[Val] Mes Critiques en 2014

Modérateur: Dunandan

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Val » Ven 11 Juil 2014, 22:32

Film sans critique :

Happy Together de Wong Kar-Wai (1997)

Image

Je suis vraiment embêté par cette séance, car je ne suis tout simplement pas rentré dans le film. A aucun moment, je ne me suis intéressé aux personnages si bien que j'ai fini par décrocher. Est-ce le fait que l'histoire soit celle d'un couple homosexuel qui m'a empêcher de me sentir impliqué ? Je ne sais pas, même si je ne crois pas que ce soit la raison déterminante. Un mystère donc, comme il en arrive parfois.

5/10 (car ça reste excellent sur la forme).
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Ven 11 Juil 2014, 22:35

Faut aimer les histoires de couples hystéros qui s'engueulent.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38276
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar pabelbaba » Sam 12 Juil 2014, 09:33

Moi j'adore! :mrgreen:

D'ailleurs j'ai toujours pas vu le documentaire sur le tournage qui doit valoir le coup d'œil.
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 18671
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Inspecteur Harry (L') - 7/10

Messagepar Val » Sam 12 Juil 2014, 22:58

L'INSPECTEUR HARRY
Dirty Harry
- Don Siegel - 1971

Image Image Image


Alors davantage connu pour ses rôles de cow-boy, Clint Eastwood devenait en 1971 une icône du cinéma d'action en campant pour la première fois le mythique Harry Callahan. Encore tout jeune réalisateur (son premier film, le curieux Un Frisson dans la nuit, sortira quelques semaines avant Dirty Harry), il confie la mise en scène à son ami et mentor Don Siegel, un des rares cinéastes formé à l'école des studios à avoir beaucoup tourné sous le Nouvel Hollywood. Harry Callahan, flic solitaire et aux méthodes peu consensuelles se retrouve chargé de l'enquête sur un serial killer choisissant ses victimes sans logique particulière et qui ne tarde pas à faire chanter le maire pour obtenir une rançon.

On a beaucoup écrit sur le fascisme supposé du film. Il serait temps de mettre fin à ces grotesques opinions relevants plus de l'hystérisation du débat politique que du jugement artistique. En effet, à aucun moment on ne peut reprocher le film d'être susceptible de prôner des valeurs d'extrême droite. Le racisme supposé de Harry relève plus de l'humour et d'une misanthropie plus ou moins feinte que d'une réalité : ses meilleurs amis sont finalement le médecin noir et son coéquipier hispanique, et il s'amuse même de sa réputation de misanthrope. Quand à l'apologie de la justice expéditive, on a beau chercher, elle est aux abonnés absents. En effet, il faut attendre longtemps pour que Harry franchisse la barrière légale : cette scène (celle du stade) n'intervient qu'après que Harry ai tenté de jouer le jeu de Scorpio et ai fini blessé. Mais il ne faut pas oublier que le film s'inspire grandement du tueur du Zodiaque, ayant sévi pendant des années et dont les journaux se sont fait l'écho à grande échelle. Ainsi, plutôt que de prôner l'auto justice, le film interroge surtout sur la capacité des institutions traditionnelles à affronter ces nouveaux tueurs. Plus qu'une revendication politique, une interrogation qui se révèle assez dérangeante moralement, ce qui explique peut-être que le film ait autant déplu.

Mais il ne faut pas oublier que le but de Eastwood et Siegel est avant tout d'offrir un film policier efficace et divertissant. Et on rejoint en ce sens le paragraphe précédent : le personnage de Harry est , me semble-t-il, profondément inspiré des cow-boys joués auparavant par Eastwood. Ainsi, son caractère outrancier vient du fait que nous sommes face à un western urbain. La mise en scène de Siegel ne fait aucun doute là-dessus (voir la scène où Harry attend en haut d'un pont que le bus scolaire arrive a son niveau, où les scènes de fusillades, filmées comme un duel westernien). En ce sens, Siegel réussit son challenge : livrer une nouvelle référence du polar et faire de Eastwood une icône du cinéma d'action. On regrettera juste que l'enquête ne soit pas toujours très passionnante, faute à un « méchant », pas forcément très intéressant.

7/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Val » Lun 14 Juil 2014, 01:14

Encore un film sans critique :

Le Grand Pardon de Alexandre Arcady (1981) : 3/10

Image

Quand le tocard Arcady essaie de singer le Parrain de Coppola... Absolument ridicule du début à la fin, mal joué, mis en scène n'importe comment, ça cabotine comme c'est pas permis en se prenant au sérieux. En plus, tout le monde se force sur l'accent yiddish. Et pour finir en beauté, le film suggère que les homosexuels sont forcément des traites et des ordures, tandis qu'un bon criminel mafieux, si il croit en Dieu et est un bon pratiquant, ne peut pas être foncièrement mauvais : pour preuve, Roger Hanin se rend bien poliment au flic a la fin.

"Tous les juifs pardonnent, sauf un... : moi !" (cette phrase surréaliste est réellement dans le film).
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Scalp » Lun 14 Juil 2014, 07:53

En une phrase tu m'as donné envie de voir le film !!
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58455
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar pabelbaba » Lun 14 Juil 2014, 08:58

Ça m'a donné envie de voir le 2! :chut:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 18671
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Lun 14 Juil 2014, 09:29

Val a écrit:"Tous les juifs pardonnent, sauf un... : moi !" (cette phrase surréaliste est réellement dans le film).


Replacée dans son contexte (Yom Kippour), je la trouve bien balancée :chut:

Il ne fallait pas le prendre au sérieux. C'est du nanar qui permet de s'amuser. Et la suite avec Christopher Walken qui élève des lévriers :love:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38276
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Val » Lun 14 Juil 2014, 10:49

Etant un peu déviant, la perspective d'un face à face Roger Hanin/Christopher Walken est assez alléchante. Mais franchement, même au second degrès c'est franchement douteux.
L'homosexualité de Giraudeau qui arrive comme un cheveux sur la soupe dans sa dernière scène. Ça sert à quoi à part faire comprendre que c'est une preuve de son immoralité ? Et le final digne des pires films américains, où on est gentil parcequ'on est croyant et où Hanin se rend à la police parceque quand même, il a été méchant. Au secours.


Et sinon y a quand même Jean Benguigui avec un accent pas possible.
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Kakemono » Lun 14 Juil 2014, 17:41

Quel calvaire ce film. :eheh: Vu il y'a quelques années et j'en garde un souvenir atroce, comme tout les films d'Arcady que j'ai vus d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9925
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Val » Lun 21 Juil 2014, 21:00

Mémo, peut-être que ça me poussera a me bouger :

114) The Misfits (Les Désaxés) de John Huston (1961) [Blu-Ray, VOST] : 8/10
115) Jeux Interdits de René Clément (1952) [HD1] : 8/10
116) Mercredi, folle journée de Pascal Thomas (1999) [Arte HD] : 5/10
117) Magnum Force de Ted Post (1973) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
118) The Enforcer (L'inspecteur ne renonce jamais) de James Fargo (1976) [Blu-Ray, VOST] : 4/10
119) Fa yeung nin wa (In the mood for love) de Wong Kar-Waï (2000) [DVD, VOST] : 9/10
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Alegas » Lun 21 Juil 2014, 22:40

Une critique pour le Wong Kar-Waï serait fortement souhaitée.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44256
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Val » Lun 21 Juil 2014, 22:53

J’essaierai alors de trouver le temps de dire quelques mots (même si je n'ai plus trop de courage ces temps-ci, puisque je refait mon Scalp à la station service cet été^^). :wink:
Suivront 2046 et The Grandmaster et j'aurais fini l'intégrale Wong Kar-Wai.
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar osorojo » Mar 22 Juil 2014, 00:44

J'préfèrerais les deux premiers persos, le WKW y a déjà eu pas mal de choses de dites ^^
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 18508
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Val] Mes Critiques en 2014

Messagepar Val » Mar 22 Juil 2014, 08:17

Faut que je me bouge le cul quoi. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17484
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO