[Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Alegas, Modérateurs du forum

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Scalp » Mer 26 Mai 2021, 19:46

C'est un pur Statham movie avec les défauts qui vont avec.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Mark Chopper » Mer 26 Mai 2021, 19:46

Si Statham pète des tronches, je prends.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38274
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Scalp » Mer 26 Mai 2021, 19:49

Et puis surtout ça ressemble pas à du Ritchie.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Mark Chopper » Mer 26 Mai 2021, 19:51

Tant mieux. J'avais lâché son précédent après 15 mn.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38274
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Year of the Scab - 8/10

Messagepar Scalp » Ven 28 Mai 2021, 06:11

8/10

Year of the Scab de John Dorsey - 2017

Plutôt original cette histoire, en 88 une grève touche la NFL et toutes les équipes (sauf Dallas) voient leurs stars faire la grève. Mais business is business et les propriétaires ont décider de ne pas repousser la saison, et le doc s'intéresse aux Redskins qui gagneront le superbowl mais qui commenceront la saison avec des joueurs non professionnels, y en a un qui sera sorti de prison exprès et il retournera aussitôt ses 3 matchs joués. Car cette équipe ne jouera que 3 matchs, pour les 2 premiers, ils battent des remplaçants comme eux mais pour le dernier ils seront face à Dallas et son équipe type et à la surprise générale ils gagneront mais après avoir vécu le meilleur moment de leur vie, ils seront renvoyé sans ménagement dès la fin du match, certains seront conservés mais ce qui ressort c'est surtout l'ingratitude des propriétaires et l'amertume de tout ces joueurs qui se sont battus pour ce maillot et qui n'auront même pas droit à cette bague de champion.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Suspect idéal (Le) - 5,5/10

Messagepar Scalp » Sam 29 Mai 2021, 18:37

5.5/10

Deceiver de Josh Pate - 1997

Spoiler

Ah les films à twist, Usual Suspect leur a fait beaucoup de mal, ici on sent bien le mec (enfin les c'est des frères) qui s'est dit moi aussi je vais faire mon film de petit malin sauf que visiblement ils sont pas assez malin (le twist ne marche pas des masses). Pourtant ça commence bien avec une bonne première demi heure en quasi huis clos avec un interrogatoire avec Tim Roth face à Chris Penn et Michael Rooker (les 3 acteurs sont très bons). Roth est suspecté du meurtre d'une prostituée jouée par Renée Zellweger et franchement le début fonctionne et puis on commence à voir les ficelles d'écriture : les paris pour Penn et la femme de Rooker, en fait ça nous sort tellement de l'intrigue qu'on sait que ça va resservir à un moment (et franchement quand on comprends quand ça arrive c'est plutôt fun sur le coup, bon faut pas trop réfléchir sinon ça tient pas debout). Mais pour faire encore plus petit malin, le film ne donne pas la réponse sur l'identité du tueur, soit c'est Roth soit c'est Rooker, alors y a une solution moins tirées par les cheveux que l'autre, parce que bon Rooker ça fait vraiment la chose pour tromper le spectateur à tout prix. Par contre la fin est bien finalement avec tout les connards qui s'en sortent.
Si le film se laisse regarder avec plaisir malgré son coté je veux jouer avec le spectateur, c'est pour les 2 grosses scènes entre Roth et les inspecteurs car bon entre c'est vraiment pas super passionnant, entre les dialogues sur Van Gogh (et les crises d'épilepsie, fausse bonne idée ça) ou les passages avec Arquette et Zellweger c'est pas foufou et en plus la réalisation est vraiment trop matuvu, ça en fait des tonnes avec les mouvements par moment et c'est même épuisants, en fait on sent que le mec veut mettre une ambiance anxiogène mais il met surtout une ambiance casse couille.
La dernière minute tout sauf moralisatrice laisse finalement une bonne impression malgré une écriture pas folle et une réalisation fatiguante.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Jed_Trigado » Sam 29 Mai 2021, 20:22

Le cast était prometteur, mais le résultat franchement raté. :?
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 12754
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Promising young woman - 0/10

Messagepar Scalp » Dim 30 Mai 2021, 08:33

0/10

Promising Young Woman de Emeral Fennell - 2020

Que c'est nul, déjà on veut nous faire croire que c'est du jamais vu, genre y a jamais eu de rape and revenge avant lol. Je vais même pas attaquer le film sur son parti pris féministe, ça me gène pas en fait même si c'est fait à la truelle, par contre le film est d'une nullité affligeante pour tout le reste. Déjà ça part sur un mistcast total alors Pékinois Mulligan en femme fatale ça le fait pas, de base l'actrice est nulle mais là dans ce genre de rôle c'est une catastrophe. Après le film ne sait jamais finalement sur quel ton danser et hésite entre plusieurs genre et y a rien qui marche, la partie rape and revenge est nulle, et vraiment pas crédible, alors en général c'est pas spécialement gênant la crédibilité mais là le film est bien trop sérieux et essaye justement d'être crédible donc ça marche pas. Le pseudo twist de milieu de métrage est pitoyable, alors le film était pas subtile mais avec ce personnage masculin ça donnait un peu d'humanité à l'ensemble (même si on dirait que l'acteur joue pas dans le même film que les autres, le fameux mélange de genre qui marche pas) et là allez bim tout les mecs sont des violeurs et participe à la culture du viol, à partir de là le film est détestable et quand Mulligan se fait étouffer comme une connasse c'est même un moment de jubilation tellement elle devenait casse couille, oups j'ai spoiler, ouais elle meurt et ça c'est cool, et là on est face à un problème car sa quête vengeresse est noble et on devrait être de son coté mais c'est complètement foiré là.
En fait le film aurait pu être moins nul si il était allé à fond dans la bisserie plutôt que ce pseudo ton Sundance voulant à tout prix lui donner une légitimité mais ça en fait juste un film vraiment chiant, car il est bien là le problème principal, outre l'actrice, c'est que c'est chiant et prévisible. Les scènes de dialogues censé être importantes sont souvent ridicule, le passage avec l'acteur de Superbad au secours quoi. La réalisation c'est bien car y a rien à dire tellement c'est fade et même cheap (la gueule du café on dirait un sitcom sans thune) et le climax final est tellement mal réalisé. Alors ceux qui défendront le film diront qu'on aime pas car on a un regard masculin, si ça peut leur faire plaisir, mais le regard change pas le script prévisible (et son manque flagrant de péripétie, c'est pas la peine de mettre un carnet avec des centaines de nom si c'est pour avoir 2 pauvres scènes avec 2 pauvres types car si on veut aller au bout du truc sur le nombre de mec piégé elle aurait forcément du se faire réellement violer), la photo dégueulasse, la soundtrack qui essaye de donner un ton léger et les acteurs à la ramasse.
Une belle daube.
Critiques similaires
Film: Promising young woman
Note: 1/10
Auteur: Alegas

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

American assassin - 4/10

Messagepar Scalp » Dim 30 Mai 2021, 15:34

4/10

American Assassin de Michael Cuesta - 2017

Ca aurait pu être bien, ou au moins bien meilleur, mais avec un autre lead parce que là Dylan O'Brien, parce que là O'Brien en tueur bas du front de la CIA on y croit pas une seule seconde, il fait bien trop gamin pour le rôle et quand en plus à coté il a Scott Adkins et le bad guy est joué par Taylor Kitsch autant dire qu'il est en galère tout le long du film pour être crédible ce qui est bien dommage car sinon on aurait eu un bon petit actionner. C'est un film qui fleure bon les 90's, voir même les années Cannon avec ce patriotisme exacerbé et une violence surprenante pour un film de studio avec une jeune vedette à l'affiche. Car si le film se laisse suivre sans déplaisir c'est bien pour la violence bien frontale à base de gros headshot, de meurtres bien sanglants et victimes collatérales à la pelle et c'est bien la qualité première du film, en fait la seule qualité car le reste c'est quand même pas fou. Déjà c'est trop long et le climax à base de bombe je pensais qu'on avait plus le droit aujourd'hui, c'est assez moche, outre O'Brien, Keaton qui veut jouer un vieux de la CIA badass on y croit pas une seconde et seul Kitsch fait vraiment le taf (Scott Adkins comme dans tout les films hollywoodiens où il a un rôle, a 3 scènes), les scènes entre l'action c'est chiant et même assez lourd avec un premier degré assez ridicule (les dialogues c'est souvent très très chaud mais pas plus que dans Promising Young Woman quand même, faut pas exagérer) mais bon quand ça bastonne c'est plutôt cool (le stomb dans le bateau est vraiment fun et original, celle dans l'appartement avec la meuf ou dans l'hôtel sont ultra efficaces) et on regarde le film pour ça de toute façon. Donc grâce à de l'action sympa le film est clairement regardable juste dommage d'avoir un lead avec un charisme d'écrevisse.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Deliver us from evil - 7,5/10

Messagepar Scalp » Mar 01 Juin 2021, 09:11

7.5/10

Deliver us From Evil de Hong Won-chan - 2020

J'attends plus rien du cinéma coréen depuis un moment, chaque pseudo film à voir se révèle encore plus décevant que le précédent et les exclu Netflix sont horribles, donc ici un film d'un mec qui a rien fait de notable (New World c'était un peu nul quand même) je partais pas confiant, j'avais même pas regardé le trailer, pas lu le pitch donc je savais même pas de quoi ça parle et ça donne donc une belle surprise. Le début est pas forcément engageant, la présentation des perso est un peu laborieuse et les 20 premières minutes j'ai eu du mal à rentrer dedans et puis quand le perso de Lee Jung-jae dans un complet contre rôle, le film se lance vraiment et ça débande plus jusqu'à la fin.
Alors on va donc suivre Hwang Jung-min (qui commence a avoir une bonne petite filmo mine de rien et notamment ses rôles chez Ryoo Seung-man) tueur pro qui veut prendre sa retraite mais la victime de son dernier contrat a un frère un peu vénère et un peu badass qui a décider de se venger, mais entre temps une petite fille se kidnapper en Thaïlande et c'est la fille du tueur qui va donc partir à sa recherche en ayant un mec à ses trousses. Et dès qu'on arrive en Thaïlande on a quasiment une course poursuite non stop avec le "héros" à la recherche de sa famille ce qui va l'emmener chez des trafiquants d'organes dans des endroits bien glauque et le frère à la poursuite du héros et le personnage a un coté terminator clairement, quand il débarque dans un endroit, tout le monde y passe. Et c'est un peu le leimotiv du film ça, tout le monde y passe, c'est coréen donc forcément ça va bien saigner et ça va pas faire semblant et j'en ai eu pour mon argent. Alors y a bien une scène où ça tire dans tout les sens et que personne est touché car ça arrange le scénario et ça m'a saoulé sur le coup mais la générosité de l'ensemble me fait être moins regardant. Car dans l'ensemble c'est vraiment bien réalisé avec des sacrés morceaux de bravoure : un combat aux couteaux, un enchainement de 10 mecs avec un flingue, un 1 vs 1 super vénère, un saut dans une voiture en marche carrément ouf (la cascade défonce) et le final est vraiment viscéral et vu que c'est coréen sans concession. La réalisation est ultra carré et efficace et on sent un mec qui maitrise sa caméra sans esbroufe même quand y a un ralenti il a toujours une justification.
C'est vraiment bien rythmé, et pour une fois je vais pas pester devant la durée de 1h50, alors comme j'ai dis les 20 premières minutes j'ai eu un peu de mal mais après c'est kiffant et puis la Thaïlande ça change dans un film coréen même si ça reste une destination qu'on voit très souvent.
Le duo de personnage fonctionne, alors le tueur qui se découvre père et qui fera tout pour sa fille on adhère forcément à fond et le tueur en mode terminator il a pas besoin d'être plus développé, quand il a une scène, ça finit toujours avec des morts. Et puis le duo d'acteur est bon et les seconds rôles font le taf.
Un vrai bon actionner coréen, le genre de de truc qui est devenu rare, à ranger avec Man From Nowhere.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Alegas » Mar 01 Juin 2021, 09:21

Il passe fin juin pour le festival du film coréen, je vais peut-être tenter.

D'ailleurs, il semblerait que le film soit acheté par L'atelier d'images pour la France, donc ce sera probablement du DTV.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44246
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Xtreme - 7/10

Messagepar Scalp » Ven 04 Juin 2021, 10:13

7/10

Xtremo de Daniel Benmayor - 2021

Le cinéma espagnol c'est encore pire que le cinéma coréen, car le ciné coréen a quand même des vrais chef d'oeuvre, pour le cinéma espagnol j'attends encore, la liste de film surcoté est interminable, donc quand un nouveau film de genre sort j'en attends strictement rien, surtout quand c'est le réalisateur du pitoyable Paintball et d'un truc ricain tout pété. Et à ma grande surprise c'est sympa, voir plus, alors y a des défauts évident avec des scènes d'actions qui font par moment beaucoup chorégraphiés avec des mecs arrivant bien sagement à la queue leu leu pour se prendre leur patate, et dans la première scène on a un mec qui a un flingue avec munition illimité (quand c'est un revolver à barillet c'est vite tricard) mais y a une vraie générosité que finalement c'est pas des défauts qui vont me faire critiquer le film sur cet aspect.
Alors l'histoire c'est un tueur de gang qui se fait trahir par son "frère", son fils est buté (et un film qui commence par un gamin mort à direct toute ma sympathie et y a même un autre gosse mort après) et il est laissé pour mort. Mais évidemment il est pas mort et il va vouloir se venger, on est sur du pitch très basique et le film est pas prétentieux, et on sent vraiment l'influence du cinéma HK ici avec tout ces hero movie qu'on regarde pour voir du vidage de chargeur et du cassage de gueule et ici on est plutôt gâté, alors oui y a donc un coté très chorégraphié mais y a vraiment des sacrées scènes d'action et notamment une bricorama approved dans un garage où le héros pète des tronches avec tout son matos et balance ses tournevis comme des couteaux mais on a aussi de la baston à mains nues, du combat au katana (ben ouais y des japonais et des chinois dans le film, sans trop de raison que mettre des scènes cools), des dizaines de morts par balles, des finish bien sanglant et c'est ce qui le démarque d'un John Wick c'est la diversité de l'action et une vraie violence. Alors la réal est jamais folle on se dit pas tient cette scène tue mais c'est toujours efficace, jamais surdécoupé mais genre vraiment c'est ce qui donne ce coté chorégraphié mais bon à choisir je préfère ça que le découpage pour cacher la nullité des acteurs pour lever une jambe, et puis c'est bien vénère on est sur du bon vieux R des familles pour un film qui fleure bon les 80's.
Alors le bad guy est too much (et même ridicule) mais le reste du casting est cool, le héros je connais pas mais il a une vrai gueule à l'ancienne et il crédible quand il pète des tronches, on retrouve aussi Sergio Peris-Menchenta (un des perso principaux de l'excellente série Snowfall mais aussi le méchant du dernier Rambo) en tueur et il assure bien.
Le film approche les 2h et ça passe plutôt bien, c'est vraiment rythmé avec vraiment la moitié du métrage qui est de l'action pur et c'est bien pour ça qu'on regarde de toute façon. Un vrai bon actionner bas du front, que demander de plus.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar osorojo » Ven 04 Juin 2021, 10:32

J'vais le tenter :super:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 18507
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar Scalp » Ven 04 Juin 2021, 10:38

Non, t'as fait le difficile devant le Statham, tu as passé un nouveau cap dans l'aigreur, tu es seul désormais.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58452
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] The Last Bastard Alive en 2021

Messagepar osorojo » Ven 04 Juin 2021, 11:16

Ah ben s'il est aussi chiant que le statham, j'attends un montage youtube des 2 seules scènes qui valent le coup, c'est clair :eheh:
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 18507
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO