[Killbush] Mes critiques 2011

Modérateur: Dunandan

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Scalp » Sam 09 Avr 2011, 16:42

Toi t'as pas encore revu Judge Dredd pour dire que Schneider plombe le film, là tu le verras au summum de sa force :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58559
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar zack_ » Sam 09 Avr 2011, 19:46

Je viens de lire ta critique de Duel et hop dans le panier, envie de découvrir les prémisses de tonton S. :super:
zack_
 

Chasse à l'Homme - 7,5/10

Messagepar Killbush » Mer 13 Avr 2011, 19:51

CHASSE A L'HOMME de John Woo

Image


Fraichement arrivé aux Etats-Unis après avoir livré le film d’action ultime avant de quitter Hong Kong, John Woo se voit proposer par Universal la réalisation d’un film avec Jean Claude Van Damme en action star. Budgété à 15 millions de dollars et produit par Sam Raimi, "Chasse à l’homme" demeure encore aujourd’hui un film intéressant dans la carrière américaine de Woo.

En effet, difficile d’imaginer le réalisateur devant faire ses preuves en arrivant aux U.S alors qu’il venait de signer un monument du cinéma d’action un an plus tôt avec "Hard Boiled". Et pourtant, c’est bien ce que représente "Chasse à l’homme" dans sa carrière, une carte de visite pour tous ceux (principalement les producteurs américains) qui ne connaissaient pas encore la maestria du Bonhomme.

S’appuyant sur un scénario efficace et épuré à défaut d’être original (une relecture des "Chasses du Comte Zaroff", où des riches paient pour poursuivre et tuer des anciens combattants devenus clochards), Woo décide alors de tout miser sur l’action et, donc, sur sa réalisation et son imagerie.
Il reprend alors beaucoup d’éléments qui ont fait sa marque de fabrique à Hong Kong : des ralentis à la pelle, une construction habile et spectaculaire de l’action (notamment grâce à la multiplicité des angles choisis), des personnages iconiques mais aussi très humains, ou bien encore une naïveté parfois touchante.

Il trouve en la personne de Van Damme une icône à la hauteur de ses ambitions visuelles, même s’il n’a pas le charisme naturel d’un Chow Yun Fat. Affublé d’un nom très français (Chance Boudreaux) et trouvant ici un de ses meilleurs rôles, Van Damme est bon et arbore un look encore jamais vu, une version moderne du cowboy solitaire, cheveux sales et long manteau à l’appui (il montera même un cheval dans la dernière partie du film). Son rôle lui permet quelques nuances dans son jeu, chose rare dans sa carrière jusqu’alors.
Pour incarner les bad guys, on retrouve Lance Henriksen en boss de l’organisation, dont le cabotinage convient parfaitement au personnage, et aussi Arnold "La Momie" Vosloo dans le rôle d’un tueur à gages impitoyable nommé Van Cleef (encore une référence au western).

ImageImageImageImage


Mais, comme dit plus haut, Woo mise avant tout sur l’action, et de ce coté là, il ne déçoit pas. Même s’il n’atteint que rarement le niveau d’exigence de ses films HK, le film contient tout de même plusieurs scènes impressionnantes. La seconde partie du film est très rythmée et les séquences d’actions s’enchainent sans temps mort : course poursuite à moto, gunfight en pleine rue, final dans un entrepôt où Van Damme alterne double Beretta, démastiquage au shotgun et coups de tatanes.

ImageImageImageImageImage


Un gros bémol cependant, et qui deviendra malheureusement une marque de fabrique des films américains de Woo : l’utilisation de doublure pour les cascades. C’est bien simple, dès que JCVD est cadré de loin, ce n’est pas lui, et toutes les grosses scènes d’actions en feront les frais. Alors, bien sur, les conditions de tournage à Hong Kong et à Hollywood ne sont pas les mêmes (notamment pour l’assurance des acteurs) mais ca gâche quand même une partie du plaisir quand on s’aperçoit de la supercherie aussi facilement.
Un problème qui sera encore plus visible dans Volte/Face (j’en reparlerai dans la critique car là ça atteint un niveau honteux).

Finalement, 18 ans après sa sortie, Chasse à l’homme demeure un bon film d’action bien réalisé et plutôt efficace, sans grande ambition mais loin d’être le pire film de la carrière américaine de John Woo. Son principal défaut fût de sortir un an après la claque Hard Boiled !

7,5/10
Critiques similaires

Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9189
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Scalp » Mer 13 Avr 2011, 20:02

C'est marrant le jeu des doublures dans les prods ricaine, le film où c'est vraiment le plus tricard c'est True Lies.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58559
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Killbush » Mer 13 Avr 2011, 20:10

Tout comme pour Volte Face, ca va me sauter à la gueule quand je vais le revoir celui là :mrgreen:
Pourtant, je l'ai vu des dizaines de fois Volte Face et j'avais jamais fais attention (le Bluray aide pas) mais c'est abusé la scène finale sur les bateaux, Cage et Travolta sont partis boire des canons pendant que deux types se foutent sur la gueule à leur place :eheh:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9189
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Scalp » Mer 13 Avr 2011, 20:14

Le final sur le bateau je trouve même ça bien pourri, sinon dans l'intro dans le hangar y a un plan où on voit bien le cable.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58559
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar zack_ » Mer 13 Avr 2011, 21:57

Faut se laisser prendre par le spectacle et pas voir les doublures (c'est vrai que dans Volte Face ca se voit mais pas tant que Windtakers - un Woo tiens!)
Volte Face en BD c'est sorti? SI c'est le cas ca sera mon film démo pour tester mon home :chut:
zack_
 

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Heatmann » Mer 13 Avr 2011, 22:38

D'ailleur personnelement j ai une bonne preference pour hard target qui est plus frontal , direct et plus "woo" que face off qui est trop hollywoodien , du 7 quoi contre 7.5 a jcvd .
par contre c est vrai que les doublure , meme en ce laissant prendre au plaisir du spectacle des gunfight merveilleusement geniaux , ben ca gache bien sur hard target, defois c est meme pas des plan si large que ca ( la chute de cheval sous les coup de l helico :shock: ) .
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Killbush » Mer 13 Avr 2011, 22:48

zack_ a écrit:Faut se laisser prendre par le spectacle et pas voir les doublures (c'est vrai que dans Volte Face ca se voit mais pas tant que Windtakers - un Woo tiens!)
Volte Face en BD c'est sorti? SI c'est le cas ca sera mon film démo pour tester mon home :chut:

Si tu veux tester ton home au niveau son, je te conseille le BR de John Rambo, la piste son est :shock:
Sinon oui, c'est sorti en BR Volte Face et c'est très propre.
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9189
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar zack_ » Jeu 14 Avr 2011, 09:18

Exact Rambo (que j'ai déboite), donc je testerai ça :love:
zack_
 

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Alegas » Jeu 14 Avr 2011, 19:49

Killbush a écrit:Si tu veux tester ton home au niveau son, je te conseille le BR de John Rambo, la piste son est :shock:


Déjà rien que le dvd mes voisins ont criés. :mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44440
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Killbush » Jeu 14 Avr 2011, 20:23

Avec le BR, c'est la troisième guerre mondiale dans ton salon :mrgreen:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9189
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Heatmann » Jeu 14 Avr 2011, 22:02

la piste son de master and commander c est enorme aussi la repartition , la clarete , la puissance , et les detail , ca fait meme peur les boulet de canon et le destruction auditive :shock: :shock: :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Blade (The) - 9,5/10

Messagepar Killbush » Lun 18 Avr 2011, 14:30

THE BLADE de Tsui Hark

Image


En 1995, alors que le Wu Xia Pian est en plein déclin, Tsui Hark décide d'en réinventer les codes avec cette relecture du sabreur manchot crée par Chang Cheh. Animé par une férocité sans pareil, Hark livre avec The Blade un monument viscéral et barbare, où le chaos devient une forme d'art à part entière.

Un chaos qui se ressent à tous les niveaux, de la réalisation virtuose et génialement inventive, au scénario confus mais néanmoins passionnant. Le mot d'ordre d'Hark pour le tournage était "réalisme", et sa mise en scène découle de ce parti pris avec une maitrise impressionnante. Tourné sur le vif avec très peu de préparations, la mise en scène furieuse magnifie des chorégraphies époustouflantes, exécutés par des acteurs en pleine forme (Chiu Man-Cheuk et Hung Yan Yan sont parfaits). Il transcende un scénario assez basique par la force brute de la réalisation, qui trouvera son apogée dans ce magnifique combat final, summum de brutalité où deux entités ultra charismatiques se battront jusqu'à la mort.

Image


Le réalisme voulu par Hark se retrouve aussi dans les costumes superbes, dans la chorégraphie des combats (intégralement sans câbles), dans la représentation de la violence, bien loin des codes en vigueur dans le Wu Xia Pian des années 90. Ce qui ne l'empêche pas de styliser quelques scènes, comme ce sublime flash-back sous la pluie, à l'éclairage totalement surréaliste.
Réalisme des émotions également, notamment à travers cette narration du personnage principal féminin en voix-off, et à l'importance qui lui est donnée au cœur du récit. Ou encore le traitement de la souffrance du personnage principal, et l'empathie qui en découle au moment de son entrainement.

Avec The Blade, Tsui Hark signe un Wu Xia Pian crépusculaire, nihiliste et génialement furieux, qui se vie plus qu'il ne se regarde et s'analyse. Un film indispensable dans la carrière de son réalisateur, mais aussi dans une industrie qui prend de moins en moins de risques artistiques et financiers.
Une date dans l'histoire du cinéma HK ! (je dirais même du cinéma tout court)

Image


9,5/10
Critiques similaires
Film: Blade (The)
Note: 10/10
Auteur: Niko06
Film: Blade (The)
Note: 6/10
Auteur: Alegas
Film: Blade (The)
Note: 9,5/10
Auteur: Jack Spret
Film: Blade (The)
Note: 10/10
Auteur: Scalp

Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9189
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques 2011

Messagepar Scalp » Lun 18 Avr 2011, 14:35

Image
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58559
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO