[Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Modérateur: Dunandan

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Lun 02 Juin 2014, 13:16

J'ai voulu mater mon DVD de Commando hier. Mes yeux et mes oreilles n'ont pas tenu 5 minutes. Une horreur ! Il y a encore deux ans, ça allait, mais après un régime blu-ray, je ne supporte plus.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38274
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Bling ring (The) - 2,5/10

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 04 Juin 2014, 05:43



The Blin Ring - Sofia Coppola - 2013


Une belle coquille vide en ce qui me concerne. A vouloir absolument porter à l'écran des faits divers qui peinent déjà à exister en tant que tels, il ne faut pas s'étonner d'avoir du mauvais cinéma. J'essaye de comprendre quel est le point de vue de Sofia Coppola à propos de ces jeunes victimes de la mode et du star system qui tuaient l'ennui en cambriolant les maisons de stars en carton. Je ne trouve pas. The Bling Ring est totalement désincarné, dépourvu de toute réflexion et devient de manière incompréhensible sujet aux sur-interprétations en tout genre. Pourtant très court (1h20), le film est une spirale d'une répétitivité absolue et se résume à une suite de pseudos cambriolages sous forme de défilé de mode incessant. "OH MY GOD!" Du Channel, des Louboutin, du Alexander McQueen, OH MY GOD! Voilà à quoi se résument les lignes de dialogue... Les personnages? A part de jeunes filles écervelées lobotomisées par la télé et autres médias, qui peut s'y identifier? Quant à la vaine tentative de critique de l'influence des réseaux sociaux que certains voient en filigrane... Super, trois séquences montées de quelques secondes avec des photos destinées aux-dits réseaux et on devrait penser que le film est l'égal de Social Network? Le mal être d'une génération qui mise tout sur le paraître. Sauf que pour paraître, il faut déjà exister. Il y a bien un semblant de volonté d'analyser cette banalité ahurissante vers la fin mais il est déjà trop tard. Sofia, tu n'as déjà plus rien à dire après pourtant deux premiers essais plus que réussis (Virgin Suicides et Lost in Translation)? Parce que là, ceux qui te reprochaient de n'être qu'une fille à papa arriviste ont de plus en plus de grain à moudre au vu de ce dernier opus et des précédents qui ne font que brasser du vent. Dans une interview, elle expliquait que l'absence de point de vue sur les faits exposés était une volonté de sa part de laisser le spectateur se forger sa propre opinion. Belle hypocrisie, au contraire de ses personnages qui sont juste bêtes.
Critiques similaires
Film: Bling Ring (The)
Note: 3/10
Auteur: osorojo
Film: Bling Ring (The)
Note: 1/10
Auteur: Creeps
Film: Bling Ring (The)
Note: 7,25/10
Auteur: robin210998
Film: Bling Ring (The)
Note: 5/10
Auteur: Nulladies
Film: Bling Ring (The)
Note: 5,5/10
Auteur: Velvet

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Dunandan » Mer 04 Juin 2014, 06:11

The Bling Ring est totalement désincarné, dépourvu de tout point de vue et devient de manière incompréhensible sujet aux sur-interprétations en tout genre.


Je ne sais pas si cette pique m'est indirectement adressé, mais moi aussi je lui reproche de ne pas affirmer de point de vue suffisamment solide alors qu'il y avait beaucoup de choses à dire ... (cela marchait bien dans Virgin Suicides, mais pas ici avec un sujet divers autrement moins riche et palpitant).

Ce qui m'intéresse dans ce film, c'est sa qualité de film-témoin d'une génération (et oui je sais je suis contradictoire, je viens d'affirmer le contraire, mais il y a quand même des choses à glaner malgré ce que tu affirmes, en suivant l'approche distanciée de la réalisatrice), rien de plus, même si ça peut paraître peu pour certains ...
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19688
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 04 Juin 2014, 06:21

Loin de moi cette idée. Je parlais de la critique en général, qu'elle soit pro ou non. Hulkiss disait donc vrai :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar zack_ » Mer 04 Juin 2014, 06:24

Il faudrait qu'il revienne donc! Au risque que certains le repousse dehors...
zack_
 

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Dunandan » Mer 04 Juin 2014, 06:25

@ Jimmy : Ah non par pitié, tu n'as pas le droit ... :mrgreen:. De toutes façons ce genre de film me parle, c'est l'une des raisons ... (comme ça m'a parlé dans Spring Breaks, et à plus forte raison dans No Pain No Gain). Ouais je sais, je fais des comparaisons de malade mental, mais je sais que j'ai raison ... en un sens 8).
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19688
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Promised Land - 7/10

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 04 Juin 2014, 22:43



Promised Land - Gus Van Sant - 2013


De Gus Van Sant, je n'ai pas vu grand chose. Pas vraiment un cinéaste qui m'excite sur le papier. Je garde le souvenir d'une séance atrocement ennuyeuse (Last Days), d'une Palme d'Or assez planante sans être flamboyante à mes yeux (Elephant) et c'est tout. Will Hunting, c'est trop loin et je n'en ai aucun souvenir. Bien conscient que Promised Land est un opus mineur en terme d'intention, mais pourtant doté d'un sujet intéressant et original (une multinationale rachète les baux de bouseux pour exploiter le gaz de schiste qui croule sous leurs pieds), c'est vraiment par le plus grand des hasards que je me suis retrouvé devant le film. Bien m'en a pris puisque le résultat est plutôt réussi bien qu'il souffre de quelques défauts.

A l'origine, ce devait être le premier long réalisé par Matt Damon mais il laissa finalement la main à Van Sant, pour une troisième collaboration avec le réalisateur. Il est toutefois co-scénariste et tient le rôle principal. VRP quasi infaillible, il débarque dans une petite ville en vue de faire signer de juteux contrats aux propriétaires terriens qui peinent à joindre les deux bouts. Mais c'est sans compter sur un activiste écolo, bien décidé à lui mettre des bâtons dans les roues. David contre Goliath.

Van Sant fait évoluer sa caméra au rythme de la vie paisible (en dépit de la précarité) qui anime la petite bourgade. La réalisation est très aérienne et fort agréable, soutenue par une belle BO. Les acteurs sont très bons que ce soit Damon, Frances McDormand (leur duo fonctionne à merveille) ou encore John Krasinski (lui aussi co-scénariste), qu'on retrouve avec plaisir quand on est amateur de The Office. Promised Land aborde un sujet qui pourrait devenir d'actualité dans nos contrées un de ces quatre matins et retient l'attention. Dommage que le retournement de veste express du personnage principal soit un peu bâclé, lui qui semblait si déterminé jusque là. La bluette sentimentale est un peu de trop. En tout cas, il y a un twist auquel je ne m'attendais pas vraiment dans ce type de film et j'avoue m'être bien fait berné. Pas franchement révolutionnaire dans sa façon de critiquer les méthodes douteuses des multinationales, le film réjouit cependant dans sa manière de dépeindre l'Amérique ravagée par la crise. L'envers du décor est peu reluisant mais les personnages rencontrés en ces lieux sont un trésor inestimable.


7/10
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Jimmy Two Times » Ven 06 Juin 2014, 22:35

Je viens de revoir Pacific Rim et sans surprise, c'est pas terrible à la revoyure. Je baisse ma note à 5.5/10.
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar zack_ » Sam 07 Juin 2014, 07:39

Tu m'étonnes - moi qui le voulait pour faire une demo son, je vois que je l'ai toujours pas pris tellement c'est creux
Et ils veulent faire le 2 :shock:
zack_
 

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar puta madre » Sam 07 Juin 2014, 10:52

J'avais bien aimé Pacific Rim, mais je doute que ce film supporte bien un deuxième visionnage (à moins d'utiliser la fonction avance rapide entre deux combats).
Pour la suite en préparation, pourquoi pas, après tout le concept est excellent et Del Toro a déjà prouvé à deux reprises qu'il pouvait signer des suites meilleures que l'original...
Image
Avatar de l’utilisateur
puta madre
Batman
Batman
 
Messages: 1570
Inscription: Lun 08 Juil 2013, 08:08
Localisation: Lille

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Jimmy Two Times » Sam 07 Juin 2014, 12:35

C'est clairement ça. Entre 2 stombs, on se fait bien chier... Et faut dire que les jaeggers et autres kaijus se sentent vraiment à l'étroit sur un écran de télé. Ce film est fait pour être vu une fois en salle en prenant soin de débrancher son cerveau. Le revoir, c'est une peine perdue... Je l'ai vu en VO hier (contre VF au ciné) et purée, ils sont insupportables les deux scientifiques débilos, c'est encore pire avec leurs vraies voix...
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Piégée - 4,5/10

Messagepar Jimmy Two Times » Sam 07 Juin 2014, 22:23



Piégée - Steven Soderbergh - 2012


Qualité ou quantité, Steven Soderbergh a clairement choisi la seconde option. Inlassablement, il nous pond un à deux films par an depuis le début des années 2000. Touche à tout insatiable, il peine cependant à convaincre et ses quelques bons opus commencent sérieusement à dater. Avec Piégée, il s'attaque au thriller d'action à tendance chromosome XX dans un film à la gloire de son actrice Gina Carano, qui s'en sort plutôt bien au milieu de tout ces mâles superstars. Dans le rôle d'une espionne à l'identité trouble, elle se fait piégée (sans déc?) par ses employeurs au cours d'une mission et tient évidemment à assouvir sa vengeance. Le scénario est pourri, on se fout des tenants et des aboutissants, mais ça aurait pu faire l'affaire si Soderbergh ne cherchait pas constamment à se la jouer arty. On a vraiment l'impression qu'il prend un peu le genre de haut en essayant de le rendre classieux à tout prix. Résultat, cet aspect est forcé et on suit l'ensemble sans déplaisir mais de manière distanciée.

Entre deux scènes pètes-couilles, son melon se dégonfle et on assiste à quelques bonnes bastons qui mettent en valeurs les atouts de la miss. On retiendra le pugilat avec Michael Fassbender (pas top pour une fois, il joue de son flegme et ça s'arrête là), la raclée qu'elle donne en ouverture à Channing Tatum (décidément, lui il vire limite sado-maso à forcer de se faire démonter/tuer dans tous les films dans lesquels il apparaît) et quelques pétages de tronches occasionnels. Le reste du cast est juste là pour cachetonner chez l'ami des stars (Banderas, Douglas...), le pompon étant décroché par Ewan McGregor, qui a rarement été aussi peu concerné et mauvais (en même temps, vu le personnage...). Un divertissement sans prise de tête, un peu gonflant dans sa propension à vouloir péter plus haut que son cul et donc clairement dispensable.


4.5/10
Critiques similaires
Film: Piégée
Note: 4/10
Auteur: dagokhiouma
Film: Piégée
Note: 5/10
Auteur: Heatmann
Film: Piégée
Note: 4/10
Auteur: Scalp
Film: Piégée
Note: 4,5/10
Auteur: Pathfinder

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Shinjuku Incident - 6,5/10

Messagepar Jimmy Two Times » Dim 08 Juin 2014, 08:42



Shinjuku Incident - Derek Yee - 2009

CHALLENGE BOM JUIN 2K14 •


Jackie Chan qui ne fait pas le con dans un film, c'est suffisamment rare pour le préciser. Autant le dire tout de suite, le registre dramatique n'est pas son point fort (tant qu'il ne parle pas, ça va, mais dès qu'il essaye de transmettre des émotions, c'est plus délicat). Shinjuku Incident est donc un polar HK qui se veut sobre et dans la pure tradition du genre. Incarnant Steelhead, un clandestin chinois qui vient de débarquer à Tokyo pour retrouver la trace de sa dulcinée, il devient peu à peu, contre toute volonté, le chef de clan de ses compatriotes en situation irrégulière. Confrontés au mépris des yakuzas locaux, il faudra un coup du sort pour qu'il obtienne un territoire et de quoi vivre en toute quiétude. Sauf que ses hommes de main se mettent à faire n'importe quoi, aveuglés par leur soif de richesses.

Pendant 1h15, Shinjuku Incident est un divertissement plutôt sympathique. On suit avec un certain intérêt les galères des chinois, soudés comme un seul homme, et leur ascension irrésistible sur l'arbre du crime. Derek Yee est un formaliste reconnu et son film a plutôt belle allure. Pas d'acrobaties ni de combats épiques pour l'ami Jackie au programme mais au contraire, quelques scènes brutales qui tranchent (c'est le cas de le dire) avec les compétences martiales du bonhomme. La description du quotidien de ces chinois mal aimés est plutôt bien foutue. Ils voguent de galère en galère, et notamment le grand ami de Steelhead, Jie (bon lui, c'est carrément un poissard de service, et la façon dont il tourne est même un peu ridicule dans la dernière partie).

Et c'est d'ailleurs cette dernière demie heure qui atténue la satisfaction accumulée jusque là. Les scènes les plus croustillantes sont déjà oubliées et il faut faire avec une ellipse de plusieurs années qui convainc moyennement. Sans surprise, le pouvoir acquis par les chinois fait monter en pression les yakuzas et le tout se termine dans un gros pugilat on ne peut plus conventionnel et décevant (malgré 2 ou 3 plans surprenants). Du même réalisateur, on préférera Protégé ou encore One Nite in Mongkok. Le cast dans son ensemble est pas trop mal même si les personnages sont plutôt caricaturaux. Dans les rangs féminins, c'est même anecdotique, à tel point que le script les écarte carrément de l'épilogue. Au final, Shinjuku Incident est un polar HK divertissant, on a vu nettement plus désagréable, mais il est vraiment dommage que ses bonnes intentions s'effritent dans la dernière ligne droite.


6.5/10
Critiques similaires

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Mark Chopper » Dim 08 Juin 2014, 09:04

Jie (bon lui, c'est carrément un poissard de service, et la façon dont il tourne est même un peu ridicule dans la dernière partie).


C'est le mec qui
se fait couper une main et vire emo ?
Si oui, il plombe bien le film.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38274
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2014

Messagepar Jimmy Two Times » Dim 08 Juin 2014, 09:17

Oui, c'est lui. C'est vrai que je me suis retenu de rire alors que l'ensemble était plutôt sérieux jusque là :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6298
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO