happy end.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8666
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Sam 15 Mai 2010, 18:55

Tout le monde a des sales gueules dans le film aussi quand même donc leur tête ça veut rien dire :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 15 Mai 2010, 19:57

Bah ouais ils sont tous des sales gueules. Milkshake un monde dévasté comme ça les mec vont pas être tout propre, tous beaux et rasés. Perso je pense que si c'est des cannibales ya un truc de pas logique dans le délire. Ça me parait bizarre cette fin très sombre que certains y voient. En tout cas l'unanimité sur le net c'est la fin pleine d'espoir. Disons que vu le fond du film et ce que porte en eux les persos principaux j'ai du mal à me dire que McCarthy change de direction à la fin. Je veux dire par là que la fin, c'est une famille qui accueille le gamin. Ya une femme, des mômes (ou un seul je sais plus) un chien etc... le contraste avec les cannibales du départ est trop fort et appuyé pour que ce soient des cannibales (à mon avis). Et puis le fait des les suivre comem ça etc...c'est étrange à mo navis. et puis le chien quoi ( les mecs crèvent la dalle et malgré qu'ils soient cannibales ils gardent le chien? Bon ok un chien ça peut être utile pour sentir les autres humains c'est clair). Je sais pas c'est super ambigu. Ya autant d'arguments pour l'une que pour l'autre des théories. Chacun en sort avec son truc à soi quoi.
edit: je viens de relire la fin et c'est clairement pas ambigu en fait : la femme est bien trop protectrice avec l'enfant et ya même une phrase du narrateur qui dit que l femme lui parfait "parfois" de Dieu ce qui sous entend un futur avec elle, en sa présence donc que le gamin "vit". en plus, je me dis que si leur but c'est de bouffer le môme je vois pas pourquoi il l'aurait pas tuer de suite au lieu de le laisser dire au revoir au père, mettre une couverture sur lui (donc déjà niveau survie ça fait une couverture en moins) et des dialogues comme ça ça sent pas de mauvaises intentions.


" Le femme quand elle le vit l'entoura de ses bras et le serra contre elle. Oh, dit-elle je suis si contente de te voir. Elle lui parlait quelquefois de Dieu. Il essayait de parler à Dieu mais le mieux c'était de parler à son père et il lui parlait vraiment et il n'oubliait pas. LKe femme disait que c'était bien. Elle disait que le souffle de Dieu était encore le souffle de son père bien qu'il passe d'une créature humaine à une autre au fil des temps éternels"

Faut pas oublier non plus que le mec laisse le flingue au petit. Signe de confiance alors qu'un cannibale chercherait à se mettre en position de dominant. Là ya un risque même si c'est un gamin qui tient l'arme. Je pense vraiment que le roman est plein d'espoir et porte le feu. Et ça m'arrange. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Livre] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Milkshake » Sam 15 Mai 2010, 22:08

Scalp a écrit: Tout le monde a des sales gueules dans le film aussi quand même donc leur tête ça veut rien dire :mrgreen:


Ma remarque c'était du second degré j'aurais du rajouté :mrgreen: mais l'attitude du couple dans le film est ambigüe mais maintenant que Way a disséqué la fin du roman on peut plus rien dire :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8666
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Auteur] Cormac McCarthy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Jeu 04 Nov 2010, 14:42

J'ai commencé Meridien de Sang ( plus de 200 pages lu ) et je crois bien que je vais pas finir, alors oue c'est une descente en enfer ultra violente mais j'accroche pas au style d'écriture, me fait grave chier en lisant.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO