[Killbush] Mes critiques en 2010

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 14 Nov 2010, 10:18

ben le studio avait le projet tout preparer il on juste engager un real et c'est fincher qui a decrocher le contrat . evidement que c'est commercial , meme si ca parle , il pouvait pas faire autrement sur un film qui parle de programme info et universiter .
moi je parle pour moi evidement , mais je trouve que on sent bien un truc en moin que ces autres film voila tout , toi je sais t as adorer , moi j ai trouver tres bien trousser , mais qu il s oublie vite , en fin de compte je prefere meme the game d'ailleur . que ce soit une commande ou pas je m'en fou un peu , c'est juste que ca parait un peu facile et en mode auto pour lui , pas ultra impliquer , c'est mon ressentie , mon avis .
marty quand il accepte de shooter aviator que Mann produisait pour lui , il s approprie le truc et je voit rien d autre qu un film de lui , pareil pour mann qui accepte collateral mais fout a la poubelle toute la pre-prod du studio et fait SON film , j ai pas ressentie ca sur social network , meme si ca reste un bon film bien fait forcement
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Waylander » Dim 14 Nov 2010, 10:22

Forcément Mann et Scorsese pour toi...
Perso j'ai vu Social Network j'ai vu clairement du Fincher. Dans la musique, la photo, l'humour, la course d'aviron qui ressemble à fond à une publicité et c'est de là que vient Fincher, la direction d'acteurs nickel, parce que bon dans ce cas là Zodiac aussi ça ressemble pas à du Fincher de l'époque de Seven et pourtant ça tue.
Une commande c'est pas forcément "commercial" dans le sens péjoratif du terme.
Avatar de l’utilisateur
Waylander
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 26531
Inscription: Lun 03 Aoû 2009, 09:22
Localisation: Dans ma forteresse de solitude

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Dim 14 Nov 2010, 10:25

be non pas forcement ... je cite ces 2 films, mais marty il a fait des ptite commande comme cape fears , c'est super bien ( mieux que social network :mrgreen: ) mais c'est en dessous de tout plein d autre de ces films bien plus persos , ca se sent , meme si ca reste tres bon .
social network pour moi au dirait alpha dog en version geek avec un bon DP et un bon real :mrgreen: plus j'y pense plus j'ai un meilleur souvenir qui me fait plus kiffer de wall street 2 , c'est perso hein c'est comme ca
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Alien le 8ème passager - 9,5/10

Messagepar Killbush » Sam 20 Nov 2010, 14:50

ALIEN de Ridley Scott

Image


Je ne vais pas reprendre l'histoire du film, tout le monde la connait. Mais alors pourquoi Alien est un des films les plus marquants des 30 dernières années ?

Alien, c'est d'abord le design d'une créature, signé H.R Giger, génie du dessin à l'univers glauque et cauchemardesque, et dont la puissance évocatrice a été copiée de nombreuses fois, sans jamais atteindre celle de la créature d'origine (on ne compte plus les monstres qui ressemblent plus ou moins à l'Alien).

Image

C'est aussi le film qui révéla au public le talent de réalisateur de Ridley Scott, son premier film, n'ayant pas connu un grand succés.Visuellement superbe, Alien est un film où le visuel et l'atmosphère compte beaucoup plus que les dialogues ou les personnages. La force de son scénario réside dans son minimalisme, chaque dialogue et chaque situation étant toujours essentiel au déroulement du récit.

On peut clairement divisé le film en deux parties :la mise en place de la situation, où Scott se rapproche de l'ambiance de 2001, en choisissant une mise en scène ample et contemplative, et où le montage est très calme, avec de longs plans. La seconde partie, beaucoup plus rythmée, puisque la menace est maintenant à bord du vaisseau, va changer la donne et provoquer chez le spectateur une tension continue.
Pour celà, Scott utilise plusieurs effets visuels ou sonores : le battement de coeur des protagonistes en danger, le bruit des alarmes, les lumières stroboscopiques. Le montage est aussi plus resséré, et l'ampleur du début de métrage se transforme vite en huis clos anxiogène.
Esthétiquement, Alien est le plus beau film (avec Blade Runner) de la carrière de Scott.

Image

Alien est aussi une sorte de précurseur, pour la mise en place de codes qui seront repris dans la plupart des survivals et autres films d'horreur des années 80 et 90 : un groupe coincé dans un environnement confiné et sur lequel pèse une menace extérieure, un ennemi quasi invisible et surtout l'utilisation d'un personnage féminin comme pivot du récit, et même comme héroïne d'un film dont la cible principale est majoritairement des hommes.

Ce rôle, c'est Sigourney Weaver qui en hérite, et elle trouve en Ellen Ripley le rôle de sa vie (qu'elle endossera trois autres fois). Une femme forte, déterminée et courageuse (qui se transformera en une sorte de Valkyrie dans Aliens) qui verra tous ses collégues mourrir mais qui aura tout de même le courage d'affronter la bête. Le reste du casting est impeccable, de John Hurt à Ian Holm, en passant par Harry Dean Stanton. Chaque personnage est bien écrit, sans être trop développé ( ce que les critiques reprochèrent à Scott lors de la sortie) mais il ne faut pas oublier qu'Alien est avant tout une pure série B.
Image

La musique, signé Jerry Goldsmith, est magistrale, et influencera beaucoup les autres compositions de films de SF. Atmosphérique, trés symphonique mais aussi terrifiante par moment, c'est l'antithèse du score de 2001, clinquant et opératique.

Les thématiques du film sont elles aussi assez surprenantes, surtout au sein d'un survival dans l'espace. Comment ne pas voir dans Alien de multiples métaphores, sexuelles ou cauchemardesques. La façon dont le Facehugger "féconde" ses victimes qu'on peut facilement rapprocher d'un viol, "l'accouchement" de Kane qui symbolise la peur de l'homme vis à vis de la grossesse et de la paternité, ou encore la forme ouvertement phallique de l'organe avec lequel tue l'Alien.

Tous ces éléments font d'Alien un classique incontournable de la SF/horreur, et plus généralement du cinéma, car il a su malgré les années conserver son efficacité, et prouve encore aujourd'hui qu'aucune copie ne vaut l'original.

Une chose que Cameron a parfaitement saisi avec Aliens, où il utilisera l'imagerie et les codes mis en place dans le premier film, tout en réinventant la mise en scène et en donnant une place plus importante à l'action, pour un résultat totalement différent mais tout aussi jouissif.

9,5/10
Critiques similaires

Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8840
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Sam 20 Nov 2010, 15:26

super ! on peut faire plus court et pourtant signer un avis complet et large , parfait! :super:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Aliens, le retour - 8,5/10

Messagepar Killbush » Jeu 02 Déc 2010, 19:37

ALIENS de James Cameron

Image

Après la réussite totale du 1er volet, un space survival ultra carré et à l'efficacité redoutable, la Fox avait deux options: soit profiter du succès du premier film en réitérant la même formule, soit innover en engageant un réalisateur à l'opposé du style de Scott.
Et c'est ce qu'il arriva, le studio décida de confier la suite d'Alien à James Cameron, jeune réalisateur dont le Terminator avait prouvé les qualités indéniables d'écriture et de réalisation.

Image

Avec Cameron à la barre, il était clair que le scénario et la mise en scène serait bien différente du travail accompli par Scott sur le précédent volet. En effet, même s'il reprend la structure du premier film, il insuffle à cet épisode un souffle épique et des scènes d'actions musclés, et se focalise beaucoup plus sur ses personnages principaux (la relation entre Ripley et Newt notamment) et sur l'action que sur une ambiance horrifique.
Ici, la menace est partout, les personnages sont sur-armés, et l'affrontement entre les soldats et les aliens ressemblent à une guerre civile.

Cameron multiplie les morceaux de bravoure, et fait de la survivante Ripley une véritable machine de guerre. Elle prend ici un véritable rôle de leader pour les soldats qui ne connaissent pas la nature de la menace. Une figure de femme forte qui deviendra récurrente dans le cinéma de Cameron, d'Abyss à Avatar, en passant par T2.

Image

On retrouve d'ailleurs beaucoup d'éléments d'Aliens dans le dernier film de Cameron, que ce soit l'imagerie militariste et l'amour pour les armes à feu, des rôles féminins à l'importance cruciale, la caractérisation de certains personnages (le personnage de Ribisi rappelle fortement celui de Paul Reiser), voire même le thème de la colonisation, toile de fond des deux métrages.

La réalisation de Cameron est très différente de celle de Scott. Là où le premier film adopte une mise en scène très posée, Aliens est un véritable film d'action (qu'on pourrait même qualifier de films de commandos, structure de groupe reprise un an plus tard dans le chef d'œuvre Predator), spectaculaire, haletant et dont la mise en scène est toujours au service de l'histoire ou de l'action (pas d'esbroufe ici). Même sans être un virtuose de la caméra, Cameron reste un réalisateur très efficace et sait mettre en scène l'action (suffit de voir le climax d'Aliens ou encore la scène du Tech Noir dans Terminator pour s'en rendre compte).

Image

Les acteurs sont tous très bons, même si la bande de soldats sert plutôt de personnages fonctions (ce qui n'est pas forcément un défaut dans ce genre de film), et que le scénario met clairement en avant l'histoire de survie de Ripley et Newt. La caractérisation des soldats est assez fun, chacun essayant en permanence de tailler les autres, ou de se mettre en valeur (notamment Vasquez, le troisième personnage féminin du film, qui a plus de couilles que ses camarades :mrgreen: ).

Image

Les décors de la planète Alien n'ont pas vieillis et restent aujourd'hui beaux et inquiétants (surtout en Blu-Ray), et la qualité des effets spéciaux est assez impressionnante pour l'époque (ce qui deviendra aussi une habitude pour Cameron). Et que dire de l'excellent travail du regretté Stan Winston, reprenant le flambeau de H.R Giger pour le design des aliens (notamment la Reine, conçue en binôme avec Cameron)

Image

Avec Aliens, Cameron signe une suite jouissive et impressionnante, aussi différente et efficace que son modèle, qui imposera définitivement Ellen Ripley comme un des personnages féminins les plus importants du cinéma fantastique.

8,5/10
Critiques similaires
Film: Aliens, le retour
Note: 6,5/10
Auteur: Zeek
Film: Aliens, le retour
Note: 8,75/10
Auteur: Dunandan
Film: Aliens, le retour
Note: 8/10
Auteur: Scalp
Film: Aliens, le retour
Note: 9/10
Auteur: Waylander
Film: Aliens, le retour
Note: 8,5/10
Auteur: lvri

Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8840
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Jeu 02 Déc 2010, 20:12

:super: yep , meme apres + de 20 ans il arrache toujour bien ce aliens, alors c'est bourrin et assouvie bien des pulsion viril et violente ce qui nous arrange bien :mrgreen: mais pas seulement , c'est envelloper dans une belle mythologie et un univers riche , et un film visuellement superbe , bon dieu que le bluray lui fait du bien , vraiment alien et aliens se detache nettement du lot pour moi
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Alien 3 - 7/10

Messagepar Killbush » Mer 08 Déc 2010, 17:37

ALIEN 3 de David Fincher
version cinéma

Image

Pour son premier film, David Fincher hérite de la réalisation du troisième volet de la saga Alien. Difficile pour un jeune réalisateur de passer après les deux excellents premiers volets, et surtout de se démarquer encore une fois de l'original.
Malgré une production plus que chaotique (les rapports entre Fincher et la Fox ont été exécrables, seul Weaver l'a soutenue, voir l'excellent making of dispo sur le BR), Fincher s'en sort honorablement et renoue même davantage avec le film de Scott qu'avec celui de Cameron.
En effet, dés le début du film, Fincher détruit l'héritage du second opus, en éliminant Newt, Hicks et Bishop, tirant directement un trait sur la relation maternelle et sur une possible love story entre Ripley et Hicks (Cameron et Biehn en voudront d'ailleurs beaucoup à Fincher).

Image

Reprenant une structure similaire au premier, l'histoire d'Alien 3 se situe sur une planète pénitentiaire du nom de Fiorina 161, peuplés uniquement de dangereux criminels mâles plus tarés les uns que les autres, qui se sont transformés au fil des années en religieux forcenés (A la base, le scénario devait se dérouler dans une sorte de monastère de l'espace). Ripley s'écrase sur cette planète, mais elle ne sait pas encore qu'un œuf était aussi dissimulé dans la navette de secours.
Mais très vite, les prisonniers vont voir d'un mauvais œil l'arrivée d'une femme, et les tensions ne vont pas tarder à naitre.

Image

Tout comme le premier film, Alien 3 repose avant tout sur une ambiance glauque et oppressante. La tension monte progressivement et installe une menace qui ne se révélera qu'assez tard. Mais une fois l'Alien laché dans la prison, le jeu de massacre va commencer. Fincher trouve d'ailleurs de bonnes idées de mise en scène, notamment en utilisant une vue subjective du monstre lors des attaques dans les couloirs. Sa réalisation est vraiment bonne (même si le montage a été fait sans lui) et pose déjà les bases d'un réalisateur talentueux.

Image

Les acteurs sont plutôt bons (notamment Charles Dance et Charles S. Dutton), Weaver renouvelle encore son jeu et fait évoluer son personnage. On peut tout de même reprocher au film une écriture déséquilibré, des personnages secondaires souffrant d'une caractérisation assez basique et certaines situations étant amenés de manière décousue.
Encore un problème qui peut être dû à la production du film, qui a débuté quasiment sans scénario. L'idée de faire d'un chien l'hôte de l'alien est plutôt bonne même si peu exploitée (Il se déplace à quatre pattes, point),elle reste tout de même cohérente avec le concept de base. Les décors sont réussis, même si certaines incrustations passent très mal en HD (idem pour l'intégration de l'Alien en stop motion,horrible)

Image

Sans atteindre les sommets des deux précédents, ce troisième opus signe la fin d'une trilogie plutôt cohérente, qui sera dénaturée par le 4e opus, et lance aussi la carrière d'un futur excellent réalisateur

7/10
Critiques similaires
Film: Alien 3
Note: 7/10
Auteur: Dunandan
Film: Alien 3
Note: 7/10
Auteur: Hannibal
Film: Alien 3
Note: 6,5/10
Auteur: caducia
Film: Alien 3
Note: 8,5/10
Auteur: Waylander
Film: Alien 3
Note: 8/10
Auteur: Scalp

Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8840
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Mer 08 Déc 2010, 17:40

ouai voila .
sinon j savait que cameron et bhein en on voulu a fincher pour tuer leur perso tient
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mer 08 Déc 2010, 17:41

Oue Cameron il a beaucoup chouiner pour ça :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56400
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Killbush » Mer 08 Déc 2010, 17:42

Biehn, tu le vois dans les bonus (je sais plus lequel, y'en a tellement :mrgreen: ), il est vraiment dégouté d'avoir été tué comme une merde !
Sinon, j'ai revu le 4 cet aprem, c'était bien WTF quand même :shock:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8840
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Mer 08 Déc 2010, 17:44

bon il a les resulta au box office pour lui , mais c'est un peu un donneur de lecon quand meme le pere cameron , j'aurai ete alex aja cet ete , moi je lui aurai dit d'aller se faire enculer ( anelka stylz 8) ) le cameron :nono:

le 4 ca me coute de la revoir quand meme :eheh:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Scalp » Mer 08 Déc 2010, 17:45

Le 4 j'ai bien aimé 2 scènes et quelques punchlines rigolote mais pour le reste vlà le film de paresseux.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56400
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Heatmann » Mer 08 Déc 2010, 17:48

ben le 4 , un forumeur le disait l'autre jour , alors ok un real doit mettre sa patte sur un film , mais la le ressurection ca fait vraiment trop trop jeunet style , c'est la cite des alien perdue quoi . autant le 3 il va bien dans la saga , autant le 4 est completement "autre" et je trouve gache la mythologie , pis la fin je la trouve trop a chier
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33394
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Killbush] Mes critiques en 2010

Messagepar Killbush » Mer 08 Déc 2010, 17:50

Il y a quand même quelques bonnes scènes (la découverte des clones ratés, la scène dans l'eau, la "copulation" entre mère et fille,un plan sur le très beau cul de la copilote :mrgreen: ) et les aliens sont plutôt chouettes (sauf l'espèce de mutant final) mais ca n'a plus grand chose en commun avec les trois autres, trop d'idées et trop de second degré totalement hors sujet (le basket, Ryder et ses gants de boxes, le général qui ouvre les portes avec son haleine et j'en passe)
Ça se regarde sans déplaisir si l'on oublie que c'est un Alien !
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 8840
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO