[Scalp] Mes critiques en 2009

Modérateur: Dunandan

Soleil rouge - 8/10

Messagepar Scalp » Ven 30 Jan 2009, 11:38

7.5/10

Red Sun de Terence Young - 1971

"Cristina, you're a whore. You've always been one. You'll always be one."

Une véritable madeleine de Proust pour moi ce film, et le seul film que j'adore que j'avais jamais vu en VO, le dvd étant honteusement sans VO et pas au bon format, on a donc enfin un blu ray avec la VO et sans recadrage, alors ça fait pas redécouvrir un film que je connais par coeur mais c'est toujours un sacré plaisir.
Je vois très bien les défauts : des trous dans le script (pas un qui pense à vérifier si Bronson est bien mort au début, bon c'est pas moins con que l'évasion du gamin dans Northman mais ça passe car c'est Shakespearien tavu) et une réalisation loin, très loin d'être au niveau (ça met rarement les acteurs en valeur, y a pas de scope et c'est incompréhensible et la montage est fou non plus) en même temps c'est Terence Young et il y a une règle élémentaire qui dit que 95% des réalisateurs ayant oeuvré sur la franchise Bond sont des tâcherons (règle facilement vérifiable).
La qualité première du film est bien entendu son casting 4 étoiles, Bronson dans son rôle fétiche de dur à cuir à la cool mais ici il est moins mutique que d'habitude et il est même drôle, le Delon de la grande époque dans un rôle de salopard sur mesure, ultra classe et au regard perfide qui lui va ravir (son premier plan sur son visage est ultra classe), Ursulla Andress qui est juste là pour porter des décolletés et montrer sa poitrine (mais c'est une raison valable) et le plus grand de tous : l'ultra charismatique Mifune qui bouffe littéralement l'écran, bon son rôle c'est limite de l'auto parodie mais c'est agréable de le voir donner la réplique a Bronson (le film est même un buddy movie avant l'heure avec ces 2 personnages que tout oppose), pis le voir trancher de l'indien au Katana et coucher avec des putes c'est cool même si ça reste assez basique mais son charisme et ce coté imperturbable en toutes circonstances font que chaque plan ou chaque réplique est un régal. Et on retrouve des têtes connues du spaghetti et c'est toujours un petit plus avec Luc Merenda et Anthony Dawson
Très classique dans sa trame avec un petit coté buddy movie précurseur donc (car on cite souvent La Chaine pour évoquer le genre mais celui là est honteusement oublié) Bronson et Mifune devant faire équipe, ils apprendront a se connaitre et se respecter, le précurseur de Rush Hour en quelque sorte ou pas, toute cette partie du film est vraiment réussie et le rend immédiatement fun et attachant, et y a pas beaucoup d'acteurs qui peuvent répondre au charisme de Mifune et Bronson le fait tranquillement, pour ce duo si charismatique le choix de Delon en bad guy est clairement une idée de génie, car finalement c'est pas un rôle qu'il aura tenu souvent et il le joue à la Delon, suave, magnétique et classe. Et puis le climax avec les ennemis obligés de s'associer pour survivre c'est toujours un truc qui fonctionne surtout que c'est vraiment la meilleure scène du film et le seul moment où Young se sort les doigts du cul pour faire de la mise en scène avec ce décor de hautes herbes qui va prendre feu et nos héros encerclés par les indiens, ça fonctionne vraiment visuellement.
Le score de Maurice Jarre est pas inoubliable mais il y a quelques thèmes sympas mais on sent le mec en pilote automatique, enfin un Maurice Jarre en pilote automatique ça reste meilleur qu'un Jacomodo au sommet (tellement génial le thème du Batman hein).
Le casting fait donc passer la pilule de cette réalisation jamais à la hauteur (mais jamais handicapante non plus, on est juste devant le film d'un mec qui n'est pas un virtuose), les répliques claquent plus que les coups de katana de Mifune ( c'est même assez fascinant de voir à quel point Young est incapable de filmer correctement Mifune dans l'action). L'ambiance à la cool fait qu'on passe un moment agréable et on oublie la forme relativement aléatoire. Façon Mifune il arriverait à rendre pas chiant un film de Godard (bein ouais y découperait tout le casting de tocard) donc là dans un western c'est que du bonheur. Un film qui alors que les westerns étaient en pleine période crépusculaire avec une violence frontale optait pour une approche plus légère. Alors oui c'est pas un classique mais ça reste un vrai plaisir qui se reverra toujours avec plus de plaisir que Northman ou Batman, ou n'importe quel chef d'oeuvre de la semaine.
Critiques similaires
Film: Soleil rouge
Note: 7,5/10
Auteur: alinoe
Film: Soleil rouge
Note: 6,5/10
Auteur: osorojo
Film: Soleil rouge
Note: 5/10
Auteur: Heatmann

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

SPL - 8,75/10

Messagepar Scalp » Ven 30 Jan 2009, 15:56

SPL Wilson Yip - 2006

Image


10 ans, voilà 10 ans que HK n'a pas fait un polar digne de ce nom, la rétrocession aura mit du temps à toucher le cinéma local mais là il l'a bien tué. SPL a l'époque avait été précédé d'un buzz énorme ( comme Ong Bak ou The Raid) sauf que contrairement à ces 2 films ici c'est mérité car c'est pas juste une démonstration de bourre pif, déjà on a des vrais acteurs, c'est pas mal ça peut servir.
Wilson Yip avant ce film c'était 2 réussites (Bullets over Summer et Juliet in Love) et pleins de bouses, depuis c'est 1 réussite (IpMan) pour pleins de bouses, comme quoi les choses ne changent pas.
Le film s'est souvent fait attaquer sur son script, really ? son script, genre Hacker c'est mieux écrit ? non, je prend cet exemple car ici aussi le film se résume à un strict minimum dans l'intrigue et la caractérisation.
L'intrigue est donc là prétexte pour caler des monumentales scènes d'actions qui restent encore aujourd'hui des références (c'est autre chose que toujours le même coup de coudes sur des adversaires lambdas), et même si c'est prétexte ça fonctionne et le coté tout le monde est père de famille (sauf Donnie car c'est Donnie) apporte un réel petit plus, de l'empathie on appelle ça, un truc qui peut servir un peu. Et puis c'est pas plus mal écrit qu'une Prod Milkiway, mais là vu que c'est To c'est forcément bien, on retrouve même la petite photo qu'on avait dans tout les polars de l'époque.
Mais bon si le film est aussi bon c'est avant tout pour la partie action, ça commence avec Wu Jing dans un meurtre qui fait penser à Black Rain mais c'est surtout les 20 dernières minutes qui envoie, on a droit a petit gunfight ( vraiment petit ) très percutant avec Simon Yam.
Les 2 bastons qui conclu le film c'est du lourd. On est vraiment pas déçu, Yip assure vraiment ( bien aidé par les chorégraphie impeccable de Donnie ), le combat à l'arme blanche dans la ruelle est juste une des plus grande scènes d'action jamais réalisée, on parle d'une scène a ranger avec le premier OUATIC ou Fist of Legend, la lisibilité est totale et la camera placée juste comme il faut pour ne rien perdre de la rapidité des mouvements et putain ça va vite, en une scène Wu Jing s'impose comme une nouvelle figure du genre, enfin ça c'est qu'on croyait à l'époque, car depuis il a fait que de la merde et est tombé dans l'oubli.
Le gros morceau du film, moins spectaculaire mais tout aussi efficace est donc cette affrontement entre 2 figures mythique du cinéma d'action, quel plaisir de voir Sammo et Donnie en découdre lors d'un combat a base de clé absolument génial et avec une fin terriblement noir à la Ringo Lam.
Le casting est emmené par un Sammo Hung comme on ne l'avait jamais vu, lui le gros rigolo, le bon pote, celui qui apportait toujours la touche d'humour campe ici un parrain charismatique et sans pitié et il le fait bien, Donnie c'est Donnie, il se la pète mais c'est pour ça qu'on l'aime, quand à Simon Yam quand il est impliqué comme ici ça reste un des meilleurs acteurs de HK.
10 ans après SPL reste une référence.

8,75/10
Critiques similaires
Film: SPL
Note: 7/10
Auteur: Dunandan
Film: SPL
Note: 8/10
Auteur: Niko06
Film: SPL
Note: 8,5/10
Auteur: Heatmann
Film: SPL
Note: 8/10
Auteur: osorojo
Film: SPL
Note: 8,5/10
Auteur: Killbush

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar jean-michel » Ven 30 Jan 2009, 16:11

une critique de "soleil rouge" qui est en accord avec mon sentiment sur ce film agréable.
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Seven Swords - 10/10

Messagepar Scalp » Sam 31 Jan 2009, 10:22

Seven Swords Tsui Hark - 2004

Image


Un des rares films récents que je peux voir et revoir à l'infini, un film tout simplement parfait à mes yeux, alors oui l'ambition de Hark fait qu'il voulait faire un film fleuve et choral mais malgré le fait qu'il ait eu encore les yeux plus gros que le ventre une nouvelle fois, on sent ainsi les coupes mais jamais c'est gênant et surtout jamais on voit un film malade, on voit un film parfait.
Ce film marque le retour de Tsui Hark au WXP, un genre qu'il maîtrise parfaite, c'est d'ailleurs marrant de voir que ce film arrive après son pire film, Black Mask 2 pour ne pas le nommer, qui est juste la plus grosse merde qu'il ait faite. Pour son retour au WXP il est doté du plus gros budget qu'il ait jamais eu (enfin à l'époque), et le tout à couté 18 millions, et avec 18 millions il livre un film plus généreux que n'importe quel blockbuster ricain de ces 10 dernières années, chaque centime est à l'écran et pas dans les poches d'acteur ou dans du marketing.

Vu le titre du film on sait ce qu'on va voir, même si c'est un adaptation d'un roman (ou manga, je sais plus), l'inspiration première reste le cinéma de Kurosawa (qui rappelons le reste avec John Ford, la Matrice du cinéma d'aujourd'hui). Donc forcément le film s'ouvre sur une scène très forte pour montrer la puissance des ennemis et leurs cruautés, on a un massacre par une horde de mercenaires tout droit sorti de Mad Max (mais avec des looks plus classes encore) mené par un chef sans pitié et ses lieutenants charismatique aux armes bien spécifique (Parapluie qui coupe des têtes, bouclier avec des lames, un mec qui se fight avec 3 sabres)

Cette première scene est d'une incroyable beauté visuelle aussi avec ce merveilleux contraste entre le rouge vif qui saute au yeux et le gris poussière ambiant, et pis arrive le génial LIU Chia-Liang qui pour son age assurait vraiment encore (même si on devine la doublure par moment c'est pas Schwarzy dans True Lies). On se retrouve devant un vrai film d'aventure avec des héros à l'ancienne, ce qui signifie un peu de naïveté par moment. Mais des beaux moments de naïveté comme la scène du cheval ou les gamins qui jettent les cailloux.
Comme on est Tsui Hark, on peut être complètement perdu par moment, à savoir qu'ici comme souvent avec lui il explique rien via des dialogues ou presque, des persos déboullent en plein milieu du cadre comme ça et à nous de voir ou comprendre qu'ils sont, ainsi la première scène de Donnie déboite, on ne voit pas son visage lorsque qu'il sort de sa grotte, la première fois ou on le voit vraiment bein c'est épée en main entrain découpé du méchant.
Mais très vite on comprend les enjeux du vite (faut pas être devin) et la narration est limpide malgré des coupes évidentes et des scènes un peu frustrante comme les flashbacks de 20 secondes. D'ailleurs si le film a un défaut c'est la sous exploitation de certains personnages et la rapidité de certaines séquences, les lieutenants du bad guy sont tellement classe qu'on kifferait les voir plus.
Chaque personnage a donc son épée et les épées ont un rôle a part entière chacune ayant des caractéristiques différentes et dans la mesure du possible elles collent aux personnages, mention à l'épée de Charlie Yeung. Forcément vu le nombre de personnages, ils ne sont pas tous développé pareil, si tout le monde a le droit à sa petite scène certains sont donc plus mis en avant que d'autre. Et comme quand on a un grand réalisateur derrière la caméra, la caractérisation se fait dans l'action et dans les actes et non pas avec des dialogues explicatifs. Les 2h30 file à tout allure, il y a toujours quelque chose d'intéressant à l'écran, ainsi les moments calmes permettent aux personnages de s'affirmer ou de développer des petites relations (c'est con à dire mais c'est un truc devenu tellement rare dans le cinéma d'action d'aujourd'hui).

Niveau réalisation c'est du Tsui Hark, c'est beau, c'est bourré de plans absolument magnifique et iconique. Les bastons assurent, bon par contre c'est pas la révolution promis en interview ( il est ou le plan séquence ou les acteurs doivent reprendre leur souffle ? ), par moment le découpage est même un poil bordélique ( la Hark Touch quoi ), mais bon on se rattrape sur le coté barbare ou ça coupe a tout va ( par contre aucune giclé de sang ) des bras, des jambes, des têtes.
Le mec une fois de plus tente tout et réussit tout : ralenti, freeze en plein combat, plan séquence, changement rapide d'angle, montage cut ou plus long, des combats où le décors fait parti intégrante de la scène, le talent à l'état pur. Et quand il doit faire une belle séquence on se souvient que c'est le réalisateur de Lovers ou Green Snake c'est donc visuellement à tomber à chaque fois (ah ces plans de chevaux sous fond de couché de soleil, faut lui faire faire un western à Hark), et il sait donner un peu de poésie à son film, et on a toujours la petite idée qui tue avec une caméra placé dans des endroits incongrus (bon ici on a pas les sneakers de JCVD).

Le casting est emmené ici par un Donnie Yen en pleine forme dans un de ses tout meilleures rôles, bon il est en mode je me la pète mais vu la scène de stomb qu'il a il peut se le permettre : le combat entre les murs de la ruelle c'est une tuerie comme on en a rarement vu !!! le genre de scène qu'on ne verra JAMAIS dans un film ricain, le genre de scène qui nous fait rappeler que The Raid c'est bof, bon par contre en chipotant il a un sale accent quand y parle coréen. Charlie Yeung bein c'est Charlie elle est mimi quoi et en plus elle a une épée qui déchire et son perso est vraiment sympa, les autres Seven Swords sont des acteurs inconnus à part Leon Lai (pas une prestation de fou mais correct), celui qui a été élevé par les loups ressemble vraiment à XIONG Xin-Xin ( c'est ptet a cause des cheveux ), ce dernier qui devait tenir un rôle finalement ne s'occupe que des chorégraphie avec Stephen Tung et Liu Chia Lang, dans le reste du cast on retrouve Michael Wong qui pour une fois parle pas anglais et est donc très bon, Ravage est joué par l'excellent SUN Honglei ( qui a un peu le même rôle dans Mongol ), il est parfait en bad guy sans pitié qui en fait des tonnes et on a aussi une magnifique actrice coréenne qui joue d'ailleurs que sur son physique/

Le score de Kenji Kawai colle parfaitement au film, surtout pour les scènes d'action, du bon gros score épique, ça doit lui changer de voir des vrais images épiques à Kawai lui qui est habitué aux films roumains de Oshii.
Seven Sword c'est du plaisir à l'état pur, un des meilleurs films du meilleur réalisateur encore en activité, un spectacle riche, généreux, trépidant, inventif, qui redonne ses lettres de noblesse au cinéma d'aventure. Et puis c'est le baroud d'honneur d'un des plus grand nom du cinéma HK depuis 40 ans à savoir Liu Chia Lang.
10/10
Critiques similaires
Film: Seven swords
Note: 10/10
Auteur: alinoe
Film: Seven swords
Note: 8,5/10
Auteur: Waylander
Film: Seven swords
Note: 9,5/10
Auteur: Creeps
Film: Seven swords
Note: 8,5/10
Auteur: Heatmann
Film: Seven swords
Note: 8/10
Auteur: Dunandan

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Johtaro » Sam 31 Jan 2009, 10:27

SPL & SEVEN SWORDS = 2 CHEF D'ŒUVRE !!!
Avatar de l’utilisateur
Johtaro
Predator
Predator
 
Messages: 2886
Inscription: Mer 06 Déc 2006, 18:51
Localisation: NICE NORD !!

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar zack_ » Sam 31 Jan 2009, 10:32

J'ai laissé les deux critique Scalp ;) ;) :chut:

Ps: N'oublies pas de passer les films 2009 en rouge dans ta liste en page 1 pour le classement 2009
zack_
 

Cendres du Temps Redux (Les) - 8,5/10

Messagepar Scalp » Dim 01 Fév 2009, 10:46

Les Cendres du Temps Wong Kar Wai

Image

Image


J'étais prévenu mais putain faut rester accrocher parce que la narration est vraiment éclatée avec toutes ces histoires qui se croise dans le temps.
Le film doit être vachement déstabilisant pour ceux qui s'attende a voir du Yimou.
Je suis loin d'être fan de Wong Kar-Wai et je dois dire qu'avec ce film il m'a vraiment bluffé, il revisite le WXP à sa sauce ( bon c'est quand même discutable d'affirmer que c'est un WXP même si l'époque + les sabres + les guerriers sont des éléments du genre ).
Le film est composé d'un casting absolument fantastique !! : Leslie Cheung dans le rôle d'un agent de tueur qui sert de point central a l'histoire ou tout les autres protagoniste passent par son auberge ( un lieu désertique qui fait penser à l'auberge du dragon ), tour à tour cynique, charmeur, égoiste, il trouve ici un de ces meilleurs rôles, on a les 2 Tony Leung : KAR-FAI incarne un séducteur qui a séduit la femme ( Carina Lau ) de son meilleur ami ( l'autre Tony un guerrier qui est entrain de perdre la vue ), mais il a aussi séduit Brigitte Lin et la rejetée le lendemain du coup elle est devenu schizophrène et s'est inventer un frère imaginaire qu'elle veut faire assassiner ( et là franchement si on connait pas Brigitte Lin on peut être vite perdu, parce quand elle est habillé en homme on ne la reconnait presque pas ), ceci donne lieu a une scène d'une incroyable beauté visuelle ou elle se bat contre son double sur un lac.
Apres ça se complique encore un peu Tony Kar Fai est amoureux de la seule femme qui ne succombe pas a ces charmes : Maggie Cheung, qui est elle amoureuse de Leslie Cheung ( oui c'est vachement bordélique a suivre tout ces triangles amoureux ), mais qu'elle a quitté, a cela on rajoute un vin magique qui fait perdre la mémoire, on a aussi Jackie Cheung qui incarne un tueur ( lui ça va son histoire est moins bordélique ) qui va accepter le contrat de la belle Charlie Young contre seulement un oeuf.
Le film est découpé en plusieurs partie dans le désordre, chaque partie mettant en avant un des personnages, la partie avec Tony Leung entrain de perdre la vue ( et la vie ) est vraiment ma préféré, c'est la plus limpide aussi du coup j'ai pas eu besoin de reflechir pour cette partie :mrgreen: , la scène ou il devient aveugle c'est juste magnifique.
Car oui la qualité première du film de WKW c'est sa beauté visuelle ou chaque plan est vraiment travaillé ( y a des scènes vraiment spéciale par contre : Carina Lau et son cheval avec un plan qui dure assez longtemps on se demande un peu ou y veut en venir ), le long monologue de Maggie Cheung c'est a tomber !!!
WKW arrive a rendre ces 2 triangles amoureux véritablement captivant ( et moi les histoire d'amour en général ça a vite tendance a me gonfler d'habitude ).
Les scènes d'actions fait de ralenti/accéléré sont vraiment belle a voir, et ça explose d'un seul coup a l'écran, Sammo Hung a vraiment fait un excellent boulot.
La photo du film est a tombé et le bande son de Franky Chan est envoutante.
Un film prenant de bout en bout, et une belle surprise, m'attendais pas a ce que ce soit aussi bon.
Un très beau film tout simplement

8,5/10


Image : l'image est vraiment a tombé et le grain apporte vraiment un cachet au film 9/10
Son : bon piste dts : 8/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Niko06 » Dim 01 Fév 2009, 23:05

Bon ben 3 belle critiques là!
SPL ouais c'est de la bombe
Seven Swords pareil, même si ça se sent trop que le film a été charcuté et c'est dommage (rien qu'à voir le personnage de la gonzesse avec les tatoos, y'avait un potentiel énorme...)
Et puis ben Les cendres du temps, c'est pour moi le WXP le plus emblématique de HK, avec The Blade, et c'est marrant car ces 2 films se situent à l'extrême opposé à tous les niveaux :shock:

Juste pour savoir, est-ce que tu avais le dvd du film édité par TF1 sur lequel l'image était vraiment dégueulasse? Et est-ce que là c'est vraiment beau?
Si oui j'achète direct donc j'espère que c'est non :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Niko06
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 13001
Inscription: Jeu 19 Avr 2007, 18:23
Localisation: Paris

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar nicofromtheblock » Lun 02 Fév 2009, 00:15

Je n'ai toujours pas vu Seven swords que j'ai en DVD :oops:
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Lun 02 Fév 2009, 07:56

Niko06 a écrit:
Juste pour savoir, est-ce que tu avais le DVD du film édité par TF1 sur lequel l'image était vraiment dégueulasse? Et est-ce que là c'est vraiment beau?
Si oui j'achète direct donc j'espère que c'est non :eheh:


nop j'avais pas le tf1 video qui en plus etait une version cut, sinon voici le test :

http://www.dvdbeaver.com/film/DVDCompar ... oftime.htm

nicofromtheblock a écrit:Je n'ai toujours pas vu Seven swords que j'ai en DVD :oops:


t'aimeras pas, faut vraiment etre fan du genre, et ça manque teen entrain de danser.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Killing zoe - 2/10

Messagepar Scalp » Lun 02 Fév 2009, 10:14

Killing Zoe

Image

Oula comment c'est mauvais, faussement violent ( on bute des otages gratuitement, mais a coté de ça y a un happy end bien merdique ), la plupart des morts sont d'ailleurs hors champs, les 40 premieres minutes sont interminable : Julie Delpy est insupportable, les 20 minutes ou y se drogue c'est laid et sans interet, faut vraiment etre motivé pour continuer a regarder ce film apres ce debut.
Arrive le braquage, mouais c'est un peu mieux mais rien de bien génial, on a droit a un gunfight absolument pitoyable ( même pas un champ contre champ basique, non on a juste un plan sur les gars qui tire, mais putain y tire sur quoi ? sur qui ? !!!! ), Anglade est aussi mauvais que d'habitude, reste Stolz pas trop mal dans son role du gars qui debarque et subit les evenement tout restant toujours tres cool.
Les dialogues sont faussement cool et sonne faux la plupart du temps.
Raté du début à la fin.
On a du mal a croire que c'est le même gars qui a réalisé ce truc et les lois de l'attraction.
Et pas de bonus nichon, les poitrines qui font gamine de 12 ans ça rapporte pas de points.

2/10
Critiques similaires
Film: Killing Zoe
Note: 5,5/10
Auteur: Pathfinder
Film: Killing Zoe
Note: 2,5/10
Auteur: Kareem Said
Film: Killing Zoe
Note: 7,5/10
Auteur: Jed_Trigado
Film: Killing Zoe
Note: 1/10
Auteur: Alegas

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar nicofromtheblock » Lun 02 Fév 2009, 11:59

Scalp a écrit:
nicofromtheblock a écrit:Je n'ai toujours pas vu Seven swords que j'ai en DVD :oops:


t'aimeras pas, faut vraiment etre fan du genre, et ça manque teen entrain de danser.

J'ai des goûts suffisamment éclectiques pour apprécier un Tsui Hark tout autant qu'un teen-movie :roll:
D'ailleurs, même si je ne suis pas un fan inconditionnel du genre, j'en ai quand même vu quelques uns que j'ai beaucoup aimé (The blade pour ne citer que celui-là) ...
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Lun 02 Fév 2009, 12:03

t'aimes pas te faire taquiné :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar nicofromtheblock » Lun 02 Fév 2009, 12:26

Si mais sans smiley, je ne savais pas si t'étais sérieux ...
Et je me suis dit que c'était peut-être une façon de me convaincre à voir plus de films asiatiques ... ce que je ferais de toute façon ... quand je trouverai le temps :?
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [Scalp] Mes critiques en 2009

Messagepar Scalp » Lun 02 Fév 2009, 12:29

Si t'as aimé the blade ça va alors, y a moyen que tu apprecies celui ci aussi, mais c'est vrai que c'est moins "accessible" que les films de Yimou.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO