[Waylander] Mes critiques en 2010

Modérateur: Dunandan

Cove (The) - 8,5/10

Messagepar Waylander » Sam 06 Fév 2010, 16:11

Image

THE COVE

Rien que la démarche faut la saluer : Les mecs sont a taiji, au Japon et malgré les filatures de flics, les menacent, les villageois qui les braquent avec des appareils photos et caméras, leurs gueulent dessus et les obligent presque à utiliser la violence pour que les flics les arrêtent pour de bons, malgré toute cette pression ,le fait de risquer de se faire tuer (comme deux collègues dans d'autres pays mais pour le même combat écolo) et de risquer d'aller en prison 28 jours, longue garde de vue, avec la permission de torture que les flics là-bas possèdent...bah le groupe défensur de dauphins est quand même foncé dans le tas. Caméras HD, mini-caméras, sous marine etc...et une quantité de matos incroyable et surtout, une équipe humnaiste sortie de divers horizons :

Un mec d'ILM(si si je vous jure) qui va participer à la fabrication de faux rochers pour abriter des caméras
Deux plongeurs en panée dont une championne du monde pour aller placer profondément des récepteurs sonores pour capter les cris d'affolement des dauphins
L'ancine dresseur du dauphin qui jouait Flipper (une femelle, mais doublée parfois par quantités d'autres dauphins) etc...

D'ailleurs ce perosnnage central est assez développé : étant jeune il ne réfléchissait pas aux conséquences que la captivité avait sur les dauphins. IL voyait bien que c'était néfaste mais nallait pas plus loin. Il se faisait des centaines de milliers de dollars par an et achetait des porcshe etc...C'est avec le temps et surtout avec le suicide son dauphine fétiche que tout va se déclencher (suicide dans le sens où la respiration d'un dauphin vient d'un acte conscient à l'inverse de nous qui respirons naturellement comme un réflexe mécanique donc un dauphin qui cesse de respirer c'est qu'il se suicide...). C'est donc devenu un des plus ardents défenseur de la cause. Pourtant ni Greenpeace ni WWF ne l'aide. Étrange. Ni le groupe qui s'occuper de la protection des Cétacés. En gros il est seul.
Tout est filmé et ça c'est fort. ON voit les conférences où un type japonais est censé défendre les Cétacés et pourtant on l'entend dire que les dauphins en gros ça sert à rien , ça bouffe tout le poisson donc faut les tuer pour rééquilibrer tout ça. Archi-faux donc puisque c'est nous les premiers responsables de l'épuisement des ressources océaniques.

Le souci je trouve de ce doc c'est qu'il utilise la carte du suspens et je trouve ça très déplacé pour un tel sujet. Tout le long du film on appuie bine le massacre interdit, caché, barricadés de partout afin que personne ne "sache". Et tout le film c'est l'ascension des mecs, la préparation pour arriver àa ce stade : Révéler à tout lez monde les images uniques du massacre. Petites musiques etc..Bon franchement ce procédé est bizarre. Comme si on voulait que le spectateur attende avec hâte ce passage alors que franchement c'est de l'insoutenable (non pas dans la violence : finalement le massacre arrive qu'à la fin du documentaire et on ne voit jamais "sous l'eau" mais on voit l'affolement des dauphins, les mecs sur les bateaux entrain de les harponner , les quelques de certains dauphins hors de l'eau entrain de battre à 100 à l'heure, certains commencent à se noyer et mourir, d'autres sautent pour échapper à tout ça et se pètent la tronche sur des rochers...et les cris...). Bref, c'est essentiel, important, et c'est triste de voir que les pots de vins de Taiji ont fonctionnés sur pleins de pays pauvres : c'est vrai quoi, quand le Japon à demander du renfort pour retrouver la pêche commerciale c'est à qui qu'il a demandé ? Des pays comme la république dominicaine etc... :eheh: Et forcément qu le soutin il l'a eu. Seulement quand l'équipe a réussie son pari de filmer le massacre, le chef de la troupe s'est mis une télé sur le bide, accroché comme un sac à dos mais à l'envers et s'est pointé à une conférence du groupe de protection "soit disant" des Cétacés et s'est baladé entre les rangs, devant tout le monde etc...avec les images rouge sang défilantes. Bien sur on l'a viré au bout d'un moment mais le combat a payé un tout petit peur puisque quelques-uns des villageois qui accomplissaient ce massacre ont été démis de leur fonction etc....Bon le massacre continue, chaque Septembre à Taiji.

Le pire c'est que les 23 000 et bien plus dauphins tués le sont pour rien. Pourquoi ? Ya énormément de mercure dans la viande da Dauphin (à cause de nous en plus) et la viande est donc très très dangereuse pour l'Homme et surtout pour les nouveaux nés dont la mère s'alimentait avec des produits bourrés de mercure...
Donc les mecs font quoi? Ils vendent cette viande de dauphin en la faisant passer pour de la baleine...Non mais le truc de dingue quoi. Et faut savoir aussi que la viande de dauphin est délivrée à des écoles "gratuitement" afin d'en faire la publicité et les gamins la mangent et personne dit rien. L'affaire de santé publique de dingue. Tout ça repose à la base bien évidemment sur des notions écologiques indéniables et je comprend vraiment pas comment on peut fermer les yeux sur ce genre de choses. Alors certains diront que les animaux ont s'en bralnet, que ya plus grave ailleurs, directement lié à notre propre espèce mais moi je le dit clairement : mon espèce j'en ai rien à branler. Elle s'est foutue dans la merde elle-même de bien des façons et quand je vois notre passif je suis franchement pas fier et je vois pas pourquoi j'aiderai plus ma propre race qu'une autre qui n'a rien demandé, vit tranquillement sous la flotte et s'amuse avec des bulles d'eau à qui malheureusement on défonce la gueule à coup de harpon.

Un vrai documentaire, alliant dénonciation directe de gouvernement et de personnes impliquées de plus ou moins loin, remise en question et remords du meneur, équipe humaine d'horizons très différent, etc....avec un léger suspens que je reproche car un peu malsain de mon point de vue. Mais c'est vraiment bien monté, c'est vrai que ça prend aux tripes pour peu que ça nous touche et ça ne verse pas dans la facilité non plus. On y apprend que les villageois ont refusés l'argent que voulait leur donner le meneur afin d'arrêter la pêche parce que pour eux l'argent n'est rien et que s'ils font ça c'est parce que le gouvernement leur dit que les dauphins sont les vrais coupables du manque de poissons... On y apprend par exemple que les Japnoais sont de trés gros pêcheurs et producteurs de poissons parce qu'ils ont peur d'en manquer un jour..La pratique pas logique du tout.


pffff.

8.5/10
Critiques similaires

Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Princesse et la grenouille (La) - 4/10

Messagepar Waylander » Sam 06 Fév 2010, 19:07

Image

LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE

Quand Disney revient en force c'est finalement pour nous présenter une histoire qu'on a vu 100 mille fois avant dans un format qu'on connait par cœur, sans rien de nouveau. Sincèrement, ya rien de novateur du tout dans ce dessin-animé à l'ancienne. Pourtant, faut reconnaitre la qualité des dessins mais surtout de la colorisation. ON trouve de très bonnes ambiances (le bayou par exemple) et ya des moments où pleins de couleurs te pètent à la tronche, suivie par une scène bien dark... Bon passé le trip de la forme (enfin d'une partie) le reste ça a beau être parfois fun, drôle, poilant même (Disney est doué pour insérer de bonnes blagues que les petits comprendront pas) bah mis à part ça reste quoi ? Une énième histoire de gonzesse qui veut faire un truc, réaliser son rêve, taff comme une dingue pour et n'y arrive pas. Et là) bah c'est une black histoire de dire o na un fait un dessin animé avec une black comme ça on se met la communauté dans la poche. Nan et puis bon vlà le message final quoi : la fille qui n'aimait pas le prince (beau, musclé, bronzé) bah à la fin elle l'aime et c'est tant mieux parce que lui c'est un ex-prince et que s'il se marie et tout bah ses parents vont plus le renier et donc ils vont lui filer de la thune et elle elle va pouvoir ouvrir son restaurant et réaliser son rêve ainsi que le projet que son défunt père n'aura jamais réalisé. Aladdin , Le roi lion.... :| Ah et puis à mon avis Sarkozy a été conseiller sur le film car ya la réplique "travailler plus pour gagner plus" et la fille dit tout le temps "ouais moi au moins j'ai eu deux taffs pour y arriver". Prostituée. 8)

4/10.
Critiques similaires

Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Zatoïchi - 4/10

Messagepar Waylander » Sam 06 Fév 2010, 19:38

Image

ZATOICHI

Bon je l'ai pas vu jusqu'au bout je regrette mais je me suis trop fais chier la première heure pour ça.
De ce que j'en ai vu je copie/colle ce que je disais plus haut.

Je comprend pas l'engouement autour de ce film putain.
C'est horrible.
La réalisation bidon, sur des musiques vraiment mal choisies, des acteurs ridicules (sauf bien évidemment Kitano mais là encore c'était pas très difficile de fermer les yeux et de faire des rictus avec sa bouche). Ya pas une photo particulière, je crois à peine être au Japon féodal (à moins que ce soit pas le cas en fait :eheh: ) et puis bah voilà on éviote pas les trucs soit disant drôles alors que ya rien de fun quoi. Des réactions d'acteurs affligeantes (on va me dire que c'est le genre qui veut ça) genre les mecs tombent sur un ronin de ouf et ils crient de peur et s'enfuient comme des pucelles en criant...Je sais pas vous mais moi ça c'est dans les dessin animés que je vois ce genre de délire. Ouais ya bien les coups de Zatoichi qui sont pas mal mais on voit pas grand chose (normal le mec est rapide). Je dois avouer m'être arrêté au bout d'une heure tellement ça me gonflait. Je préfère le Dernier samouraï.

Bon 4/10. En le voyant en entier j'aurais peut-être mis 3 ou 5. :eheh:
Critiques similaires
Film: Zatoïchi
Note: 8/10
Auteur: Dunandan
Film: Zatoïchi
Note: 7/10
Auteur: zirko
Film: Zatoïchi
Note: 7,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Zatoïchi
Note: 7/10
Auteur: Heatmann
Film: Zatoïchi
Note: 4/10
Auteur: Scalp

Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Sam 06 Fév 2010, 19:41

C'est fait exprès qu'on se croit pas au japon féodal c'est un parti pris.
Sinon c'est dommage de pas l'avoir regardé en entier t'as raté le duel final qui dans le genre poutre bien.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58702
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar Waylander » Sam 06 Fév 2010, 19:43

Je vais le mater rien que pour voir. J'ai acheté public enemy et Printemps, été, automne, hiver...et printemps.
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Sam 06 Fév 2010, 19:44

Public enemy perso j'aime vraiment par contre le jeu est ici bien typé coréen avec un flic over the top, bon l'autre truc vu le titre ça doit être daubesque :eheh:

Pour Zatoichi tu peux essayé les vieux films, c'est plus épuré, ça peut être te plaire, sur le fond c'est un peu toujours la même histoire ( bon des fois y a des variantes ) mais sur la forme certains films sont des purs tueries.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58702
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Sam 06 Fév 2010, 21:03

THE COVE
8.5/10

Je connaissais pas du tout l'existence de ce film/documentaire
Ca me donne grave envie dele voir suite à ta critique fort intéressante
mais je sens que ca va me foutre en boule :twisted: de voir ce genre d'acte!
Mais faut que je découvre ça par curiosité (mal placée)

LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE
4/10


Outch :shock:
zack_
 

Incassable - 10/10

Messagepar Waylander » Sam 06 Fév 2010, 22:05

Image

INCASSABLE SPOILERS

Encore la preuve que Shyamalan utilise souvent les plans "reflets" via n'importe quel bojet capable de renvoyer une image : Le film commence ainsi, sur des personnes autour d'une femme allongée avec son nouveau-né. Un médecin genou à terre va l'examiner. Ambiance calme, lente, la caméra passe du reflet au "direct" et Shyamalan prouve encore ici son talent pour les mouvements de caméra fluides, qui servent vraiment les personnages et suivent les réactions parfaitement bien.

Image

On apprend que le bébé a les os brisés. Fondu, musique et ça commence avec le générique et le fameux thème de James Newton Howard :


Ya déjà une sacré maitrise du suspens et des hommages flagrant à pas mal de genre et réalisateurs dont Spielberg.

Image

Pareil ici où la caméra est entre deux sièges, légèrement en retrait et passe du milieu donc à vers la droite, la gauche, pour revenir vers le côté droit du siège côté fenêtre...c'est vraiment comme si on était à la place de la gamine que Bruce regarde et que celle-ci observe cet adulte au regard triste, l'air un peu vide...Elle observe cette femme qui vient de s'asseoir et avec qui Bruce Willis va entamer une conversation. On sent que c'est lent, qu'il va se passer un truc. On distingue des tremblements (le train) un vague bruit vif et véloce et tout s'arrête. Vient alors une sacré séquence en terme d'ambiance et de photo :



Voilà. La voix calme, très calme du médecin qui tente de comprendre pourquoi il n'y a qu'un véritable survivant et qui n'a rien. Bruce Willis qui ne comprend rien et qui regarde le second survivant entrain d'être réanimé mais qui succombe et cette tâche de sang qui s'agrandit au fur et à mesure avec le bruit incessant de l'appareil qui annonce lka mort du patient... Le lent travelling avant (ou zoom) qui va suivre vers les deux protagonistes etc...puis la voix du médecin qui continue alors qu'on passe à la scène ou Bruce sort de la chambre d'hôpital et se retrouve face à tous les proches des victimes défuntes qui le regardent presque jalousement. Puis ce fillms qui cours vers on père, la mère qu ile suit et n'ose trop rien dire. Le petit prend la main des parents et les lient. Shyamaln suit ce lien qu iva vite se délier..Déjà on sent en peu de plans qu'un truc familial ne va pas. ON sent que Bruce n'est pas dans ses pompes. Et on se demande pourquoi il a survécut. Et cet enfant black brisé au départ...Qui est-ce?

L'ambiance lente et mystérieuse fonctionne à merveille et on sent les silitudes avec Sixième sens à ce niveau là.

Image Image

Encore un plan-reflet d'un gamin en colère. Injustement rejeté, faible, et forcément seul. Sa mère veut l'aide en le poussant à sortir, se montrer, s'extérioriser et va le l'appâter avec un cadeau sur un banc, près d'un terrain de jeu.
Elle lui offre un comic. Sans le savoir c'est elle qui va déclencher le processus d'identification et la recherche intellectuelle d'Eijah sur le rapport entre nos vies humaines et les comics.

Il en fera son métier donc (encore un plan reflet) : vendre des dessins originaux pour collectionneurs.
Image


Par la suite le fil mest semé d'indices sur notre personnage central. Bruce Willis qui ne souvient pas d'avoir été malade, la peur de l'eau, la force qu'il a , son métier : SECURITY dans un stade, son genre de sixième sens pour deviner si u n mec a une arme ou pas etc...

Image

A côté de ça on a peu d'indices sur Elijah. On sait qu'il est seul, qu'il a une maladie grave. Habillé de cuir noir, il est le parfait "méchant" dans la forme. Les gants noirs aussi (on pense direct à Vador et à l'imagerie clichée qui lie le mal au noir) mais, foncièrement, le mec est pas vraiment le bad guy débile qui bute tout ce qui bouge...

Tout comme Bruce Willis n'est pas le héros parfait. Shyamalan dresse autour de l'aura fantastique/comic , une véritable hsitoire familiale (comme sur Sixième sens) : le père et la mère séparés mais sous le même toit avec leur gosse. Un père étrange, triste, a l'air dépressif, perdu..La mère seule, qui aime encore son mari mais n'y croit plus et le gamin qui voit en son père un héros et ne veut absolument pas être déçu.

Image
Ils essayent de se reconquérirent comme si de rien n'était...

Image
Un fils qui en arrive à braquer son père pour lui prouver qu'il est invincible et est de ce fait un vrai héros...


Elijah, le "mal", qui apparemment n'a pas eu de père, a eu une enfance familiale apparemment saine mais avec des manques et une enfance hors de chez lui complètement cauchemardesque. Des séjours dans les hopitaux très souvent etc...
Malgré les attentats et meurtres qu'il a commis pour trouver son opposé, il aura redonné littéralement "vie" à Bruce Willis. Une raison d'utiliser ses ressources énergétiques. La force, les visions...
Ici, le côté fantastique est très intimiste, très discret. Pas de toiles d'araignées ni de boules de feux ni de force ultra herculéenne. Juste un type très fort, qui n'a presque pas de limite , a un don de voyance, et c'est tout. Sa krytonite c'est l'eau tout simplement. Et le bad guy c'est juste un mec intelligent qui a commis des atentats pour trouver "un type" qui survivrait à tout ça et prouverait qu'il a un opposé et que donc lu iaussi a un rôle a joué et ne sert pas à rien. Qu'il n'est pas un rebus de la nature.

Arrive une bonne scène (encore une fois niveau ambiance, photo et musique c'est excellent)

Image Image Image Image Image Image

Le héros s'avance dans un grand espace à l'éclairage sombre, comme si il entrait dans un lieu de tourmente, de mélange de lumière, de saints, mais aussi de ténèbres, de gens mal intentionnés et le lieu ressemble d'ailleurs un peu à un temple grec (mythologie du héros Hercule et j'en passe) et l'homme avance. IL découvre son véritable pouvoir en frolant les gens et en voyan,t ce qu'ils ont fait de mal. La révélation. Le sentiment de perdition n'est donc plus en lui à partir de là. Il sait qui i lest t va suivre un de ces démons pour l'éradiquer et sauver deux enfants.
Bonne ambiance de nuit avec la pluie, le poncho (encore une fois le costume du héros est finalement banal mais ça a son effet) et le combat contre l'orange-man est lui aussi intense mais super simple.

Voilà un film pas du tout commercial avec un sujet qui l'est à mort.

Bref, s'ensuit une scène encore hautement prestigieuse niveau jeu d'acteurs :
Image Image Image
Image

Le père est un héros. Le fils est comblé. La mère va retrouver son mari d'avant. Elijah sait qui il est, Bruce aussi. Le final est poignant et la musique intense , c'est vraiment un putain de final et perso la première je m'y attendais pas du tout. Voilà le chef d'oeuvre de Shyamalan suivit de Sixième sens et Signs. Incassable ou comment mélanger un thème commercial pour le confondre dans une histoire et une ambiance à l'opposé de la machine hollywoodienne et instauré une vraie hsitoire, avec des personnages profonds, une histoire familiale touchante tout en gardant le tout dans un aspect réaliste, une photo soignée etc..

10/10.
Critiques similaires
Film: Incassable
Note: 8/10
Auteur: caducia
Film: Incassable
Note: 10/10
Auteur: Alegas
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: Dunandan
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: Pathfinder
Film: Incassable
Note: 6,5/10
Auteur: Bik

Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Sam 06 Fév 2010, 23:33

Ben voilà tout est dit!
Je suis 100% d'accord
Ce film est un chef d'œuvre... A l'époque j'aurai mis 8.5, aujourd'hui je lui mettrai aussi son 10!
Faudra que je me l'achète en BD :D

Sinon saviez-vous que ce film est à l'origine une trilogie. A quand les deux suites?
zack_
 

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar lordpolo » Dim 07 Fév 2010, 08:11

Entièrement d'accord avec ta critique sur incassable ! Je considère Shyamalan comme un réalisateur très sous-estimé même s'il s'est planté avec "la jeune fille de l'eau" et "phénomènes", je reste convaincu qu'il a énormément de talent.
Avatar de l’utilisateur
lordpolo
Rocky
Rocky
 
Messages: 163
Inscription: Jeu 29 Oct 2009, 13:47

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar zack_ » Dim 07 Fév 2010, 10:51

Moi aussi
Mais j'ai peur qu'il fasse une nouvelle catastrophe avec son prochain film
zack_
 

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar zirko » Dim 07 Fév 2010, 11:48

J'adore ce réalisateur qui est un de mes préféré et j'ai bien aimé "la jeune fille de l'eau" et "phénomènes".
Avatar de l’utilisateur
zirko
Terminator
Terminator
 
Messages: 18437
Inscription: Lun 15 Jan 2007, 23:35

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar Waylander » Dim 07 Fév 2010, 12:08

Bah La jeune fille de l'eau j'ai plaisir à le regarder aussi. Ya , en outre, une magnifique compo de James Newton Howard et de bons effets visuels mais faut avouer que l'histoire....et même la direction d'acteurs..On est loin de ses deux premiers films. The village ça tue. Phénomènes ya 2 bonnes scènes le reste c'est à chier. Quand je vois le trailer de the last airbender j'ai confiance.
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar Milkshake » Dim 07 Fév 2010, 12:55

On y apprend par exemple que les Japnoais sont de trés gros pêcheurs et producteurs de poissons parce qu'ils ont peur d'en manquer un jour..La pratique pas logique du tout.


Vu que les Japonais sont quoi 150 millions qu'il vivent sur une ile rikiki et que le poisson a toujours été la base de leur nourriture, oui c'est compréhensible qu'il soit de grand pécheur et producteur.

Cette pêche intensive sera un plus gros problème pour eux que pour nous Européen qui commençons à mettre de véritable restrictions.

Bon après le fait que les gars tu toujours de la Baleine, Dauphin, Requin pour les manger c'est inadmissible d'ailleurs bientôt il auront plus de Thon rouge à mettre dans leur Sushi (Tout les SushiShop vont faire faillite :eheh: ) une interdiction de commerce dans toute l'Europe va peut être passé.
Avatar de l’utilisateur
Milkshake
Robocop
Robocop
 
Messages: 8665
Inscription: Dim 13 Sep 2009, 16:55

Re: [Waylander] Mes critiques en 2010

Messagepar Waylander » Dim 07 Fév 2010, 13:06

tu m'as mal compris. Dans le doc les politiques se défendent en disant ça " Nous allons un jour manqsuer de poisson alors on pêche tout maintenant". C'est ridicule. S"ils instauraient une peêche régulière mais faible et avec des quotats de poissons etc..ils laisseraient ainsi le temps aux espèces de se reproduire et de s'adapter. Là les mecs ils vont finirent par exterminer une quinzaine d'espèces...
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26991
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO