[Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Cabane dans les bois (La) - 2/10

Messagepar Scalp » Dim 28 Juin 2020, 09:10

2/10

The Cabin in the Woods de Drew Goddard - 2011

A la base typiquement le genre de film où je pourrais mettre 0 tellement c'est nul mais le fait que dès le début ça balance son concept (bidon) sans vouloir nous prendre pour des cons est appréciable. Alors ça rend pas le film meilleur mais au moins on nous sort pas un twist bidon à mi film. Vouloir faire de l'horreur et de l'humour est pas donné à tout le monde surtout en prenant comme exemple Evil Dead, et là le film se vautre, l'humour ne fonctionne pas (non pas tous les passages avec Jenkins c'est consternant quand même), la mise en place est interminable (faut quand même 40 minutes avant qu'il se passe quelque chose) et quand les choses sérieuses commencent c'est pas bien, du meurtre basique, sans idée avec un mec qui se crois malin en jouant avec les clichés du genre, c'est bien de vouloir jouer mais c'est mieux de jouer sans moufle.
Toute la partie dans la cabane est à chier, y a pas d'autre mot, l'hommage/parodie/remake, enfin un truc dans le genre, ne fonctionne jamais car osef des persos et on fait trop d'aller retour avec Jenkins. Bon là quand je dis tout çà on est sur une base de 0 car en plus c'est moche (les CGI du pauvre), réalisé sans grande idée (faut pas demander une mort stylée ou originale) et le casting est en bois (j'aime bien Hemsworth mais pas ici et le reste c'est des têtards) mais le dernier quart d'heure c'est open bar, alors ça reste complètement nul et débile (genre la pièce où on peut libérer l'apocalypse y a personne) mais ça m'a fait marrer cette partouze de monstre, marrer c'est bien car pendant 1h15 j'étais plutôt consterné par ce que je voyais.
Le genre de film d'un mec qui se croit plus malin que le genre mais qui se vautre dans les grandes largeurs et c'est pas le plan final qui va changer grand chose, bref c'est à chier.
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56957
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Mark Chopper » Dim 28 Juin 2020, 09:52

T'es gentil. Pour moi c'est le zéro de la défaite.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34300
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Dim 28 Juin 2020, 11:06

Dès la première scène on nous dit que ça va être nul, du coup ça me pousse à l'indulgence. On remarquera que le Oso de 2012 était un bisounours.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56957
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar osorojo » Dim 28 Juin 2020, 11:14

T'arrives après la bataille, j'ai déjà mangé pour avoir apprécié celui là avec les autres aigris du coin.
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16813
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Dim 28 Juin 2020, 11:20

7 quand même :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56957
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Alegas » Dim 28 Juin 2020, 11:21

C'est moins choquant qu'un 9 à Fast & Furious 6.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 40377
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Dim 28 Juin 2020, 11:25

8, et y avait un tank. Parce que là Cabane des cassos c'est juste à chier, y a rien à sauver.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56957
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Dernier métro (Le) - 0/10

Messagepar Scalp » Mar 07 Juil 2020, 09:13

0/10

Le Dernier Métro de François Truffaut - 1980

Voilà donc le plus grand film de Truffaut, sacrée réussite. Comme d'hab c'est moche, Truffaut il devait bosser sans directeur photo tellement ça ressemble à rien ( pas aidé par un film qui pue le studio et une reconstitution qui ressemble pas à grand chose). Tu lui donnes un contexte à potentiel, le mec il réussit à en faire un truc chiant et insipide non parce que très vite les enjeux c'est bien osef, pas aidé il est vrai par un casting à la rue, enfin Deneuve ça va mais Depardieu quand il est pas dirigé c'est une cata et Truffaut il dirige aussi bien qui'l filme. Evidemment c'est très pompeux car trop ambitieux quand on est aussi subtile que Truffaut, des films se déroulant dans cette France occupée c'est pas ce qui manque, et Truffaut veut prendre le genre de haut avec son pseudo sous texte en carton avec son théâtre servant de microcosme mais voilà c'est mou, les dialogues sont insipides, ça manque de passion, ça manque de ferveur, ça manque de tension, les allemands on les voit 5 minutes (c'est un peu gênant quand même) et le pseudo climax est aussi trépidant qu'un épisode Josephine ange gardien et au moins dans Joséphine on peut se foutre de la gueule de Mimie Mathy (ouais on peut encore se foutre de la gueule des nains), enfin ça manque de tout. Le film ne commence jamais, on suit ça sans aucun intérêt, le mari juif c'est balek, les répétitions pas mieux, le perso de Depardieu dès qu'il parle t'as juste envie de lui dire de fermer sa gueule, y a même des passages on est dans du nanard à la Chuck Norris, Truffaut/Chuck même combat.
C'est un film de premier de la classe assis au premier rang avec son balais dans le cul qui croit que quand on connait la pratique on est doué, ben non Truffaut c'était vraiment un bon gros tocard, quand il parlait de ses histoires d'amours (aussi passionnante qu'un article Konbini sur les LGBTZFA) c'était nul, quand il s'essayait au film de genre c'était nul, et quand il veut faire un film ambitieux ben c'est nul, au moins y a une chose qu'on peut pas lui enlever, c'est sa régularité dans la médiocrité, au moins avec lui on est jamais surpris.
Critiques similaires
Film: Dernier métro (Le)
Note: 7,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Dernier métro (Le)
Note: 10/10
Auteur: aurélie
Film: Dernier métro (Le)
Note: 9/10
Auteur: Jipi
Film: Dernier métro (Le)
Note: 8,5/10
Auteur: cinemarium

Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56957
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Jed_Trigado » Mar 07 Juil 2020, 12:17

Citer Chuck Norris dans une critique d'un Truffaut, ça titille ma curiosité déviante. :mrgreen:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12020
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Scalp] Mes critiques en Quarantaine

Messagepar Scalp » Mar 07 Juil 2020, 13:50

C''est juste que Porté Disparus est mieux que toute la filmo de Trouffaut
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56957
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Précédente

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO