[Waylander] Mes critiques en 2011

Modérateur: Dunandan

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Lun 15 Aoû 2011, 11:53

c est un partie pris , et apres ca depend de l impact et du ressenti perso en effet . jpense pas qu on peut dire que c est un "defaut" ou "mauvais" , ca plaira pas et satisfera pas tout le monde c est certain , c est carrement pas un script et des perso "classic" , qui sont fouiller , une intrigue dense , ni rien de tout ca .
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Milkshake » Lun 15 Aoû 2011, 11:56

Non je sais, on est d'accord c'est ce qui fait que le film est rafraichissant dans ce genre car ça essaye pleins de choses décalé, il est d'ailleurs dans mon top 10 de l'année pour l'instant.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Cargo - 5/10

Messagepar Waylander » Lun 15 Aoû 2011, 15:23





Dans la lignée des huit-clos spatiaux , Cargo est assez bon dans l'ensemble. Les "codes" du genre son tous à peu près là en plus ou moins réussit sans toutefois atteindre un rang "spécial" qui pourrait le faire devenir culte. Ps d'acteurs ni de personnages assez mémorable pour cela et même si le film est assez léché au final il n’apporte pas grande-chose. Pas terrifiant pour un sous alors qu'il reprend presque plans pour plans l'intro d'Alien de Ridley Scott vers le premier quart d'heure, le film essaye trop de tenir la comparaison avec ses prédécesseurs. Les travellings, les couloirs, la lenteur, l'ambiance sonore...tout correspond au genre mais au bout de la énième fois la sauce ne prend plus vraiment. le film ne "happe" pas le spectateur ça c'est clair.


Pourtant visuellement c'est très réussit (surtout vu l’origine et le budget) et parfois sublime mais ça manque d'un petit quelque chose: déjà l’histoire est pas terrible même si le fond est dan l'ère du temps (quoique le truc écolo, mensonge gouvernemental camouflant la vie qui reprend sur Terre pour faire tourner un nouveau système où les gens sont enfermés dans des caissons et branché sur un "autre monde" dit édénique..on pense à Matrix direct et ça devient inhérent au genre le coup de la station perdue dont tout le monde se fout avec en arrière-plan un truc géopolitique et tout) même le fil m est équilibré on peut s'ennuyer un peu. Il y a tout de même un climax sympa même finalement inutile (limite on s'en tape). A noter une bonne gestion de l'espace et des décors: pas mal de plans larges exposant la grandeur du vaisseau et des lieux viennent nourrir le film. Ça ne casse pas le côté huit-cols du tout : ça lui offre même une nouvelle dimension encore plus inquiétante même si pour le coup la tension et le suspens sont mal géré: le réalisateur peine à donner une lourdeur étouffante à son film alors qu'on sent que c'est ce qu'il veut.

Une bonne esthétique ne suffit pas à faire un film et ça se sent avec Cargo.

La surprise c'est le côté "Alien" : on pense avoir à faire avec un monstre une présence fantomatique façon Event Horizon et en fait c'est juste un terroriste écolo qui pieute dans le cargo...ça tombe comme un cheveux sur la soupe et c'est gratuit. Aucun intérêt ni d'écho plus tard.








Pour en revenir aux décors: niveau quantitatif c'est faiblard: on voit le même couleur 20x dans le film et au final on ne voit que 3 salles. Mais la caméra est à l'aise.
L'écriture est basique , les personnages inexistants (tous clichés) et transparents ainsi l’interprétation monoexpressive de chacun enfonce malheureusement le film.

Loin de Cube, d'Alien ou Sunshine et plus proche de Pandorum qu'autre chose niveau écriture, casting et interprétation.

Le réalisateur force un peu sur les plans du aisseau qui erre dans l'espace. On sait très bien ce qui se passe mais il s'entête à multiplié ce genre de plans :



Inutiles malgré leur beauté et couteux pour rien, le cinéaste aurait mieux fait de réserver l'argent pour plus de décors ou de meilleurs acteurs :mrgreen: . top de surcharge purement visuel à défaut d'une meilleure intrigue et d'une ambiance plus viscérale. La photo possède osn petit charme et quelques idées valant le coup d’œil comme cette cryogénisation:

5/10
Critiques similaires
Film: Cargo (2009)
Note: 4,5/10
Auteur: sylclo
Film: Cargo (2009)
Note: 6/10
Auteur: francesco34

Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Lun 15 Aoû 2011, 17:47

c est pas le film suisse ca non ?
du coup au moin cette critique a le merite de me donner envie de revoir sunshine tient :love: et meme event horizon tient :mrgreen: 8)
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Lun 15 Aoû 2011, 17:48

Oue c'est Suisse, Event Horizon ça vieillit plutôt pas trop mal.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Lun 15 Aoû 2011, 17:49

Event ca fait lonnnngtempt que je l ai pas vue, mais j ai carrement adorer a l epoque , tu l avait revue en blu ??
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Lun 15 Aoû 2011, 17:50

Non en dvd j'ai le coffret vaisseau :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Lun 15 Aoû 2011, 17:55

yeaaah , bon mais la jme rend compte que j ai pas rachter et ca me chagrine ! compulsion !!! jvais le prendre en blu , j aime bien les scenes d espace en HD :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Milkshake » Lun 15 Aoû 2011, 18:00

Les captures sont belles mais si l'histoire suit pas ça donne pas envie de le voir.

Pourquoi un MP avec un lien de la critique ?
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Waylander » Lun 15 Aoû 2011, 18:09

Parce que je me suis gouré : mon copié collé pour ma 1ere page a pas été écrasé par celui du dossier des screenshots de the thin red line lien megaupload dont j'ai fermé la page donc je recommence l'upload rien que pour 3 mecs du forum. :mrgreen:
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Lun 15 Aoû 2011, 18:11

Moi aussi je veux des screens de la ligne rouge, ça pourrait toujours me servir :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Lun 15 Aoû 2011, 19:19

genre .
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

True grit - 9/10

Messagepar Waylander » Lun 15 Aoû 2011, 21:11




Les frères Coen signent là un western d'une beauté imparable grâce au travail de l'immense génie Roger Deakins, directeur photo hors pair qui enrobe l'image d'une élégance envoutante, voir hypnotique où chaque plan pourrait faire l'objet d'analyses. Carter Burwell compose une musique un peu trop répétitive sur la première partie mais la sonorité et les mélodies très classiques, au piano, renforcent l'académisme magistrale du film. Le style des Coen est très sobre certes mais souvent c'est de la sobriété camouflée car le travail sur la composition des plans leur permet souvent d'offrir un rendu orignal et grandiose : il suffit de voir la fusillade final, le fameux face à face à cheval où le plan de dos de Laboeuf et de la petite offrent un putain de profondeur de champ et une netteté impériale. Le point de vue est excellent, c'est du jamais vu et même si aux yeux de certains ce n'est ps grand-chose ça mérite pourtant la palme du placement de caméra le plus couillu qu'on ait vu depuis longtemps. Idem pour la chevauchée nocturne à l beauté époustouflante. Le tout sans CGI, juste un matériel spécifique et un chef op de génie.



Sincèrement, vous aviez vu un western aussi rafraichissant depuis quand ?
C'est techniquement précis et la perfection n'est jamais loin quant à la fluidité du long-métrage. Les scènes de nuits sont dignes des plus maitrisées qui soient, les pétarades sont pondérées mais les coups portant au loin et au oreilles comme pour souligner la vastitude des paysages et l'isolement des protagonistes comme pour briser le calme suspecté de tension qui règne lors du dialogue dans la cabane et le rythme linéaire permet d'apprécier le film comme un mélange de plusieurs genres : western pur donc, comédie dramatique, road-movie, aventure...Les personnages sont très attachants, leurs caractères superbement développés et leur relation est touchante. Sans jamais en faire des tonnes les Coens restent même très mesurées à ce niveau. L’émotion est là sans être envahissante ni omniprésente.

L'écriture littéraire (bon c'est adapté d'un roman mais les Coen lui rendent justice à merveilles et ne dévient du matériau de base que très peu : ils ajoutent même seulement le médecin-trappeur ours : apparition incongrue , étrange et décalée comme ils les aiment et le côté comique est bien amené: jamais ridicule, drôle sans être non plus hilarant: c'est le coté cocasse de certaines scènes qui amusent comme Mattie devant les toilettes qui parle avec Cogburn :mrgreen: )

La splendeur visuelle ne rivalise qu'avec un seul autre western : "The Assassination of Jesse Jame by the coward Robert Ford" (du même directeur photo). Deux western atypiques et à la grandeur indéniable.
Le film des Coen se veut plus "humain" et plus abordable en rendant hommage à deux styles de western : le classique et le crépusculaire car True Grit ne peut se ranger seulement ni dans l'une ni dans l'autre. LaBoeuf , Mattie, l'ambiance et la bande de malfrats se rapprochent largement du western classique tandis que Cogburn représente clairement l’ambiguïté du film, un genre d'anti-héros alcoolique, ventru, bourru et vivant ses dernières années. Un écho d'"Unforgiven"de Clint Eastwood dont les Coen reprennent certains plans , une partie de la narration, le trio à cheval , la tension qui monte ?

Les cinéastes se permettent quelques plans inhérent au genre, signature de Leone et c'est obligé d'en placer au moins un de toute façon. :mrgreen:







Là où le film prend des liberté c'est dans les personnages crée par l'auteur du roman : l’héroïne est une jeune fille au caractère bien trempé, pleine de verve et de fougue mais terriblement attachante grâce à l’innocence qui se laisse ressentir à de rares moments comme la scène autour du feu quand elle propose de faire un jeu...
Et puis bon c'est quand même politiquement incorrect de mettre une si jeune fille en héroïne qui désire la vengeance par la mort du bourreau de son père. Le traitement on est vraiment proche des westerns classiques : Cogburn qui maltraitent deux petits Indiens au début, un des condamnés est indien et on ne le laisse pas dire ses dernières mots. Les réalisateurs ne prennent pas la peine d'instaurer un regard critique là-dessus. C’est pile poile dans l'esprit des anciens westerns et ça peut déplaire mais faut pas y voir une prise de position des frères cinéastes. Quoique...c’est discutable.
N’empêche que la gamine est une révélation et on espère grandement la voir au plus vite. :D



Cogburn est interprété à la perfection par "Lebowski" Jeff Bridges au charisme palpable. Son travail est à saluer (l'accent et l'intonation de sa voix...c'est de la grand interprétation) alors que pour Matt Damon c'est moins marquant. Le personnage est involontairement drôle et ça le sauve d'une certaine transparence. Les bad guy (Brolin et Pepper) sont sous exploités et c'est vraiment dommage mais le final est franchement jouissif: le maquillage, les accents, le dialogue à distance entre Ned et Cogburn c'est bien trouvé, la portée des voix et les effets sonores sont exceptionnels. On est vraiment pris au jeu mais à au final le suspens autour du tueur que Mattie veut attraper ne trouve pas vraiment une conclusion sensationnelle ni mémorable. On a de quoi rester notre faim.

True Grit a tout d'un western grand public à l'écriture magistrale; à l'interprétation impériale et à la photographie divine.
Un grand cru, raffiné et plaisant. Une aventure westernienne très sobre mais de haute qualité. Sans peine, les Coen adaptent un livre en y forgeant leur propre identité, visuelle et scénaristique. Un classique instantané.



Mon plan préféré :love: :mrgreen:


Une des scènes mémorables c'est tout simplement Mattie qui débarque au tribunal et qui découvre Cogburn de loin, puis la caméra épouse le point de vue de Mattie (pas de plans subjectifs bidons mais le travelling suggère les déplacement de la petite fille qui entend d'abord la voix caverneuse et les mots mâchés du Sheriff avant de passer derrière des gens et se rapprocher de plus ne plus d'un homme qui pourrait devenir une icône de l'Ouest aussi importante que d'autres si le genre n'était pas mort).



Je crois qu'on ne peut que s'incliner sur la gestion de l'espace et de la lumière.





Plan écho à Unforgiven qui enterrait le western crépusculaire ; True Grit est le testament du western classique .


9/10
Critiques similaires
Film: True Grit
Note: 7/10
Auteur: jean-michel
Film: True Grit
Note: 8/10
Auteur: Milkshake
Film: True Grit
Note: 8/10
Auteur: Dunandan
Film: True Grit
Note: 8,5/10
Auteur: caducia
Film: True Grit
Note: 8,5/10
Auteur: Jimmy Two Times

Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar zack_ » Lun 15 Aoû 2011, 21:52

Ca débite niveau critique j'ai même pas pu rebondir sur les FX des la planète! Vous êtes vachement exigeant car c'est quand même remarquablement bien animé et texturé leur singes! Je sais pas ce qu'il vous faut :shock:
zack_
 

Re: [Waylander] Mes critiques en 2011

Messagepar Criminale » Mar 16 Aoû 2011, 09:26

Superbe ta critique de True Grit Waylander. :super:

Totalement d'accord avec toi sur la beauté des plans et de la photo. Je suis d'accord avec tout en fait. J'aime ces analyses que toi et d'autres forumeurs font sur la technique du film ça permet de m'apprendre quelques trucs intéressants.
Avatar de l’utilisateur
Criminale
Alien
Alien
 
Messages: 6076
Inscription: Lun 15 Fév 2010, 09:11
Localisation: Bloc B3 Paname

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO