[Hannibal] Mes Critiques en 2012

Modérateur: Dunandan

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Dim 04 Mar 2012, 12:59

C'est exactement ça, après il faut adhérer au niveau symbolique pour vraiment apprécier le film.
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
King Kong
King Kong
 
Messages: 20462
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Fantômes contre Fantômes - 6/10

Messagepar Hannibal » Ven 09 Mar 2012, 15:25

Fantômes contre fantômes de Peter Jackson (1996)

Image


Je suis un petit peu déçu par ce film de PJ qui est plus une comédie qu'un film d'horreur. J'en avais entendu beaucoup de bien et je reste un peu sur ma faim car j'ai trouvé ça un peu long par moment, surtout la dernière partie du film. Après il y a clairement de bonnes idées et visuellement ça reste très sympathique même si certains effets (notamment ceux de la mort) commencent à accuser le poids des années.

C'est toujours sympa de revoir MJ Fox qui campe ici un exorciste qui utilise ses potes les fantômes pour foutre le boxon chez les habitants de son village et ainsi être payé par eux pour assainir leur demeure. Les fantômes amis de Fox sont bien marrants et c'est cette partie là qui est la plus réussie dans le film. Le problème c'est qu'on se concentre trop au début sur l'aspect comédie pour s'intéresser à la deuxième partie qui est beaucoup plus grave : je pense aux événements qui surviennent dans la maison de la mère et la fille. On nous en montre un peu au tout début puis plus rien pendant une heure pour y revenir sur la fin mais trop tard selon moi. Le changement de ton amène le film dans une tout autre direction que le spectateur (moi) n'avait pas forcément envie de prendre.

En bad guy on a le fils de Gary Busey qui a exactement la même bonne gueule de batard que le père donc il fait bien l'affaire.
Après, et toujours selon moi, le film traine un peu en longueur sur la dernière partie pour pas grand chose et tout le passage avec l'agent du FBI ne fonctionne pas avec moi.
Pour conclure, je dirai que le film se cherche un peu entre comédie et horreur, je comprends bien que PJ a voulu, comme souvent, allier les deux, mais cela n'a pas aussi bien fonctionné sur moi que j'aurais pu l'espérer vu la réputation du film. Correct mais sans plus.

NOTE : 6/10


Image
Critiques similaires

Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3970
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar elpingos » Ven 09 Mar 2012, 15:47

Ben pareil à peu près...
Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4638
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Mark Chopper » Ven 09 Mar 2012, 16:12

Mon Peter Jackson préféré... Il faudrait que je le revoie.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 42896
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Il était une fois dans l'ouest - 10/10

Messagepar Hannibal » Ven 09 Mar 2012, 16:13

Il était une fois dans l'ouest de Sergio Leone (1968)

Image


Putain mais qu'est ce que ça fait du bien de se coller sur son canapé, devant la télé et de lancer "Il était une fois dans l'ouest" en Blu-Ray avec le son qui va bien : Quel pied monumental!!! Parce que oui, "il était une fois dans l'ouest" fait clairement partie de ses oeuvres indémodables qui ont marqué, qui marquent et qui marqueront le Cinéma avec un grand C : en bref un chef d'oeuvre!

Tout est parfait de la première à la dernière minute : tous les ingrédients sont là et s'emboîtent parfaitement pour créer un tout qui confine au génie.
L'introduction absolument grandiose plante le décor d'emblée : 3 malfrats attendent un homme à la gare pour le descendre; mais au lieu d'expédier la scène comme n'importe qui l'aurait fait, on attend avec eux, on sent la tension qui monte au fur et à mesure de l'attente, aucun mot n'est échangé, la caméra va d'un pistolero à un autre et leur façon d'occuper le temps nous en apprend bien plus sur eux que n'importe quel discours : ils sont venus pour un but bien précis et ne repartiront pas tant que leur mission ne sera pas accompli, ils sont déterminés et dangereux!

Le tout est accompagné par une musique incroyable qui ne me lâche plus depuis plus d'une semaine (ça me fait ça à chaque fois que je le vois), elle est juste magnifique et magistrale, elle colle parfaitement à l'ambiance, elle EST le film à elle toute seule. Morricone a fait un boulot vraiment énorme tant la musique reste associée au film et tant elle caractérise à elle seule certains plans du film qui reviennent en mémoire aux moindres notes que l'on entend.

L'histoire est également parfaite, intéressante et complexe à la fois. Elle est bien sûr ancrée dans la réalité de l'époque et la reconstitution impeccable de l'Ouest sauvage qui s'industrialise est parfaite avec moult figurant et des moyens impressionnants.
Les acteurs représentent à eux seuls cet Ouest sauvage avec leurs gueules de pistolero, mal rasés et mal coiffés. L'harmonica (Bronson) s'oppose ainsi à l'infâme Frank (l'immense Henry Fonda qui se permet même de dézinguer des gosses sans broncher) pour une raison qu'on apprendra dans les tous derniers instants du métrage : et quel fin au passage!!! Toute une série de personnages savoureux gravitent autour de ces deux grandes figures, on retrouve ainsi : Cheyenne le bandit au grand coeur, Jill la veuve qui tente de survivre dans ce monde cruellement masculin, Morton le commanditaire infirme (tout en contraste, il est aussi puissant financièrement qu'impuissant physiquement) et toute un ribambelle de pistolero aux gueules les plus improbables les uns que les autres.

La mise en scène est juste époustouflante et sert complètement le récit. Leone arrive à capter les regards, les tics des personnages et possède une gestion de l'espace hallucinante voire même spectaculaire lors de certaines scènes et plans. Le film est d'une richesse incroyable qui fait qu'on y découvre forcément quelque chose de nouveau à chaque vision. Personnellement c'est toujours un pur moment de plaisir que de me le remater et de voir à quel point il est magistral à tous les niveaux : un très très grand moment de Cinéma qui ne peut laisser insensible!

NOTE : 10/10


Image
Critiques similaires

Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3970
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Killbush » Ven 09 Mar 2012, 16:54

T'abuses pour The Frighteners, mon Jackson préféré (LOTR mis à part) :evil:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Ven 09 Mar 2012, 16:55

Tin Way y fait baisser la moyenne avec ses conneries.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60087
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Waylander » Ven 09 Mar 2012, 16:56

ouais bah quand je le reverrais je mettrais 9.5


















:mrgreen:
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Killbush » Ven 09 Mar 2012, 16:57

Ah ouais, j'avais jamais fais gaffe, il aurait une moyenne parfaite sinon, allez Way fais pas ton radin !
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Hannibal » Ven 09 Mar 2012, 16:58

Killbush a écrit:T'abuses pour The Frighteners, mon Jackson préféré (LOTR mis à part) :evil:


ouais je savais que tu m'en voudrais,
en plus c'est toi m'a donné envie de le voir dans le bomcast horreur...
mais un poil déçu :?
Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3970
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Heatmann » Ven 09 Mar 2012, 17:35

mouaip , frighteners c'est fun , divertissent et tout mais il m'as pas marquer moi , genre juste 7/10 quoi , jsuis plus ou moin du meme avis qu hannibal
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Ven 09 Mar 2012, 18:07

Et encore 7 ça fait beaucoup :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 60087
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar John Lawrence » Ven 09 Mar 2012, 23:46

Pour Il Etait une Fois dans l' Ouest, mon 10 va arriver aussi avant la fin du mois. J' attends le Blu-Ray.

:super:
Image
Avatar de l’utilisateur
John Lawrence
Batman
Batman
 
Messages: 1237
Inscription: Dim 02 Mai 2010, 12:02

Cheval de guerre - 8,5/10

Messagepar Hannibal » Mar 13 Mar 2012, 10:47

Cheval de guerre de Steven Spielberg (2012)

Image


Il ne faut surtout pas prendre "cheval de guerre" pour le film qu'il n'est pas : à savoir une bête histoire d'amitié culcul et niaise de deux heures entre un homme et son cheval. En effet, le cheval n'est ici que le témoin que vont se passer différents personnages aussi différents que passionnants et va ainsi nous permettre de les découvrir dans le contexte bien particulier de la première guerre mondiale.
Si on accepte de rentrer dans cette histoire et de se laisser porter au gré des pérégrinations du cheval, le film devient alors aussi passionnant que riche en émotions. Il permet en outre d'aborder la thématique de la guerre de tous les points de vue possible : les paysans dans la campagne qui se font recruter pour aller se battre, sur le front du côté des alliés puis du côté des allemands, dans les tranchées, dans la campagne française etc...
La diversité des situations, des personnages et de leur comportement fait que le film n'est jamais ennuyeux et on navigue avec plaisir entre ces petites tranches de vie en plein coeur de l'horreur de la guerre.

La mise en scène de Spielberg est inventive et sert parfaitement le récit. La virtuosité de sa réalisation rend le film accessible aux plus jeunes en cachant habilement les horreurs de la guerre (la plan sur les ailes du moulin, la séquence de la charge de cavalerie) tout en laissant les pistes qui laissent libre cours à l'imaginaire des autres. Il arrive ainsi à cacher l'horreur visuelle mais arrive tout de même à faire sentir aux spectateurs plus adultes ce qui se déroule hors champ : la scène de la charge de la cavalerie en est le parfaite exemple avec un prime l'un des meilleures plans du film lorsque les allemands à l'intérieur de la tente ouvrent les battants de la toile pour découvrir une centaine de cavaliers chargeant sur leur position. En ce sens Spielberg a vraiment le coup d'oeil parfait et sa gestion de l'espace est brillante.

L'une des autres forces du film est d'avoir une belle galerie d'acteurs qui ont tous leur moment de gloire mais sans vraiment détacher de héros (hormis le premier propriétaire du cheval) car ils ne restent finalement que peu de temps à l'écran. Le cheval sert vraiment de fil conducteur entre leurs différentes histoires et c'est lui que l'on suit plus que les destins des personnages humains.
Spielberg arrive à faire passer une émotion à travers la bête qui est très bien retranscrite à l'écran. C'est bluffant de voir le peu de plans truqués et le dressage des chevaux n'a pas dû être une partie de plaisir : avec en point d'orgue la magnifique scène dans le no man's land.
Si on accepte le postulat de départ sans cynisme et qu'on survit au trois premiers quart d'heures (qui sont peut être un peu long pour faire vraiment décoller le film), on savoure un vrai grand Spielberg, et un vrai grand film sur la première guerre mondiale.

NOTE : 8,5/10


Image
Critiques similaires
Film: Cheval de guerre
Note: 8/10
Auteur: Milkshake
Film: Cheval de guerre
Note: 8/10
Auteur: lvri
Film: Cheval de guerre
Note: 6/10
Auteur: dagokhiouma
Film: Cheval de guerre
Note: 7/10
Auteur: Tarankita
Film: Cheval de guerre
Note: 8,5/10
Auteur: Pathfinder

Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3970
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Killbush » Mar 13 Mar 2012, 12:17

:super:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9478
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO