#Panorama# Philosophie

Arts, Sciences, Philosophie, Psychologie...

Modérateurs: Dunandan, Eikichi Onizuka

#Panorama# Philosophie

Messagepar Dunandan » Sam 11 Fév 2012, 11:27

Philosophie



Afin d'élargir les horizons du topic "littérature", j'ai décidé de présenter un panorama "philosophie". Je n'ai pas du tout l'intention de faire une histoire complète de la philosophie malgré mes compétences en la matière (j'ai une maîtrise), mais plutôt de présenter les ouvrages qui me paraissent les plus accessibles et les plus interpellants ou stimulants. Je me suis fixé comme règle un seul livre par auteur.

J'en proposerai d'autres s'il y a des intéressés.

N'hésitez pas à poser des remarques de fond ou de forme.

Et merci à Waylander qui m'a proposé cette idée.



ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Je présente ici à ma manière les livres pré-cités, en essayant de soulever quelques problèmes philosophiques importants qui y sont traités :


Platon - La République. Il s'agit vraiment d'un livre-somme tant les thèmes traités sont nombreux : justice, idéalisme, sagesse, gouvernement, ... Le style adopté est la rhétorique, l'argumentation par l'absurde, et le dialogue. Il est très connu notamment pour l'allégorie de la caverne (résumant le parcours initiatique du sage) et l'anneau de Gygès rendant invisible (qui expose l'idée selon laquelle la justice renverrait aux faibles et naïfs, et l'injustice, aux forts et habiles). D'autres idées sont par contre discutables : la place à occuper pour que la Cité fonctionne bien, le dénigrement de la poésie et du théâtre ...

Aristote - Ethique à Nicomaque. Un peu plus difficile à lire que Platon, mais tout aussi primordiale. Il s'agit vraiment du pendant à l'idéalisme : l'homme juste se mesure à ses actes, et le Bien, loin d'être défini une fois pour toutes, est particulier à chaque situation. Une idée géniale apparaît alors, celle de finalité : chaque individu a à accomplir une finalité qui lui est propre (l'une des dérives sera le finalisme, doctrine réduisant tout à une série de causes et d'effets, limitant fortement le libre-arbitre), et par laquelle il se rattache à la communauté des humains. Le style est plus formel et logique, ce qui donne un livre très bien structuré. Il y a aussi de belles pages sur l'amitié.

Saint-Augustin - Les confessions. Oeuvre importante à bien des égards, non seulement pour ses thèmes intrinsèques (sentiment de culpabilité, l'emprise du passé sur le présent, ...), mais aussi pour la grande influence qu'elle a eue sur le christianisme, en bien ou en mal (car finalement, au vu de ses problèmes avec sa mère et les femmes en général, il s'agirait fondamentalement d'un détraqué sexuel qui s'est tourné vers la religion, dont l'influence intellectuelle sur la religion a été décisive : par exemple, c'est à lui qu'on doit la notion du péché originel, sorte de mixte entre le mythe d'Adam et Eve et de son sentiment personnel de culpabilité qu'il a élevé à la généralité).

Hobbes - Léviathan. Très important pour sa pensée politique et la question de représentation des citoyens dans le gouvernement. On le reconnaît à la formule suivante : "l'homme est un loup pour l'homme". Autrement dit, les hommes se feraient naturellement la guerre si un Souverain absolu envers lequel le droit de résistance est nul, n'existait pas. Pourquoi ? Parce que les hommes ont la vue courte : ils préfèrent leur intérêt immédiat (ex : possession) plutôt que l'intérêt général (paix & sécurité). Mais il ne s'agit pas d'un dictateur, car si cet intérêt général était bafoué, le contrat s'annulerait. Je conseille surtout le Chapitre 13 (qui traite de l'état de guerre de tous contre tous, et donc ce fameux besoin du Souverain absolu).

Leibniz - Essai de théodicée. Livre qui ressemble énormément à Job (Ancien Testament) : Dieu est-il bon et juste ? Et son oeuvre, la Terre, est-elle aussi parfaite qu'il est possible ? Autrement dit, est-elle le meilleur monde possible ? Le pari du philosophe est de conjuguer perfection divine et liberté. Pas toujours facile à lire car il y a pas mal d'allusions à la Bible et aux théories philosophiques de son époque. Ce livre est surtout connu par sa reprise parodique dans Candide et l'optimisme.

Montaigne - Essais. Le seul livre que j'aurais bien du mal à résumer, car il ne se réduit à aucune systématisation. C'est l'oeuvre de toute une vie, produit d'une remarquable introspection de l'âme, véritable manuel de savoir-vivre, et que je trouve encore très moderne.

Descartes - Méditations métaphysiques. Fondateur du rationalisme et précurseur de la phénoménologie, grâce à la simple et fameuse première certitude de l'esprit : "je ne peux douter que je pense, donc je pense, je suis" (cette dérivation de la pensée vers l'être impliquerait que rien n'existerait au-dehors de la conscience). Très importante également sa distinction métaphysique de l'âme (principal attribut = pensée) et du corps (principal attribut = étendue), d'origine platonicienne, qui hante encore notre modernité. C'est un livre qui se lit très simplement, car comme son nom l'indique, il ne s'agit pas d'un traité, mais plutôt d'une introspection, d'une quête de vérité.

Spinoza - Ethique. C'est mon chouchou philosophique. Il n'est vraiment pas facile à lire, et est un peu à part dans l'histoire de la philosophie. En gros, l'objet du livre, c'est de mettre en place de manière systématique (c'est construit comme un problème de mathématiques avec un enchaînement de propositions) la possibilité d'évacuer toutes les passions tristes, qui sont dans le langage spinoziste, une diminution de la capacité d'agir, tandis que les passions joyeuses en sont au contraire l'augmentation. Et plein d'autres thèmes affluent autour de cet objectif : parallélisme âme-corps (autrement dit le langage de l'âme et celui du corps ne cessent d'interagir), le désir (essence de l'homme), Dieu immanent à la nature (autrement dit toute la puissance de Dieu s'est épuisée dans sa création, excluant toute idée de miracle ou de contre-nature), ... Un livre que je conseillerais de commencer par les appendices, puis par le livre III (il y a V livres qu'on peut lire à la fois de manière chronologique ou indépendante).

Kant - fondement de la métaphysique des moeurs.. Livre fondateur sur la question du devoir, et de la difficulté à faire correspondre les actes à la rectitude de la volonté, indépendamment des circonstances. Il s'agit également d'autonomie de la volonté, car est véritablement libre celui qui agit de manière non divisée avec lui-même, selon la raison. Ce n'est pas toujours un livre facile à suivre, car le vocabulaire est très technique, mais c'est l'un des plus simples (à part les opuscules comme "Qu'est-ce que les lumières ?") que je peux proposer.

Nietzsche - généalogie de la morale. Sûrement l'un des livres de Nietzsche les plus plus clairs et accessibles. Le public visé est le christianisme de l'époque. Son objectif est le suivant : découvrir ce qui se trame derrière les valeurs morales. Or, celles-ci seraient le résultat d'affects et de pulsions visant à diminuer les "forts", et à valoriser les "faibles". Autrement dit, au lieu d'être "positives", elles seraient un "ressentiment", une "réaction". Un livre que je conseille fortement, et qui est en plus écrit et traduit dans une belle prose.

Sartre - l'existence est un humanisme. D'après mes souvenirs, ce court livre est important pour deux raisons : l'athéisme comme pétition de principe, avec son corollaire immédiat, l'homme se définit par ses actes et non selon une essence préétablie par un être supérieur. En quelques pages, Descartes et son cogito s'en prennent plein la figure. Un livre lisible dans un style très clair.

Michel Foucault - surveiller et punir. Selon moi, l'un des philosophes les plus percutants du vingtième siècle. Dans ce livre, la thèse défendue est la suivante : la forme carcérale des prisons s'est transposée dans la société même. Désormais, la répression et la culpabilisation prennent une forme moins visible, et travaillent les âmes de l'intérieur, essentiellement par l'intermédiaire de la la morale, visant la normalisation des comportements.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19706
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: Philosophie

Messagepar Waylander » Sam 11 Fév 2012, 11:37

Super ! Et Rousseau :mrgreen: Tu pourrais cité aussi les philosophes issus d'autres pays et d'autres époques ?
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: Philosophie

Messagepar Val » Sam 11 Fév 2012, 11:39

Merci pour ce sujet.
J'ai lu le livre V d'Ethique à Nicomaque (Sur la Justice) et je dois avouer que j'ai eu du mal à suivre.
Sinon, ça fait longtemps que je dois m'attaquer au Leviathan de Hobbes mais son importance de taille me freine un peu.
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17497
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: Philosophie

Messagepar Dunandan » Sam 11 Fév 2012, 11:45

@ Waylander : J'ai failli mettre Rousseau, mais j'ai bloqué sur le contrat social, qu'est-ce qu'il peut être chiant ce bouquin, je ne sais pas encore comme le résumer, bref si tu insistes (sinon il y a Emile que j'aime bien aussi) :mrgreen:

Pour les autres pays ? Ok. J'ai déjà quelques idées :super:

A quelle époque penses-tu ?

@ Val : Le Leviathan je l'ai jamais lu en entier :oops: mais n'ais pas honte de commencer avec le chapitre 13, qui est vraiment central.

Ce qui est bien avec la philosophie, c'est que ça ne se lit pas comme un roman, mais petits bouts par petits bouts, et même dans le désordre, donc si tu ne comprends pas quelque chose, saute des pages jusqu'à un passage plus clair, et reviens-y plus tard :super:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19706
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: Philosophie

Messagepar Waylander » Sam 11 Fév 2012, 11:46

Aujourd'hui ? :mrgreen:
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: Philosophie

Messagepar Dunandan » Sam 11 Fév 2012, 11:49

J'en ai mis deux :eheh: (bon ok ils sont morts depuis bien 30 ans) j'avoue c'est pas trop mon domaine, mais je vais essayer. ça m'aidera à faire une MAJ.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19706
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: Philosophie

Messagepar ARAGORN elessar » Sam 11 Fév 2012, 12:39

Merci beaucoup dunadan . :wink:

N'hésitez pas à enrichir ce topic avec d'autres livres - ou faire des parallèles avec des romans ou des films pourraient être sympas aussi.
Image
Si la vie réelle est un chaos en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Avatar de l’utilisateur
ARAGORN elessar
Rocky
Rocky
 
Messages: 154
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:09

Re: Philosophie

Messagepar Waylander » Sam 11 Fév 2012, 12:42

La partie branlette est enfin ouverte !!! :mrgreen:
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: Philosophie

Messagepar Dunandan » Sam 11 Fév 2012, 12:54

ARAGORN elessar a écrit:Merci beaucoup dunadan . :wink:

N'hésitez pas à enrichir ce topic avec d'autres livres - ou faire des parallèles avec des romans ou des films pourraient être sympas aussi.


A la base, c'est aussi un peu ça l'idée, de donner des exemples de livres qui ont un rapport ténu avec le cinéma. Mais je n'ai pas vraiment eu la place de les citer :mrgreen:

Pour Matrix, je pense notamment à :
- Platon : l'allégorie de la caverne, la conscience de la réalité derrière les apparences ;
- Descartes : l'esprit > corps, "je pense, j'existe" ;
- Leibniz : le meilleur des mondes possibles m'évoque L'architecte.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19706
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: Philosophie

Messagepar Scalp » Sam 11 Fév 2012, 13:29

Moi en philo je connais que ça :

"Prends mon phone et mon e-mail
J'ai du gel, de la crème
Je veux que tu vienne, tu veux que je revienne !
Ne me dis pas que tu m'aimes !
Notre amour est insensé,
C'est juste une histoire de cul,
C'est malheureusement le cas,
Je n'serai pas ton fiancé.
Coeur brisé, le cul cassé,
Salue bien ton crustacé
De la part du D.U.C
Je ne fais que déguster"

Booba.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58538
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: Philosophie

Messagepar Waylander » Sam 11 Fév 2012, 13:30

:eheh:
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: Philosophie

Messagepar Alegas » Sam 11 Fév 2012, 13:33

dunandan a écrit:Pour Matrix, je pense notamment à :
- Platon : l'allégorie de la caverne, la conscience de la réalité derrière les apparences ;
- Descartes : l'esprit > corps, "je pense, j'existe" ;
- Leibniz : le meilleur des mondes possibles m'évoque L'architecte.


Pour Matrix il y a aussi LA grosse influence des Wachowski, à savoir Jean Baudrillard. :wink:
Et sinon Leibniz je trouve pas trop que ça colle à l'Architecte, celui-ci dit lui même que le monde parfait ne peut pas coexister.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44416
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: Philosophie

Messagepar Val » Sam 11 Fév 2012, 15:38

Scalp a écrit:Moi en philo je connais que ça :

"Prends mon phone et mon e-mail
J'ai du gel, de la crème
Je veux que tu vienne, tu veux que je revienne !
Ne me dis pas que tu m'aimes !
Notre amour est insensé,
C'est juste une histoire de cul,
C'est malheureusement le cas,
Je n'serai pas ton fiancé.
Coeur brisé, le cul cassé,
Salue bien ton crustacé
De la part du D.U.C
Je ne fais que déguster"

Booba.


Platon prends en de la graine !

D'ailleurs, si quelqu'un pouvait nous faire un commentaire de texte, ce serait sympa, je ne pense pas avoir tout compris aux références culturelles et à la pensée du jeune homme en question.
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17497
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: Philosophie

Messagepar Dunandan » Sam 11 Fév 2012, 22:15

Alegas a écrit:
dunandan a écrit:Pour Matrix, je pense notamment à :
- Platon : l'allégorie de la caverne, la conscience de la réalité derrière les apparences ;
- Descartes : l'esprit > corps, "je pense, j'existe" ;
- Leibniz : le meilleur des mondes possibles m'évoque L'architecte.


Pour Matrix il y a aussi LA grosse influence des Wachowski, à savoir Jean Baudrillard. :wink:
Et sinon Leibniz je trouve pas trop que ça colle à l'Architecte, celui-ci dit lui même que le monde parfait ne peut pas coexister.


As-tu lu Leibniz ? La manière d'essayer d'inclure les contradictions, tel basiquement le bien et le mal, le libre-arbitre et la nécessité, oui clairement il y a cette référence. Et de toutes manières, c'est un essai de théodicée, tout comme je l'imagine l'Architecte, qui a lui aussi essayé de faire un monde parfait (et quand il l'a essayé, ça n'a d'ailleurs pas fonctionné, mais justement on tient là peut-être une réponse implicite au projet impossible de Leibniz).

Je jetterai un coup d'oeil sur Baudrillard :super:
As-tu en tête le livre qui a servi d'inspiration à Matrix ?
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19706
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: Philosophie

Messagepar Val » Sam 11 Fév 2012, 22:25

Simulacres et simulations si je ne m'abuse.


Le livre culte de Jean-Baptiste Thoret (une grande partie de ses critiques découlent de l'analyse de Baudrillard).
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 17497
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO