[Hannibal] Mes Critiques en 2012

Modérateur: Dunandan

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Creeps » Ven 23 Nov 2012, 19:44

T'as plus rien à éditer dans ton topic ? :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Creeps
Predator
Predator
 
Messages: 3437
Inscription: Lun 31 Jan 2011, 19:12

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Ven 23 Nov 2012, 19:45

Je cherche encore mes fautes de frappe, mais celle-là était trop belle pour que je la laisse passer ...
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
King Kong
King Kong
 
Messages: 20008
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Ven 23 Nov 2012, 19:50

Creeps a écrit:T'as plus rien à éditer dans ton topic ? :eheh:


On me dit qu'il doit revoir toutes ses notes en dessous de la moyenne pour les remonter. :mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Hannibal » Sam 24 Nov 2012, 10:12

Scalp a écrit:T'es un bon gars.


Tu en doutais?
Je sens que j'aurais jamais dû poser cette question... :mrgreen:

dunandan a écrit:En plus il se relit pas :evil:



Toi t'as intérêt à bien te relire, parce que je vais pas te louper! 8)
Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3957
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Stratège (Le) - 8/10

Messagepar Hannibal » Mer 28 Nov 2012, 11:31

Le stratège de Bennett Miller (2011)

Image


Le stratège est un très bon film sur les dessous du base-ball. Pas du tout fan de ce sport à la base, j’avais un peu peur de me taper des tranches de 20 mn de matchs où on ne comprend rien. Mais pas du tout, toute l’intelligence du film est justement de ne pas se focaliser sur cet aspect là et de s’attacher aux coulisses du milieu : passionnant ! La meilleur preuve en est que le personnage du manager incarné par Brad Pitt et que l’on suit pendant tout le film ne regarde jamais les matchs par superstition donc le réalisateur se met de son point de vue et évite ça également au spectateur.

L’histoire est vraiment passionnante de bout en bout, et commence tambour battant par le match final de la saison perdu par les As d’Oakland. A partir de là, Pitt va devoir complètement reconstruire son équipe pillée par les majors avec un budget absolument ridicule. Au lieu de s’attacher le service des stars du milieu, il va composer une équipe très faible en apparence sur le papier mais qui va se révéler une véritable machine à gagner et ce grâce à l’aide d’un génie des statistiques de joueurs, l’impeccable Jonah Hill.

On colle ainsi au plus près de la vie et surtout de la manière dont fonctionne Pitt dans ce milieu sans pitié, il est prêt à tout pour arriver à ses fins et récupérer les joueurs qui viendront compléter habilement son effectif : la scène du trade de joueur est d’ailleurs d’une virtuosité jouissive. Pitt jongle entre les téléphones et son esprit va à 200 à l’heure tel un trader sur les marchés financiers.

Ce stratège m’a donc énormément emballé et je le recommande à tous même si on est complètement novice en matière de base ball, ce qui est mon cas, la façon dont l’histoire est racontée et les traits que le réalisateur met en avant font de cette histoire vraie (rappelons le) une vraie bonne surprise cinématographique (et la fin est très bien!).

NOTE : 8/10
Critiques similaires
Film: Stratège (Le)
Note: 9/10
Auteur: Mr Jack
Film: Stratège (Le)
Note: 9/10
Auteur: Pathfinder
Film: Stratège (Le)
Note: 7/10
Auteur: pabelbaba
Film: Stratège (Le)
Note: 5/10
Auteur: Milkshake
Film: Stratège (Le)
Note: 6/10
Auteur: caducia

Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3957
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Impasse (L') - 9,5/10

Messagepar Hannibal » Mer 05 Déc 2012, 18:31

L’impasse de Brian de Palma (1993)

Image


Carlito’s way est un sacré choc cinématographique ! Quel film ! La maîtrise de de Palma sur ce film est absolument bluffante. Chaque scène est bourrée d’idées de mise en scène et la caméra tout en mouvement épouse parfaitement le rythme qu’il veut donner au film. Quel talent ! Il nous livre alors de véritables scènes anthologiques comme la scène du billard qui est maîtrisée de bout en bout. On sent qu’il va se passer quelque chose, de Palma arrive à faire monter la tension jusqu’à son paroxysme et nous délivre un déferlement de violence amorcé de la plus belle des manières avec ce magnifique plan sur le reflet de l’action dans les lunettes de soleil du truand : incroyable ! Je retiens également le final à savoir la poursuite dans la gare qui est un vrai morceau de bravoure à lui tout seul, bourré de plans séquences tous plus géniaux les uns que les autres et qui aboutit à ce final grandiose.

L’histoire est tout en nuance comparé au délirant Scarface. Pacino incarne ici un truand de la vieille école qui veut se poser tranquillement après un séjour en prison mais son passé le rattrape et comme il est de la génération ou la loyauté prime sur tout, il va se retrouver entraîné dans une spirale qui va le dépasser. Ainsi il reste toujours campé sur ses convictions et ne s’en éloigne jamais. La narration en voix off apporte un vrai plus au film car elle apporte des éléments indispensables à l’histoire qui montrent la façon dont Carlito pense, réfléchit, analyse les situations et agit : en exemple je cite la magnifique scène où il se retrouve face aux 3 parrains italiens à répondre à leurs questions: mouvement de caméra circulaire qui passe d’un personnage à l’autre et voix off de Pacino qui s’emballe et se demande ce qu’il doit faire sans alerter ses ennemis : un bonheur!

Le casting est à la hauteur du talent de de Palma avec un Pacino tout en nuance tiraillé entre son amour pour la jolie Gail et son code de l'honneur du parfait petit gangster. Sean Penn, méconnaissable, livre une interprétation ahurssante en avocat juif véreux qui va complètement péter les plombs (la scène à l'hôpital avec son flingue face à l'italien est elle aussi une des scènes marquantes du film tant elle est maîtrisée). Carlito’s way est un vrai petit bijou, un film de gangster sublimé par l’interprétation de Pacino et par la maestria de de Palma, un vrai coup de cœur et un film qu’il faut que je revois de toute urgence.

NOTE : 9,5/10
Critiques similaires
Film: Impasse (L')
Note: 10/10
Auteur: Jack Spret
Film: Impasse (L')
Note: 9/10
Auteur: *Hiro
Film: Impasse (L')
Note: 8,5/10
Auteur: Moviewar
Film: Impasse (L')
Note: 8,5/10
Auteur: Waylander
Film: Impasse (L')
Note: 10/10
Auteur: Scalp

Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3957
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar caducia » Mer 05 Déc 2012, 20:46

Caducia Approved ! :super:
Avatar de l’utilisateur
caducia
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 14767
Inscription: Sam 09 Juin 2007, 12:57
Localisation: on the red carpet

4 Mouches de Velours Gris - 5/10

Messagepar Hannibal » Mer 19 Déc 2012, 09:41

Quatre mouches de velours gris de Dario Argento (1971)

Image


Assez moyen selon moi, ce "Quatre mouches de velours gris" commet l'erreur de vouloir mélanger les genres de façon peu habile. L'histoire part assez bien avec ce musicien sans histoire qui se retrouve suivi par un inconnu qu'il tue malgré lui. Petit à petit, il va suspecter une machination à son encontre et là réside selon moi le premier gros problème du film, c'est que le héros reste dramatiquement passif face aux événements qu'il subit. Il passe son temps à attendre et cherche finalement peu à régler son problème. Il va quand même demander de l'aide à Bud Spencer, une sorte de vieux sage qui sait tout sur tout et qui s'appelle "Dieu" (fact) et embaucher un détective gay (Marielle!) qui va papilloner à droite à gauche de façon très maniérée. Cet élément rajoute une touche comique voire burlesque qui atteint son sommet lorsque le détective va interroger un concierge encore plus folle que lui. La dialogue qui en découle est complètement loufoque et me sort complètement du film.

Ceci étant dit, le film possède quand même des qualités, que ce soit sur le traitement des meurtres en caméra subjective ou sur la mise en scène qui comporte quand même des plans très sympathique et originaux. L'histoire se laisse tout de même suivre même si l'ennui guette quand on se rapproche du personnage principal, Michael Brandon qui se demande ce qu'il est venu faire ici. Les actrices sont pour leur part très sympathiques (hum hum je me comprends) et j'ai beaucoup apprécié leur jeu d'actrices... :love:

Le rebondissement final est un peu tiré par les cheveux même si j'ai bien aimé la partie "scientifique" avec le coup de l'oeil pour confondre le coupable. Un sentiment final assez mitigé qui me permet de mettre la moyenne pour la réalisation et certaines idées mais guère plus et qui risque de souffrir de la revision.

NOTE : 5/10
Critiques similaires

Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3957
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Mer 19 Déc 2012, 09:44

Et dire que certains y voit un chef d'oeuvre :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Mark Chopper » Mer 19 Déc 2012, 11:28

On en revient toujours à cette question d'appréciation : le script, le jeu d'acteur VS un cinéma sensoriel.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 40119
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Mer 19 Déc 2012, 11:29

Mouais sauf que là y a pas vraiment de sensoriel, c'est pas Suspiria quoi.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Killbush » Mer 19 Déc 2012, 12:52

Approved pour tes trois dernières critiques :super:

Sinon, d'accord avec Scalp, le coté sensoriel dans celui là est assez mince, et c'est vrai qu'hormis l'intro et les deux meurtres, j'ai pas trouvé grand chose à sauver dans le film (et puis l'humour faut vraiment adhérer, le coup du running gag du facteur c'est autre)
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9312
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Mer 19 Déc 2012, 13:03

Un running gag avec un plombier aurait été plus fun :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Hannibal] Mes Critiques en 2012

Messagepar Hannibal » Mer 19 Déc 2012, 13:15

:eheh:

Thx KB :super:
Mark Chopper a écrit:La mode des années 2010 consiste à faire des suites de merde qui permettent de réévaluer des purges.
Avatar de l’utilisateur
Hannibal
Predator
Predator
 
Messages: 3957
Inscription: Ven 12 Oct 2007, 12:57

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO