[Mr Jack] Mes critiques en 2013

Modérateur: Dunandan

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mark Chopper » Jeu 08 Aoû 2013, 12:45

Rho putain, aigri de la semaine ici.

Faut vraiment être un p'tit jeune pour croire que le choix du n&b pour un film fauché est "prétentieux" alors qu'il s'agit d'un cache-misère. C'est ultra-commun dans les années 80/90.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38608
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Jeu 08 Aoû 2013, 12:49

Et oue ce mois çi faut se rendre à l'évidence que c'est pas moi l'aigri 8)
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58657
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mr Jack » Jeu 08 Aoû 2013, 13:32

Mark, si je suis un p'tit jeune, je peux t'appeler papa ? :mrgreen:

Et Scalp calme toi on est que le 8, fallait bien faire diversion. :lol:
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10033
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mark Chopper » Jeu 08 Aoû 2013, 13:49

J'ai hésité entre être un petit jeune et être inculte.

Je pensais avoir fait le gentil en choisissant la première solution.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38608
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mr Jack » Jeu 08 Aoû 2013, 13:53

Si tu veux, je suis un inculte et Kevin Smith est un génie. :mrgreen:

EDIT: et puis le noir et blanc c'est prétentieux parce que ça sert à rien, ça n'apporte rien, pas parce que c'est en noir et blanc. :wink:
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10033
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Dunandan » Jeu 08 Aoû 2013, 19:43

Ben alors il faudrait changer de terme pour exprimer ce point, car c'est sincèrement contradictoire ce que tu dis. Et que ce film soit filmé en couleurs ou en N & B n'aurait rien changé à l'affaire, puisque Kevin Smith n'a rien à proposer au niveau de la réalisation (et je pense qu'il en a bien conscience), mais plutôt au niveau des thèmes qu'il soulève, de l'écriture des dialogues, et de l'élaboration de ses personnages au travers lesquels il construit tout son univers. Kevin Smith n'est pas du tout un réalisateur de la forme, mais des personnages et des dialogues (geeks et générationnels il faut préciser). Tu te goures de terrain à mon humble avis :?.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19747
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mr Jack » Jeu 08 Aoû 2013, 21:24

J'ai pas basé tout mon avis sur l'utilisation du noir et blanc non plus. Je peux appeler ça autrement si tu veux, reste qu'à côté je trouve les dialogues insipides (on peut parler de tout et de n'importe quoi, cf la discussion sur les burgers dans Pulp Fiction, faut que ça soit tenu et vivant sinon ça n'a aucun intérêt), mal dirigés (je l'ai dit, ça fait récité à mort), et j'ai vu aucun thème à soulever ni de profondeur des personnages, si ce n'est une minute à la toute fin après leur dispute, il y a un éclair de réflexion mais sinon ouallou. J'ai senti et vu le film par aucun prisme, et je partage pas vraiment la culture geek, ça plus le problème (apparemment) de génération, c'est ce qui fait que je suis passé totalement à côté du film que vous semblez tous vénérer. :?
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10033
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mark Chopper » Jeu 08 Aoû 2013, 21:31

Les dialogues de Smith, c'est juste du génie. Ils ne sont en rien insipides : ils sont parfois légers, mais il s'agit seulement de masquer le mal-être de persos un peu paumés qui cherchent leur voie. Je trouve chez lui une justesse assez rare sur le thème de l'adolescent attardé (ou adulescent).

Je pense que tu peux arrêter là avec Smith. Bonus Rosario Dawson ou non, Clerks 2 est le parfait complément du premier. Après la crise de la vingtaine, il évoque celle de la trentaine.

Pas grave, tu as aimé Oscar : il te reste plein de Louis de Funès à mater :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38608
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mr Jack » Jeu 08 Aoû 2013, 21:51

C'était pas obligé la dernière petite phrase, hein :wink:

Franchement je suis pas le genre à regarder un truc si je sais que je vais détester. Clerks je pensais kiffer, j'imaginais ça bien con et drôle mais subtil vu la réput', raté, rien à voir, donc je me suis énervé dessus c'est pas pour ça que je hais tout ceux qui l'adore. Faut pas non plus faire l'inverse. Donc non, malgré Rosario Dawson, j'irai pas voir le 2 si c'est pour me vénère dessus après et me taper des remarques à la con en bonus track.

Mais sinon pas de Louis De Funès ce soir, juste Les Kaira que j'ai apprécié, un truc totalement barré qui respecte aucun code et suit aucune ligne, c'est limité mais c'est frais et surtout très drôle. 7/10 :super:
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10033
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mark Chopper » Jeu 08 Aoû 2013, 22:06

Mr Jack a écrit: j'irai pas voir le 2 si c'est pour me vénère dessus après et me taper des remarques à la con en bonus track.


Tu n'as décidément pas le cuir très épais. Je cherche encore les remarques à la con, mais bon...

Le problème ne vient pas du fait que tu n'as pas aimé. Le problème vient du fait que tu as employé des arguments en mousse. Je passe à autre chose.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38608
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Mr Jack » Jeu 08 Aoû 2013, 22:08

Mon cuir va très bien, je l'ai fais cirer ce matin :mrgreen:
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10033
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Dunandan » Jeu 08 Aoû 2013, 22:20

Quand je parlais du N & B c'était par rapport au choix que tu prétendais prétentieux (pléonasme ^^), car ce n'est pas le cas. Ce n'est presque pas un choix à la limite, ou en tous cas je ne crois pas que ce soit l'intention du réalisateur d'avoir mis en avant ce choix esthétique comme tel.

Puis j'aime bien Oscar et je ne vénère pas Clerks (je lui mets 7) :mrgreen:.

Mais sinon tu as le droit de ne pas trouver ce film drôle (moi ça ne m'a pas fait rire à tout bout de champ et je crois pas que ce soit le but), à l'inverse dire que les dialogues sont insipides ça va loin en mon sens. Je crois bien que tu as pris le film du mauvais bord c'est tout. Pas grave ça arrive.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19747
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Big Lebowski (The) - 8,5/10

Messagepar Mr Jack » Ven 09 Aoû 2013, 16:33

Image

⌲ THE BIG LEBOWSKI (1998)
de Joel & Ethan Coen avec Jeff Bridges, John Goodman, Juliane Moore, John Turturro.

Histoire: Jeff Lebowski, prénommé le Duc (The Dude), est un paresseux qui passe son temps à boire des coups avec son copain Walter et à jouer au bowling, jeu dont il est fanatique. Un jour deux malfrats le passent à tabac. Il semblerait qu'un certain Jackie Treehorn veuille récupérer une somme d'argent que lui doit la femme de Jeff. Seulement Lebowski n'est pas marié. C'est une méprise, le Lebowski recherché est un millionnaire de Pasadena. Le Duc part alors en quête d'un dédommagement auprès de son richissime homonyme...



    « All the Dude ever wanted was his rug back ! »


Et bah voilà, c'est ça que je voulais, un truc bien con, décalé et drôle par dessus le marché.

Je pense que je suis totalement en phase avec l'humour des frères Coen. Tout cet esprit décalé, ce second degré permanent, c'est tout ce que j'apprécie chez eux, leur capacité à être à la fois méticuleux dans leur travail de metteur en scène, et laisser une énorme part de folie propre aux artistes. Le mix des deux crée un contraste qui rend le cinéma des Coen tout à fait singulier.

L'histoire est totalement barrée, elle sort de nullepart et ne va nullepart, et d'ailleurs elle se termine sans se terminer, en fait elle s'éclipse et disparaît, laissant la place au retour de la vie normal et nase du Dude. Comme si elle n'avait jamais existé. Comme si finalement c'était un des trips du Dude, une pastille, une fulgurance qui finit par pouf, s'en aller et revient la réalité. Le non-sens est je pense quelque chose que maîtrisent bien les Coen et là encore on a le droit au même mélange qui rend un truc totalement dispersé et efficace à la fois.

Casting de rêve. Les acteurs se font plaisir au maximum, ils ont une liberté incroyable et y vont à fond, ils jouent le jeu même quand ils apparaissent quatre minutes à l'écran. Quitte à tomber dans le too much ou dans la caricature parfois, c'est pas grave ça donne du grain à moudre au récit qui se nourrit de l'éventail de personnages cartoonesques.

A commencer par le Dude, joué par un Bridges que j'avais jamais vu comme ça. A se balader en pyjama, sorte de clodo pantouflard bête comme ses pieds. Il glande rien, ne donne d'effort à rien, il arrive même pas à finir ses phrases puisqu'il n'a pas de vocabulaire ni de culture. Il se nourrit d'alcool chelou et écoute des cassettes de parties de bowling ou de cris de baleine. Il a rien dans le cerveau, ce qui est aussi le cas de Walter interprété par un John Goodman à fond les ballons qui ne se donne aucune limite. Lui joue le vétéran de la guerre du Vietnam qui se croit malin et juif alors qu'il n'est rien du tout, même pas sympa, juste débile mental. :lol:

Je pense que le perso principal ne veut pas se donner de nom, s'appelle "Dude" car il représente les Etats-Unis, en tout cas une partie d'elle. Et Walter est son complément, nationaliste (ou conservateur) et décérébré. Je dis ça parce qu'on prend bien le temps au début de faire le parallèle avec le contexte dans lequel se place le récit, c'est à dire le début des années 90 quand les USA sont en pleine (ou aux prémisses) Guerre d'Irak. Les Coen semblent de foutre de la gueule des USA, en peignant deux persos abrutis, pas finis, qui ne savent pas où ils vont et qui ne font qu'empirer une situation qu'ils n'ont pas vu venir à la base. Au final ils s'en tirent facilement et continuent de vivre leur vie (à la con). :mrgreen: Je sais pas, je déraille peut-être mais moi j'ai vu The Big Lebowski comme une parodie des Etats-Unis.

C'est ce qui m'a le plus plu, ça et la drôlerie des situations, la folie des personnages et le contrôle parfait de l'objet tout en le laissant partir en couille total.

Et c'est je pense, ce qu'il manquait à Burn After Reading qui selon moi ne dépassait jamais le statut de comédie étrange qui se regarde mais qui s'oublie tout aussi vite.

8.5/10
Critiques similaires
Film: Big Lebowski (The)
Note: 7,5/10
Auteur: Alegas
Film: Big Lebowski (The)
Note: 8/10
Auteur: Scalp
Film: Big Lebowski (The)
Note: 9,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Big Lebowski (The)
Note: 8/10
Auteur: Waylander
Film: Big Lebowski (The)
Note: 10/10
Auteur: elpingos

Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10033
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Jack Spret » Ven 09 Aoû 2013, 16:37

D'accord avec toi sur le portrait au vitriol des USA dépeint par les Coen.

Par contre, le White Russian n'a rien d'un breuvage bizarre :nono:
Les vrais savent :love:

Ce film, c'est celui que j'ai regardé le plus de fois (près d'une vingtaine pour être exact) et je ne m'en lasse jamais.
Il est toujours aussi désopilant.


"- Ça vous dirait un petit échange dans la ruelle, derrière le bar ?
- Si c’est un échange de fluides corporels, je suis pas contre. Mais alors dans ce cas, tu passes devant."
Avatar de l’utilisateur
Jack Spret
Robocop
Robocop
 
Messages: 7816
Inscription: Mar 25 Déc 2012, 10:57

Re: [Mr Jack] Mes critiques en 2013

Messagepar Heatmann » Ven 09 Aoû 2013, 16:41

Jack Spret a écrit:Par contre, le White Russian n'a rien d'un breuvage bizarre :nono:
Les vrais savent :love:


carrement :super: :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO