[Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Modérateur: Dunandan

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Scalp » Mer 25 Mar 2015, 10:35

Toujours aller voir un film pour le détester, comme ça on peut être surpris.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Alegas » Mer 25 Mar 2015, 11:10

Jed_Trigado a écrit:Ouais surtout qu'Alegas nous avait confié qu'il allait voir le Dolan pour le détester à la base. :eheh:


Certes, mais j'étais pas à l'abri d'une surprise : je ne savais pas du tout de quoi le film parlait et à part le réal je n'avais aucun a priori négatif.
Là Mark, je le sens en mode bulldozer prêt à tout défoncer sur son passage. :mrgreen:

Mark Chopper a écrit:Si Alegas va voir le prochain Terminator, il va m'entendre :eheh:


Nan mais c'est mort, jamais je regarde ce truc au ciné.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar osorojo » Mer 25 Mar 2015, 11:12

Là Mark, je le sens en mode bulldozer prêt à tout défoncer sur son passage. :mrgreen:


En mode Mark quoi, rien de nouveau :eheh: Mais c'est clair qu'il va le détester ce Mommy :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 19468
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Mark Chopper » Mer 25 Mar 2015, 11:13

à part le réal je n'avais aucun a priori négatif


Ouais c'est quand même un a priori négatif majeur :eheh:

Nan mais c'est mort, jamais je regarde ce truc au ciné.


Je sens que tu laisses une porte ouverte à l'Albanie :mrgreen:

osorojo a écrit:
Là Mark, je le sens en mode bulldozer prêt à tout défoncer sur son passage. :mrgreen:


En mode Mark quoi, rien de nouveau :eheh: Mais c'est clair qu'il va le détester ce Mommy :mrgreen:


J'aurais dû demander à Alegas de deviner ma note à The Fountain. Il n'aurait pas trouvé :nono:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Alegas » Mer 25 Mar 2015, 11:16

The Foutain tu l'aimais bien à la base, donc la surprise a pas été aussi grande que ça.
Et puis Hugh Jackman mec, t'es un peu sa biatch. :mrgreen:

Et non le réal c'est pas un a priori majeur dans ce cas vu que j'avais jamais maté ses films avant Mommy, donc je me basais juste sur la personnalité du bonhomme.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Mark Chopper » Mer 25 Mar 2015, 11:19

Et puis Hugh Jackman mec, t'es un peu sa biatch. :mrgreen:


Ouais enfin je ne verrai jamais Les Misérables ou Pan :nono:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Terminator - 9/10

Messagepar Mark Chopper » Jeu 26 Mar 2015, 23:28

Terminator, de James Cameron (1984)

Image


L'histoire : Un cyborg du futur tente d'assassiner une dénommée Sarah Connor. Mais un homme s'interpose pour la sauver et prétend venir, lui aussi, d'un futur post-apocalyptique...

Terminator ou la preuve que de lourdes contraintes budgétaires ne limitaient en rien la puissance narrative de James Cameron à ses débuts : bien au contraire. L'époque où il ratissera large pour amortir le prix de ses effets spéciaux avec une histoire simpliste et familiale est encore loin : ici, il livre une série B riche en testostérone, carrée et d'une rare efficacité... Certes, le film présente quelques défauts : certains effets spéciaux accusent le poids des ans (le visage abîmé du Terminator, l'animation de son squelette), une Linda Hamilton insupportable de niaiserie et fâchée avec son coiffeur (l'héroïne cameronesque, figure maternelle burnée, ne sera clairement définie qu'à partir d'Aliens, le retour) et une romance cucul qui vient casser le rythme. Mais inutile de faire la fine bouche : même sans tenir compte de l'inévitable bonus nostalgie, le premier Terminator reste un divertissement de premier choix... Un Arnold Schwarzenegger plus iconique que jamais (quelle classe avec ses lunettes noires et son cuir), un Michael Biehn qui trouve sans doute le meilleur rôle de sa carrière (un acteur sous-exploité, vraiment) et des séquences d'action d'anthologie qui s'imposent, aujourd'hui encore, comme des modèles de découpage et de rythme : le premier affrontement dans la boîte de nuit, les poursuites en voiture et surtout le nettoyage du commissariat. Tel est le secret de la réussite d'un film auquel personne, à l'époque, ne croyait. La mythologie que les suites développeront au-delà du raisonnable ? Esquissée ici à travers quelques dialogues et flashbacks sans trop en faire, car seule compte cette traque qui ne s'achèvera pas sans sacrifice. Voici une série B qui s'est muée en blockbuster, puis en classique, à (re)voir plutôt que de s'infliger une énième suite inutile.

Note : 9/10
Critiques similaires
Film: Terminator
Note: 9/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Terminator
Note: 9,5/10
Auteur: Pathfinder
Film: Terminator
Note: 8/10
Auteur: pabelbaba
Film: Terminator
Note: 7/10
Auteur: Waylander
Film: Terminator
Note: 9/10
Auteur: caducia

Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Criminale » Ven 27 Mar 2015, 10:12

Ça donne envie. Faut que je me "force" à le mettre.
Hier j'ai hésité encore à le mater vu que j'étais en mode soirée tout seul, finalement "Combat dans code d'honneur" de Fukusaku la emporté et je ne l'ai pas regretté.
Avatar de l’utilisateur
Criminale
Alien
Alien
 
Messages: 6076
Inscription: Lun 15 Fév 2010, 09:11
Localisation: Bloc B3 Paname

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Mark Chopper » Ven 27 Mar 2015, 10:14

Par contre tu dois rester sur ta faim si tu n'as pas les suites...
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar osorojo » Ven 27 Mar 2015, 10:28

Boah, il passe bien en one shot ^^

Mais ue, t'es paré pour la saga Yakuza Papers maintenant :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 19468
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Mark Chopper » Ven 27 Mar 2015, 10:46

Et Le Cimetière de la morale surtout.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar maltese » Ven 27 Mar 2015, 11:17

La mythologie que les suites développeront au-delà du raisonnable ? Esquissée ici à travers quelques dialogues et flashbacks sans trop en faire, car seule compte cette traque qui ne s'achèvera pas sans sacrifice.


Voilà. J’ai découvert récemment le quatrième volet, et une fois le film fini, je me suis vraiment demandé : « à quoi ça sert ? ». Réponse : à rien. Un film d’action/guerrier en gris et blanc relativement correct, mais qui perd toute la puissance d’évocation de l’original et ne développe pas du tout sa mythologie.
La traque de ce premier volet, elle attaque directement aux tripes.
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 3539
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Mark Chopper » Ven 27 Mar 2015, 11:24

On peut dire la même chose de la saga Alien, même si j'apprécie les premières suites.

Rien ne justifiait qu'on en raconte plus.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar Alegas » Ven 27 Mar 2015, 11:43

On peut dire ça de quasiment tout les films ayant eu une suite en fait. A moins que ce soit pensé dès le départ, c'est souvent gratuit comme pratique, même si ça donne parfois des films de qualité.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Mark Chopper] Mes critiques sporadiques en 2015

Messagepar lvri » Ven 27 Mar 2015, 13:12

Super critique, mais pas complément d'accord concernant deux petites choses :

une Linda Hamilton insupportable de niaiserie et fâchée avec son coiffeur (l'héroïne cameronesque, figure maternelle burnée, ne sera clairement définie qu'à partir d'Aliens, le retour) et une romance cucul qui vient casser le rythme


Je ne trouve pas du tout le personnage d'Hamilton insupportable, bien au contraire. Elle est juste, et réagis comme réagirait n'importe quelle personne face à un truc de ce genre. Son personnage évolue au coeur même du film, devenant presque la Connor du second opus.
Elle aurait été la Connor du deuxième directement, ça n'aurait pas eu de sens du tout.
De même, la scène de romance a un sens dans l'histoire en elle même, et permet de souffler un minimum avant une fin de film dantesque. Ça équilibre grandement le film et lui évite de tomber dans le truc bourrin sans intérêt. Une scène de cul de 2 mn dans les toilettes du motel du coin aurait gâché un peu la légende Connor non ? :eheh:
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10524
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO