[Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Suffer Island - 4,5/10

Messagepar Jed_Trigado » Mar 01 Nov 2016, 18:18

Suffer Island - Christian Duguay (2008)


Image


Quel drôle de parcours que fut celui de Christian Duguay, celui qui fut a mes yeux un espoir de la série B hollywoodienne d'action au début des années 2000 (Planète Hurlante, Contrat sur un Terroriste et L'Art de la Guerre, c'était quand même bien sympa) après un passif solide de téléaste au Canada se retrouve aujourd'hui a tourner des films animaliers et des blockbusters en France (et il prépare un film sur la Second Guerre Mondiale avec Kev Adams, monde de merde. Image), sauf qu'entre ces deux périodes de sa carrière, il s'est passé une bonne décade où il a essayé tant bien que mal de garder sa place a Hollywood, en voyant Suffer Island je comprends un peu mieux pourquoi il a décidé de prendre la poudre d'escampette. Car rien dans ce mix teen-movie et film de prison a la sauce Koh-Lanta ne respire la patte de son metteur en scène, pire en dehors de ses plans de grue compliqués qui restent sa marque de fabrique, on ne sent même pas l'envie de bien faire en illustrant platement un script vu et revu.

Alors je garde néanmoins une certaine indulgence pour les films carcéraux mais on sent que malgré quelques bonnes idées (la prison auto-gérée par exemple et Peter Stormare en directeur fêlé du bulbe), le film s'embourbe avec des personnages irritables au possible (Mila Kunis en ado rebelle et son boyfriend qui choisit de se droguer pour obliger ses parents a l'envoyer dans le même camp qu'elle, plus con que ça tu meurs :eheh:), des allées et venues entre l'île où sont détenus les ados et la civilisation, ainsi que le pire du pire dans ce genre de projet, la prétention de dénoncer un fait grave de société en expliquant a demi-mot que tout ce que tu as vu dans ces camps est vrai (c'est bizarre dans les docs de Carole Rousseau, les centres pour mineurs n'ont ni besoin de bracelets électroniques a la Battle Royale, ni d'ile perdue au milieu du Pacifique pour corriger ces petits cons :chut:). Ça s'achève donc sur une note maladroite alors que ça justement gagné a assumer d'être une série b avant tout.

4,5/10
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Démon des armes (Le) - 8/10

Messagepar Jed_Trigado » Sam 05 Nov 2016, 21:37

Le Démon des Armes (Gun Crazy) - Joseph H. Lewis (1949)


Image


Un "cult movie" qui n'a pas volé sa réputation, sous ses atours de petite série B de drive-in au casting résolument confidentiel (même si je sais que Lewis a fait quelques trucs assez réputés) se trouve un manifeste visuel en avance sur son temps (on parle d'influence pour Godard, je ne me prononcerais pas), trouvant le juste milieu entre la logique économe qu'impose ce genre de bobine (le plan séquence du braquage filmé uniquement du point de vue de l'habitacle d'une voiture, l'efficacité narrative avec l'"obsession" du héros présentée en quelques plans clés pour citer les exemples les plus concrets) et la volonté de réinventer le langage filmique en osant des plongées ou tout simplement de cadrer ses personnages de dos (ça peut faire sourire dit comme ça, mais c'était une convention inacceptable a l'époque pourtant).

Mais Gun Crazy ne se limite a ses simples qualités formelles et transcende son statut en accordant une place prépondérante a la psychologie de ses personnages, loin d'être des enveloppes fonctionnelles pour le coup. Comme je le disais plus haut, le héros éprouve une obsession, celles des armes et elle sera le moteur thématique de l'histoire, tout d'abord a l'origine de sa love story, elle sera aussi et surtout celle qui le mènera a sa perte. Tout est parfaitement amené, jamais cavalier dans son approche en étant a la fois dans les canons de son époque (le perso de Peggy Cummins reste quoi qu'on en pense une femme fatale pur jus), d'une modernité implacable (d'ailleurs, la plupart des films qui se réclament directement ou indirectement du film de Lewis garderont une approche similaire je trouve) et qui n'a surtout pas peur d'aller au bout de sa logique en offrant une conclusion aux lisières du fantastique. J'ai pas grand chose a ajouter a ce qui a été déjà dit sur cette petite claque que je vous conseille de découvrir toutes affaires cessantes, vous seriez surpris. :super:

8/10
Critiques similaires
Film: Démon des armes (Le)
Note: 7/10
Auteur: Scalp
Film: Démon des armes (Le)
Note: 8/10
Auteur: puta madre
Film: Démon des armes (Le)
Note: 8/10
Auteur: lvri
Film: Démon des armes (Le)
Note: 8,5/10
Auteur: angel.heart
Film: Démon des armes (Le)
Note: 10/10
Auteur: Milkshake

"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Appel d'urgence - 8/10

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 17 Nov 2016, 10:21

Appel d'Urgence - Steve De Jarnatt (1988)


Image


Appel d'Urgence (ou Miracle Mile en VO) est probablement l'une des gemmes les plus précieuses du cinéma fantastique des 80's, passé inaperçu a sa sortie et progressivement réhabilité au point de devenir aujourd'hui un mini-film culte, de par son idée de base absolument géniale (nous faire vivre en temps réel les dernières minutes de l'humanité suite a l'annonce d'une menace nucléaire imminente) et surtout son traitement qui ne souffre d'aucune concession (malgré un humour situationnel a certains moments et la love story, le pessimisme domine). Vu de loin, on serait tenté de le comparer a un autre film auquel il partage sa galerie de persos bizarres perdus dans la jungle urbaine en pleine nuit, After Hours, pourtant j'ai appris qu'il avait été écrit bien des années avant le Scorsese et de plus les deux œuvres partagent des trajectoires diamétralement opposées dans le fond.

Tout cela pour dire que Miracle Mile est la preuve qu'on peut avoir une bonne idée et surtout l'exploiter correctement du début jusqu'a la fin, il n'essaye même pas de poser son run immédiatement mais de commencer tout penaud sur la naissance d'un couple qui s’amourache de manière idyllique (les plus cyniques argueront que c'est digne d'un conte de fées, mais le traitement fonctionne pour le coup, l'intro est vraiment superbe), on s'attend limite a une bluette inoffensive avant que le destin s'acharne sur eux (j'avais oublié les symboles précurseurs comme le passage du corbeau :eheh:) et là, quand intervient le moment du coup de fil, Miracle Mile ne s'arrête plus, enchainant non-stop les moments d’hystérie pure, de chaos, de portnawak et aussi d'émotion, De Jarnatt arrive avec peu de moyens et un script tout en crescendo a nous faire croire que l'apocalypse marche a grand pas grâce a une forme d'urgence narrative respectée jusqu'au bout, explosant littéralement dans un dernier tiers où il met LA sens dessus dessous comme peu de films ont su le montrer a l'écran, avant de retomber sur ses pattes sur une conclusion aussi belle que désespérée qui boucle le film de façon ironique (là encore, la révision m'a fait me rendre de plein de petits éléments incongrus au départ qui ne prennent sens sur le tard).

Un vrai miracle donc (hum) venant d'un réalisateur très rare qui aurait gagné a persévérer dans le métier et surtout parce qu'il est un high concept qui dépasse par instants ses promesses.

8/10
Critiques similaires
Film: Appel d'urgence
Note: 6,5/10
Auteur: puta madre
Film: Appel d'urgence
Note: 7/10
Auteur: Alegas
Film: Appel d'urgence
Note: 9/10
Auteur: pabelbaba

"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Jeu 17 Nov 2016, 10:25

J'ai tenté une fois, mais la mièvrerie des dix premières minutes et la mocheté du couple m'ont fait lâcher l'affaire...

Mais je me suis dit que je retenterai le coup dès que je récupérerai une V.O.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34428
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 17 Nov 2016, 10:28

Mark Chopper a écrit:la mocheté du couple m'ont fait lâcher l'affaire...

C'est vrai que c'est un truc que j'ai pas abordé dans ma critique, je trouve que c'est bien senti d'avoir choisi ces acteurs, c'est des gens normaux quoi pas des gravures de mode, du coup, on s'identifie davantage a leur sort. Après faut dire qu'avoir tourné le film en pleine fin des eighties n'aide pas trop niveau looks. :eheh:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Jeu 17 Nov 2016, 10:33

c'est des gens normaux quoi pas des gravures de mode


J'aime bien Anthony Edwards, c'est un excellent acteur. Mais je n'ai pas trop compris l'attirance au premier regard :eheh:

Sion oui, c'est sans doute une bonne idée juste parasitée par l'horrible look 80's :mrgreen:

Image
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34428
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 17 Nov 2016, 10:36

Puisqu'on en est a poster des caps des looks du film, une autre pour donner envie a pabel :

Image
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar pabelbaba » Jeu 17 Nov 2016, 10:39

Ca pue la phéromone là...
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 16516
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Jeu 17 Nov 2016, 10:43

Le mec de droite c'est l'extraterrestre zarbi des X Files :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34428
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Bad Boys 2 - 8/10

Messagepar Jed_Trigado » Mer 30 Nov 2016, 00:00

Bad Boys 2 - Michael Bay (2002)


Image


Objet de discorde chez les cinéphiles qui y voient autant la quintessence du style Bay que son nadir, on peut clairement dire qu'il y aura eu un avant et après Bad Boys 2 dans la filmo de Michael Bay, même si son style s'était affirmé depuis des années, ce film atteint un point de non-retour dans l'exploitation de ses gimmicks (ces films suivants seront quasiment tous des variations sur ça) : la mise en scène de l'action qui n'est plus du tout dictée par la compréhension de l'espace mais par l'iconisation (la scène d'ouverture où chaque plan a lui seul est une pose qui ne cherche jamais a correspondre a celle qui l'a précédée ou le fameux travelling circulaire dans la baraque des haitiens), l'obsession des contre-plongées et des 360 en pagaille, un humour de gros beauf où culte du corps, du fric et vulgarité font bon ménage, ainsi qu'une durée assez excessive (2h25) a l'époque pour un blockbuster qui deviendra qui comme chacun le sait deviendra une norme désormais acquise dans le milieu. On pouvait aisément lui laisser le bénéfice du doute jusque là par le label Simpson/Bruckheimer qui n'en faisait rien de moins que l'héritier des différents techniciens de leur ère glorieuse des 80's car il s'attachait avant tout a respecter un cahier des charges qui n'a franchement pas ou très peu changé avec les années mais avec ce film il se libère enfin et devient finalement plus fort que ses maitres si je puis dire (la preuve la saga Transformers qu'il tournera sous l'aval de tonton Spielby n'est pas si éloignée de ses précédents travaux).

La grosse force de ce film, c'est qu'il parvient a effacer le premier opus de nos mémoires en nous balançant a la gueule son défaut le plus évident : le fait qu'il est un film de producteur qui tente de refaire le coup de poker du Flic du Beverly Hills, dix ans après, un film pas cher avec deux stars comiques dans un polar au ton plutôt sérieux entrecoupé de quelques timides incartades humoristiques et d'une BO en vogue (le morceau de Diana King avait pas mal tourné chez moi, je l'avoue :mrgreen:). Bad Boys 2 traite le problème a bras le corps en faisant de l'humour son élément cardinal, un humour pas finaud pour un sou certes mais qui colle déjà bien mieux a la personnalité de ses acteurs et qui surtout permet de réveiller le grand gamin qui est en Michael Bay, enquillant volontiers des passages tantôt homophobes (le passage dans le magasin de vidéo :eheh:), misogynes (Bay n'aura pas attendu Pain & Gain pour diviser les femmes en deux catégories : les bombasses atomiques et les gros tonneaux), gores (le coup des cadavres balancés en pleine rue) ou juste cons (les rats qui baisent en gros plan :eheh:). Bizarrement, contrairement a mon souvenir, j'imaginais le film plus riche en action, qu'on s'entende bien, le film n'est pas avare dans le domaine loin de là mais on s'avère plus proche au final du délire improbable d'un Pain & Gain que de l'orgie pétaradante de 13 Hours, alors qu'il avait largement les moyens d'offrir un truc bien plus généreux en lieu et en place d'un two man show écrit par Jean-Marie Bigard. Pourtant Bad Boys 2 demeure attachant par ses outrances, de voir qu'un type aussi couronné de succès (commercial du moins) peut littéralement péter un plomb et offrir un spectacle complètement déviant, très loin du politiquement correct qui semble ronger Hollywood actuellement. Rien que pour ça, Michael Bay est un réalisateur que je respecte, dommage qu'il semble persévérer avec la franchise Transformers car son évolution depuis ce film est en tout points étonnante.


Image


8/10
Critiques similaires
Film: Bad Boys II
Note: 7/10
Auteur: caducia
Film: Bad Boys II
Note: 3,5/10
Auteur: Count Dooku
Film: Bad Boys II
Note: 9/10
Auteur: Scalp
Film: Bad Boys II
Note: 8/10
Auteur: Pathfinder
Film: Bad Boys II
Note: 9,5/10
Auteur: Heatmann

"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar pabelbaba » Mer 30 Nov 2016, 08:41

On s'en branle de l'action, on veut du machisme et du racisme! :mrgreen:

Rien que pour la blague sur les mexicains qui n'ont pas survécu, c'est 9/10. :chut:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 16516
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Jed_Trigado » Mer 30 Nov 2016, 08:53

Depuis quand tu mets 9/10 a des films ? :chut:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12056
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar pabelbaba » Mer 30 Nov 2016, 08:59

Ben après y a les malus. :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 16516
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar Mark Chopper » Mer 30 Nov 2016, 09:11

Jed_Trigado a écrit:Depuis quand tu mets 9/10 a des films ? :chut:


Il a déjà mis deux 10 !
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34428
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jed_Trigado] Mes critiques en 2016

Messagepar pabelbaba » Mer 30 Nov 2016, 09:13

Je ne me rappelle que d'un seul. :chut:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Hulk
Hulk
 
Messages: 16516
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO