[Killbush] Mes critiques en 2010

Modérateur: Dunandan

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Killbush » Dim 22 Aoû 2010, 16:48

Thx Dude :D

Pour le cast du 2, c'est clair qu'Adkins et Jai White en bad guys, ca peut être bon ! (surtout si les mecs participent aux chorégraphies, faut juste que Stallone pose un peu sa caméra pour les fights)

Norris, c'est une blague. Au pire il pourrait faire une scène avec Scwarzie qui revient faire un caméo, en lui disant que "s'il le voit encore, il repart avec la bite dans un tupperware" :eheh: .
Et Seagal, il est brouillé à mort avec Lerner depuis l'inénarrable Submerged (Pièges en eaux profondes :mrgreen: ), où il a bien foutu la merde sur le tournage (j'avais lu ça dans une interview d'Hickox dans Mad movies).

On verra bien, mais je préfèrerai quand même que Stallone développe les persos mis en place dans le premier, qu'un défilé de nouveaux acteurs badass sous exploités.
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 22 Aoû 2010, 18:13

ah ouai c est sur ca , mais je pense bien qu'il va garder sa team d expendables a lui , et surment meme avec lundgren et les develloper . apres il faudras, cest le concept , et le crenaux de lerner , apporter de nouvo nom pour la sequelle qui devras evidement etre plus too much a tout les nivo et donc casting aussi .

sincerment van damme sembler logique et plausible . adkins et jay white aussi , apres je sait pas , peut etre willis et arnie dans des role plus important , mais c est meme pas sur .... ensuite les pari et fantasme sont lancer .
je continue a rever de the rock et diesel quan meme :love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Dim 22 Aoû 2010, 18:18

C'est Corey Yuen qui s'est occupé de la choré de Jet Li ( comme d'hab quoi ) et il en reste pas grand chose :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60087
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 22 Aoû 2010, 18:41

non c'est vrai ca . t facon jet c est avec woo ping qu il est le mieux mis en valeur et fait preuve de ces talent
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Dim 22 Aoû 2010, 18:46

C'est surtout le duo Woo Ping/Hark qui le met particulièrement en valeur, Corey Yuen a fait des super choré pour Jet Li aussi.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60087
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 22 Aoû 2010, 18:55

2 em week end en tete du BO US 8) et deja 65 millions que au states en 10 jour , ca marche tres fort
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Il était une fois dans l'ouest - 10/10

Messagepar Killbush » Mar 24 Aoû 2010, 18:27

Il était une fois dans l’ouest de Sergio Leone

Image

Attention Spoilers !

Après avoir signé la trilogie du dollar, Leone ne veut plus faire de western. Il s’attelle à la préparation du tournage de ce qui deviendra ensuite « Il était une fois l’Amérique ». Quand la Paramount lui demande de réaliser un quatrième western, il a l’idée de faire une nouvelle trilogie sur l’histoire de l’Amérique, dont « Il était une fois dans l’Ouest » serait le premier volet.

Le scénario, co-écrit par Bertolucci et Argento, est un sommet du genre. Il entremêle deux arcs narratifs distincts, qui tournent principalement autour de la construction du chemin de fer reliant l’Est et l’Ouest, et de la vendetta du personnage d’Harmonica.

Ce dernier est brillamment interprété par Charles Bronson. C’est un personnage énigmatique et solitaire, dont l’arrivée est toujours précédée d’un air d’harmonica. Il est l’incarnation du cinéma de Leone, et le prolongement naturel de l’homme sans Nom, rendu culte par Eastwood.
Ses motivations ne seront révélées qu’au cours de l’histoire, ce qui rajoute encore au mystère du personnage.

Image

Pourtant, son destin sera intimement lié à celui de Franck, incarné par un Henry Fonda impérial. C’est un tueur froid et implacable à la solde du patron de chemin de fer, un infirme du nom de Morton. Il ferait tout pour l’appât du gain, même tuer un homme, Brett McBain, devant ses enfants, avant de les abattre eux aussi. McBain était le propriétaire de Sweetwater, un terrain qui dispose de la seule source d’eau de la région.

Image

La veuve de McBain, Jill, est interprétée par la sublime Claudia Cardinale. Récemment mariée, cette jeune femme venue de Nouvelle Orléans arrive à Sweetwater et découvre l’horreur des événements. Elle se retrouve alors héritière de la propriété, qui va vite devenir la source de toutes les convoitises.

Image

Pour dissimuler sa participation au massacre de la famille McBain, Franck a laissé sur les lieux du crime un morceau de cache poussière, appartenant au Cheyenne (joué par l’excellent Jason Robards), autre hors la loi réputé du coin. Ce dernier sera bientôt soupçonné par l’homme à l’Harmonica d’être l’auteur du massacre.

Image


Avec un tel scénario, Leone tient là le point de départ idéal pour laisser libre cours à ses fantasmes de mise en scène. Doté d’un budget bien plus confortable que sur ses précédents films, il peut pousser son style à son apogée.

Perfections des cadrages et des durées de plans, travellings somptueux, contre plongées vertigineuses,utilisation des courtes focales toujours plus poussées pour une profondeur de champ décuplée, alternances de gros plans sur les visages et de plans larges sur les décors, rajoutant encore de l’ampleur au récit.
Sans parler de l’utilisation de la musique comme élément narratif, l’apparition de chaque personnage principal à l’écran étant toujours précédée de son gimmick musical.

Leone est un pur cinéaste des sens, et il n’hésite pas à faire durer des scènes de duel, dont la tension est traduite par le son, et non par d’interminables discours. La construction narrative est elle aussi d’une qualité exceptionnelle, chaque élément venant s’imbriquer au compte gouttes, pour mieux dévoiler son plan d’ensemble dans une dernière bobine déchirante. Ce film ayant également la particularité d'avoir un personnage féminin au centre de l'histoire,chose inédite chez Leone. Tout est d’une maîtrise qui laisse songeur, de l'intro hypnotique au final bouleversant, et respire l’amour inconsidéré de Leone pour le genre.

La mise en scène virtuose, le jeu magistral de l’ensemble du casting et l’histoire qui nous est racontée (la fin de l’Ouest sauvage et le début de la civilisation, symbolisée par la construction du chemin de fer), magnifié par la musique inoubliable de Morricone sont les éléments qui font d’Il était une fois dans l’Ouest un des films les plus importants et les plus maîtrisés de l’histoire du cinéma, qu’il faut absolument faire étudier à tous les cinéastes en herbe de la planète.

Contrairement au public américain qui a rejeté le film à l'époque de la sortie (même pas une nomination aux oscars), les Français ne se sont pas trompés, en se déplaçant à plus de 15 millions pour aller le voir en salles en 1969.
Preuve qu’un pur film d’auteur, violent, sans concession dans sa mise en scène et d’une durée avoisinant les trois heures peut tout a fait trouver son public, même en France.

Malheureusement, aujourd’hui il n’y a aucun réalisateur de la trempe de Léone pour prendre la relève, ses films restants ainsi pour toujours un trésor flamboyant et unique d’une époque révolue, et lui un des rares dieux du cinéma.

10/10
Critiques similaires

Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mar 24 Aoû 2010, 18:29

Ne pas aimer ce film c'est ne pas aimer le cinéma.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60087
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Killbush » Mar 24 Aoû 2010, 18:31

On est d'accord ! 8)
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Mar 24 Aoû 2010, 18:32

clair . belle quote :wink:

d'ailleur le succe en france m'a toujour bluffer, 15 millions et a l'epoque en plus :shock:

bon rien a dire quoi , 10/10 , normal , ca tue et pis sur la durer , pas de baisse de "moin bien"
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mar 24 Aoû 2010, 18:34

Histoire de relativiser le succès, à l'époque les films pouvaient rester plus d'un an à l'affiche.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60087
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Killbush » Mar 24 Aoû 2010, 18:38

J'aurais adoré le voir en salles !
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Val » Mar 24 Aoû 2010, 18:43

Il y a eu une ressortie récemment, il doit peut-être encore passer dans certaines grandes villes (à confirmer).
Avatar de l’utilisateur
Val
Terminator
Terminator
 
Messages: 18219
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Mar 24 Aoû 2010, 18:59

Ce film est bidon










Je me prépare à le voir et c'est au cas où j'aime pas je chauffe le terrain :eheh:
zack_
 

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar francesco34 » Mar 24 Aoû 2010, 19:45

Val a écrit: Il y a eu une ressortie récemment, il doit peut-être encore passer dans certaines grandes villes (à confirmer).


Il avait aussi eu une ressortie dans les années 80, je l'avais vu en salle je devais avoir 12-13 ans...
Avatar de l’utilisateur
francesco34
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14523
Inscription: Mer 17 Fév 2010, 19:33
Localisation: Montpellier

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO