[Jetjet] Mes critiques en 2008

Modérateur: Dunandan

Prestige (Le) - 9/10

Messagepar Jetjet » Sam 02 Aoû 2008, 14:59

The Prestige de Christopher Nolan

Image

Entre Batman Begins et avant The Dark Knight, le talentueux Christopher Nolan s'offre une petite récréation avec un casting haut de gamme, jugez plutôt : Christian Bale, Hugh Jackmann, David Bowie, Michael Caine, Andy Serkis et la bombastique Scarlett Johanson...

Plus que de n'être qu'un simple exercice de style, ce film est une petite révolution tant dans son approche et la maitrise d'un scénario original et complexe que dans l'utilisation de son montage (3 époques se superposent) sophistiqué et pourtant évident à la fin de l'histoire... Histoire qui voit la rivalité de deux maitres magiciens à la fin du XIXème siècle et qui n'ira de cesse jusqu'à un final éblouissant dont je laisse la saveur à toutes les personnes n'ayant pas encore vu le film... Bale et Jackmann ne cessent de s'affronter de tours en complots machiavéliques afin de décrocher la palme de l'enchanteur le plus galonné de Londres, laissant au passage leur vie et leur famille respective au second plan...

Que dire de plus ? Si ce n'est qu'à la seconde vision le charme reste intact à l'instar d'un 6ème sens et que l'on ne décroche pas un instant du film, le déroulement des tours en 3 partie (dont le fameux "prestige" du titre correspond au moment de la fin "réussie" et des applaudissements) rend passionnant chacune des scènes, chaque "héros" est suffisamment ambigu pour que le spectateur ne prenne aucun parti pris pour l'un comme pour l'autre et qu'il est question également d'une touche de poésie fantastique qui ne nuit en rien au film, bien au contraire...

On sera également surpris par la présence d'un David Bowie fantomatique tout à fait à l'aise dans le rôle de Tesla, concurrent d'Edison ainsi que par la reconstitution épatante d'un Londres victorien et d'une photographie subtile...

Le film se conclue par la musique de Thom Yorke ce qui achève grandement d'en faire un chef d'oeuvre subtil dont on ne sortira pas indemne, le spectateur étant autant manipulé que les protagonistes...

C'est surement à mon sens le film le plus magique de Nolan à ce jour, et il faut admettre que ce monsieur fait actuellement un parcours sans fautes... Pour le reste je vous renvoie à la critique de Helldude à qui je rends hommage tant elle correspond exactement à l'idée précise que je me fais également de ce chef d'oeuvre (même si pour n'avoir pas vu l'Illusioniste je me garderais de faire logiquement une comparaison avec ce dernier) : lien

Et comme rien n'est parfait en ce bas monde, je me réserve de lui attribuer la note houdinienne de 9/10.

Un film magique et bien plus subtil qu'on ne pourrait le croire...
Critiques similaires
Film: Prestige (Le)
Note: 10/10
Auteur: Waylander
Film: Prestige (Le)
Note: 10/10
Auteur: Dunandan
Film: Prestige (Le)
Note: 8/10
Auteur: Bik
Film: Prestige (Le)
Note: 7,5/10
Auteur: Velvet
Film: Prestige (Le)
Note: 9,5/10
Auteur: Niko06

(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature pour l'aider à concrétiser sa domination du monde.
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
James Bond
James Bond
 
Messages: 553
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:37
Localisation: No Brain No Pain

Undead or Alive - 0,5/10

Messagepar Jetjet » Dim 03 Aoû 2008, 10:14

Undead or Alive

Image

"Et comme rien n'est parfait en ce bas monde", voici la conclusion de The Prestige rédigée la veille, si j'avais su à quel point cette phrase allait prendre toute sa saveur avec le film suivant, Undead or Alive, je me serais bien gardé de l'écrire, voire mieux de voir ce "chef d'oeuvre".

Undead or Alive se veut le mix improbable de Shaun of the Dead au Far West, donc en gros une comédie (Zombedy comme le cite fièrement l'affiche) de zombies cowboys mais malheureusement tous ces beaux propos resteront un beau concept de papier tant les efforts alloués pour réussir l'un ou l'autre thème sont restés vains...

En gros, Géronimo a lancé une malédiction sur l'homme blanc peu de temps avant de mourir, cette malédiction c'est bien sur le fléau zombie mais on n'en saura guère plus et à vrai dire on s'en balance pas mal, mais le film commence par des cartons comme à l'époque des films muets racontant cela et des images d'un vieil indien autour d'un feu, c'est passionnant ! Un des cartons annonce même (attention faut rigoler) : "Ne vous inquiètez pas, la lecture est bientôt terminée" et là le spectateur est censé être mort de rire, le gros souci c'est que ce genre d'humour pour ménagère de moins de 50 ans va se retrouver non stop pendant les quelques 90 mn réglementaires et pénibles de ce machin...

Les deux losers du film valent déjà à eux seuls le détour : le beau Mike le plombier de Desperate Housewives, crédible comme un participant d'une émission de TF1 (il a du tourner ça entre deux saisons, gardant sa coupe, ses tatouages et bronzages californiens) continue de jouer de la même façon levant les yeux au ciel et parlant peu, on remplace Teri Hatcher par le Saturday Night Live guy Chris Kattan et on obtient la même chose, la paire de roberts en moins :(

Donc ces deux gus arrêtés abusivement par un shériff et son abruti d'assistant ne vont pas tarder à s'évader avec du pognon et une belle indienne, Navi Rawat, dont les courbes et le décolleté valent à eux seuls la note finale que j'attribue au film. Le souci c'est qu'elle joue comme un pied, aidé en cela par une écriture des personnages à la serpe et que la palme des dialogues pourris lui est décerné à pied d'égalité avec le sidekick Chris Kattan...

Bon bref, ou en étais-je ? Ah oui, donc ils s'évadent et sont poursuivis par le shériff et une horde de guignols tous zombifiés entretemps mais il y a des zombis qui parlent, d'autres qui courrent, enfin bon bref on prend les zombies de Shaun, de l'Armée des Morts (ceux qui courent) et des films de Romero et on retire 90% du budget effets spéciaux de Robert Kurtzmann (qui a du le faire aussi entre deux gros projets) et ça peut donner une idée du résultat à l'écran, les yeux rouges étant le pompom du code d'identification du zombie...

Et l'histoire dans tout cela ? Ben y en a pas, on passe d'un village (15 figurants) à un fort de tuniques bleues à 15 soldats également et vous pouvez vous donner une idée également du ridicule qui lui aurait du tuer l'ensemble de l'équipe...

Parce que sous ses faux airs, le film se croit hilarant et réussi ! L'humour est bas de plancher et pourtant je suis preneur mais là on se croirait franchement dans "7 à la maison" ce truc hyper gerbant auquel on aurait rajouté des zombies et des décors de western improvisés, c'est dire la qualité de l'ensemble ! Le plus drole c'est d'imaginer qu'il ne s'agit pas d'un Direct to Video ou téléfilm mais d'un vrai film destiné à l'exploitation des salles mais tourné comme à la télé ma bonne dame !!!! avec des mouvements de caméra aussi audacieux que dans Walker et des cascadeurs qui devaient faire une grève parallèle à celle des scénaristes tant je pense qu'avec un peu d'entrainement on aurait pu faire mieux ma grand mère (paix à son âme) et moi-même !!!

Le plus sympa sur ce génial film c'est d'imagine ce que je pouvais écrire sur une telle erreur filmique alors qu'il y a tellement de films Z bien plus sympas à regarder...

Avec ses anachronismes loupés, ses scènes gore mal exploitées et son scénario qui part en eau de pluie (ou de pipi c'est selon), Undead or Alive est le summum du truc mal fait, mal filmé, chiant et pas drole ou effrayant pour un sou au point où on se demande s'il n'y avait pas une grève des monteurs également et pourtant combien d'oeuvres ont prouvé qu'avec un budget limité MAIS des idées on est capable de créer un film qui tient la route, visiblement le réalisateur (dont c'est le premier et dernier film j'espère) n'a pas retenu les idées de ses scénarios de South Park dont il s'est occupé de la 6ème saison, dommage, mille fois dommage...

Image

A noter que Kris Kattan est bien plus drole ici avec Jim Carrey et Will Ferrel dans ce sketch culte que je vous invite à regarder pour finir sur une note positive :



Ah ! Ben la note ? la voici : 0.5/10 dont 0.25 points pour la brune bonnasse que je préfère revoir dans Feast et 0.25 points pour une paire de nichons d'une zombie entraineuse de bar.

Ruez vous plutôt sur une nuit en enfer 3, vrai DTV qui s'assume davantage que ce film à l'idée originale dont rien n'est exploité mais qui m'aura donné le plaisir d'écrire autant ! :eheh:
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature pour l'aider à concrétiser sa domination du monde.
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
James Bond
James Bond
 
Messages: 553
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:37
Localisation: No Brain No Pain

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Scalp » Dim 03 Aoû 2008, 11:31

pas osé le regarder celui là :lol:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60115
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Bik » Dim 03 Aoû 2008, 11:38

:super: Le Prestige
Bik
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 35072
Inscription: Ven 01 Déc 2006, 18:54
Localisation: DTC !!

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Jetjet » Dim 03 Aoû 2008, 14:05

Scalp a écrit: pas osé le regarder celui là :lol:


Pourtant y a du nichon ! regarde ma note ! :eheh:
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature pour l'aider à concrétiser sa domination du monde.
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
James Bond
James Bond
 
Messages: 553
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:37
Localisation: No Brain No Pain

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Eikichi Onizuka » Dim 03 Aoû 2008, 15:04

le prestige, un film que je dois voir !
on m'a dit que du bon sur ce film :)
Avatar de l’utilisateur
Eikichi Onizuka
Modo Rock'n Roll
Modo Rock'n Roll
 
Messages: 23152
Inscription: Mar 21 Aoû 2007, 00:20
Localisation: 48°23′59″N / 4°28′59″O

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Jetjet » Dim 03 Aoû 2008, 15:12

Eikichi Onizuka a écrit:le prestige, un film que je dois voir !
on m'a dit que du bon sur ce film :)


Difficile d'en être déçu effectivement !
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature pour l'aider à concrétiser sa domination du monde.
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
James Bond
James Bond
 
Messages: 553
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:37
Localisation: No Brain No Pain

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Scalp » Dim 03 Aoû 2008, 15:51

si on oublie le gros coup de mytho et que le twist est cramé direct c'est effectivement un tres bon film.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60115
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Batman : The Dark Knight, Le Chevalier Noir - 9,5/10

Messagepar Jetjet » Jeu 07 Aoû 2008, 06:02

Batman : The Dark Knight, Le Chevalier Noir de Christopher Nolan

Image

Quelle chance finalement d'être frontalier ! Excellente surprise que d'y voir 1 semaine avant tout le monde Dark Knight en Avant Première et en VO, alors ce film vaut il l'attente qu'il suscite depuis l'annonce du projet, le matraquage médiatique du Joker dans tous les médias (y compris hélas nécrologique avec le décès de Heath Ledger) et depuis le renouvellement de la license avec Batman Begins du même Nolan ?

Et bien oui... Passé une introduction nous montrant Gotham City comme Michael Mann éclaire Le L.A. de Heat (ni plus ni moins) et une scène de braquage de banque, le spectateur est tout de suite dans le ton : l'oeuvre sera sombre et ambigüe... L'introduction du Joker par le truchement de la valse des masques vaut d'ailleurs son coup d'oeil de cacahouètes... L'excitation de voir à nouveau ce personnage porté à l'écran par Jack Nicholson ne fera d'ailleurs aucun doute sur son évolution notoire dans un comics book live : Heath Ledger incarne le mal absolu, une paranoia post 11 septembre aveugle et malsaine, Heath Ledger EST le Joker relèguant finalement Jack Nicholson à 1989 et à son époque, welcome today à la seule figure effrayante du 21ème siècle : celle du chaos et du terrorisme.

De mémoire, jamais vu de personnage aussi effrayant et de super vilain aussi cynique, le Joker est LE némesis à ne pas louper, qu'il s'agisse de son interprétation dans le support papier "Killing Joke" de Alan Moore dont la fin n'a laissé aucun doute au lecteur (Batman et le Joker n'ont de raison d'être et d'exister que pour s'affronter, idée reprise ici et parfaitement illustrée) et également de la série animée des années 90 le présentant comme le personnage récurrent le plus génial (et doublé par Mark Hamill)...

La menace constante que Heath Ledger incarne à l'écran va également s'imposer tout le long du métrage, faisant de Gotham une ville irakienne plongée sous la menace terroriste, sculptant irrémédiablement les citoyens en traitres potentiels... Les tours de passe passe du Prestige étaient un régal pour le spectateur ? les combines du Joker le sont également tant le personnage machiavélique au possible est imprévisible et éclatant... Le tout n'aurait pas été possible sans le détachement de son interprète que l'on regrettera au possible, le voir le masque dégoulinant machouiller et jouer au pince sans rires sans jamais cabotiner est un régal, les meilleures lignes de dialogue lui sont également réservées... Heath Ledger crève l'écran face à un Christian Bale effacé au possible comme l'était Michael Keaton dans désormais le second meilleur film de la license : Batman Returns...

Car Batman avait beau être le personnage principal de Batman Begins, il n'est plus qu'une marionnette ici dont les vigilantes isolés épousent les méthodes radicales en l'imitant, une scène du miroir dans le miroir de plus dans la filmographie de Christopher Nolan, qui sont les hommes se cachant sous les masques ? Tel est le véritable thème que le script malin et pervers va défricher tout au long de Dark Knight...

Le seul dessein du Joker est de faire tomber le masque de Bruce Wayne, d'un autre coté Aaron Eckhart alias Harvey Dent (éclipsant d'un trait la piètre interprétation jadis d'un Tommy Lee Jones tombé en disgrace le temps d'un Batman Forever de sinistre mémoire) servira de ligne narrative jusqu'à sa métamorphose finale ne sachant choisir de quel coté le masque doit être porté (une des plus belles naissances de Bad Guy vu sur un écran depuis mais depuis quand au fait ?).

Le spleen mélancolique qu'avait réussi Burton pour Batman Returns sera porté à son paroxysme par la lettre de Rachel à Bruce Wayne (THE scène of the Film pour moi) et dont la lecture donne un sens à l'existence de Batman (Gotham a le héros qu'elle a créé, pas nécessairement celui qu'elle mérite) avec un homme surarmé et déstabilisé de voir tous ses gadgets menés à mal par un Joker dont l'identité restera inconnue, si ça c'est pas le mal porté à l'écran de façon ultime !!!!

Restent les scènes d'action un peu mieux découpées que dans Begins mais qui ne portent pas le film à son titre de Blockbuster malade.. Ici peu de cabrioles à la Spider-Man, l'intérêt est définitivement ailleurs et se conclue à l'issue de presque 3h dans l'explication culottée du titre du film...

Oui Dark Knight est un film malade mais quel putain de beau film ! Merci Christopher Nolan et R.I.P Heath Ledger...

9.5/10

PS : et désolé pour cette critique décousue et enthousiaste rédigée à 6h00 du mat ! :D
Critiques similaires

(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature pour l'aider à concrétiser sa domination du monde.
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
James Bond
James Bond
 
Messages: 553
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:37
Localisation: No Brain No Pain

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Niko06 » Jeu 07 Aoû 2008, 07:21

Pinaise ça donne envie :super:
Avatar de l’utilisateur
Niko06
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 13001
Inscription: Jeu 19 Avr 2007, 18:23
Localisation: Paris

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Jetjet » Jeu 07 Aoû 2008, 07:40

Maintenant je sais que j'attends de Watchmen, vu le comics dont il s'inspire et dont je suis fan de longue date, le Watchmen de Snyder devra être au moins de ce niveau pour être aussi réussi de l'oeuvre dont il s'inspire !

Ah et un petit mot pour Maggie Gyllenhall qui remplace haut la main le mauvaix choix qu'était Madame Cruise dans "begins", en tous cas lorsque les séquelles s'éloignent à ce point et dans le bon sens de l'oeuvre originale tout en y restant fidèle, ben là oui ça vaut le coup de faire des suites !

Bonne chance à l'équipe qui bossera sur le scénario du 3ème opus car tel que les personnages "restent" à la fin de celui là, y a du boulot à abattre pour rendre un travail aussi chouette que celui là... Enfin on va pas y passer la journée, allez le voir vous n'en serez surement pas déçus... :super:
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature pour l'aider à concrétiser sa domination du monde.
Avatar de l’utilisateur
Jetjet
James Bond
James Bond
 
Messages: 553
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:37
Localisation: No Brain No Pain

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Bik » Jeu 07 Aoû 2008, 11:08

:danse: Hate de voir ca :D
Bik
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 35072
Inscription: Ven 01 Déc 2006, 18:54
Localisation: DTC !!

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Scalp » Jeu 07 Aoû 2008, 11:10

Jetjet a écrit:

Ah et un petit mot pour Maggie Gyllenhall qui remplace haut la main le mauvaix choix qu'était Madame Cruise dans "begins", :


bon tout le monde lui crache dessus à la Katie Holmes, bon c'est vrai qu'elle est pas tres bonne dans BB, mais faut avouer que son role est vraiment mal ecrit, ça aide pas.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60115
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar zirko » Jeu 07 Aoû 2008, 22:11

Voila je tiens plus il faut que je vois ce Batman. :bluespit:
Avatar de l’utilisateur
zirko
Terminator
Terminator
 
Messages: 18437
Inscription: Lun 15 Jan 2007, 23:35

Re: [Jetjet] Mes critiques en 2008

Messagepar Jeff Buckley » Jeu 07 Aoû 2008, 22:15

J'ai failli y aller ce soir sur un coup de tête à cause d'eux mais je me suis repris in extremis. :x
dunandan a écrit: Puis j'oubliais de dire que Logan me faisait penser à Burton avec sa méchanceté légendaire concernant certains films/réalisateurs/acteurs
Avatar de l’utilisateur
Jeff Buckley
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11413
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 03:30
Localisation: Boulogne-sur-Mer (62)

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO