[nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Modérateur: Dunandan

Adam - 6,5/10

Messagepar nicofromtheblock » Lun 18 Jan 2010, 22:49

ADAM
Max Mayer - 2009
6,5/10

Image


Comme chaque année, j'ai le plaisir de découvrir de petits films indépendants américains qui passent inaperçus tant leur promotion est confidentielle ... Adam fait partie de ceux-là.

Nous racontant l'histoire d'un jeune homme de 29 ans atteint du syndrome d'Asperger (forme d'autisme) qui se retrouve à devoir vivre seul suite au décès de son père, ce film ne tombe jamais dans le pathos. Bien sûr le fait d'aborder ce genre de thème amène son quota de scènes incontournables pour nous montrer à quel point le personnage est détaché de la réalité telle que le commun des mortels la conçoit mais à aucun moment le réalisateur ne s'apitoie sur son sort. Le personnage d'Adam est détaillé par plein de petites scènes de son quotidien qui nous paraissent anodines mais qui sont un vrai casse-tête pour lui. Le réalisateur ajoute à cette histoire la rencontre d'Adam avec sa nouvelle voisine. Ils vont rapidement se lier d'amitié car Beth est ouverte d'esprit et va rapidement passer au-delà de ces différences. Et en même temps, on sent que Beth est fragilisée par une relation amoureuse qui s'est mal terminé et qu'elle trouve en Adam le compagnon de route idéal pour se remettre de sa déception ... En cela, le film nous présente 2 personnages très attachants qui vont s'aider l'un l'autre.

Les 2 interprètes Hugh Dancy et Rose Byrne y sont pour beaucoup dans la réussite de ce film. Hugh Dancy signe son meilleur rôle loin du stéréotype qu'il jouait dans Confessions d'une accro du shopping et Rose Byrne confirme qu'en plus d'être jolie, elle a beaucoup de talent. A leur côté, Frankie Faison nous livre un bien joli rôle en meilleur ami d'Adam qui essaye de suppléer l'absence de son père. D'ailleurs cet acteur abonné aux seconds rôles a une sacrée filmo ! Enfin dans le rôle des parents de Beth, Amy Irving et Peter Gallagher s'en sortent pas mal même si leurs personnages ne sont pas particulièrement bien écrit.

En effet, c'est bien l'histoire du père de Beth qui semble être le point faible du film. Cette histoire de jugement pour malversation n'a pas vraiment d'intérêt et traine en longueur pour déboucher sur le fait qu'il trompait sa femme ... ça participe à la complexité du personnage de Beth qui voue une admiration pour son père mais ça a tendance à nous éloigner du sujet principal. :? Peut-être y aurait-il eu moyen de recentrer le personnage de Beth quitte à le rendre moins torturé.

Enfin, j'ai été surpris par la fin qui, même si elle parfaitement justifiable, est bien triste. :(
Ces 2 personnages semblaient être parfait l'un pour l'autre et pourtant ils ne sont que des étapes qui aident à chacun d'avancer dans la vie ...


Au final, Adam est un joli film indépendant qui nous parle de l'autisme avec intelligence et l'interprétation des 2 acteurs reste le point fort de ce film riche en émotion.
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Mar 19 Jan 2010, 09:06

intéressant aussi! j'aime les films indépendant, les réalisateurs y mettent vraiment leurs touchent et prennent des risques! :super:
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Fight Club - 10/10

Messagepar nicofromtheblock » Mar 19 Jan 2010, 16:07

FIGHT CLUB
David Fincher - 1999
10/10

Image


Que dire sur ce film qui n'ait pas déjà été dit ? Le roman de Chuck Palahniuk n'était vraiment pas facile à adapter mais David Fincher s'en sort plus qu'honorablement ! Rien d'étonnant à ce que ce film soit devenu culte pour toute une génération (les 25-35 ans) tant il brasse des thèmes qui nous touchent particulièrement.

Image Image


Le film reprend donc l'essence du roman et nous livre un pamphlet nihiliste qui dénonce la société de consommation. Il nous présente l'humanité comme un amas de zombies lobotomisés qui ne prend plus aucun goût à la vie et qui aurait besoin d'un bon coup de pied au cul pour sortir de sa léthargie ... Tout en traitant d'un sujet très sérieux, il arrive à insuffler un ton ironique qui rend le tout si jouissif. Le réalisateur s'attarde sur des tas de détails qui peuvent paraitre insignifiants de façon isolée mais qui forment un tout d'un effroyable réalisme : le catalogue Ikéa, la routine du boulot, les réunions de gens en détresse bien glauques, ... il nous met frontalement face à notre propre existence.

Puis apparait Tyler Durden ... dès le départ on devrait se dire qu'il est trop parfait pour être réel : beau gosse, rebelle, avec une répartie infaillible, le genre de mec qu'on rêverait être. Et pourtant, on se laisse porter par cette relation qui se tisse entre les 2 personnages sans se douter de rien. Il faut dire que le scénario est particulièrement bien écrit et que même en revoyant le film, on ne trouve aucun élément qui pourrait trahir la véritable identité de Tyler Durden. En poussant à l'excès les traits de ce personnage si cool, le film aborde progressivement les thèmes de l'anarchisme et de l'extrémisme. Mais à aucun moment il ne cautionne ce système puisqu'on s'aperçoit en même temps que le héros de la vraie nature de Tyler Durden et la mort de Robert Paulson ne fait rien d'autre que de dénoncer les risques de cette dérive ... David Fincher nous livre donc un film très complexe qui ne peut pas se regarder au premier degré et qui demande un travail d'interprétation de la part du spectateur.

Image Image


Pour ce qui est du jeu, Brad Pitt nous livre son meilleur rôle, rôle qui lui a d'ailleurs permis d'exploser au grand jour devenant une star incontournable du cinéma américain. Il faut dire que son rôle n'était pas des plus simple à interpréter et qu'il a réussi à se l'approprier totalement ... aujourd'hui Brad Pitt est encore indissociable de Tyler Durden ! De son côté, Edward Norton est également très bon. On a tendance à oublier son interprétation tant Brad Pitt crève l'écran mais il est clair qu'il confirme tout le potentiel qu'il avait montré dans American history X et qu'il terminera de nous montrer dans La 25ème heure ... Quant à Helena Bonham Carter, elle tient un rôle assez mémorable mais manque un peu de présence à l'écran.

Enfin, on ne peut pas parler de Fight club sans aborder la touche inimitable de David Fincher ! Sa mise en scène clipesque tant décriée par certains fait tout le charme de ce film car il renouvelle la façon de filmer. Le réalisateur n'utilise pas de simples effets de style pour faire "branché", il arrive parfaitement à intégrer ses techniques issues de son métier de clippeur dans un univers cinématographique. En cela, il a ouvert la porte à d'autres réalisateurs du même milieu qui ont chacun apporté une nouvelle approche de la façon de filmer. Fincher est donc un peu le chef de file d'une nouvelle vague de réalisateurs très talentueux. :D

Image Image


Par contre, je n'avais pas revu le film depuis 5-6 ans et il se trouve que j'ai été un poil déçu par la musique. J'en avais pourtant un très bon souvenir mais cette fois-ci, la musique d'ambiance des Dust Brothers m'a semblé moins en adéquation avec le film que dans mes souvenirs. Drôle d'impression. Mais je suis toujours aussi fan du titre des Pixies qui sert de générique de fin. Autre détail : les effets spéciaux au moment de l'explosion des buildings à la fin m'ont semblé assez cheap ... encore un élément qui ne m'avait jamais choqué jusqu'à maintenant !



Au final, voici un film qui mérite largement son statut de film culte et qui reste encore le meilleur film de David Fincher selon moi. L'un des rares films auxquels j'attribue une note de 10/10. Je crois qu'il n'est pas près de sortir du top 5 de mes films préférés. 8)
Critiques similaires
Film: Fight Club
Note: 9,5/10
Auteur: Alegas
Film: Fight Club
Note: 10/10
Auteur: Waylander
Film: Fight Club
Note: 6/10
Auteur: Scalp
Film: Fight Club
Note: 10/10
Auteur: lordpolo
Film: Fight Club
Note: 8,5/10
Auteur: caducia

Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mar 19 Jan 2010, 16:37

Bon je ferais pas ma critique pour celui là j'ai trop trainer, le seul reproche que je fais et la raison pour laquelle je lui met pas 10, c'est l'omniprésence de la voix off qui se justifie pas tout le temps.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58657
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Invictus - 7/10

Messagepar nicofromtheblock » Mar 19 Jan 2010, 16:47

INVICTUS
Clint Eastwood - 2009
7/10

Image


Autant l'annoncer tout de suite, j'ai un peu surnoté ce film car je trouve que cette histoire méritait vraiment qu'on en fasse un film. Après, tout comme pour Gran Torino, Invictus reste un film mineur dans la filmo du grand Clint ...

Pour commencer, parlons de l'histoire. Clint Eastwood nous livre un film sur un homme remarquable qui aura marqué l'histoire par son humanisme hors du commun. Ça n'est pas non plus le premier film sur Nelson Mandela et Goodbye Bafana est peut-être même un poil supérieur à celui-ci. Mais quelle belle histoire que cet homme fraichement libéré de prison qui devient président de l'Afrique du Sud et qui va essayer par tous les moyens de réunir tous les sud-africains quelque soient leurs couleurs et leurs origines. Le film décrit parfaitement ce travail de tous les jours qui consiste à empêcher son peuple de faire les mêmes erreurs que leurs bourreaux ont pu faire. Et même si ça peut paraitre simpliste, le fait est que cette coupe du monde de rugby a été un élément déterminant dans cette "réconciliation" entre noirs et blancs (j'ai mis réconciliation entre guillemets car c'est quand même utopiste de croire que tous les problèmes sont réglés aujourd'hui).

La mise en scène de Clint Eastwood est fidèle à elle-même : d'un grand classicisme. Pour la majeure partie du film, ça n'est pas un défaut mais pour ce qui est des matchs de rugby, ça ne passe pas vraiment bien. Eastwood n'est vraiment pas qualifié pour ce genre de scène : son découpage est bien trop lent et quand il essaye de l'accélérer un peu, ça devient illisible ... De plus, les joueurs semblent un peu à côté de la plaque et ne sont crédibles en joueurs de haut niveau : on croirait regarder des matchs de niveau amateur. :? Après, ça n'est qu'un détail mais pour un film ayant le rugby pour sujet central, c'est bien dommage ! A part ça, le reste du film est parfaitement maitrisé et le style Eastwood est toujours aussi présent.

Côté interprétation, j'ai été déçu par Morgan Freeman. J'avoue que Nelson Mandela est une personne aux expressions assez peu marquées, du coup ça rend son interprétation difficile mais Morgan Freeman, à trop vouloir imiter son modèle, ne semble pas du tout naturel. Par contre, j'ai été agréablement surpris par Matt Damon qui est capable du bon comme du moins bon. Ici, il nous livre un joli rôle dans la peau d'un rugbyman qui semble dans un premier temps un peu débordé par la responsabilité qu'on lui donne mais qui va progressivement se surpasser pour atteindre son but et celui de toute une nation.

Enfin, on pourra reprocher au réalisateur d'utiliser un peu trop de pathos dans ses scènes clés. Là où ça faisait mouche dans L'échange, ça a plutôt l'effet inverse ici et on passe un peu à côté des séquences qui auraient pu être naturellement émotionnelles. En même temps, ça n'est qu'une question de perception car j'ai vu beaucoup de gens ressortir émus de ce film. A l'inverse, les choix musicaux sont plutôt judicieux et les chants typiques sud-africains sont vraiment superbes.

Au final, même si le film n'est pas dépourvu de défauts, l'initiative de ce film est plus qu'honorable. Nelson Mandela est un grand homme et il est toujours bon de le faire remarquer à sa juste valeur. Disons que ce film reste un bon complément à Goodbye Bafana vu qu'il se déroule quasiment dans la continuité de celui-ci.
Critiques similaires
Film: Invictus
Note: 3/10
Auteur: Kakemono
Film: Invictus
Note: 3/10
Auteur: cinemarium
Film: Invictus
Note: 7/10
Auteur: Moviewar
Film: Invictus
Note: 6/10
Auteur: Jipi
Film: Invictus
Note: 4/10
Auteur: Dunandan

Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar Zeek » Mar 19 Jan 2010, 16:48

nicofromtheblock a écrit:Fight club de David Fincher 9,5/10
Tu mérite le fouet pour ne pas avoir mis 10 :fouet:
Bonne critique. Fight Club n°1 forever 8)

@Scalp: le film suis le livre. :wink: et perso je trouve ça justifié puisque il ce fait une réflexion et va jusqu'à inventé un personnage. Tout ce passe dans la tête.
Avatar de l’utilisateur
Zeek
Alien
Alien
 
Messages: 7411
Inscription: Jeu 02 Oct 2008, 21:37
Localisation: Entre le rêve et l'esprit

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mar 19 Jan 2010, 16:55

M'en fout que ça suive le livre, quand on adapte on est pas obligé de faire un copier coller ( j'ai pas lu le livre donc j'en sais rien ) mais là je trouve qu'il y a trop de voix off, des fois elle sert a rien en plus, l'image suffit.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58657
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Mar 19 Jan 2010, 20:43

Quand Wolverine ne fait pas assez de sang tu dis que l'adaptation est merdique comparé aux comics!
Par contre là ca te gène et tu veux plus parler d'adaptation, faut savoir!
zack_
 

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar Zeek » Mar 19 Jan 2010, 21:05

Wolvi c'est pas pareille, le film n'a rien à voir avec le comic d'origine :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Zeek
Alien
Alien
 
Messages: 7411
Inscription: Jeu 02 Oct 2008, 21:37
Localisation: Entre le rêve et l'esprit

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mer 20 Jan 2010, 14:42

zack_ a écrit: Quand Wolverine ne fait pas assez de sang tu dis que l'adaptation est merdique comparé aux comics!
Par contre là ca te gène et tu veux plus parler d'adaptation, faut savoir!


Tu déformes mes propos, Wolverine c'est pas grave que ce soit pas fidèle, ce qui est grave c'est que c'est un film de merde.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58657
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Jeu 21 Jan 2010, 01:04

:eheh: kilécon et c'est pas faux - même je vais pas revenir sur le débat: bien ou pas bien
zack_
 

Pleasant days - 4,5/10

Messagepar nicofromtheblock » Jeu 21 Jan 2010, 01:59

PLEASANT DAYS
Kornél Mundruczó - 2002
4,5/10

Image


Après la bonne surprise du film grec Hardcore, j'ai voulu continué ma découverte du cinéma européen contemporain avec ce film hongrois. Malheureusement, le résultat est beaucoup moins probant que pour le film précité ...

Le synopsis présageait pourtant quelque chose d'intéressant. Un jeune homme sort de prison et retourne vivre chez sa sœur qui vient juste d'acheter le bébé d'une jeune femme qui a accouché dans le secret. Il va alors tombé sous le charme de cette jeune femme et lorsque celle-ci va vouloir récupérer son bébé, il se retrouvera tiraillé entre ses différents sentiments. Le film arrive à mettre en place un univers assez glauque. Cette banlieue pauvre de Budapest ne parait pas très accueillante et les habitants semblent vivre en autarcie. Le jeune homme vadrouille entre la laverie que tient sa sœur et la caravane de son meilleur ami. La jeune femme couche à droite à gauche et a une aventure avec un homme marié qui l'entretient. L'univers mis en place est loin d'être gai et on sent que ça peut mal tourner à tout moment ...

On était donc en droit d'attendre une montée progressive de la tension or elle ne vient jamais. Le réalisateur nous livre un film plat où l'on s'ennuie à suivre la vie de ces personnages. Pourtant les acteurs ne sont pas mauvais mais leurs personnages sont mal écrit et semblent vivoter tranquillement au lieu d'être à fleur de peau. Sur un tel sujet, c'est un peu bête d'avoir des personnages aussi fades ! Seule la fin décolle un peu mais elle est un peu bizarre :
La sœur demande à son frère de convaincre la jeune femme de lui laisser le bébé et lui donne de l'argent pour qu'il parte avec elle. Mais il n'arrive pas à la convaincre donc il la viole et il se casse tout seul ... THE END


Niveau mise en scène, c'est pas génial non plus : le réalisateur filme tout caméra à l'épaule. Ça donne un aspect réaliste mais on sent qu'il y va un peu à l'impro et c'est trop brouillon ... De même, les transitions entre les différentes séquences sont très mal gérées et on subit des ellipses brutales qui cassent le fil conducteur de la narration. Quant à la photographie, on n'en parle même pas ! Elle est quasiment inexistante et les scènes de nuit sont carrément illisibles tant il fait noir :?

Au final, le seul point positif du film sont les interprètes mais tout le reste est plus ou moins raté.
Au moins, j'aurais fait l'effort de découvrir ce film mais il est loin d'être mémorable ...
Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Elephant - 9/10

Messagepar nicofromtheblock » Mar 26 Jan 2010, 00:27

ELEPHANT
Gus Van Sant - 2003
9/10

Image


Le cinéma peut être abordé de 2 manières : comme un art ou comme un divertissement.
Certains réalisateurs comme Gus Van Sant ou David Lynch ont pris l'option d'aborder celui-ci comme un art et poussent cette idée jusqu'à son paroxysme. Elephant est plus qu'un simple film, c'est une œuvre d'art dans laquelle chaque chose a été élaborée avec minutie afin de nous livrer un résultat final d'une parfaite harmonie.

Le film suit donc la journée d'adolescents dans un lycée américain quelconque. D'ailleurs, le lieu où se déroule l'action n'est jamais précisé. L'histoire fait clairement référence aux évènements qui ont eu lieu au lycée de Columbine en avril 1999 mais le réalisateur ne semble pas avoir de jugement sur les évènements qu'il filme : il reste toujours neutre afin que le spectateur puisse se faire son propre avis. On suit l'évolution de ces personnages avec intérêt même si on n'a jamais vraiment le temps de s'attacher à eux vu qu'on passe rapidement d'un personnage à l'autre ...

Tous les acteurs, amateurs à l'époque, sont d'un grand naturel et semblent jouer leur propre rôle. D'ailleurs, chacun a gardé son vrai prénom dans le film. On peut dire que Gus Van Sant est un excellent directeur d'acteurs car ce pari d'engager uniquement des comédiens non professionnels semblait périlleux. Mais au contraire, il a réussi à tirer le meilleur du potentiel de ces jeunes comédiens et il y en a même certains qui ont percés après ce film : John Robinson et Alex Frost. Les personnages adultes sont très secondaires dans le film et ne dégagent pas une image très positive : le père de John conduit en état d'ébriété, la mère d'Eric semble ne pas se soucier des agissements de son fils et de son meilleur ami et les membres du corps enseignant ne font que de la figuration ...

S'inspirant du film homonyme d'Alan Clarke (que je n'ai toujours pas vu), le réalisateur suit ses personnages de dos lors de longs plans-séquences d'une grande beauté. En effet, rien n'est laissé au hasard dans la mise en scène : chaque cadrage est choisi avec minutie, chaque mouvement de caméra est fluide et l'utilisation de la steadycam est parfaite. Cette manière de filmer apporte une sorte d'apesanteur au film. De plus, le film est particulièrement bien construit puisqu'il forme un puzzle dans le sens où l'on revoie plusieurs fois les même scènes sous des points de vue différents. C'est donc en cela aussi que le film est parfaitement maitrisé dans sa forme. Sans oublier la photographie d'une grande clarté qui reste toujours dans le ton juste afin de ne pas tomber dans la surexposition. Ça semble être un détail mais ça demande un gros travail du chef opérateur pour obtenir un tel éclairage.

Enfin, on ne peut pas parler de ce film sans parler du traitement du son ! Je pense que le film ne serait pas ce qu'il est s'il n'y avait pas eu un travail phénoménal sur le son. Le film ne comporte quasiment pas de musique si ce n'est les morceaux de Beethoven et pourtant elle semble omniprésente car le réalisateur met en place une ambiance sonore composée de bruits qui rythment les scènes. Cette ambiance sonore participe totalement à cet effet d'apesanteur qu'on ressent devant le film. De même, il y a un gros travail sur l'aucularisation des personnages : de nombreuses scènes sont enregistrées du point de vue de ce qu'entend le personnage que la caméra suit. C'est un effet très simple mais particulièrement bien maitrisé sur ce film.

Le seul petit défaut que je pourrais reprocher au film, c'est d'essayer de justifier l'acte des 2 adolescents en nous proposant quelques pistes assez stéréotypées ... les jeunes jouent à des jeux vidéos violents, ils regardent un documentaire sur le nazisme et ils semblent vivre une homosexualité refoulée : autant de pistes "clichés" qui n'apportent pas vraiment à réfléchir sur le problème. Il aurait été plus judicieux de nous présenter des ados sans problèmes apparents.

Au final, on obtient une véritable œuvre d'art qui demande au spectateur d'être réceptif aussi bien visuellement qu'auditivement. Le propos du film semble presque secondaire mais ça ne gâche en rien le plaisir qu'on prend à regarder le film. Merci Mr. Van Sant pour votre travail d'artiste même s'il y aura toujours des détracteurs pour dire "c'est de la merde" :roll:
Critiques similaires
Film: Elephant
Note: 7/10
Auteur: Nulladies
Film: Elephant
Note: 8,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Elephant
Note: 9/10
Auteur: elpingos

Avatar de l’utilisateur
nicofromtheblock
Alien
Alien
 
Messages: 7189
Inscription: Dim 01 Avr 2007, 20:27
Localisation: Nancy

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Mar 26 Jan 2010, 08:45

:eheh: :mrgreen: hein scalp!! :eheh: bonne critique, pour moi aussi ce fut un film choc!
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [nicofromtheblock] Mes critiques en 2010

Messagepar Niko06 » Mar 26 Jan 2010, 10:20

C'est fantastique Elephant, et une véritable oeuvre d'art c'est vrai. D'ailleurs Nico si tu l'as pas vu je te conseille vraiment le docu sur Van Sant dans le DVD de Paranoid Park, passionnant :wink:
Avatar de l’utilisateur
Niko06
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 13001
Inscription: Jeu 19 Avr 2007, 18:23
Localisation: Paris

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO