[Caducia] Mes critiques en 2012

Modérateur: Dunandan

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Alegas » Dim 21 Oct 2012, 13:35

:chut:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 49457
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar angel.heart » Dim 21 Oct 2012, 14:33

Au risque de faire ma tapette, c'est vrai que cette dernière scène m'avais fait de l'effet. :chut: :oops:

( bon, javais 12 ou 13 ans hein... )
angel.heart
Robocop
Robocop
 
Messages: 9326
Inscription: Lun 28 Mar 2011, 14:55

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Mark Chopper » Dim 21 Oct 2012, 14:37

Donc c'était toi et Alegas ?

Tiens, tiens...
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 43533
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Heatmann » Dim 21 Oct 2012, 15:53

Alegas a écrit:Le dernier dialogue entre Willis et Affleck me fout toujours des frissons. :oops: :chut:



moi aussi , presque . j'adore armageddon tfacon , j'y mettrai plus que caducia ...
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar angel.heart » Dim 21 Oct 2012, 16:00

Moi je mets plus à caducia qu'à Armageddon, elle est quand-même super mignonne caducia, alors que le Bay est juste sympa...

Ah, mais on me signal que là n'était pas la question en fait... :oops:


( :mrgreen: :wink: )
angel.heart
Robocop
Robocop
 
Messages: 9326
Inscription: Lun 28 Mar 2011, 14:55

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar caducia » Dim 21 Oct 2012, 20:12

j'avais un souvenir assez bon du film, le revoir après des années c'est la douche froide.
Avatar de l’utilisateur
caducia
Hulk
Hulk
 
Messages: 15148
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

Indiana Jones et les aventuriers de l'Arche Perdue - 9/10

Messagepar caducia » Ven 26 Oct 2012, 22:15

Les Aventuriers de l'Arche perdue

Réalisé par Steven Spielberg
Avec Harrison Ford, Karen Allen, Paul Freeman
Aventure, Action - USA - 1h56 1981

9/10








Synopsis


1936. Parti à la recherche d'une idole sacrée en pleine jungle péruvienne, l'aventurier Indiana Jones échappe de justesse à une embuscade tendue par son plus coriace adversaire : le Français René Belloq.
Revenu à la vie civile à son poste de professeur universitaire d'archéologie, il est mandaté par les services secrets et par son ami Marcus Brody, conservateur du National Museum de Washington, pour mettre la main sur le Médaillon de Râ, en possession de son ancienne amante Marion Ravenwood, désormais tenancière d'un bar au Tibet.
Cet artefact égyptien serait en effet un premier pas sur le chemin de l'Arche d'Alliance, celle-là même où Moïse conserva les Dix Commandements. Une pièce historique aux pouvoirs inimaginables dont Hitler cherche à s'emparer...



Critique

Un classique du genre mais un film qui malgré les années n'a pas du tout vieilli, une photographie maîtrisée envoûtante dépaysante qui ne joue pas énormément sur les clichés des pays traversés, les effets spéciaux sont peu voir pas visibles avec un rendu final visuellement excellent.
Spielberg arrive à sublimer chaque plan, permettant aucun ennui de la part du spectateur avec un bon équilibre action et recherche de l'arche. Le cinéaste aime jouer sur les ombres sur les murs et arrive à nous faire rêver avec ce jeu de silhouettes majestueuses et quelques décors impressionnants mis en valeur par les effets de lumières avec des séquences en Egypte d'une rare beauté.

ImageImage


Enfin, le film arrive à mêler de façon ingénieuse à la starwars, action et humour avec une belle harmonie et un ton plutôt léger tout au long du film.
Spielberg jouant sur les nombreux effets de surprise (par exemple la découverte des momies avec cris ajoutés pour un effet maison fantôme réussi), sur nos peurs nos dégoûts avec les petites bébêtes et les serpents ainsi que les mystères des cités englouties avec pièges et passages secrets poussiéreux ainsi que l'antre nazi façon 007.
L'archéologue est devenu un personnage mythique avec de solides bases de connaissances, ayant toujours une longueur d'avance sur ses adversaires, et qui a aussi pas mal de chance arrivant à se sortir des pires situations jamais connues in extremis pour le plus grand plaisir des fans.




Le point faible du film constitue pour moi le personnage féminin de Marion (Karen Allen) qui ici n'a pas une personnalité très passionnante, avec une relation pseudo-amoureuse avec Indy plutôt inutile et pas du tout exploitée, sa complicité avec l'aventurier est aussi assez légère et elle est loin d’être sexy et constitue plus un boulet qu'autre chose.
Un scénario solide et assez crédible basé sur une légende et bien ancré dans l'histoire, des situations plutôt cocasses mêlées à des scènes d'action originales et variées qui sont pleine de rebondissements et de fraîcheur.
H. Ford tient le 2nd rôle de sa vie, et assure en tous points, très charmant, plutôt crédible dans l'action même si les chorégraphies ne sont pas très élaborées mais pas mal pour l'époque. Et contrairement à d'autres héros anti-violents, le Dr Jones n'est pas le dernier à dégainer ou à dézinguer un adversaire mais il le fait toujours avec classe, inventivité et nonchalance dont la seule faille est la peur des serpents.

Un fabuleux voyage presque parfait aux quatre coins du globe, d'une grande richesse visuelle, servi par une photographie d'exception avec un brin de mystère. Un spectacle envoûtant qui regorge de surprises pour un déroulement imprévisible mais très fluide et un résultat jouissif que de suivre Indy, une ode à l'imaginaire intemporelle.
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
caducia
Hulk
Hulk
 
Messages: 15148
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

Indiana Jones et le temple maudit - 10/10

Messagepar caducia » Sam 27 Oct 2012, 21:12

Indiana Jones et le Temple maudit

Réalisé par Steven Spielberg
Avec Harrison Ford, Kate Capshaw, Jonathan Ke Quan
Aventure, Action - USA - 1h56 1984

10/10






Synopsis


L'archéologue aventurier Indiana Jones est de retour. Il poursuit une terrible secte qui a dérobé un joyau sacré doté de pouvoirs fabuleux. Une chanteuse de cabaret et un époustouflant gamin l'aideront a affronter les dangers les plus insensés.



Critique

Un épisode de la saga qui est plus décomplexé que le 1er avec un Spielberg qui se lâche beaucoup plus niveau humour et des personnages plus développés et complices offrant un spectacle permanent à la fois exotique de part ses décors, mystiques avec les cérémonies secrètes impressionnantes, mais aussi beaucoup d'action.

L'épisode ne se base plus dans un contexte historique ce qui laisse une part à la création, et le cadre est moins strict avec beaucoup de fantaisie mais le cinéaste reprend quelques éléments qui ont fait le succès du 1er épisode comme les bestioles qui grouillent dans tous les coins, des séquences qui ressemblent à des attractions de fête foraine style train fantôme ou montagnes russes, ou passages secrets avec des pièges avec des scènes incroyables très fluides qui ne manquent pas de rythme.




Un opus plus sombre du point de vue mystique qui offre droit à quelques scènes peu ragoutantes, et la maltraitance des enfants, mais ce coté sombre est contrebalancé par l'humour plutôt prononcé avec des punchlines prononcées dans les pires situations pour rendre le ton plus léger dans ce cadre macabre.
Jones n'étant plus solitaire dans ses aventures, ce volet a un coté buddy movie grâce au rôle de demi-lune, garçon à la fois débrouillard et gaffeur qui donne droit à pas mal de gags, mais aussi celui du personnage féminin, Willie Scott qui permet de créer pas mal de comique de situation avec le décalage des habitudes de la dame du monde en tailleur et talons au milieu de la jungle ou à un sacré dîner presque parfait.
Willie est donc un vrai boulet, qui râle tout le temps et pousse des cris hystériques, qui suit à reculons qui donne un coup de main minimal et apporte la touche glam au film qui manquait à l'Arche perdue. Spielberg aime poser le contraste entre le baroudeur averti, son apprenti (qui tente de mimer sa gestuelle comme dans "Jaws") qui sont en mode relax et décontraction et met en scène en même temps la pauvre Willie qui se débat avec la faune locale. Le coté jeu de la séduction est beaucoup plus prononcé et plus intéressant que dans le 1er épisode.


Mais ce volet est aussi très riche en action, même si quelques effets spéciaux à l'ancienne restent visibles, ils sont très honorables. Situations inconcevables qui se déroulent à un rythme dingue façon 007, Pirates des Caraibes ou Die Hard avec une belle variété mais qui garde une noirceur photographique et dans la narration avec un coté moins manichéen et une ambivalence dans ses protagonistes et un Indy plus humain (un petit clin d'oeil à l'arche où Jones reproduit les mêmes gestes mais n'arrive pas au même résultat.)
Un Bo beaucoup plus présente qui donne vraiment des envolées épiques et une dimension supplémentaire aux images.

Équilibre parfait entre aventure lointaine, humour décalé servi par une mise en scène qui reste fidèle au 1er épisode et un script impeccable !
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
caducia
Hulk
Hulk
 
Messages: 15148
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Sam 27 Oct 2012, 21:21

Un vrai petit bonheur ces deux films :super: (et j'ai failli devenir archéologue à cause d'Indiana :mrgreen:)
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
King Kong
King Kong
 
Messages: 20563
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar caducia » Sam 27 Oct 2012, 21:41

sauf que les archéologues doivent etre un peu plus pépères en vrai. :eheh:
Avatar de l’utilisateur
caducia
Hulk
Hulk
 
Messages: 15148
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Sam 27 Oct 2012, 21:49

Oui c'est pour ça qu'en voyant ce qu'ils font sur le terrain en vrai (extraire des trucs cassés et faire des puzzles) ça m'inspirait pas plus que ça en fait :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
King Kong
King Kong
 
Messages: 20563
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Mark Chopper » Sam 27 Oct 2012, 22:05

J'ai dû suivre un cours magistral d'archéologie lors de ma troisième année en histoire et c'était chiantissime :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 43533
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar caducia » Sam 27 Oct 2012, 22:12

ça reste un beau taf de planqué quand meme. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
caducia
Hulk
Hulk
 
Messages: 15148
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

Re: [Caducia] Mes critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Sam 27 Oct 2012, 22:13

Avec un peu de chances ça peut payer tes vacances :chut:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
King Kong
King Kong
 
Messages: 20563
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

G.I.Joe - 3/10

Messagepar caducia » Sam 27 Oct 2012, 22:46

G.I. Joe - Le réveil du Cobra

Réalisé par Stephen Sommers
Avec Channing Tatum, Marlon Wayans, Sienna Miller
Aventure, Action - USA - 2h00 2009

3/10






Synopsis


Des montagnes de l'Asie centrale aux déserts d'Egypte, des rues de Paris au pôle Nord, les agents de l'équipe d'élite connue sous le nom de G.I. Joe mènent une lutte acharnée contre un ennemi redoutable. Disposant des toutes dernières technologies en matière de renseignement et de matériel militaire, ils combattent le puissant marchand d'armes Destro et la mystérieuse organisation terroriste nommée Cobra, qui cherchent à plonger le monde dans le chaos...



Critique

Un blockbuster vraiment raté en grandes largeurs, malgré un capital sympathie de départ liée à la nostalgie des jouets de notre enfance, celui-ci n'a de rapport que le titre du film. Un film qui se résume à un joyeux bordel avec une multitude de personnages sans personnalité, de bons petits soldats multi-ethniques à qui on croit bon de coller une histoire à 3 sous qu'on colle en plein milieu de l'histoire permettant ainsi d'alourdir un peu plus la trame narrative bien peu passionnante.
Des costumes moulants et laids digne des mauvais Batman, des effets spéciaux sur presque tous les plans mais hélas aucun n'a été soigné, ça fait un ensemble très jeu vidéo de mauvaise facture, sans une belle lumière pour les mettre en valeur avec un esthétisme global kitch et des mouvements de caméras circulaires qui ajoutent un effet fake.
GI Joe est un beau mélange d’éléments piqués deci delà, donc pas grand chose de neuf.
Quelques moments façon entrainement asiat kung fu façon kill bill, un vétéran de guerre torturé devenu psychopathe (un des pires rôles de Joseph Gordon Hevitt) qui est une vraie caricatures dignes des vieux méchants de Bond mixé avec Vador....pour un résultat une palette de soldats sans identité forte qui sont tous sur le même plan. Sommers arrive à rendre un bon casting de départ des personnages vraiment insipides qu'on souhaite voir crever pour que le supplice se termine enfin.

Stephen Sommers aime bien apporter une sacrée dose d'humour à ses réalisations, hélas ici on frôle aussi la catastrophe niveau dialogues.
Tel James Bond, GI joe nous ballade à travers le monde, mais c'est plutôt à la mode Michael Bay à travers des clichés (maison blanche, tour eiffel, arc de triomphe) avec bien sur des effets spéciaux qui se rapprochent plus d'un effet maquette.

Un scénario vraiment trop brouillon, qui perd rapidement son spectateur qui visuellement ne peut pas être fasciné par le spectacle et qui sera achevé par un script d'une rare médiocrité. (Il m'a fallu 4 reprises pour voir le film en entier). Résultat pittoyable ou comment paumer 2 heures de sa vie et être gavé par une surenchère de bêtise interrompue...
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
caducia
Hulk
Hulk
 
Messages: 15148
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO