[Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

L'actualité autour de la littérature

Modérateurs: Dunandan, Eikichi Onizuka

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Val » Mer 05 Oct 2011, 17:48

Underworld USA est sorti en poche aujourd'hui (vu en magasin).
Image
"Eyes Wide shut est ridicule. Kubrick n'est jamais allé dans une partouze alors que moi oui." ( Claude Lelouch)
Mes DVDs
Top 100
Avatar de l’utilisateur
Val
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12635
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51
Localisation: The Holy Mountain

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Val » Sam 26 Mai 2012, 13:53

François Busnel a consacré son "Carnet de route" jeudi soir sur France 5 à Ellroy.
A revoir jusqu'a jeudi prochain.
Image
"Eyes Wide shut est ridicule. Kubrick n'est jamais allé dans une partouze alors que moi oui." ( Claude Lelouch)
Mes DVDs
Top 100
Avatar de l’utilisateur
Val
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12635
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51
Localisation: The Holy Mountain

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Sam 26 Mai 2012, 15:30

Super reportage :super:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Dim 10 Fév 2013, 17:16

Concernant les œuvres à venir et contrairement à ce qu'il avait annoncé au cours de ces dernières années de ne plus écrire sur Los Angeles, Ellroy s'attaque à un nouveau Quatuor se déroulant dans la Cité des Anges. Ses romans auront lieu pendant la Seconde Guerre mondiale, époque qu'il connaît peu, selon ses termes, et traiteront entre autres thèmes des prisons secrètes où les Japonais furent internés. Plusieurs personnages apparus dans le précédent Quatuor et dans la trilogie Underworld USA seront présents. Le premier roman sortira fin 2013 aux États-Unis, sous le titre Perfidia, chez William Heinemann, qui a acquis les droits pour les quatre romans. Wikipédia.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Milkshake » Mar 05 Mar 2013, 21:38

ça va être énorme, vu l'ambition de la quadrilogie et ça sort déjà cette année :bluespit: :bluespit: :bluespit:

I am nothing but power-crazed and I have finally found a vent, World War II, big enough to house my megalomania. This is what will keep me busy for the next seven or eight years.

How about in real life?
I don’t know. I make it up. In the case of Perfidia, we know the Japs bombed Pearl Harbor on 12/7 of ‘41. We’ve got a Japanese criminalist over here. We’ve got Capital William H. Parker over here. The demonic Irish cop Dudley Smith over here. I know what I’m doing. I know what’s real and what’s fictional. After a while, as I’ve put it all together, it blurs. In the end, I end up telling people like you I don’t know.


What can you tell me about the second L.A. quartet novels?
The L.A. quartet (“The Black Dahlia,” “The Big Nowhere,” “L.A. Confidential,” “White Jazz”) covers Los Angeles between 1946 and 1958. The Underworld U.S.A. trilogy, (“American Tabloid,” “The Cold 6000,” “Blood’s A Rover”) covers America at large from ‘58 to ‘72. The second L.A. quartet, I’ve just begun the first volume, takes characters from the original trilogy and places in Los Angeles during World War II as significantly younger people. I’m writing the first novel now. It transpires solely within the month of December, 1941, the month the Japanese bombed Pearl Harbor.



La dernière interview de Ellroy sur le Dahlia de de Palma, sur Rempart :mrgreen: et Zodiac de Fincher 8)

While The Black Dahlia was in pre-production, you seemed cynical about the adaptation. Was there anything you enjoying about that movie?
Let’s put it this way: I would never criticize for an attribution any motion picture based on one of my books because I took the money. Nobody forced me to take the money. Black Dahlia, the poorly received movie, sold more books for me in seven weeks than the magnanimously acclaimed L.A. Confidential did in fifteen years. It’s about the books in the end.

Did you enjoy Rampart?
No.

Did the film stay true to how you envisioned it?
It’s not my vision at all. It was rewritten from underneath me by the director. That motion picture has nothing to do with the original script that I wrote. Nothing.

How much do you know about the Zodiac killer?
I know some. I’ve seen David Fincher’s wonderful movie a dozen times. I read the two books. The movie’s a luminous work of art. Glynn loves the movie as well. I find it breathless and very deep, imperfect, and wonderful. Glynn, Anne [Redding] and I at lunch were talking about unknowability and the metaphysics of it. It’s at the heart of the Black Dahlia murder case.

Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8666
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Val » Mer 14 Aoû 2013, 23:24

American Dog, doc sur Ellroy de 2005, diffusé en ce moment même sur Arte, et disponible sur Arte+7
Image
"Eyes Wide shut est ridicule. Kubrick n'est jamais allé dans une partouze alors que moi oui." ( Claude Lelouch)
Mes DVDs
Top 100
Avatar de l’utilisateur
Val
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12635
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51
Localisation: The Holy Mountain

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Waylander » Sam 29 Mar 2014, 09:27



Fred Otash était un flic véreux de Los Angeles devenu détective privé, maître chanteur et proxénète. Il était surtout connu pour avoir colporté des ragots sur le tout Hollywood pour le compte du magazine Confidential. Avec son goût pour les seconds couteaux à la personnalité trouble, Ellroy s'est emparé d'Otash et en a fait un personnage de fiction qui apparaît dans American Death Trip et Underworld USA. Il lui donne le premier rôle dans Extorsion en l'imaginant au purgatoire, torturé par ses anciennes victimes, de Marilyn Monroe à Montgomery Clift en passant par Ava Gardner. Freddy O ne pourra obtenir une remise de peine et "accéder au nuage supérieur" que s'il confesse ses péchés. Pour cela il va solliciter l'aide d'"un plumitif nommé Ellroy".
Avatar de l’utilisateur
Waylander
Superman
Superman
 
Messages: 24822
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Milkshake » Lun 11 Mai 2015, 21:33

Image

Perfidia.

Plusieurs années d'attentes enfin récompensé, Ellroy reste le roi incontesté du polar est de retour 8) , personne d'autre n'est capable de sortir une intrigue aussi clair et tordu sur 700 pages foisonnantes de personnages qui ont déja habité sa précédente quadrilogie sur LA et sa trilogie Américaine.

Ellroy entamme une nouvelle quadrilogie, tente de lier toute son oeuvre pour finir en beauté avec son récit le plus ambitieux de sa carrière qui va s'étaler sur 4 bouquins.

Un livre à la fois passionant (comme d'hab il faut rester concentré pour pas manquer un détail) et frustrant car contrairement à ces 7 précédents livres, ce roman n'est finalement qu'une longue introduction, un épisode 1 d'une série à la manière d'une franchise super héros tout n'est là que pour préparer la suite, il n'y a pas de véritable fin.

Pour la première fois Ellroy ressere son récit, le livre s'étale - d'un mois, décembre 1941. On sent qu'Ellroy en garde sous le coude pour la suite. Ce qui est frustrant c'est qu'il garde certainement le meilleur.

Là ou dans ces précédents il aurait fait des ellipse pour aller à l'essentiel de l'affaire et faire un one shot qui se tient à lui seul, Ellroy lâche ici sa mitraillette de mots pour revenir à un style plus classique du premier quatuor et faire d'une enquête un récit qui va cotoyer la grande histoire caché des Etats-Unis sans être aussi fort qu'Americain Tabloid et American Death Trip.

Il faut 100 pages pour que ça démarre (avec l'attaque de Pearl Harbor) pour que le récit s'enflamme pour ne plus nous lacher et finir sur un dernière tiers de très haut niveau. Parce qu'il faut bien introduire tout ces personnages (on retrouve Hoover, le père Joe Kennedy, une floppé de star de ciné surtout Bette Davis qui a rôle important, Lee Blanchard, Ward Little, Claire de Haven....) déjà apparu auparavant, fini les trios des ces 7 précédents romans, ici on a droit à un quatuor de perso principaux.

Du pur Ellroy avec le duo de flic Dudley Smith et William H. Parker, pour le coup c'est la partie la moins surprenante, on est terrain connu (on pense beaucoup à L.A. confidential et ces luttes de pouvoirs, c'est pas mon Ellroy préféré) avec ces mecs qui se tiennent par les couilles et se font des coups bas pour l'argent et le pouvoir.

Les passages les plus passionant à lire :love: :

- le journal intime de Kay Lake (Héroine du Dahlia Noir) dont la partie infiltration chez les communiste n'est pas sans rappeler Le Grand Nulle Part (ce qu'Ellroy a fait de mieux en polar pur), le personnage feminin le plus fort et trouble qu'Ellroy ait écrit et on sent que c'est là qu'il a pris le plus de plaisir à écrire.

- Le personnage de flic Japonais Hideo Ashida avec qui ont suit l'enquête et qui ne cesse de nous surprendre et c'est avec lui qu'on sent le mieux la répercussion de la guerre qui l'oblige à se dépasser pour survivre.

Bref le meilleur reste à venir car le fond de l'histoire la construction des camps d'internement pour les Japonais sur le territoire US n'a pas démarré, ce n'est qu'un long préquel ce Perfidia. Donc il faut s'attendre pour le prochain voir 2 prochains roman à un niveau dantesque.

Après est-ce que Ellroy arrivera à ne pas s'essoufler avant la fin et le 4ème tome comme cela a pu être le cas pour Underworld USA relativement décévant avec toute sa parenthèse à Haiti... l'on sentait qu'Ellroy avait déja narrer le plus intéréssant (les assasinat des Kennedy et Luther King) et ne savait pas comment finir son récit. A voir.

En tout cas en plaçant son histoire sur cette periode noir de l'histoire américaine, Ellroy arrive à insufler un nouveau souffle obsessionnel (les Japs, les sous marins, les loups oui les loups :mrgreen: , les films de propagande fait maison, les films Hollywodien des années 40) tout en rejouant les cartes qui ont peuplé ces 7 précédents romans.

En espérant qu'il puisse s'en affranchir totalement sur les prochains pour vraiment faire décoller son récit comme il le fait sur toute la dernière partie de ce Perfidia qui ne donne qu'une envie, lire la suite. :bluespit:

Là il va encore falloir attendre au moins 3/4 ans. :cry: L'attente est trop longue.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8666
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Mr Jack » Jeu 28 Mai 2015, 12:23

J'avais Lune Sanglante pour découvrir le monsieur mais finalement je pense que je vais direct commencer par le quator de LA, même si ça me fait chier d'avoir vu Le Dahlia Noir et LA Confidential en film avant de les lire -mais après j'en ai que des souvenirs lointains.
Image
Through the darkness of future past
The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire walk with me
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Alien
Alien
 
Messages: 6133
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Mark Chopper » Jeu 28 Mai 2015, 12:42

C'est très bien pour commencer Lune sanglante.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 29644
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Mr Jack » Jeu 28 Mai 2015, 17:44

Ouais mais moi je suis relou, si je commence la trilogie je la finis. Je suis impatient je veux lire le meilleur tout de suite. :mrgreen:
Image
Through the darkness of future past
The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire walk with me
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Alien
Alien
 
Messages: 6133
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Scalp » Jeu 28 Mai 2015, 18:21

Pas gênant d'avoir vu les films avant, et puis le Dahlia noir ça a tellement rien à voir avec le livre que t'as l'impression d'avoir une nouvelle histoire.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 55669
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Auteur] James Ellroy et ses oeuvres

Messagepar Mr Jack » Jeu 28 Mai 2015, 20:51

Vu le niveau du film j'ai pensé (espéré) la même chose. :mrgreen:
Image
Through the darkness of future past
The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire walk with me
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Alien
Alien
 
Messages: 6133
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: The Twilight Zone

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO