[Alegas] Mes critiques en 2010

Modérateur: Dunandan

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Lun 19 Juil 2010, 18:18

:super: oh yeah , le garou old school de wolfman ca fait tout le succe :love: halleluia
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Alegas » Lun 02 Aoû 2010, 07:15

Bilan du mois de juillet 2010



Films vus (en gras les découvertes) :

Body Of Lies, Ridley Scott, 2008 : 2/10
Sheitan, Kim Chapiron, 2006 : 5/10
Night Of The Living Dead, George A. Romero, 1968 : 7/10
28 Days Later, Danny Boyle, 2002
Dawn Of The Dead, George A. Romero, 1978 : 3/10
Day Of The Dead, George A. Romero, 1985 : 8/10
Breaking News, Johnnie To, 2004 : 7/10
Dressed To Kill, Brian De Palma, 1980 : 7/10
Narc, Joe Carnahan, 2003 : 8/10
Cloverfield, Matt Reeves, 2008 : 7/10
C'est arrivé près de chez vous, Rémy Belvaux, 1992 : 6,5/10
Inception, Christopher Nolan, 2010 : 10/10
Before The Devil Knows You're Dead, Sidney Lumet, 2007 : 7,5/10
The Prestige, Christopher Nolan, 2006 : 10/10
The Lovely Bones, Peter Jackson, 2010 : 8/10

Découverte cinématographique du mois :

Image
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Kaïro - 7/10

Messagepar Alegas » Jeu 12 Aoû 2010, 15:29

Image


Kaïro de Kiyoshi Kurosawa

(2001)


Les films arrivant à effrayer les spectateurs sont nombreux, ceux qui installent une ambiance avec brio le sont beaucoup moins. Kaïro se situe sans conteste dans la seconde catégorie. Autant le dire d'office, je n'avais pas vu une ambiance pareille depuis le Shining de Kubrick, Kurosawa ne cherchant pas à surprendre son spectateur mais à lui faire craindre quelque chose qui n'a pas lieu d'arriver.

En cela, Kaïro est un ghost-movie extrêmement réussi, aussi bien dans ses apparitions fantomatiques (la scène dans la zone interdite) que dans sa tension, celle-ci étant supportée par une mise en scène excellente et originale : qui aurait cru que l'absence brutale et totale de son pouvait faire autant peur ? Mais réduire Kaïro à un simple film d'horreur serait extrêmement péjoratif tant le film laisse un message puissant et évocateur pour le spectateur qui refuserait de se limiter au premier degré, entre une critique d'un Japon trop dépendant de la technologie et de la multiplication massive des otakus (eux-mêmes réduits à l'état de fantômes-vivants), Kurosawa donne un véritable fond à son film qui fait là toute sa force.

Toutefois, là où le film gagne en puissance métaphorique, il le perd en puissance narrative : enjeux majeurs absents, personnages pas assez approfondis. Quand au final, si l'on passe sur la qualité médiocre des CGI (de toute façon, on ne regarde clairement pas le film pour cela), on reste légèrement sur sa faim même s'il est indéniable que certains plans sont magnifiques (Tokyo totalement vide) et que ceux-ci sont lourds de sens (l'avion, les corps carbonisés). Dommage que Kaïro ne soit pas pour autant conclu dans sa totalité.


7/10
Critiques similaires
Film: Kaïro
Note: 9/10
Auteur: Niko06

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Kakemono » Jeu 12 Aoû 2010, 20:31

Le Choc que j'avais eu quand j'ai vu ce film. :shock: Il m'avait bien marqué et foutu les jetons a l'époque. Tu me donnes bien envie de le revoir. :super:
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10042
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Jeu 12 Aoû 2010, 21:55

jamais vue , connaissait de reput mais pensait pas que ca me plairait , ce que vou en dite va me faire le prendre vite :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Incassable - 10/10

Messagepar Alegas » Ven 13 Aoû 2010, 12:38

Image


Unbreakable (Incassable) de M. Night Shyamalan

(2000)


Généralement, avec un film de Shyamalan, soit on aime, soit on déteste. Autant annoncer la couleur tout de suite, je suis un fan du réalisateur dans sa période première moitié de la décennie 2000, ses derniers films m'ayant horriblement déçu. Retour sur Unbreakable, clairement son meilleur long-métrage avec Signs.

Image


Unbreakable, c'est tout d'abord la relecture d'un mythe, celui du super-héros de comics. Bien avant que le genre ne soit réellement remis au goût du jour (le Spider-Man de Raimi arrivant en 2002), Shyamalan tente une approche plus sobre, sombrant plus dans le drame familial que dans le film d'action. C'est bien cela qui fait toute la force du film, le scénario étant habilement écris, jamais on n'a l'impression de sombrer soit dans la surenchère fantastique soit de s'éloigner du sujet du film. Les enjeux et thématiques (la relation père-fils, la reconquête de l'être aimé, la recherche de son but dans la vie, le combat éternel du Bien contre le Mal ou encore la confrontation à son opposé) s'intègrent parfaitement à l'histoire, prouvant que Shyamalan est loin d'être un conteur dont la réussite de ses scénarios ne viennent que de ses twists finals. Il est loin aussi d'être un tâcheron derrière la caméra : Unbreakable a clairement les meilleurs plans de la carrière de Shyamalan. Entre l'astucieux plan-séquence du train, la scène de la gare tout simplement monumentale (superbes jeux de couleurs), la visite glauque et silencieuse d'une maison cambriolée ou encore la claustrophobique scène de la piscine, il y a vraiment de quoi se rincer l'œil devant tant de maîtrise.

Image


Niveau interprétations, le duo Willis-Jackson fonctionne à merveille, entre dualité et amitié. Quant à Robin Wright, on en vient à regretter de la voir aussi peu souvent avec des réalisateurs dignes de ce nom. Il serait aussi criminel d'oublier la deuxième force majeure du film : sa bande-originale en tout point magnifique signée James Newton Howard, clairement l'une de ses meilleures compositions.

Au final, que l'on aime ou pas, force est de constater que Shyamalan a signé avec Unbreakable la relecture du mythe du super-héros la plus originale de ces dernières années. Pour ma part, le film est l'une des plus belles réussites cinématographiques de ces dernières années, c'est bien simple, je ne lui trouve pas le moindre défaut, et pourtant j'ai bien cherché. Merci M. Shyamalan.


Image


10/10
Critiques similaires
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: Dunandan
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: Scalp
Film: Incassable
Note: 8/10
Auteur: caducia
Film: Incassable
Note: 10/10
Auteur: Waylander
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: elpingos

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Jeff Buckley » Ven 13 Aoû 2010, 12:43

Il rentre dans le top 100 :love:
dunandan a écrit: Puis j'oubliais de dire que Logan me faisait penser à Burton avec sa méchanceté légendaire concernant certains films/réalisateurs/acteurs
Avatar de l’utilisateur
Jeff Buckley
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11413
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 03:30
Localisation: Boulogne-sur-Mer (62)

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Milkshake » Ven 13 Aoû 2010, 12:49

The Prestige, Christopher Nolan, 2006 : 10/10


Faudrait que tu fasse une critique de ce superbe film.

L'idée de mettre ton texte en gras ça attire l'oeil, je vais m'en inspirer pour mes prochaines critiques.

Par contre Unbreakable je trouve ça sympa et culotté dans son traitement mais ça m'a pas tant marqué comme film.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Alegas » Ven 13 Aoû 2010, 12:56

Milkshake a écrit:
The Prestige, Christopher Nolan, 2006 : 10/10


Faudrait que tu fasse une critique de ce superbe film.


Je saurais même pas par où commencer. :shock:
Mais c'est vrai que je devrais en écrire une avant que la vision ne soit plus assez "fraîche".

Milkshake a écrit:Par contre Unbreakable je trouve ça sympa et culotté dans son traitement mais ça m'a pas tant marqué comme film.


Alors que moi c'est dans mon Top 100 direct. Certes, ça n'a pas le panache d'un PTA ou de certains Nolan mais ça a vraiment de la gueule quand même. Le genre de film qui me donne des frissons et dont je ne saurais dire la cause exacte, en bref un coup de cœur perso. :love:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Ven 13 Aoû 2010, 13:32

Incassable c'est de loin le meilleur Shyamalan, j'ai revu 6 ème sens cette semaine et c'est nettement moins bon.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58699
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Ven 13 Aoû 2010, 19:32

:+1: Je me ferai bien pété le BD tiens! :love: A quand la suite du film... :?:
zack_
 

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar zirko » Ven 13 Aoû 2010, 21:48

J'ai bien peur qu'il n'y ait jamais de suite. :(
Avatar de l’utilisateur
zirko
Terminator
Terminator
 
Messages: 18437
Inscription: Lun 15 Jan 2007, 23:35

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar Alegas » Ven 13 Aoû 2010, 22:28

De toute façon, je vois mal ce que l'on peut raconter tout en restant dans le contexte sobre qui fait le succès du film.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Sam 14 Aoû 2010, 13:35

Je sais pas si c'est moi ou si c'était une rumeur, mais j'avais entendu que le film avait été écrit pour une trilogie
zack_
 

Bound - 10/10

Messagepar Alegas » Mer 18 Aoû 2010, 16:38

Image


Bound de Andy et Larry Wachowski

(1996)


Tout d'abord, je tiens à préciser que la version dvd du film est clairement une insulte au travail visuel des Wachowski. J'ignore si le Blu-Ray enlève le grain omniprésent durant les séquences sombres (les ¾ du film donc) mais si ça se confirme, cela risque d'être l'un de mes achats obligés de ces prochains jours.

Image


Réalisé 3 ans avant le phénomène The Matrix, Bound est encore de nos jours un film hélas trop méconnu. Dommage car il est la preuve ultime que les frangins peuvent faire du très grand cinéma même avec un budget restreint. Il faut savoir qu'à l'origine, Bound n'était qu'un simple film de commande, une demande de la Warner pour que les Wachowski prouvent qu'ils pouvaient tenir un budget et diriger un tournage avant de donner le feu vert au projet gigantesque qu'était The Matrix à l'époque. Les frangins auraient pu faire un film bâclé et efficace, avec un scénario politiquement correct, ils en ont fait un chef-d'œuvre du film noir, avec une maîtrise du suspense implacable et avec un scénario à la tension sexuelle qui met définitivement hors course Verhoeven et son Basic Instinct.

Image


En effet, hormis une superbe scène de sexe en plan-séquence, tout ce qui a rapport au sexe est ici simplement suggéré (regards, bruits derrière une cloison fine, tuyau humide, tatouages, etc...). En cela , Bound est particulièrement impressionnant avec deux parties bien distinctes : une première qui pose les bases de l'histoire tout en faisant évoluer ses personnages, puis une deuxième où les rebondissements s'enchaînent les uns à la suite des autres et où le suspense ne connaît aucun temps morts. Bien sur, le gros du boulot vient de la mise en scène des Wachowski, extrêmement fluide, classe et ne cherchant pas trop à impressionner le spectateur (hormis de superbes plans comme celui de la traversée du mur ou encore celui où la caméra sort du canon d'un 9mm). Par ailleurs, notons la présence de ce qui est clairement l'une des plus belles fusillades du cinéma : les Wachowski annonçait déjà The Matrix avec des mouvements circulaires de toute beauté, des ralentis classes et une gestion de l'espace et de la lisibilité très impressionnante. C'est d'ailleurs loin d'être le seul élément du film qui rappelle la future trilogie des frangins puisque l'on retrouve aussi le fameux plan du câble téléphonique ou encore les plans sur les chaussures des flics/agents. En cela, Bound est véritablement intéressant puisqu'il prouve que les Wachowski sont loin d'être de simple yes man mais bien de véritables auteurs cinématographiques.

Image


Rajoutons aux qualités du film des acteurs excellents, avec une mention spéciale à Joe Pantoliano. Il est d'ailleurs dommage de constater que cet acteur est souvent engagé pour des seconds rôles alors qu'il pourrait facilement porter un film sur ses épaules tellement le potentiel de ce mec est énorme.
Au final, on se retrouve non seulement devant un très grand premier film mais aussi devant une pièce maîtresse de l'œuvre Wachowskienne. Bound est un petit bijou du film noir et du thriller que je conseillerais à n'importe qui aimant ces deux genres.


10/10
Critiques similaires
Film: Bound
Note: 8/10
Auteur: Velvet
Film: Bound
Note: 9,5/10
Auteur: caducia
Film: Bound
Note: 7,5/10
Auteur: Kareem Said
Film: Bound
Note: 9,25/10
Auteur: Scalp
Film: Bound
Note: 7,5/10
Auteur: Waylander

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO