[Alegas] Mes Critiques en 2012

Modérateur: Dunandan

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Sam 21 Juil 2012, 15:35

Je poserais bien une critique mais je crois pas que je pourrais survivre une nouvelle fois à l'ado pseudo cool avec son téléphone hamburger.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Sam 21 Juil 2012, 16:36

Moi je l'aime bien :oops: (faut dire que je suis plutôt fan de l'actrice ... et dans Hard candy elle est aussi ... surprenante)
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
King Kong
King Kong
 
Messages: 20008
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Waylander » Sam 21 Juil 2012, 18:05

Bon et le Retour du Roi ? (le film qui se paye la première place du top SDA sur le forum de Mad movies je comprends pas. C'est le moins bien, le moins fidèle au bouquin, le plus long et interminable, le plus épique certes mais c'est le final quoi).
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Sam 21 Juil 2012, 19:13

Pour bientôt normalement. C'est vrai que c'est le moins bon mais niveau émotion c'est juste ultra intense, le passage des Havres Gris me fait pardonner le moindre défaut du film.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Count Dooku » Sam 21 Juil 2012, 21:21

Perso je trouve aussi que c'est le meilleur Le Retour du Roi, c'est l'épisode qui m'a procuré le plus de frissons et d'émotions au ciné, et c'est celui qui me semble le plus abouti au niveau des scènes d'action et du côté grandiloquent. Par contre c'est sans doute le seul film de la trilogie où la version longue n'apporte rien, voire au contraire amoindrit la qualité du film en cassant le rythme et en apportant des scènes d'un goût douteux (la scène où Denethor voit apparaitre l'image de Boromir les cheveux aux vents derrière Pippin, c'est d'un kitsch).
Le seul gros point noir à mes yeux, c'est l'armée des morts : ils sont complètement cheatés vu que rien ne peut les tuer, c'est un poil abusé la façon dont ils retournent la situation super facilement. Aragorn il est pas malin en les laissant partir, avec une armée pareille il pouvait raser le Mordor tranquille. :eheh: Je me rappelle pas qu'ils étaient aussi surpuissants dans le bouquin, Tolkien insiste pas tellement là-dessus d'après mes souvenirs.
Avatar de l’utilisateur
Count Dooku
Gandalf
Gandalf
 
Messages: 629
Inscription: Dim 29 Avr 2012, 14:32
Localisation: Belgique

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Waylander » Dim 22 Juil 2012, 08:56

Dans le roman, l'armée des morts ne sert qu'à buter les Pirates. Et ça se fait hors-texte, c'est pas raconté. Aragorn débarque non pas avec des fantômes mais avec d'autres Gondoriens (du Sud) et ses frères rôdeurs dont les 2 films d'Elrond. Franchement ça aurait bien plus claqué que les morts. Mais tu comprend, fallait présenter deux nouveaux persos (alors que dans le livre ces deux là ont juste 4 dialogues). Pas besoin de faire une fiche signalétique. Ça aurait été moins facile de gagner la bataille, ça aurait rajouter une tension ne même temps qu'un putian d'espoir car un rôdeur vaut 5 guerriers du Rohan selon Eomer (de mémoire il dit ça d'Aragorn et rajoute que si c'était le cas pour tous les autres rôdeurs la bataille sera déjà gagnée). :mrgreen: D'ailleurs le Chemin des Morts est emprunté par Aragorn Gimli et Legolas eux mêmes accompagnés de la Compagnie Grise. Et autre trahison: le Rohan et le Gondor s'entendent très bien dans le roman. Pas dans le film (je préfère le traitement du film).
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Man on fire - 7,5/10

Messagepar Alegas » Dim 22 Juil 2012, 10:18

Image


Man On Fire de Tony Scott

(2004)


Petite déception vu la réputation du film qui me laissait présager une très grande œuvre, et si Man On Fire est clairement un bon film je ne le trouve pas dénué de tout défauts. Avec ce film, Tony Scott réinvente totalement son style de mise en scène, imposant au spectateur un résultat atypique proche de la folie visuelle parfaitement en accord avec le héros qu'il filme et le sujet qu'il traite (excellente introduction qui annonce d'entrée la couleur). Ainsi, via un scénario somme toute assez basique, Scott livre un film brut de décoffrage, souvent limite dans l'idéologie de son protagoniste, l'iconisant dès que possible malgré une ultra-violence prônée dans de nombreuses séquences du métrage. Man On Fire réserve aussi son lot de surprises en terme de construction scénaristique, en témoigne sa longueur qui permet un travail approfondi sur la relation entre Cready et la jeune fille qu'il protège. Une évolution de relation qui se révèle être la meilleure partie du métrage, ne tombant jamais dans la facilité et livrant quelques très belles scènes où Denzel Washington et Dakota Fanning livrent un excellent travail d'interprétation. Ainsi, la première séquence d'action arrive assez tard et le film sombre totalement dans le revenge movie presque désespéré. C'est d'ailleurs dans cette seconde moitié que l’œuvre montre ses quelques faiblesses, notamment dans la fausse tension qu'il tente de garder au sujet du sort de la jeune fille, une seconde partie classique donc, presque vaine malgré des écarts de brutalité étonnants, et malgré une fin réussie en tout points on garde tout de même un petit goût amer dans la bouche (à ce niveau là, je trouve qu'un film comme Man from Nowhere s'en sort bien mieux en ce qui concerne les enjeux). Niveau casting, comme toujours chez Scott, c'est la grande classe malgré de nombreux acteurs sous-utilisés, Rourke et Walken en tête. Film expérimental où le travail sur le montage côtoie la psychologie défaillante d'un personnage principal qui cherche une certaine rédemption, Man On Fire, à défaut d'être un film parfait, est une œuvre bourrée de qualités qui ose autant sur le fond et la forme. Certainement l'un des meilleurs films de Scott qui prouve qu'il peut être bien plus qu'un simple bon faiseur lorsqu'il s'en donne les moyens.

NOTE : 7,5/10
Critiques similaires
Film: Man on fire (2004)
Note: 8/10
Auteur: pabelbaba
Film: Man on fire (2004)
Note: 8,5/10
Auteur: francesco34
Film: Man on fire (2004)
Note: 9/10
Auteur: Kareem Said
Film: Man on fire (2004)
Note: 9/10
Auteur: Heatmann
Film: Man on fire (2004)
Note: 9/10
Auteur: Dunandan

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Killbush » Lun 23 Juil 2012, 00:10

Radin
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9312
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Lun 23 Juil 2012, 01:28

Toi t'auras le droit de poster sur mon topic quand tu écriras des critiques. :mrgreen:

(et accessoirement quant tu auras vu Man from Nowhere)
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Lun 23 Juil 2012, 08:29

T'es le seul mec au monde a trouver le film coréen meilleur.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Heatmann » Lun 23 Juil 2012, 08:35

et le chouraqui avec scott glenn y en a qui l'on vue ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Mark Chopper » Lun 23 Juil 2012, 08:35

Je ne dirai pas radin, mais aigri :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Logan » Lun 23 Juil 2012, 08:57

Alegas a écrit:Toi t'auras le droit de poster sur mon topic quand tu écriras des critiques. :mrgreen:

(et accessoirement quant tu auras vu Man from Nowhere)


Non mais genre Man From Nowhere c'est un must see quoi :eheh:

(Et Scalp je le redis tu pourrais ajouter facile un demi point sale radin).
Logan
 

Front Line (The) - 8/10

Messagepar Alegas » Lun 23 Juil 2012, 10:07

Image


The Front Line de Jang Hun

(2011)


Une sacré bonne surprise ce Front Line, production coréenne à gros budget se voulant être le nouveau représentant national dans le genre du film de guerre. Sur le papier, je m'attendais vraiment à découvrir un film du niveau de Into the Fire mais c'était sans compter le sujet du métrage qui s'intéresse à un événement très particulier de la guerre de Corée, à savoir les derniers jours de la confrontation des deux armées sur une colline disputée depuis des années. Et si The Front Line surprend autant, c'est bien entendu grâce à sa volonté de ne jamais traiter simplement le conflit, mais bien de créer une relation entre les deux peuples qui se ressemblent bien plus qu'ils ne le pensent. En cela, le film fait énormément penser à une rencontre pas si improbable que ça entre Joint Security Area et Taegugki et s'impose comme l'un des films coréens les plus intelligents sur la relation entre les deux Corée depuis des années. Le script, malgré quelques défauts (notamment le fait de tirer un peu trop en longueur sur le final), arrive toujours à être d'une justesse étonnante, ne diabolisant jamais les Coréens du nord, en les humanisant souvent (notamment via le sniper, et puis les flashbacks de la cachette sont juste très beau, tout comme cette fin qui prend aux tripes) et en les montrant comme des hommes qui sont bien conscients de tuer des frères par devoir pour la patrie, ce qui permet souvent au film d'éviter le pathos facile (même les séquences de morts sont étonnantes à ce niveau là tant elles se révèlent très crues).

ImageImageImage


Un récit puissant donc, humaniste à l'extrême tout en terminant sur une conclusion des plus étonnante, une histoire marquante qui s'impose certainement comme l'une des plus belles jamais contées dans un film de guerre coréen. Niveau mise en scène, pour un troisième film (après The Secret Reunion et Rough Cut), Jang Hun livre une réalisation qui, à défaut d'être exemplaire, reste toujours dans le ton du film. Alors oui, ça abuse un peu de la caméra épaule par moment (de toute façon le seul coréen qui sait vraiment l'utiliser pour servir son propos c'est Na Hong-jin) mais heureusement le film n'est pas avare en plans larges et en mouvement de caméra étonnants, on a même le droit parfois à des cadrages assez recherchés qui tentent d'approcher au maximum les acteurs pour capter les émotions. Enfin, niveau casting c'est excellent jusqu'au moindre second rôle, les deux personnages principaux sont très étonnants de justesse, j'aime beaucoup celui qui joue le commandant nord-coréen, et il y a même la très mignonne Kim Ok-bin (la vampire de Thirst). Un très bon film donc qui vieillit très bien après vision (en tout personnellement, c'est le film de guerre coréen que je trouve le plus intelligent aussi bien sur la forme que sur le fond), en espérant un jour une sortie française qu'il mériterait amplement (en tout cas bien plus qu'un film comme Quick).

NOTE : 8/10
Critiques similaires
Film: Front Line (The)
Note: 6,5/10
Auteur: osorojo
Film: Front Line (The)
Note: 8/10
Auteur: Dunandan

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Lun 23 Juil 2012, 10:08

Ta petite amie est coréenne ?
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO