[Pathfinder] Mes critiques en 2013

Modérateur: Dunandan

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar zack_ » Dim 03 Mar 2013, 20:47

Pour moi le terme plaisir coupable c'est un film que tu adores et que tout le monde trouve pourri et que tu reconnais que c'est naze.
zack_
 

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar Pathfinder » Dim 03 Mar 2013, 21:26

C'est en substance ce que j'ai dit :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar Heatmann » Lun 04 Mar 2013, 00:00

je suis d accord et aussi pas d accord avec toi path

des plaisir coupable on en a tous , et oui c est pour des films "objectivement" plomber par des trucs pas forcement bien gauler , qu'on reconnais , on en est contient , on le voit mais tout de meme prenons du plaisir devant qui se reflete sur une eventuel note

moi a 4 je peut pas trop dire plaisir coupable , mais au moin la moyenne quand meme , des truc comme jonah hex ou le street fighter de jean claude , ben j ai les blu , je les est evidement garder puisque acheter de bon coeur et les films on peut evidement chier dessus toute la journer a mettre des 0 , moi il me plaisent a un certain niveau

je sais c est du charabia que je baragouine la mais bon , jme comprend :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar zack_ » Lun 04 Mar 2013, 08:24

Pathfinder a écrit:C'est en substance ce que j'ai dit :mrgreen:


Pas tout a fait :mrgreen:
car tu cites un truc que l'on sait pourri, qui frise la moyenne alors que pour moi plaisir c'est un film qui frise le 8/9/10
zack_
 

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar Pathfinder » Lun 04 Mar 2013, 12:48

En rassemblant les bouts de chacun, on arrivera à formuler une définition approchante du plaisir coupable! :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Blue Velvet - 8/10

Messagepar Pathfinder » Jeu 14 Mar 2013, 15:59

Image
Blue Velvet 8/10

Après une expérience chaotique sur Dune, le maitre du cauchemar éveillé revient à ses premiers amours. Et quoi de mieux qu’un budget famélique doublé d’un droit de regard sur le final cut pour se refaire la main ?

Certes, David Lynch reste dans le giron « De Laurentis », au prix de nombreux sacrifices financiers, mais ce dernier renaitra de ses cendres en balançant à la face du monde un brouillon hautement recommandable de son futur Twin Peaks. Le réalisateur va donc prendre un malin plaisir à détourner les codes de la simple enquête policière pour y disséminer ses visions terrifiantes et son univers bien marqué. Nichant son intrigue dans une petite bourgade aux rideaux bleu pastel, Lynch va se régaler de les maculer de sang tout en présentant une galerie de personnages torturés avides de cul et de violence. On pourra lui reprocher de souvent reproduire le même schéma mais l’homme n’a pas son pareil pour mettre en image les cauchemars les plus déviants, pour susciter le dégout et pour instaurer une ambiance glauque toujours à la lisière de l’horrifique. Dans Blue Velvet, rien n’est gratuit. Les tendances bizarroïdes du réalisateur donnent du corps à un script simpliste comme pour mieux égratigner la face d’une Amérique jugée trop proprette dans le cinéma de l’époque. Ses armes, du cul, de la folie et du sang à tous les niveaux. Chez Lynch, l’homme n’est pas bon et a très souvent une belle araignée au plafond ! L’ensemble du casting ira justement dans ce sens avec un Dennis Hopper dans l’un de ses meilleurs rôles et une Isabella Rossellini glauque à souhait (tain la scène ou elle déboule à poil dehors me fout toujours autant le stress).

Blue Velvet reste une belle pépite dans la filmographie du réalisateur à la mèche. On pourrait même y voir la matrice de ses deux futurs chefs d’œuvre que sont Twin Peaks et Mulholland Drive. En tout cas, une vingtaine d’année plus tard, l’impact du film reste intact et les délires de Franck Booth sont toujours aussi inconfortables.
Image
Critiques similaires
Film: Blue Velvet
Note: 7/10
Auteur: caducia

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Incassable - 9/10

Messagepar Pathfinder » Ven 15 Mar 2013, 11:41

Image
Incassable 9/10

Revoir Incassable permet de se rendre compte de l’immense gâchis qu’est devenu le cinéma de Shyamalan. Présenté comme le nouveau messie, le réalisateur avait mis le monde du cinéma à genoux en trois films et demi. Souvent comparé à Spielberg, il avait tout pour devenir le nouveau roi d’Hollywood. Malheureusement, son parcours artistique a lentement été égratigné par des critiques assassines, parfois justifiées. Se rendant compte de son pouvoir déclinant, Shyamalan s’est petit à petit fondu dans le moule pour livrer des copies bien moins éclatantes et formatées pour retrouver sa splendeur d’antan. La cassure sera d’autant plus flagrante après la demi-réussite du Village. Sitôt quitté le giron « Disney », le réalisateur confirmera sa déchéance cinématographique. On se raccrochera donc à ce qu’il reste de son début de carrière et notamment cette étonnante variation autour du super héros.

Prenant le parti de raconter une histoire extraordinaire à hauteur d’homme, Shyamalan prend le risque de complètement désarçonner un public l’attendant aux commandes d’un vrai blockbuster. Il n’en sera rien, même avec la caution Bruce Willis. Les deux hommes repartent donc sur le même rythme que Sixième sens. Point de déluges pyrotechniques ni de climax démentiels, le héros sera beaucoup plus intimiste prenant la forme d’un homme ordinaire dont les multiples questionnements vont le mener vers une autre réalité que celle de son morne quotidien. Par petites touches, Shyamalan impose sa patte. Travelings soignés, rythme très posé, personnages magnifiquement écrit, le mythe prend définitivement une direction inédite. Les codes sont uns à uns repris et intégrés à un récit dramatique et anti spectaculaire bâti uniquement sur l’interaction de deux personnages magnifiques. Bruce Willis et surtout Samuel Jackson prouve qu’ils sont finalement bien plus que de simples cachetonneurs. Le seul reproche que je pourrais faire serait sur le rythme, un brin trop lancinant dès lors que l’on aborde les relations du couple. Pour le reste, le film possède une classe absolue à l’image de l’émerge du héros (la gare et la séquence dans la maison) et surtout de sa magnifique conclusion célébrant le personnage de Jackson.

Quasiment parfait et surtout le meilleur film d’un auteur en chute libre.
Image
Critiques similaires
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: Dunandan
Film: Incassable
Note: 8/10
Auteur: caducia
Film: Incassable
Note: 6,5/10
Auteur: Bik
Film: Incassable
Note: 10/10
Auteur: Waylander
Film: Incassable
Note: 9/10
Auteur: elpingos

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Prédictions - 4/10

Messagepar Pathfinder » Ven 15 Mar 2013, 12:02

Image
Prédictions 4/10

Avec Prédictions, je ne vais pas trop trainer en route puisqu’il s’agit d’un Proyas fortement mineur. Dominé par un Nic Cage en mode soft, le film est un bon divertissement mixant la SF et la catastrophe. Techniquement, la copie est soignée avec une photo léchée, des plans classieux et des sfx vraiment spectaculaires (l’avions surtout). Par contre, la radinerie est de rigueur avec seulement trois maigrichons climax. C’est finalement bien trop peu pour masquer le vide véhiculé par 120 longues minutes. Puis le final con-con me flingue, à chaque fois, le film. Sitôt vu, sitôt oublié. Ce genre de copie s’apparente à un bon furoncle sur le cv d’un auteur talentueux (the Crow et surtout Dark city) qui a bien du mal à monter des projets un peu moins mercantile que ce Prédictions ou encore I-robot.
Critiques similaires
Film: Prédictions
Note: 6,5/10
Auteur: Waylander
Film: Prédictions
Note: 7/10
Auteur: Jipi
Film: Prédictions
Note: 7/10
Auteur: BenderIsBack
Film: Prédictions
Note: 3/10
Auteur: jean-michel
Film: Prédictions
Note: 0/10
Auteur: Heatmann

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Ven 15 Mar 2013, 12:04

La fin elle est magique :love:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar Pathfinder » Ven 15 Mar 2013, 12:06

M'en parles pas! Comment Proyas peut t il accepter des trucs aussi cons?
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Savages - 6,5/10

Messagepar Pathfinder » Ven 15 Mar 2013, 16:40

Image
Savages 6.5/10

Un Stone mineur au regard des chefs d’œuvre dont nous a gavé le réalisateur. Mais, Savages reste une petite bobine sympathique déroulant une direction d’acteurs particulièrement surprenante. Au premier abord, le casting ne m’avait guère rassuré. A la fois constitué de jeunes pousses interchangeables et de vieux briscards à coté de la plaque, je ne m’accrochais qu’à un léger espoir. Benicio. Malgré trois échecs successifs, le talent de Stone reste intact. Il dirige ce petit microcosme à merveille et tout le monde y trouve sa place. Même la fadasse et horripilante Blake Lively ! Il réussit également l’immense tour de force de donner le meilleur rôle à Salma Hayek. Le plus souvent mis en avant pour sa plastique de furibard, la petite Salma rentre sans problème dans ce rôle d’une baronne de cartel aussi impitoyable que déchainé. La voir lâcher du fuck par flots fait bien plaisir. Pour le reste, le film passe comme une lettre à la poste avec un trio aussi improbable que plaisant. La complicité et le charisme des deux gars est évidente altrenant avec la folie d’un Benicio Del Toro super à l’aise avec son personnage de narco sadique et déchainé. J’évoque beaucoup les acteurs car la réussite du film est clairement là, le script restant très classique.

On aurait pu croire que Stone était aussi mort qu’un De Palma mais cette mini renaissance peut laisser augurer un départ en retraite bien moins compliqué que celui du réalisateur de Scarface.
Image
Qu'est ce que c'est bon de la voir se faire bouger!
Critiques similaires
Film: Savages
Note: 8,25/10
Auteur: caducia
Film: Savages
Note: 8/10
Auteur: nicofromtheblock
Film: Savages
Note: 7/10
Auteur: Alegas
Film: Savages
Note: 7/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Savages
Note: 6,5/10
Auteur: osorojo

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Cannibal Holocaust - 8,5/10

Messagepar Pathfinder » Jeu 21 Mar 2013, 16:47

Image
Cannibal Holocaust 8.5/10

Le père des found footage n’a rien perdu de sa vigueur. Expurgé de son aura sulfureuse, Cannibal Holocaust reste un bon gros pavé égratignant fortement l’homme et son irascible besoin de sensationnalisme morbide. Pour parvenir à faire passer son message, Deodato ne se met donc aucune limite. Souvent décrié pour son abattage de tripailles, le film fait bien plus mal lorsqu’ il s’attarde sur le cheminement psychologique de ces 4 jeunes explorateurs portés disparus. La structure du film permet de progressivement avancer vers une horreur bien ancrée dans le réel. Le fantasme du cannibale basique reste présent dans les esprits mais va petit à petit laisser place à quelque chose de bien plus profond et nauséeux. La première partie se focalise donc sur l’expédition de sauvetage. Propre, bien cadrée, elle ressemble plus à une étude anthropologique teintée d’humour léger, de scénettes coquines et de musique guillerette. Mais une fois la vidéo retrouvée, le réalisateur fonce tête baissée et va balancer son contenu cradingue. Le ton change radicalement à l’image d’un étalage de bêtise humaine toujours plus extrême. Viol, éviscération, empalement et cannibalisme hardcore, rien ne sera épargné. Nous devenons spectateur privilégié de tranches de vie barbares. Mais Deaodato se fend simplement d’une analyse factuelle, la crudité des images nous étant balancée à la figure. Après, à nous d’en être seuls juges. Racoleur, sensationnel, réaliste, censé, les commentaires se bousculent mais on ne pourra jamais contester la vraie nature du film. Celle de montrer une fange extrême du journalisme couplée à ce besoin de sordide que nous cachons tous au fond de nous. Au-delà même des exactions bien dégueux, le film me tétanise surtout par ses personnages (la séquence du viol est vraiment charnière !) mais aussi par la musique de Riz Ortolani. Stressante au possible, elle est l’un des éléments moteur de la réussite viscérale du film.

Finalement bien plus profond que sa vulgaire réputation de vrai faux snuff movie, Cannibal Holocaust questionne, passionne et terrifie à la fois. A mon sens, Deodato a été crucifié en place publique pour de mauvaises raisons. Le poids des images ainsi que quelques débordements animaliers auront eu raison du drame horrifique qu’il a toujours voulu proposer.
Image
Le moment ou tout bascule!
Critiques similaires
Film: Cannibal Holocaust
Note: 8/10
Auteur: Velvet
Film: Cannibal Holocaust
Note: 4/10
Auteur: Alegas

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar angel.heart » Jeu 21 Mar 2013, 23:41

En fait je m'aperçois que ce film, il y a ceux qui surkiffent et ceux qui rejettent en bloc...

Pas franchement une oeuvre pour laquelle les avis sont nuancés. ( enfin, le mien l'est, même si ça n'est pas pour des raisons strictement cinématographique... )
Avatar de l’utilisateur
angel.heart
Robocop
Robocop
 
Messages: 9206
Inscription: Lun 28 Mar 2011, 14:55

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar osorojo » Jeu 21 Mar 2013, 23:47

J'ai jamais osé le mater ce film, pourtant il dégage un truc assez fascinant, même sans l'avoir vu. Mais le sujet me rebute quand même pas mal :/
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 19468
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Pathfinder] Mes critiques en 2013

Messagepar Jed Trigado » Jeu 21 Mar 2013, 23:53

Image
Jed Trigado
 

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO