[alinoe] Mes critiques en 2010

Modérateur: Dunandan

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Jeu 27 Mai 2010, 16:06

J'aime beaucoup ta manière d'écrire et d'organiser tes critiques! excellent!! :super:
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar Max59 » Jeu 27 Mai 2010, 16:56

En effet c'est tres détaillé et bien présenté :super:
Avatar de l’utilisateur
Max59
Gandalf
Gandalf
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 04 Mar 2010, 16:54

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar alinoe » Jeu 27 Mai 2010, 19:48

Merci, à vous deux pour le compliment.

Dans cette critique, j'ai souhaité mettre en avant les images plutôt que le texte. Car dans ce film, il faut surtout retenir les inventions visuelles de Mario Bava.

En fait Jean-Michel, en parcourant, ton topic de critiques, j'avais trouvé très sympathique la présentation sous forme de mini fiche. Puis j'ai découvert, au grés de mes pérégrinations sur le forum, que Tyseah était le créateur de ce code si simple à utiliser. Je l'en remercie. :super:
Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Jeu 27 Mai 2010, 20:13

oui tyty c'est l'homme fort du forum pour l'informatique!! le breton est pour l'instant au pays de galles mais il revient bientôt! :eheh: avec quelques kilos supplémentaires du à la bière des pubs!! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Père de la mariée (Le) (1950) - 8/10

Messagepar alinoe » Dim 06 Juin 2010, 15:23

Le Père de la mariée

• Date de sortie : 16 juin 1950
• Réalisé par Vincente Minnelli
• Film américain
• Avec Spencer Tracy, Elizabeth Taylor, Joan Bennett, Don Taylor
• Durée : 1h32

8/10
Le Père de la Mariée (1950)



Résumé : Depuis le jour où Kay a annoncé son mariage avec Buckley Dunstan, la vie de Stanley Banks est devenue un enfer.


Un classique de la comédie porté par le sens du rythme de Vincente Minnelli et l’interprétation magistrale de Spencer Tracy. Ce dernier incarne à la perfection, le père américain type qui n’a pas vu sa petite fille grandir et devenir femme, et que rien n’effraie plus que de voir sa routine familiale bouleversée. Et surtout de se voir remplacer par son futur gendre dans le rôle de « monsieur perfection » qu’il a toujours tenu auprès de sa fille. Elisabeth Taylor est également parfaite dans le rôle de la future mariée, rayonnante de bonheur et de grâce, qui souhaite un mariage « tout simple » qui se transforme inévitablement en préparatifs titanesques et coûteux.





Image Image


Il n’y a aucun temps mort. Les situations cocasses s’enchaînent pour notre plus grand bonheur. Notamment, les tentatives désespérer du père pour enrayer les dépenses sans paraître pingre. A noter, l’hilarante scène de l’essayage du vieux costume naphtaliné (pour faire quelques économies). Et puis cette séquence magistrale du cauchemar « de la marche nuptiale » qui symbolise toutes les angoisses qui assaillent Mr. Banks à la veille du mariage. Une séquence qui témoigne une fois encore du goût de Minnelli pour les scènes de rêves qui illustrent ou sont le propos de beaucoup de ces films (Brigadoon, Un américain à Paris, Le Pirate, A Matter of Time…).


Image Image
Image Image

Véritable satire de la classe moyenne américaine de l’époque et de son goût pour les mariages grandiloquents « Le Père de la mariée » à depuis été imité, « remaké » mais jamais égalé.
8/10
Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Dim 06 Juin 2010, 15:38

je connais et j'aime beaucoup!! il y a une suite il me semble. :super:
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar alinoe » Dim 06 Juin 2010, 16:51

Oui, il y a une suite "Allons, donc papa !" sortie en 1951 où Mr Banks doit cette fois se faire à l'idée de devenir grand-père. Je l'ai vu, il y a très longtemps, c'était également très drôle mais pas autant que "Le père de la mariée".
Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar jean-michel » Dim 06 Juin 2010, 17:07

:super: ok!
Avatar de l’utilisateur
jean-michel
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12763
Inscription: Sam 05 Jan 2008, 10:04
Localisation: essonne91 Chilly-Mazarin

Last Action Hero - 8,5/10

Messagepar alinoe » Mar 08 Juin 2010, 22:03

Last Action Hero

• Date de sortie : 13 juin 1993
• Réalisé par John McTiernan
• Film américain
• Avec Arnold Schwarzenegger, F. Murray Abraham, Charles Dance, Anthony Quinn, Tom Moonan
• Durée : 2h11

8.5/10
Last Action Hero (1993)



Résumé : Danny Madigan est passionné de cinéma et en particulier des aventures de Jack Slater, son héros de film d’action préféré. Grâce à un billet magique, il est entraîné de l’autre côté de l’écran, pour vivre en direct les aventures de son héros…


Mais pourquoi ?

J’aimerai poser cette question aux critiques qui ont laminé ce film, ainsi qu’aux spectateurs qui l’ont boudé lors de sa sortie en salles. Que les majors hollywoodiennes n’aient pas apprécié, que toutes les grosses ficelles et défauts scénaristiques des films d’action soit mis à nu, je peux le comprendre. Mais comment les critiques et les cinéphiles ont-ils pu passer à côté du fabuleux potentiel de ce film ? Etait-ce trop novateur un film d’action qui se parodiait ?

Heureusement le marché du vidéo club, puis de la vidéo, et enfin du DVD/BR ont depuis réhabilité ce film qui le méritait bien.



« Last Action Hero », c’est à la fois une comédie qui se moque des codes et des ficelles scénaristiques du cinéma d’action et un véritable hommage à ce genre cinématographique qu’affectionne McTiernan. Jack Slater est l’archétype du héros du cinéma d’action avec ses muscles, ses répliques à deux balles et son visage inexpressif. On a Schwarzenegger à l’écran, mais on pourrait mettre Stallone ou Willis à la place.

McTiernan et Shane Black, ce sont associés pour créer un scénario original et ingénieux, qui nous propose de passer de l’autre côté de l’écran. Woody Allen avec « La Rose pourpre du Caire » nous avais déjà convié à une ballade sur le même thème, emprunte de poésie, de romantisme et de mélancolie. Cette fois la ballade est totalement différente, rythmée et bourrée d’actions improbables.


Monde de pellicule
D’un côté le « monde du film » avec ses courses poursuites rocambolesques, ses explosions gigantesques, son héros indestructible mais marqué par un drame familial (forcément il faut un pathos), ses méchants caricaturaux aux plans alambiqués, ses armes jamais à court de balles et ses innombrables clins d’œil et références au cinéma d’action.

Dans ce monde là, Stallone à joué dans Terminator 2, toutes les filles sont belles, même la caissière du vidéo club, on peut croiser Catherine Tramell , les lieutenants de police ne sont jamais contents et hurlent à longueur de journée comme dans « l’Arme fatale », on peut avoir un chat cartoonesque ou un adolescent comme équipier, les gentils gagnent toujours à la fin et les répliques nanardesques fusent à chaque instant.


Image Image


Je ne résiste pas au plaisir d’un petit florilège de répliques :

Jack : "Pour qui sonne la glace ! Celui-là je l'ai refroidi !"


Lieutenant Dekker : "SLAAATEEER !! Y'a les gars de la sécurité routière qui veulent me carrer une fanfare dans le fion parce que vous avez bousillé la radio ! Y'a le maire et le conseil municipal qui me broute les roustons à cause du foutoir que vous avez mis sur la place. Tout l'monde me tombe dessus, on m'demande où et qui comment et quoi !! Est-ce que jme fais bien comprendre ?"
Jack : "J'fais juste mon boulot, c'est pas toujours simple"
Lieutenant Dekker : "À cause de vous notre commissariat à la plus mauvaise réputation de toute le comté. Y'a les empafés de la chambre de commerce qui se sont donnés le mot pour danser la lambada dans le couloir à lentilles..."


Benedict : "Vraiment ! Personne n'est parfait. Dites moi j'espère que vous supportez la vue du sang. Je vous conseille d'être très prudent ils m'obéissent au doigt et à l'œil. Il me suffirait de claquer encore des doigts pour que demain vous soyez aspiré par une motocrotte sur le trottoir d'en face. Je ne saurait donc trop vous conseiller ainsi qu'a votre toutou de rentrer à la niche vous avez d'autres questions ?"
Jack : "Oui. Deux, très brèves. Primo : Pourquoi est-ce que je perds mon temps à discuter avec un branquignol dans ton genre, alors que je pourrais faire des choses beaucoup plus risquées ? Comme ranger mes chaussettes par exemple... Deuxio : Comment comptes-tu claquer des doigts pour tes molosses une fois que je t'aurai fait bouffer les pouces des deux mains ?"


Monde réel
De l’autre côté le monde réel, beaucoup moins « plaisant » pour les héros. On se blesse à la moindre cascade ou scène d’action, on doit manger et dormir. La police ne débarque pas toute sirène hurlante au moindre coup de feu ou meurtres. Les méchants peuvent gagner et les héros mourir. Dans ce monde là, le héros peut avoir une vraie conversation avec une femme et Arnold Schwarzenegger est une star qui saisie la moindre occasion de faire de la publicité pour Planet Hollywood, à la plus grande honte de sa femme.


Mais quelque soit le côté de l’écran (monde fictif ou monde réel) le héros reste un héros.


Quant à la Mort, celle du « Septième sceau », elle se moque bien des contingences du réel ou de l’imaginaire. Elle règne sur les deux mondes.

Image


« Last Action Hero » est donc tout à la fois un décoiffant film d’action et une tordante comédie d’action qui mérite largement d’être vu et revu.


Le petit plus génial de ce film : Hamlet version Jack Slater… un moment de franche rigolade et il fallait oser détourner cette scène interprétée par Laurence Olivier.

Image Image


Y'a quelque chose de pourrie au royaume de Danemark... et Hamlet va faire le ménage !
Retiens ta main, mon doux prince.
Moi, doux ? Tu veux rire ?
Être, ou ne pas être? ... [Explosion] Ne pas être


8,5/10
Critiques similaires
Film: Last Action Hero
Note: 10/10
Auteur: Killbush
Film: Last Action Hero
Note: 9,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Last Action Hero
Note: 6/10
Auteur: Criminale
Film: Last Action Hero
Note: 8,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Last Action Hero
Note: 9/10
Auteur: Nulladies

Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar Val » Mer 09 Juin 2010, 12:56

Chef d'oeuvre !
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 17501
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Jeu 10 Juin 2010, 13:36

Je pensais être le seul à aimer à l'époque
Je pense me laisser tenter par la version BD :love: D'ailleurs je voudrais bien aussi L'effaceur, c'est bien bourrin ca dois bien rendre dans un home-cinéma
zack_
 

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar alinoe » Jeu 10 Juin 2010, 13:57

Le Blu Ray vaut vraiment le rachat, tant au niveau de l'image que du son.
Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Jeu 10 Juin 2010, 14:00

zack_ a écrit: Je pensais être le seul à aimer à l'époque
Je pense me laisser tenter par la version BD :love: D'ailleurs je voudrais bien aussi L'effaceur, c'est bien bourrin ca dois bien rendre dans un home-cinéma


Les crocos en HD de l'effaceur ça doit bien être laid.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58560
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [alinoe] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Jeu 10 Juin 2010, 15:48

alinoe a écrit: Le Blu Ray vaut vraiment le rachat, tant au niveau de l'image que du son.



bon je le prend alors , ca a interet a etre bon nivo image :super: , en meme temp mon dvd est bien laid et vien de trouver le BR cheap :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Chaser (The) - 8/10

Messagepar alinoe » Jeu 10 Juin 2010, 21:07

The Chaser

• Date de sortie : 14 février 2008
• Réalisé par Na Hong-jin
• Film sud coréen
• Avec Ha Jung-woo, Kim Yoon-seok
• Durée : 2h05

8/10
The Chaser (2008)


J’ai profité d’une semaine gratuite d’accès à Canal+, pour regarder ce film encensé par la critique.


Un film sombre, très sombre. La photo, la lumière, les décors et la musique, tout concourent à transmettre cette ambiance glauque et oppressante qui ne laisse pas de place à l’espoir.

Un film rythmé qui nous entraîne dans une course contre la montre effrénée et de plus en plus désespérée pour tenter, d’une part, de prouver la culpabilité du tueur et d’autre part, pour tenter de retrouver sa dernière victime qui pourrait bien être en vie. La tension est palpable dans chaque plan, ainsi que l’abattement progressif des divers protagonistes lancés dans cette lutte contre le temps qui s’écoule.

Polar violent et effrayant. Que les scènes de massacres des victimes soient en gros plan, hors-champs ou simplement suggérées par des éclaboussures de sang, le malaise et l’horreur ressentis sont identiques. Et que dire de ce serial killer qui nous glace le sang, tant il a l’air du gendre idéal et rien ne vient expliquer son comportement. Si brutal, si inhumain et pourtant l’air totalement normal.

Le film est également une vision sans concessions et peu flatteuse de la police coréenne et des institutions du pays. Inertie de la justice et d’un système politique plus préoccupé de l’image médiatique de ces personnalités politiques (ici le maire) que des performances de la police à combattre le crime. La critique de la société donne lieu à quelques traits d’humour et d’ironie, très vite oubliés par les conséquences dramatiques de tout ces travers politiques et administratifs. On éprouve comme ces quelques policiers qui s’acharnent à mener correctement leur enquête, beaucoup de désarroi et de désabusement (à l’image de cette femme flic effondrée et en larme).


The Chaser est un film éprouvant pour le spectateur.

On suit sans attachements particuliers, cet ex-flic devenu proxénète et qui tente de localiser la maison où gît la dernière victime (une de « ses filles »). Il ne suscite pas vraiment la sympathie, plus intéressé par son argent envolé que par le sort de la fille. Et puis, on comprend peu à peu que Mi-jin est encore en vie, qu’elle lutte pour survivre et que l’acharnement de Joong-ho (qui retrouve ses réflexes de policier) à poursuivre la piste du tueur peut lui sauver la vie. Une lueur d’espoir nous gagne…et puis la scène de l’épicerie/tabac nous achève et nous laisse totalement KO, comme le personnage principal. Peu importe finalement que le serial killer soit finalement arrêté et un de ses charnier découvert, que Joong-ho s’achemine vers la rédemption en s’occupant de la petite fille de la victime. Nous avons tous perdu avec la fin atroce de Mi-jin et le tueur a gagné.


Un film choc, très bien réalisé, à l’interprétation sans faille, mais définitivement trop traumatisant et déprimant à mon goût.
Critiques similaires
Film: Chaser (The)
Note: 9,75/10
Auteur: Scalp
Film: Chaser (The)
Note: 7,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Chaser (The)
Note: 9/10
Auteur: Killbush
Film: Chaser (The)
Note: 9,5/10
Auteur: Alegas
Film: Chaser (The)
Note: 6,5/10
Auteur: lordpolo

Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO