[Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar osorojo » Mar 09 Fév 2021, 11:47

T'en sais rien, y a 15 ans, on attendait peut être moins des films qu'on matait, surtout quand on savait qu'on lançait un divertissement d'action.

Je ne suis pas loin de penser que si je revoyais une bonne partie des films que je notais dans les 6-7 il y a 15 ans, ils auraient du mal à passer la moyenne.

On a un peu trop tendance, je pense, à surestimer ce qu'on a découvert alors qu'on était sans doute plus ouvert, moins aigri (en tout cas pour ma part clairement).

Ok, on a perdu l'irrévérence de ce cinéma qu'on aimait et vu l'ambiance actuelle de moralisation à outrance de tout et rien, on est pas prêt de la revoir, et ça manque terriblement, mais bon, un film comme ce bad boy redemption, c'est pas si mal.

Mais oui, je te rejoins tout de même sur l'affadissement de ce qui est possible ou non à l'écran. Et bizarrement, pas du tout pour la technique, qui elle ne connait presque plus de frontière, mais sur les libertés d'écriture. Ce qui est d'une tristesse absolue, clairement.
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 17786
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mar 09 Fév 2021, 11:54

Je ne parle pas des films dans l'absolu. Il est clair que je ne note plus de la même façon, mais je sais qu'en 2006, une suite à BB2 aurait généré une attente particulière et j'aurais été déçu de me retrouver face à ce Bad Boys for Life.

D'ailleurs en 2006, ça aurait peut être été Carnahan derrière la caméra et il aurait fait péter un tank en parachute! :love: :eheh:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Opération Dumbo Drop - 4/10

Messagepar pabelbaba » Lun 15 Fév 2021, 17:37

Image
Opération Dumbo Drop de Simon Wincer - 1995

Ca faisait pas mal de temps que ce film était dans mon viseur, après en avoir découvert l'existence en consultant la fiche wiki de Denis Leary. Outre le présence de Mike McKraken, le cast est vraiment foufou et interroge sur la santé mentale des gars de chez Disney qui décident de les réunir pour un film familial en pleine guerre du Vietnam. :eheh:

On se retrouve donc en 1968, en plein conflit vietnamien, avec une escouade qui doit ramener un éléphant dans un village paumé pour s'attirer les bonnes grâces de la population puisque ledit village est stratégique. Nos gugusses sont emmenés par deux officiers qui se chamaillent incarnés par Danny Glover le gentil et Ray Liotta le méchant mais quand même gentil, hein! Pour les aider on aura aussi Denis Leary, l'intendant combinard qui ne pense qu'à sa gueule, mais juste en apparence, parce qu'au fond il est gentil, hein! Et puis deux bidasses, à savoir Doug E Doug pour faire des vannes pas drôles et Corin Nemec (oui, Parker Lewis Himself!) qui ne sert à rien. :love:

Tout ça donne une curiosité mi-gênante et mi-sympa. Gênante parce que la situation, bien que tirée d'une histoire vraie, ne ressemble à rien avec des trous béants complètement abusés et surtout parce que Disney oblige, bin c'est le film sur le Vietnam le plus aseptisé de tous les temps. Le village en question, il aurait dû être rasé 100 fois. L'officier vietcong qui a des remords, cépapocib. Le perso de Tcheky Karyo ne tient pas trois jours dans la vraie vie de la réalité vraie. Ah, oui, j'ai oublié notre Tcheky national dans le déroulé du casting. :chut: En plus les placements de produit pour Crunch sont vraiment dégueulasses. Sans parler du gosse. Oui, y'a un gosse...

Méééééééééééééééééééé, c'est pas si nul. Déjà on a des décors magnifiques et très bien mis en valeur par le réalisateur de D.A.R.Y.L. et Sauvez Willy. Imdb me dit que c'est la Thaïlande, mais ça marche. Ensuite on a quand même des vannes qui fonctionnent et Ray Liotta qui fourre un somnifère dans le cul d'un éléphant en fait partie. :chut: :eheh: Et puis Denis Leary c'est toujours cool. Surtout quand il allume un barreau de chaise avec un briquet en forme de grenade. 8)

Ca donne un divertissement familial bizarre, surtout quand on a maté tous les viet-movies possibles avec toutes les horreurs qu'on peut avoir gardé en tête.

4/10
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Grande attaque du train d'or (La) - 6,5/10

Messagepar pabelbaba » Mar 16 Fév 2021, 10:26

Image
La Grande Attaque du Train d'Or de Michael Crichton - 1979

En voyant le nom du réalisateur, je pensais que le principal intérêt du film viendrait des acteurs. :mrgreen: Et bien pas vraiment. Ceci dit, Connery se débrouille pas mal et Sutherland est étrangement sobre. A part avec son gimmick de faire craquer ses doigts, on le reconnaît à peine. Le plus fou, c'est que Lesley-Anne Down, qui n'avait pas laissé insensible le préado que j'étais quand j'ai vu Nord et Sud, est absolument quelconque alors qu'elle a droit à plusieurs scènes sexy... :(

Mais c'est bien suffisant pour dérouler un scénario de caper movie relativement classique et amusant, avec ses deux étapes : copier les clés des coffres puis braquer le train. On a un peu de fun, notamment quand Connery use de ses charmes (la scène avec la belle-mère et tous les sous-entendus sexuels est vraiment marrante), mais aussi du suspens, quoique pas foufou lorsqu'il s'agit de trouver les clés, mais déjà plus enlevé quand Connery se retrouve sur le toit du train et alors qu'il aurait lui-même fait les cascades. Comme Bébel et le métro de la ligne 6, c'étaient des bonshommes! 8)

Finalement, le vrai point fort du film, c'est sa reconstitution. Les décors, figurants, accessoires et costumes sont d'une richesse folle. On se croit en 1855! Ca permet d'ailleurs d'instaurer des ambiances diverses et réussies (la nuit dans le coupe-gorge sous la brume :love: ) et de donner une force certaine à plusieurs scènes comme la course poursuite avec la balance et surtout celles où ils guettent dans la gare. Le directeur photo a pu se faire plaisir! Dommage que le BR ESC soit faiblard...

Au final, ça donne un film divertissant, avec malheureusement une fin un peu pétée et pas super raccord avec le reste.

6,5/10
Critiques similaires

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Société anonyme anti-crime - 7,5/10

Messagepar pabelbaba » Jeu 18 Fév 2021, 10:49

Image
Société Anonyme Anti-crime aka La Polizia Ringrazia de Steno - 1972

Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas replongé dans le Poliziotto.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, surtout avec un roi de la comédie derrière la caméra, on a ici un mélange des deux styles de polar rital. En effet, on retrouve d'un côté tous les marqueurs des films sanglants et burnés qui ont défilés sur les écrans italiens dans les 70s, à savoir : les exécutions sommaires et sanglantes, les courses poursuites nerveuses, une jeune femme à poil, les morts plein cadre et les flics qui collent des gnons. :D De ce côté, sans être dans le haut du panier, c'est plutôt bien fait et donne un ton sombre et violent à la bobine.

Mais à côté de cela, on a aussi l'autre versant du polar transalpin, celui plus réfléchi et qui interroge profondément sur la justice, à la manière d'Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon ou Confession d'un commissaire de police au procureur de la République, avec ici la constitution de milices parallèles, qui fait fortement penser à Magnum Force, mais avec un an d'avance! Là aussi on a de belles choses, notamment dans les rapports entre les magistrats, la police et la presse, traités avec plus de finesse que dans le premier Maurizio Merli venu. :chut:

D'ailleurs on a un super casting, Salerno dégage vraiment une aura de flic hardboiled et futé, Mario Adorf a une stature d'enfer pour son rôle, même si à cet âge et sans moustache il ressemble furieusement à Bruce Campbell, et les autres rôles secondaires tiennent bien la route. Alors avec un thème bien sympa de Cipriani, on peut fermer les yeux sur la réalisation relativement fonctionnelle de Steno qui ne fait pas d'éclat.

7,5/10
Critiques similaires

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar osorojo » Jeu 18 Fév 2021, 10:54

Je l'ai dans le viseur depuis un moment celui là ^^

Tu donnes envie, ça a l'air chouette.
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 17786
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Jeu 18 Fév 2021, 10:57

Jed avait aussi bien aimé. :super:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 18 Fév 2021, 11:02

Mario Adorf a une stature d'enfer pour son rôle, même si à cet âge et sans moustache il ressemble furieusement à Bruce Campbell

J'avoue, il y a quelque chose. :eheh:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12473
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Jeu 18 Fév 2021, 12:22

Heureusement, il ne manie pas la tronçonneuse. :mrgreen:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Full Alert - 9/10

Messagepar pabelbaba » Lun 22 Fév 2021, 13:09

Image
Full Alert de Ringo Lam - 1997

Aucune idée de la raison pour laquelle Diego par Johnny Halliday m'a hanté pendant toute la séance, en revanche je sais pourquoi j'aime tant ce film...

On apprécie le ciné HK pour son exubérance, sa folie, sa capacité à nous prendre à contre-pied ou à nous les mettre directement dans la tronche, mais toujours avec professionnalisme. Ben ici, on a juste gardé le professionnalisme. Lam donne en effet l'impression d'avoir baissé tous les potards du ciné local pour proposer un polar plus proche des persos que du grand spectacle. Dit comme ça, on peut prendre peur. Mais le loulou, qui a coécrit le script, savait pertinemment ce qu'il faisait et nous présente deux antagonistes humains et aux motivations simples. Pour cela, pas de blabla, des images et rien que des images. A l'heure où le moindre trauma prend 15 plombes à expliquer, ici celui de Lau Ching Wan consiste en un flashback de quelques secondes et à une simple supposition de Francis Ng. LA CLASSE! Il n'y a qu'à voir comment Tony Scott fait pareil dans Man on Fire pour comprendre qu'avoir un perso torturé, ça ne veut pas dire lui faire réciter Freud et Lacan pour les nuls.

Avec ce background en tête, il peut nous présenter ses héros dans leur quotidien, ils ont de l'épaisseur et du charisme sans aucun côté héroïque. C'est même tout l'inverse. Ils sont faillibles et se plantent allègrement. D'ailleurs dans l'écriture, le film me fait bien plus penser à du Friedkin qu'à du Mann, alors qu'on compare sans cesse Full Alert à Heat au regard du flic et du braqueur qui se courent après, mais ça s'arrête là. D'autant que la course poursuite, qui termine un peu comme une scène du duel Pacino/De Niro, ressemble tellement aux méthodes de Wild Bill, que la filiation crève les yeux.

Parlons-en de cette course poursuite. Pas tape à l’œil pour un sous, elle est pourtant éblouissante de maîtrise, que ce soit dans ses idées, sa réalisation et son montage. Ca ne va pas à 100 à l'heure mais on flippe pour les protagonistes. Le passage entre les trams, qu'on sent bien improvisé, est juste dingue! Et la fin avec cette cascade, parfaite. Lam nous gâte et le tout sans esbroufe. Forcément, ça ancre le film dans une réalité à part, où le ciné existe mais où les coups font mal et tuent. Ca donne un film franchement viscéral et unique. Parce que j'ai beau rattacher chaque élément du film au ciné US, il a quand même un vraie identité HK. La tronche de Jack Kao qui fait flipper, même en calebard et veste de costard, ça n'est possible que là-bas. Comme ces ruelles cradingues qui côtoient ces buildings ou ce sentiment d'horizon bouché de partout, c'est l'ADN de ce cinéma qui ne se limite pas qu'à empiler les morts avec un vol de colombes en arrière plan.

Je n'ai pas encore parlé de rétrocession dans cette critique et ne le ferait pas. Parce que ce n'est pas un chant du cygne que je vois dans ce film malgré ses thèmes et sa date de sortie, Election 2 le fera bien mieux et de façon plus explicite. Plus que la fin d'une époque, j'y vois un formidable trait d'union entre HK et les US, à une période où justement ces deux cultures se sont mélangées l'une à l'autre, pour le meilleur et pour le pire. Clin d’œil ultime à cette union contre nature, le fait d'avoir placé le braquage dans un champ de course rappellera aux cinéphiles l'Ultime Razzia de Kubrick, mais je préfère y voir une sorte de retour à l'envoyeur au Flic de Beverly Hills 2, où Tony Scott (encore et toujours 8) ) citait amicalement John Woo avant tout le monde.

9/10
Critiques similaires
Film: Full Alert
Note: 8/10
Auteur: Dunandan
Film: Full Alert
Note: 7/10
Auteur: Alegas
Film: Full Alert
Note: 9/10
Auteur: Scalp
Film: Full Alert
Note: 8,5/10
Auteur: Heatmann
Film: Full Alert
Note: 7,5/10
Auteur: francesco34

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar Scalp » Lun 22 Fév 2021, 13:16

Commencer par une référence de beauf ça annule ton 9
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 57952
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Lun 22 Fév 2021, 13:18

Je réécrirais bien ma critique de Hard Boiled en citant Allumez le feu... :chut: :mrgreen:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Tels pères, telle fille - 6/10

Messagepar pabelbaba » Mar 23 Fév 2021, 10:52

Image
Tels Pères, Telle Fille aka Three Men and a Little Lady d'Emile Ardolino - 1990

Ah, cette affiche, on sent direct la grosse déconne! :mrgreen:

C'est marrant quand même de constater que les américains auront sorti une suite au remake du film de Coline Serreau aussi vite, alors que la française attendra plus de 15 ans pour cela. Côté réalisation, on perd Leonard Nimoy au profit du mec qui a réalisé Dirty Dancing. Du pareil au même en fait. :chut:

Ceci dit, l'idée d'une suite n'était pas idiote. La situation finale du premier volet amenait à se demander comment tout ce petit monde allait vivre ensemble. Finies les blagues sur les couches qui débordent et ce n'est pas plus mal. Pour cela, on a tissé une romcom assez classique entre Magnum et la maman de la petite. Rien de bien foufou, mais ça permet d'ajouter un vrai antagoniste, des persos marrants (Fiona Shaw se lâche et ça marche à fond! :eheh: ), Ted Danson est tout le temps ridicule et je ne suis pas sûr que Steve Guttenberg ait plus de 10 répliques dans tout le film.

Du coup, ben ça marche! Bon, il faut cependant fermer les yeux sur le scénario bien bateau et une fin WTF, et aussi pardonner le look vestimentaire général qui brûle la rétine (les costards croisés avec veste qui tombe sur le genou et les pantalons à pince... c'est hard!), mais dans le genre, on a un film regardable et relativement fun.

6/10
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar Mark Chopper » Mar 23 Fév 2021, 10:58

Les costumes 90's me font toujours halluciner. Taille unique XXXXXXL.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 36638
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mar 23 Fév 2021, 11:06

Je redoute le moment où ça reviendra à la mode. :mady:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO