[Val] Mon journal ciné 2016

Modérateur: Dunandan

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Val » Sam 02 Avr 2016, 13:16

Honnêtement, ce n'est pas par ennuie que j'ai abandonné plus ou moins les critiques mais plutôt parceque je m’aperçois que je dois être en régression intellectuelle depuis quelques temps. C'est bien simple, j'oublie très vite les films que je vois, même ceux que j'aime. :eheh:

Mais je vais essayer de m'y remettre, promis.
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Batman Begins - 9/10

Messagepar Val » Sam 02 Avr 2016, 13:45

BATMAN BEGINS
Christopher Nolan - 2005

Image


Dans mon souvenir, il s'agissait de l'opus que je préférais et à la revoyure, je constate que je prends toujours autant de plaisir devant ces 2h15 qui passent à toute vitesse. Alors n'étant pas du tout familier des comics, je ne pourrais bien évidemment pas établir de comparaison avec le matériau de base mais je suis totalement client de l'approche choisie par Christopher Nolan et David S. Goyer. D'avantage qu'un film de super-héros, on est clairement face à un polar de haut niveau, qui surprend par sa richesse thématique pour un blockbuster. La première partie du film, centrée sur l'apprentissage de Bruce Wayne se révèle très intéressante et à le mérite d'introduire tous les enjeux pour les novices sans sombrer dans l'effet catalogue un peu froid. Ainsi, son apprentissage auprès de la Ligue des ombres réussi a bien nous faire ressentir la dureté de l'enseignement du charismatique Liam Neeson, même si on pourra reprocher la relative courte durée de ce passage. D'ailleurs, un des rares défauts que je pointrais au sujet du film est relatif à ce passage justement, quand Wayne revient chez lui, on apprend que pas loin d'une décennie s'est écoulée, ce que l'on ne ressent jamais d'autant que la séquence chez Ra's Al Ghul est scindée en deux parties.

Ensuite, Nolan nous montre comment Wayne construit et apprivoise le futur symbole que sera Batman pour Gotham. Ainsi, il parvient à parfaitement dosé entre le côté « ratage de la première fois » sans pour autant tomber dans le truc postmoderne à base de petite blague. Nolan iconise bien son héros dont les premières apparitions sont vraiment classes. Pour le dernier acte, où Gotham ne passe pas loin de la destruction complète, l'imbrication des différentes thématiques fonctionnent à merveille et on ressent parfaitement la maturité de ce personnage qui a appris à mettre sa colère de côté et à s'en servir comme moteur pour vaincre ses peurs et tenter de sauver ce qui peut encore l'être même si il devra sacrifier beaucoup sur le plan personnel pour y parvenir.

Nolan parvient donc à faire oublier rapidement les précédentes adaptations, plus ou moins heureuses, des aventures du chevalier noir avec un film ample et à contre-courant de ce qu'on pouvait en attendre. Même si on sait que les scènes d'action ne sont clairement pas son fort, je n'ai pas été particulièrement gêné ici, même si elles ne sont guère inventives, elles restent lisibles et c'est bien l'essentiel. Et pour finir, le casting est vraiment excellent, Bale en tête mais aussi Cilian Murphy qui malgré peu de présence à l'écran impose un impressionnant charisme à son personnage. Et ça fait plaisir de voir Michael Caine, Morgan Freeman et Rutger Hauer avec de vrais rôles.


9/10
Critiques similaires
Film: Batman Begins
Note: 6/10
Auteur: Scalp
Film: Batman Begins
Note: 7,5/10
Auteur: Velvet
Film: Batman Begins
Note: 7,75/10
Auteur: Pathfinder
Film: Batman Begins
Note: 8,25/10
Auteur: Heatmann
Film: Batman Begins
Note: 8/10
Auteur: Jimmy Two Times

Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Dark Knight, Le Chevalier Noir (The) - 8/10

Messagepar Val » Dim 03 Avr 2016, 13:32

THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR
The Dark Knight
- Christopher Nolan - 2008

Image


Pour succéder à Batman Begins, Nolan applique la recette du « bigger and louder » mais en l'adaptant à ce qui avait fait le succès de l'opus précédent : une vision réaliste de son sujet fortement inspiré par le film criminel. The Dark Knight reprend l'histoire quasiment là où son prédécesseur s'était arrêté. L'irruption du justicier masqué à fait des émules et désormais pleins de Batman en herbe tentent de marcher dans les pas dans leur modèle. L'espoir semble aussi revenir chez les citoyens de Gotham qui plébiscitent leur nouveau procureur, Harvey Dent, bien décidé reprendre le flambeau de la chauve-souris pour nettoyer une bonne fois pour toute. Mais, le chevalier noir a également attiré à Gotham une sorte d'alter égo maléfique, le Joker, qui va utiliser la détresse de la mafia pour manipuler tout le monde et plonger la ville dans le chaos. Ainsi, Nolan poursuit intelligemment les thèmes déjà exposer dans Begins en élevant cette fois le degré de complexité de l'intrigue avec différentes storylines qui s'imbriquent et finissent par converger vers le même point.

Ainsi, une nouvelle fois, plus qu'un banal film de super-héros il s'agit ici d'un polar de haute volée maniant une réflexion politique peut-être naïve mais qui fait plaisir dans un blockbuster. Après être parvenu à devenir le symbole de justice qu'il voulait être, Batman va connaître les retombés de son succès et va être encore plus confronté aux sacrifices qu'implique une telle responsabilité. C'est un vrai plaisir de suivre l'évolution du regard porté par l'opinion publique sur se sauveur mystérieux et de voir comment le Joker va réussir à déstabiliser tout l'édifice qui commençait à se mettre en place. Nolan ne cède jamais à la facilité et on ressent clairement tout les dilemmes auxquels Bruce Wayne fait face.

Toutefois, je dois admettre que je préfère toujours Batman Begins à celui-ci. Visuellement, le film est assez différent de son prédécesseur, exit le Gotham poisseux, Gotham est ici plus « fade », ce qui permet sans doute de faciliter le côté universel du récit mais il est tout de même dommage de se priver d'une des réussite de Begins. Les scènes d'action posent également problème, notamment la scène de la course poursuite souterraine qui est assez difficile à suivre. Enfin, le quatrième acte alourdi malheureusement le film et laisse une mauvaise impression. Dommage car sans cette dernière demi-heure, le film était quasiment parfait. Le casting du premier film rempile et se révèle toujours aussi bon, à l'exception de Katie Holmes remplacée par Maggie Gyllenhaal (on gagne au change, selon moi). Meilleur ajout de ce second film : Heath Ledger qui compose un Joker assez phénoménal, totalement imprévisible et qui agit sans aucune motivation si ce n'est le goût du chaos. L'idée de lui faire s'inventer des passés différents à plusieurs reprises est excellente et souligne la folie du mec, et évite d'en faire un sujet d'analyse psychologique.


8/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar lvri » Lun 04 Avr 2016, 08:27

Tu me donnes envie de me les refaire du coup ! Excellentes critiques ! :super:
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11801
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Dark Knight Rises (The) - 7/10

Messagepar Val » Lun 04 Avr 2016, 23:13

THE DARK KNIGHT RISES
Christopher Nolan - 2012

Image

Aïe. Le troisième volet de la trilogie de Nolan est clairement une déception. Non pas que le film soit mauvais, loin de là, il se suit même avec plaisir et poursuit intelligemment les thématiques des films précédents mais on sent poindre une sorte de lassitude de la part de toute l'équipe et cela finit par se ressentir lors du visionnage. Bien que la durée soit à peine d'un quart d'heure de plus que The Dark Knight, on sent beaucoup plus le temps passer.
Après son exil, Batman contraint de revenir sur le devant de la scène quand une nouvelle menace, en la personne de Bane, arrive à Gotham. Il est assez logique et bienvenu qu'on revienne à la menace originelle, celle de la ligue des ombres, de manière à boucler la boucle et remettre en avant les thèmes récurrents de la trilogie : apprendre à se relever, l'importance des symboles et la notion de sacrifice.

Même si les scènes d'actions sont une nouvelle fois à la traîne (encore plus que dans les précédents, certains corps à corps sont vraiment gênants à ce niveau là), le film commence toutefois par une scène d'évasion d'avion très réussie qui nous fait comprendre très vite la nature de la menace à laquelle Gotham sera confronté cette fois. La suite nous remet à la page, huit ans après les événements du film précédent et met en place petit à petit les nouvelles intrigues à base de tentative de manipulation financière pour mettre Wayne hors jeu. Si on commence à y être habitué, ce n'est pas pour autant rédhibitoire tant on retrouve toujours cette volonté, salvatrice, d'offrir un spectacle plutôt exigeant à son public. C'est plus la multiplication des nouveaux personnages qui me semble poser problème. Il y a comme un sentiment de trop : Catwoman, sympathique, ne sert finalement pas à grand chose tout comme le futur Robin, qui est là pour nous montrer que certains continuent à croire encore au chevalier noir mais à trop multiplier les storylines, Nolan commence à se rapprocher dangereusement du symptôme série télé qui gangrène les blockbusters actuels. Et par charité, je ne parlerais pas du personnage de Cotillard, qui au delà de sa grotesque scène finale est un personnage particulièrement mal écrit, qui servira à un twist assez pitoyable et dont la prestation de l'actrice finit de la rendre insupportable.

Le reste du casting reste à la hauteur et Nolan conserve son talent pour raconter des histoires si bien que l'on prendre globalement beaucoup de plaisir à retrouver Batman pour une dernière aventure. Et, petit coup de cœur personnel, même s'il a été beaucoup critiqué à l'époque, je trouve la prestation de Tom Hardy géniale. Il parvient, bien que masqué pendant tout le film, à imposer une masse et une menace rien qu'avec son regard et sa voix très particulière. Il bouffe littéralement tout le monde dès sa première apparition vocale hors-champs. Dommage que ses derniers instants le ridiculise.

Au final, je sors de ce revisionnage de la trilogie en la revoyant nettement à la hausse. La vision à la suite permet de mieux saisir l'unité du projet de Nolan. Bien qu'il s'agisse de films très récents, on se demande encore comment un tel projet à pu voir le jour à Hollywood. Ceux qui attendaient un banal film de super héros on du être déçu dès le premier film tant les apparitions de Batman restent au final limitées sur l'ensemble de la durée de la trilogie. Le seul gros bémol restera donc ce troisième opus, dont les errements sont tout de même assez impardonnables puisque Nolan avait carte blanche de la part de Warner.


7/10
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Val » Lun 04 Avr 2016, 23:18

Et pour les modos : je viens de voir que j'avais déjà une ""critique""de référencée pour The Dark Knight, si vous pouvez la virer... :oops:
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Alegas » Mar 05 Avr 2016, 00:06

Done. :wink:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 49006
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Val » Sam 30 Avr 2016, 21:54

Avril 2016

Films vus : 39
Découverts : 29
Revus : 10

092) From Here to Eternity (Tant qu'il y aura des hommes) de Fred Zinnemann (1953) [Blu-Ray, VOST] : 6,5/10
093) Batman Begins de Christopher Nolan (2005) [DVD, VOST] : 9/10
094) The Dark Knight (The Dark Knight, Le Chevalier Noir) de Christopher Nolan (2008) [DVD, VOST] : 8/10
095) Little Caesar (Le Petit César) de Mervyn LeRoy (1931) [Blu-Ray, VOST] : 5/10
096) The Dark Knight Rises de Christopher Nolan (2012) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
097) Invincible de Werner Herzog (2001) [Blu-Ray, VOST] : 6,5/10
098) Saboteur (Cinquième Colonne) de Alfred Hitchcock (1942) [Blu-Ray, VOST] : 7,5/10
099) Y tu mamá también de Alfonson Cuarón (2001) [Autre, VOST] : 6,5/10
100) Le Temps de l'aventure de Jérôme Bonnell (2013) [Enregistrement France 3] : 7,5/10
101) Kozure Ōkami: Meifumando (Baby Cart vol. 5 : Le Territoire des démons) de Kenji Misumi (1973) [DVD, VOST] : 6,5/10
102) Love Streams de John Cassavetes (1984) [Blu-Ray, VOST] : 8,5/10
103) Man of Steel de Zack Snyder (2013) [TF1 HD, VOST] : 7/10
104) A Child is Waiting (Un Enfant attend) de John Cassavetes (1963) [DVD, VOST] : 6/10
105) Death Becomes Her (La Mort vous va si bien) de Robert Zemeckis (1992) [Arte HD, VOST] : 6,5/10
106) Le Cousin Jules de Dominique Benicheti (1973) [Blu-Ray] : 10/10
107) Hanna K. de Costa-Gavras (1983) [Enregistrement Arte, VOST] : 6/10
108) Kozure Ôkami: Jigoku e ikuzo! Daigorô (Baby Cart vol. 6 : Le Paradis blanc de l'enfer) de Yoshiyuki Kuroda (1974) [DVD, VOST] : 7,5/10
109) The Great Race (La Grande course autour du monde) de Blake Edwards (1965) [Enregistrement Arte, VOST] : 4/10
110) Her de Spike Jonze (2013) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
111) The Dead Pool (L'Inspecteur Harry est la dernière cible) de Buddy Van Horn (1988) [Blu-Ray, VOST] : 4/10
112) Year of the Dragon (L'Année du dragon) de Michael Cimino (1985) [DVD, VOST] : 7,5/10
113) In the Heart of the Sea (Au Coeur de l'océan) de Ron Howard (2015) [Blu-Ray, VOST] : 6,5/10
114) Louder than Bombs (Back Home) de Joachim Trier (2015) [DVD, VOST] : 8/10
115) The Eight Diagram Pole Fighter (Les Huit diagrammes de Wu-Lang) de Liu Chia-liang (1984) [DVD, VOST] : 6/10
116) The Deer Hunter (Voyage au bout de l'enfer) de Michael Cimino (1978) [DVD, VOST] : 10/10
117) In Jackson Heights de Frederick Wiseman (2016) [Cinéma, VOST] : 7/10
118) The Evil Dead (Evil Dead) de Sam Raimi (1982) [Blu-Ray, VOST] : 8,5/10
119) Midnight Express de Alan Parker (1978) [Blu-Ray, VOST] : 8/10
120) Stranger than Paradise de Jim Jarmusch (1984) [DVD, VOST] : 7/10
121) The Jungle Book (Le Livre de la jungle) de Jon Favreau (2016) [Cinéma, VF] : 5/10
122) The Sicilian (Le Sicilien) de Michael Cimino (1987) [DVD, VOST] : 6/10
123) Lashou shentan - Hard Boiled (A Toute épreuve) de John Woo (1992) [Autre, VOST] : 9/10
124) Panique de Julien Duvivier (1947) [Blu-Ray] : 7/10
125) Thunderbolt and Lightfoot (Le Canardeur) de Michael Cimino (1974) [Blu-Ray, VOST] : 7,5/10
126) The Driver (Driver) de Walter Hill (1978) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
127) Le 7ème Juré de Georges Lautner (1962) [Blu-Ray] : 8/10
128) Kaboom de Gregg Araki (2010) [DVD, VOST] : 4/10
129) Green Room de Jeremy Saulnier (2016) [Cinéma, VF] : 6,5/10
130) Glocken aus der Tiefe - Glaube und Aberglaube in Rußland (Les Cloches des profondeurs) de Werner Herzog (1993) [DVD, VOST] : 5/10

Découvertes marquantes :

ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Mr Jack » Sam 30 Avr 2016, 22:17

100) Le Temps de l'aventure de Jérôme Bonnell (2013) [Enregistrement France 3] : 7,5/10


:super:
Un petit mot sinon sur le doc Le Cousin Jules ? Qui a l'air d'être un de tes chouchous -je connais pas du tout. :wink:
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10600
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Val » Dim 01 Mai 2016, 10:29

Je l'ai découvert en salles l'an passé et c'est une petite merveille. C'est le quotidien sur plusieurs années d'un forgeron en pleine campagne. Dis comme ça, ce n'est pas très excitant et pourtant il y a quelque chose d'assez magique qui se dégage de ce documentaire, filmé dans un magnifique cinémascope (en fait, le dérivé du cinémascope utilisé par Leone notamment). Peut-être que le fait qu'il se déroule pas très loin de là où j'ai grandi (en Saône et Loire) influe mon jugement mais je trouve incroyablement émouvant ce que nous montre le film, à la fois le savoir faire à l'ancienne des hommes, avec tous ces mécanismes d'avant l'informatisation et l'électrisation de tout, et le rapport au temps, totalement différent de ce que nous connaissons. Il y aussi quelques chose de très mélancolique dans ce portrait d'un monde et d'un mode de vie dont on sent déjà qu'il est sur le point de disparaître. Le doc est quasi sans paroles mais pas muet pour autant, le travail sur la bande son est magistrale. Et que dire de la photo de Pierre-William Glenn qui met en valeur comme je ne l'avais jamais vu la beauté de la nature. Quand on voit ce travail, on se demande pourquoi les cinéastes français ne savent pas mettre en scène la "France profonde", à part dans des téléfilms moisi, tellement Glenn et Benichetti sont parvenus à rendre cinématographique les choses du quotidien.
Un énorme coup de coeur personnel.
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Alegas » Dim 01 Mai 2016, 10:34

Et hop, ça fait une critique. :wink:

Y'a moyen que tu dises quelques mots sur Panique et Le Septième Juré ? :D
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 49006
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Mr Jack » Dim 01 Mai 2016, 22:22

Merci pour ton avis, ça donne envie de s'y pencher :super:
Image
You have to believe.
Avatar de l’utilisateur
Mr Jack
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 10600
Inscription: Mar 20 Sep 2011, 22:43
Localisation: in my mind...

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Alegas » Mar 03 Mai 2016, 16:35

Comment le mec m'ignore quoi. :|
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 49006
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Val » Mar 03 Mai 2016, 16:53

Ah mince, pardon, je voulais répondre en plus et ça m'est sorti de la tête. :oops:

Franchement, pour les deux films que tu demandes, je ne sais pas vraiment ce que je peux en dire, de plus j'ai une petite tête et un film en chasse l'autre dans mon esprit.

Mais, je sais qu'il faut que je m'y remette rapidement.
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Val] Mon journal ciné 2016

Messagepar Val » Mer 01 Juin 2016, 22:13

Mai 2016

Films vus : 12
Découverts : 11
Revu : 1

131) Powaqqatsi de Godfrey Reggio (1989) [Blu-Ray] : 6/10
132) Nick and Norah's Infinite Playlist (Une nuit à New-York) de Peter Sollett (2008) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
133) Ikiru (Vivre) de Akira Kurosawa (1952) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
134) Dabba (The Lunchbox) de Ritesh Batra (2013) [Enregistrement Arte, VOST] : 7,5/10
135) Captain America : Civil War de Anthony Russo et Joe Russo (2016) [Cinéma, VF] : 1/10
136) The Last Samuraï (Le Dernier Samouraï) de Edward Zwick (2003) [Blu-Ray, VOST] : 7/10
137) Desperate Hours (La maison des otages) de Michael Cimino (1990) [Autre HD, VOST] : 6/10
138) Krampus de Michael Dougherty (2015) [Autre HD, VOST] : 6,5/10
139) The Postman Always Rings Twice (Le Facteur sonne toujours deux fois) de Bob Rafelson (1981) [Arte, VOST] : 3/10
140) Men in Black 3 de Barry Sonnenfeld (2012) [NT1, VF] : 5/10
141) X-Men : Apocalypse de Bryan Singer (2016) [Cinéma, VF] : 6/10
142) Le Déclin de l'Empire Américain de Denys Arcand (1986) [DVD] : 3/10
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18221
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO